Le peuple du chemin Marion Achard

Le peuple du chemin. Laissez technologie et vie occidentale de coté pour plonger au coeur de l’Amazonie, sur les traces d’une jeune indienne et de son peuple, qui vivent paisiblement au fond de la forêt… mais pour combien de temps ?

roman jeunesse dès 9 ans
Sélection du Prix des Incos CM2-6e 2018-2019

Le Peuple du chemin

de Marion Achard

Talents Haut, 2017
96 pages, 12€

***

Thèmes  : forêt amazonienne, déforestation, massacre, tragédie

***

Daboka est une jeune fille qui vit dans la forêt amazonienne en harmonie avec la nature. Son peuple vit simplement, avec les ressources de la nature, sans contact avec le reste du monde. Ils se déplacent juste de temps en temps pour rencontrer leur cousin, qui vivent un petit peu plus loin dans la forêt. Lors d’un de ces déplacements, ils découvrent un étrange bandeau noir qui coupe la forêt en deux. Près de ce bandeau, des géants bruyants et des hommes habillés avec des peaux étranges. Une compagnie pétrolière s’installe.

Surprise, Découverte, Massacre. 

Daboka et sa soeur Loca vont alors découvrir un autre monde, une autre façon de vivre et d’utiliser la nature. S’adapteront-elles ?

Nous avons marché, des jours et des jours. La forêt devenait marécage, les rivières, simples ruisseaux et le soleil ne perçait plus à travers les grands arbres. L’ombre nous a rassurés, elle nous a abrités. Nous nous sommes cachés si loin que nous étions persuadés de ne jamais revoir les étrangers. Jamais je n’aurais pensé qu’ils arriveraient jusqu’à nous…

Tiré d’une histoire malheureusement vraie, Le peuple du chemin permet, grâce à la narration menée par Daboka de comprendre le regard radicalement différent de ce peuple sur la nature, la famille, le rapport aux autres. Avec cette jeune fille malmenée on ne peut ni ignorer ni détourner les yeux. Un roman sincère, documenté, touchant ! Marion Achard réussi à rendre tangible les pensées de Daboka. Avec ce regard à la fois franc et naïf, c’est notre regard qui est obligé de changer. J’ai trouvé particulièrement déstabilisant le passage où les jeunes filles sont des phénomènes de foire, prises en photo, observées par la foule curieuse mais qui semble indifférente à leur sort. Les mots sont justes et font presque de ce roman un témoignage.

96 pages seulement, un court instant dans la vie de Daboka, sans début ni fin, juste ce moment, cette douloureuse épreuve.

Ce livre est soutenu par Amnesty International. En conclusion, quelques pages expliquent aux jeunes lecteurs ce qu’est la déforestation et son impact sur les tribus amazoniennes. Un premier pas vers une prise de conscience différente du monde qui nous entoure. Sélectionné au Prix des Incos cette année, je vais le lire avec mes élèves, et j’ai hâte de voir leur réaction ! Nous aurons aussi la chance de rencontrer l’auteur !


+ Illustration de couverture réalisée par Julien Castanié.

+  Amnesty International

 + Avis et extraits chez Ocalypso

+ Sur le site de l’éditeur

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

La plume de Marie – roman historique

plumeLa plume de Marie ♥

Clémentine Beauvais
Anaïs Bernabé (ill.)
Éd. Talents Hauts (2011)
*****

Nous sommes en 1650 au château du Baron de Rochecourt. La mère de Marie était servante au château. Après son décès, le baron et la baronne ont recueilli Marie et l’ont élevée avec leurs enfants, lui apprenant même à lire et à écrire (ce n’était pas le cas des domestiques à cette époque). Mais le jour où ils doivent recevoir Monsieur Pierre Corneille, le célèbre dramaturge, Marie, pourtant la plus enthousiaste (elle adore le théâtre et écrit de petites scènes), se voit rappeler son statut de fille de domestique et est priée de bien vouloir se faire toute petite. Pourtant, grâce à quelques ruses, et avec la complicité des autres enfants, elle réussira à parler à Mr Corneille…

*****

Un petit livre très original dans sa forme, car il est entrecoupé de petites scènes de théâtre pleines d’humour (écrites par Marie !)

C’est un texte très court (112 pages) et très rythmé qui se lit -non seulement facilement- mais avec beaucoup de plaisir. On ne peut s’empêcher de sourire aux ruses des enfants… « La plume de Marie » est un roman historique qui parle de théâtre mais aussi et surtout de la condition des domestiques ainsi que de celles des femmes à cette époque.

*****

Une histoire qui pourra permettre d’initier les plus jeunes au théâtre en leur proposant de jouer les actes écrits par Marie.

Ce roman a reçu le prix Unicef 2017

*****

Un extrait : « Monsieur Thomas souffle très fort en levant les yeux au ciel et claque la porte de la chambre. Vexée, Mademoiselle Margot se retient de respirer pendant au moins 2 ou 3 minutes, tandis que Mademoiselle Sophie continue tranquillement de vêtir sa poupée. Les joues déjà rubicondes de Mademoiselle Margot se gonflent de sang. Enfin elle abandonne la lutte et ses poumons se vident de leur air en un long et formidable sifflement. Quelques instants plus tard, le soulier manquant est déniché sous une armoire.

Nous sommes le 10 mais 1650, et ainsi commence une journée ordinaire au château de Rochecourt. »

*****

Du même auteur, nous vous avons déjà présenté : Les petites reines, Songe à la douceur, La louve

Le blog de Clémentine Beauvais

D’autres images sur le site des éditions Talents Hauts

D’autres que moi ont aimé : Noukette, Jérôme

Princess & Princesse : de sacrés jumelles

Alors que le mois de mars se termine, je vous parle d’un joli album Princess & Princesse, qui joue avec les codes de la princesse, un lien intéressant avec la thématique du mois du Challenge Je lis aussi des albums.

princess & princesseAlbum dès 5 ans

Princess & Princesse

Susie Morgenstern

et Valérie Dumas

Talents Hauts, 2012
978-2-36266-058-0, 14,50€

Le british roi Edward Edgar Edmond et la française reine Marguerite Marthe Mathilde sont ravis de vous annoncer que la reine attend des jumeaux !

Princess & Princesse  est un album qui mêle anglais et français pour nous conter une histoire de princesses haute en couleur. Deux princesses jumelles très attendues par le roi et la reine, qui grandissent ensemble. Zélie et Nina sont semblables, sauf qu’elles parlent deux langues différentes, l’une le français et l’autre l’anglais. Trouveront-elle leur chemin dans ces différences.

Image associée

Un texte difficile niveau vocabulaire et qui mêle en plus l’anglais (d’un niveau très simple mais pas forcément traduit) dans une très belle histoire qui n’est pas sans rappeler celle de Susie Morgenstern. Le texte est bourré d’humour, et les illustrations en rajoutent une couche, c’est succulent.

Une histoire d’amour, de sœurs, de langue, de melting-pot, avec une bonne humeur générale qui se ressent dans les illustrations très colorées de Valérie Dumas. Car nos princesses de conte de fée sont loin des stéréotypes habituels : rousses, espiègles, et même rendues punk par les illustrations !

Résultat de recherche d'images pour "princess et princesse morgenstern"

Grossesse, gémellité et surtout famille multiculturelle sont donc abordés dans cet album très drôle. Un joli livre à partager, en français et en anglais !

+ D’autres extraits sur le site de l’éditeur
+ L’as tu lu mon p’tit loup : une émission radio de France Inter, avec une présentation du livre.
+ Une piste pédagogique sur Séries Littéraires


Challenge Je lis aussi des albums 2017 : 6/30

De Susie Morgenstern, je vous conseille aussi :
– Lettres d’amour de 0 à 10
La famille trop d’filles
– Le vampire du CDI
– La Sixième
– La liste des fournitures

Février : langues étrangères

ArabalphabetesCHALLENGE ALBUMS logoalbums2016.jpg

2ème mois et 2ème thème : les langues étrangères

Ne lisant pas dans d’autres langues (je pourrais tenter l’anglais, mais je ne pratique plus depuis si longtemps qu’il faudrait que j’ai tout le temps le nez dans le dico !!) j’ai choisi de vous présenter les différentes collections que j’ai pu trouver. Une liste non-exhaustive, vous vous en doutez, n’hésitez pas à nous faire partager vos propres découvertes en commentaires.

Delagrave : Albums bilingues. Le nombre de langues proposées ici est assez impressionnant (et il y en a même plusieurs que je ne connaissais pas… Apalaï, Bambara ou Bulu, ça vous parle ??)

Didier Jeunesse : Les bilingues. Des albums en anglais, en allemand, en espagnol ou encore en turc.

L’Harmattan Jeunesse : Ouvrages bilingues Plus de 200 albums proposés, avec un nombre de langues impressionnant, mais sans support audio.

La toute petite maison d’édition Migrilude propose également une vingtaine d’albums en albanais ou serbo-croate par exemple.

Nathan : Mes premiers bilingues Sophie vous a présenté cette collection ici.

(Syros : La collection Tip Tongue dont Sophie vous a parlé ici, propose des romans qui commencent en français pour finir en anglais, allemand ou espagnol.)

Talents hauts : albums en français et anglais (sans traduction, un personnage parle français l’autre répond en anglais) version audio téléchargeable.

Le Verger des Hespérides propose des contes bilingues sous forme de livres-cd.

Zoom éditions : Collection P’tit Bili. Des contes bilingues (anglais, allemand, espagnol et italien) avec les versions audio disponibles gratuitement.

Les éditions Usborne proposent de nombreux livres bilingues dans plusieurs collections.

Laurence Faron (Éditions Talents Hauts) et Julie Maillard (Gallimard) répondent aux questions de Sophie Tardy-Joubert sur le livre bilingue (de manière générale) dans une vidéo.

Et vous trouverez ici, les coups de cœur bilingues de la Médiathèque jeunesse de l’Institut du Monde Arabe.

Et aussi la librairie Attica, la librairie des langues, la elibrairie jeunesse multilingues enfantilingues.

Sur le site de l’Académie de Strasbourg, vous trouverez plein d’histoires connues à télécharger (audio et pdf). C’est d’ailleurs sur ce site que j’ai trouvé une bonne partie des ces informations, ainsi que sur Ricochet.