Paper girls – Comics partie trois

PaperPaper girls T.1

Brian K. Vaughan (scen.)

Cliff Chiang (ill.) / Matt Wilson (coul.)

Coll. Indies (Sélection de comics indépendants)

Urban Comics (2016)

******

Ohio, 1988. Après une nuit peuplée de cauchemars, et au lendemain de la fête d’Halloween, Erin, jeune (12 ans) livreuse de journaux est ennuyée par de jeunes gens alors qu’elle fait sa tournée. Heureusement pour elle, trois autres livreuses à vélo se portent à son secours. Les quatre filles vont croiser sur leur route de drôles de personnages cagoulés qui parlent un langage incompréhensible…

******

Dès le début, on s’attache à ces quatre filles. Elles ont des vies différentes, des caractères différents, mais face à l’inconnu, elles vont se serrer les coudes. Au départ, il y a un petit côté nostalgique, un petit côté « Stranger things » diront certains (sauf que là, sur les vélos, ce sont des filles !), mais très vite, ça délire grave !!

J’avoue qu’arrivée à la fin de ce tome 1, j’ai beaucoup plus de questions qu’au début et ça a un côté un peu frustrant… C’est un tome 1, et ça se sent, c’est la mise en place de l’ambiance, des personnages avec pas mal d’action tout de même, mais beaucoup de choses qui, bien évidemment, n’ont pas de réponses à la fin de ce volume.

Si j’ai bien aimé les illustrations, ce qui m’a le plus surpris, ce sont les couleurs, franchement pétantes par moments, à l’instar de la couverture.

Si vous n’aimez pas le fantastique, l’action ou les histoires bien délirantes, passez votre chemin ! Mais si vous avez aimé « Saga » (par exemple !) cette histoire devrait vous plaire (même si l’histoire est totalement différente).paper

******

Moi, j’attends la suite avec impatience !!

Mon fils ayant acheté les tomes 2 et 3, j’ai pu les lire et j’ai bien aimé, même si, à choisir, je préfère « Saga » (vous vous souvenez ? Le truc que vous devez ABSOLUMENT lire…)

Paper girls a reçu le prix Eisner awards 2016 de
la meilleure nouvelle série

L’avis de « Les lectures de Marguerite »

Le tome 2 est sorti en mars 2017 et le 3 en octobre 2017.

Pour feuilleter les premières pages

Autres comics présentés : Copperhead, Batman,

parenthèse

Cette semaine, nous nous retrouvons chez Noukette

Batman – Comics partie deux

BatmanBATMAN DETECTIVE COMICS

T1 : La colonie
James Tynion IV (scen.)
Eddy Barrows – Alvaro Martinez – Al Barrionuevo (ill.)
Coll. DC Rebirth (l’héritage retrouvé de DC Comics)
Urban Comics (2017)

^^^^^^^^

Batman sent arriver une grande menace sur Gotham. Pour protéger la ville, il engage de nouveaux justiciers que Kate, alias Batwoman va être chargée de former. Et le plus vite sera le mieux, car la menace se précise…

^^^^^^^^^

Ce qui différencie Batman des autres super-héros, c’est qu’il n’a aucun pouvoir ! C’est juste un humain qui s’est juré de lutter contre le crime (enfant il a vu ses parents se faire tuer par un voleur). Il a une très bonne condition physique (maître en arts martiaux tout de même) et c’est un excellent détective féru de technologies et de gadgets en tous genres. (Merci Wiki et merci mon fils)

Le personnage de Batman a été créé par Bill Finger et Bob Kane et est apparu pour la première fois dans Detective Comics (un journal de bd mensuel) en … 1939 ! Son succès ne date pas d’hier.

^^^^^^^^

J’ai acheté ce comics pour mon fils (qui a 21 ans !) sur les excellents conseils d’un bibliothécaire averti prénommé Joël (que je remercie au passage !). A vrai dire, je ne pensais pas le lire, les bonhommes en collants moulants qui sont plus forts que tout le monde, bof, très peu pour moi.Batman

Joël ayant insisté, et mon fils ayant beaucoup aimé, je me suis dit qu’il fallait que j’arrête avec mes préjugés et que j’essaie. Et bien m’en a pris car, à ma grande surprise,  j’ai passé un excellent moment avec ce « comics » !

Dans ce premier tome, on fait connaissance avec les personnages (brièvement présentés en début de volume). L’histoire est prenante, il y a beaucoup d’action et de violence, mais avec une « vraie » histoire dessous, qui ne fait que commencer d’ailleurs…

Les illustrations ont des couleurs éclatantes, même si l’univers est plutôt sombre. Et tous ces super-héros sont finalement très humains !!

Bref, une très bonne surprise pour moi. Seul bémol, une ou deux fois je n’ai pas compris la mise en page (explication de Joël : aux states, il y a de la pub dans les comics. Chez nous, non, donc certaines pages se retrouvent face à face alors qu’elles ne le devraient pas !) Mais bon, on s’y retrouve quand même…

^^^^^^^^

Sur le site de l’éditeur vous pourrez feuilleter les premières pages (ça vous donnera une idée des illustrations, mais pas plus)

Autres comics présentés : Copperhead

à venir : Paper girls, Locke & Key

Sans vouloir faire de la censure, je pense que ce comics n’est pas pour les enfants (pas avant 14/15 ans)

parenthèse

Cette semaine, nous nous retrouvons chez Moka, Au milieu des livres !

COPPERHEAD – Comics partie un

Comics : abréviation de « comic-books »
*****

A dire vrai, Copperhead n’est pas mon premier « comics » (bande dessinée américaine). Ado, quelques comics style « Superman ou Batman » me sont passés entre les mains et, plus récemment, j’ai eu un gros gros coup de cœur pour Saga, que je ne vous ai pas présenté ici, même si je ne sais vraiment pas pourquoi !!! A lire donc, toutes affaires cessantes (Saga ! Vous suivez ou quoi ??)

*****Comics

COPPERHEAD

T1 : Un nouveau shériff en ville

Jay Faerber (scen.) / Scott Godlewski (Ill.)

Urban Comics (VO 2014 / VF 2016)

*****

Indiqué pour les 12 ans et plus (pas avant, c’est quand même assez violent !)

Clara Bronson arrive avec son jeune fils Zeke à Copperhead, un trou perdu sur une planète isolée. Clara est le nouveau shériff de cette ville (on saura pourquoi elle a été débarquée ici vers la fin du tome).

Dès le départ, on sent que son adjoint « Boo » n’est pas franchement ravi de la voir pointer le bout de son nez (après tout, il se débrouillait très bien sans elle !), puis un magnat véreux rapplique pour proposer ses services, et elle n’a pas encore eu le temps de poser ses valises dans son nouveau logement, qu’on l’appelle sur une scène de crime…

*****

Copperhead en fait, c’est un western. Un western de l’espace, sur une autre planète et avec des « aliens », mais c’est un western. Avec ses grands espaces sableux et désert (sauf la nuit… Il y a les « Natifs » qui rôdent), son bar et ses habitués, ses bagarres et son shériff…

Le plus, c’est que le shériff est une femme, et même une mère. Du coup, elle a un regard un peu différent sur certaines choses. Les personnages sont attachants, on a envie de mieux les connaître ! Certains sont un peu intrigants, mystérieux, on ne sait trop s’ils font partie des gentils ou des méchants… A suivre !

J’ai aimé : l’histoire, les personnages, le dessin, la mise en page, les couleurs…

Je n’ai pas aimé : Ne pas avoir le tome 2 !!

Bref, après avoir découvert les romans graphiques, je découvre les comics… Et jusque là, j’aime beaucoup ce que j’ai lu !

*****

Vous l’aurez compris (ou pas !) je n’étais pas une grande lectrice de « Comics ». Pour moi, ça se résumait à Superman et Batman, des super-héros en collant moulant (je vais en faire hurler plus d’un !!) qui voulaient sauver le monde. Puis j’ai découvert « Saga » (que vous devez lire je vous le rappelle ! Et non, c’est pas négociable !)

Pour Noël, mon fils a demandé des comics et il en a eu 4. J’en ai profité pour parfaire ma connaissance (quasi = 0) du genre. J’ai donc lu (et beaucoup aimé !) Copperhead T1, Batman Detective comics T1, Paper girls T1 et Locke and key (intégrale T1) que je vous présente prochainement.

Comics

Le site de l’éditeur Urban Comics (avec d’autres illustrations)

Pour feuilleter les premières pages

parenthèse

Cette semaine, nous sommes chez Stephie