XIII – L’enquête, deuxième partie

XIII

Une bd ado/adulte qui mêle polar et aventure

XIII
L’enquête, deuxième partie
Xavier, Vance & Van Hamme

Dargaud (2018)

*****

Présentation de l’éditeur : Ce volume constitue la suite de L’Enquête, le treizième album de la saga écrite par Jean Van Hamme et dessinée par William Vance. Selon le même principe, il nous offre une galerie de portraits de différents personnages apparaissant dans les tomes 14 à 19. Si les textes sont l’œuvre de Jean Van Hamme, les dessins sont signés par Philippe Xavier, le dessinateur de Tango (éd. Le Lombard). Celui-ci s’est coulé dans le style de William Vance tout en préservant sa propre identité graphique. Outre une succession de planches originales, il a réalisé les portraits de quelques-unes des femmes de la série ainsi que l’illustration de couverture.

*****

XIII

Si vous êtes un tant soit peu amateur de bandes dessinées, il est impossible que vous ne connaissiez pas. Le premier tome « Le jour du soleil noir » est paru en 1984 (série toujours en cours !). Si j’ai lu et beaucoup aimé les quinze premiers épisodes (+ 2 ou 3 autres), j’avoue que j’ai fini par lâcher… Quand une série dure aussi longtemps et comporte autant de personnages et de rebondissements, ce n’est pas évident de suivre ! Il y a aujourd’hui 24 tomes, 25 en comptant celui que je vous présente, qui est un 13 bis et je ne vous parle pas des hors-séries et de la série « parallèle » : XIII Mystery (qui reprend les personnages principaux et comporte 13 tomes).

Bref, si vous avez lu et aimé cette série, vous serez sans doute ravi de lire ce tome qui apporte un certain nombre de précisions sur les faits et les personnages. Mais pour moi ce n’est pas vraiment une bd, c’est plus un « dossier » complémentaire. Pour deux pages de BD, il y a deux pages de textes (ce n’est pas le format que je préfère). Et comme j’ai lu la série il y a longtemps, cela ne m’a pas intéressé plus que ça ! Il aurait fallu que je lise ces dossiers (tomes 13 et 13 bis) à la suite de la série. J’aurai certainement davantage apprécié. Par contre j’aime beaucoup la couverture, on dirait un vieux tableau…

Je conseille donc ce tome à ceux qui découvrent cette histoire ou souhaitent la relire.

*****

Et si vraiment vous n’en avez jamais entendu parler… Découvrez l’univers de XIII sur le site de l’éditeur.

Pour en savoir encore plus (j’ai ainsi appris qu’il y avait aussi une série !) le site officiel de XIII.

*****

Une bd lu dans le cadre d’une opération Rakuten.
BD XIII (en vente sur Rakuten)

Nous suivre et partager :
error0

Blacksad – Bd Ado/Adulte

Blacksad    Une bd qui se prend pour un film noir…

BLACKSAD

Canales Juan Diaz & Juanjo Guarnido

Dargaud (2000 à 2013)

*****

Série en cours : le tome 6 est en cours d’écriture !!

*****

Quelque part entre les ombres (2000) ♥ ♥ ♥ T1

La journée commence mal pour Blacksad, qui se retrouve face au cadavre d’un grand amour passé. Une actrice, qui fut d’abord une cliente avant de devenir une amante. Une époque heureuse. Le commissaire Smirnov lui a expressément recommandé de ne pas se mêler de cette affaire…  Mais Blacksad veut savoir. Qui a fait ça ? Et pourquoi ?

En lisant ce tome, j’ai eu l’impression de regarder un film noir des années 40/50. Le héros est sombre, l’ambiance aussi. Un tome avec beaucoup d’action, filmé dessiné de façon dynamique avec des découpes de cases originales. Page 38 par exemple, on a une vue sur le salon de Blacksad depuis le plafond (pleine page). Voir aussi la vignette ci-dessous. Une histoire simple, un détective mène l’enquête, mais avec une ambiance et des couleurs tout à fait spéciales !

J’ai adoré ce 1er tome ! Pourtant ce n’était pas gagné, l’anthropomorphisme, ce n’est pas vraiment mon truc (quoi que j’ai plusieurs contre-exemples en tête, tels que la magnifique série bd « De cape et de crocs » ou encore, lu plus récemment, « Saga »  ou « Abélard » que j’ai adorés également !)

ArctiBlacksadc-Nation (2003) ♥ ♥ ♥ T2

Blacksad est embauché par une institutrice, inquiète de la disparition d’une de ses petites élèves. Dans ce quartier, il y a beaucoup de tension et de nombreux crimes racistes sont perpétrés. Des « blancs » mélange de nazis et de Ku Klux Klan font régner l’ordre et la loi à leur façon…

Là encore, l’ambiance « film noir » est très présente. Un tome très sombre, qui se terminera par un éclat de rire, grâce à un nouveau personnage, qui va devenir l’ami de Blacksad. Pour écouter la chanson qu’on entend à la radio vers la fin de l’histoire, et qui illustre bien cet épisode, c’est ici. Un excellent tome également.

Âme rouge (2005) ♥ ♥ T3

Échoué à Las Vegas pour tenir une promesse (voir tome précédent), Blacksad a trouvé un travail de garde du corps qui ne lui apporte guère de satisfactions. Une rencontre inattendue avec un vieil ami va changer ça.

Un tome sur fond de Maccarthysme et de guerre froide, que j’ai trouvé un peu plus « fouillis » que les précédents, beaucoup de personnages et d’histoires qui se croisent et un fond politique qui m’a moins plu que celui du tome précédent. La chanson qu’écoute les deux tourtereaux pages 40 et 41, c’est « That old black magic » (ici la version de Carmen McRae, mais il en existe beaucoup d’autres !)

L’Enfer, le silence (2010) ♥ ♥ T4

La Nouvelle Orléans, son blues, ses musiciens, ses soirées chaudes et ses croyances vaudou… Embauché pour retrouver un musicien mystérieusement disparu, Blacksad va mettre ses pattes dans une vieille et sombre histoire…

Un tome un peu différent qui m’a bien plu aussi, l’atmosphère est un peu moins sombre, les couleurs sont plus gaies et plus lumineuses (Nouvelle Orléans oblige !) et les fans de blues aimeront comme moi l’ambiance musicale…

Amarillo (2013) ♥ ♥ T5

Réclamé par la rédaction de son journal, Weekly doit quitter la Nouvelle Orléans. Blacksad est un peu démoralisé mais ne veut pas rentrer en avion. Il a envie de trouver un boulot pépère, où les balles ne voleront pas autour de lui. On lui confie une voiture à rapatrier, un boulot peinard, croit-il…

Voilà un road movie sympathique et plein de surprises… On fait notamment connaissance avec une partie de la famille de Blacksad ! C’est un tome bien coloré aussi, moins « film noir » que les tomes du début, mais j’aime aussi !

*****

Blacksad a été récompensé à une quinzaine de reprises : voir la page wikipédia qui en parle (en fin de page).

Et ne faites pas l’impasse sur les pages de gardes, à partir du tome 2 notamment, ça apporte des petits plus à l’histoire !!

*****

Une lecture commune avec
Blandine (Vivrelivre) et Bidib (Ma Petite Médiathèque)

*****

Site de l’éditeur Dargaud

Une bd reçue dans le cadre d’une opération Rakuten

Blacksad sur Rakuten

*****

Un site de passionnés : Blacksadmania

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre et partager :
error0

L’ obsolescence programmée de nos sentiments – BD

obsolescence

L’ obsolescence programmée de nos sentiments

Zidrou & Aimée de Jongh

Dargaud (2018)

*****

Ulysse, 59 ans, veuf, perd à 59 ans son travail de déménageur. Il n’a plus que son fils, mais il est très occupé, ses copains travaillent encore, il se retrouve soudain extrêmement seul et se demande ce qu’il va bien pouvoir faire de sa vie.

Méditerranée, 62 ans, vient de perdre sa mère. Elle s’occupe de la fromagerie laissée par ses parents. Ancien mannequin, elle regarde d’un œil critique son corps qui s’affaisse et se ride. Mais surtout, elle aussi se sent très seule. Grâce au travail du fils d’Ulysse, ils vont se rencontrer et s’aimer…

*****

L’ obsolescence programmée de nos sentiments explore un sujet qui est assez rarement abordé dans la bande dessinée (pour autant que je sache !) la rencontre amoureuse de deux sexagénaires. Et où l’on montre sans fausse pudeur les rides, les corps vieillissants, mais aussi et surtout l’amour, la tendresse, et la joie de partager la vie de quelqu’un.

Je trouve juste un peu dommage le choix de cette couverture aux tons légèrement verdâtres, qui, si elle est pleine de douceur, n’est pas très attirante… Alors même que j’ai beaucoup aimé le dessin d’Aimée de Jongh, la douceur de son trait (les pages « beiges » sont magnifiques) et ses personnages très expressifs. Elle est sans pitié pour les corps vieillissants, ne cachant ni les rides, ni la peau flasque (même si je pense qu’elle exagère un peu, ses personnages ont plus 75 ans que 60 !) Mais cela aura finalement bien peu d’importance face au bonheur d’être deux !

Une bd très tendre, très douce qui m’a beaucoup plu !

*****

Feuilleter l’album sur le site de l’éditeur

Le site de l’illustratrice Aimée de Jongh

Zidrou, nous vous l’avons déjà présenté ici (Lydie / Les beaux étés / Merci et quelques autres !) + L’adoption + Emma G. Wilford + La vieille dame qui n’avait jamais joué au tennis…+ Shi + Boule à zéro (jeunesse)

Les avis des p’tits camarades : Aurore, Le Petit Carré Jaune, Sur mes brizées

Cette semaine nous sommes chez Noukette

Une BD qui participe également au Challenge Petit Bac chez Enna – Catégorie Adjectif

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

RENAISSANCE T1 : Les déracinés

Renaissance

Et si des extraterrestres venaient nous sauver ?

BD Ado / Adulte à partir de 12 ans

RENAISSANCE
T1 : Les déracinés
F. Duval – Emem – F. Blanchard

Dargaud (10/2018)

*****

Série prévue en 3 tomes

*****

L’histoire commence sur Terre en 2084. Une terre qui va mal, très mal. Toutes les espèces sont menacées d’extinction, humains compris.

Swänn et Sätie viennent de se marier. Ils habitent Näkän, une des planètes majeures du Complexe et ils font partie du clan des forestiers. Le conseil des 3 continents composé des délégués des 15 fédérations qui forment le Complexe décide d’intervenir pour sauver la Terre… Nom de la mission : Renaissance.

L’arrivée sur Terre de ces êtres étranges (venus en sauveurs) va poser quelques soucis…

*****

Un premier tome que j’ai lu avec beaucoup de plaisir. Ce tome permet donc la rencontre des humains avec une espèce extraterrestre qui vient les sauver. La rencontre, bien évidemment, ne se fait pas sans quelques heurts… Et je me demande bien quelle direction va prendre le tome 2 (départ des extraterrestres ? Colonisation ?).

J’ai juste trouvé un peu dommage que les extraterrestres soit des humanoïdesLeur planète est plutôt sympa par contre, très zen, très colorée ! Et j’adore la cérémonie de mariage choisie par les deux amoureux  Swänn et Sätie : elle consiste à se promener deux heures en compagnie d’un érudit.

En bref ? Une histoire plaisante et intelligente servie par un dessin coloré et original, vivement la suite !!

*****

L’avis de Sur mes brizées, chez qui j’ai vu passer cette bd et celui de Jacques

Lire les première pages

Il fait partie de la sélection officielle d’Angoulême

http://www.dargaud.com/var/dargaud/storage/images/le-mag/actualites/angouleme-2019-les-nomines-de-la-selection-officielle/908779-1-fre-FR/Angouleme-2019-les-nomines-de-la-selection-officielle_320x113.jpg

Cette semaine nous sommes reçus par Stephie

***

Interview des auteurs

Nous suivre et partager :
error0