PARKER – D’après D. Westlake – Mois Américain 2

Parker

Ne doublez pas Parker, vous le regretteriez !

BD Ado/Adulte

PARKER ♥

Richard Stark

(Alias Donald Westlake)

adapt. Darwin Cooke

Dargaud

 *****

T1 : Le chasseur (2010)

T2 : L’organisation (2011)

*****

New York, 1962. Parker est un « pro ». Un voleur professionnel, réglo et indépendant. Il vient de sortir de prison et il a des affaires à régler. Avec son ex-petite amie tout d’abord. Lynn. Elle l’a trahie. Pour son ex-associé, Mal Resnick. Heureusement, Parker est débrouillard. Le programme est simple. Retrouver Mal et récupérer son argent. Et tant pis pour ceux qui se mettront sur son chemin… Le 2ème volet « l’organisation » se déroule à Miami Beach, en 1963. Parker a changé de tête, mais pas de boulot.

*****

Il se passe 10 pages quasiment sans paroles avant que l’on découvre le visage de Parker… Mais les illustrations parlent d’elles-mêmes et Parkeron sent bien qu’on n’a pas affaire à un « enfant de chœur » !

J’ai adoré ce personnage.

Il est pourtant abominable. Aucune empathie chez cet homme là. Tout ce qui l’intéresse, c’est de se venger et de récupérer son fric.

Si j’ai adoré le tome 1 « le chasseur« , j’ai un peu moins apprécié le tome 2 « l’organisation » parce qu’il y a trop de détails « techniques » sur la façon dont fonctionne l’organisation, sur les paris, bref toutes les activités criminelles de l’organisation (mais j’ai bien aimé quand même !).

Les illustrations de Darwyn Cooke sont originales et très spéciales, un mélange de noir, blanc et gris légèrement bleuté. Mais elles vont très bien avec le personnage et donne une ambiance très particulière à cette bd. Les personnages ont tous des « gueules » comme dans les films noirs.

Une lecture que je vous recommande si vous aimez les polars ou les personnages de « méchants » pas aimables…

*****

Biographie de l’auteur (décédé en 2016) sur le site des éditions Dargaud.

Darwin Cooke a reçu de nombreux prix pour ses adaptations. Pour le T3 il a reçu l’Eisner Award de la meilleure adaptation (bd adaptée d’un roman) en 2014. Le T4 est également sorti en 2014.

Voir aussi l’avis de BEDEPOLAR, un blog consacré au « polar en cases » !

Pour en savoir plus sur le personnage, les adaptations… Voir sa page Wikipédia

Cette semaine nous sommes dans la bibliothèque de Noukette !

Et cette bd participe également au Mois Américain

Nous suivre et partager :
error0

Barracuda T1 Esclaves – BD Ado/adulte

EsclavesBarracuda
T1 : Esclaves

Jean Dufaux & Jérémy (ill.)

Dargaud (2010)

*****
Cette édition spéciale « 48H BD » date de 2016 et la couverture diffère du tome original. Esclaves
*****

Le vaisseau du Capitaine De La Loya voguait paisiblement quand il croise la route du redoutable Barracuda et de son équipage de pirates. Les passagers, Dona Emilia del Scuebo, sa fille, un moine et un jeune garçon sont faits prisonniers et emmenés sur l’île des pirates, Puerto Blanco. Ils vont y être vendus comme esclaves. Entre temps, Blackdog, le vieux chef des pirates a trouvé un coffre, et dans ce coffre, une carte. Sous la menace, Dona Scuebo fini par avouer que la carte indique l’emplacement de la tombe de son mari, qui renferme aussi le Kashar, le plus gros diamant du monde… Malgré les avertissements du moine sur le caractère maléfique de la pierre, Blackdog ne résistera pas à la tentation de partir à sa recherche.

*****

Si vous aimez les bd d’aventures, maritimes ou non, ou de pirates, celle-ci devrait vous plaire ! Les pirates sont « affreux, sales et méchants » et sans pitié bien évidemment. Et rancuniers aussi.

C’est le premier tome de ce qui devait être une trilogie, et qui finalement s’est transformé en deux cycles de 3 tomes chacun. L’histoire s’installe donc à peine, mais ça m’a bien plu, les illustrations (les yeux des différents personnages sont terribles à l’image de la couverture !) comme l’histoire qui abonde en personnages mystérieux (pour le moment du moins puisque l’histoire comme tout juste).

Un bon moment de lecture !

Le 6ème et dernier tome de cette série est sorti en 2016. Vous pouvez donc vous lancer à l’aventure sans craindre de devoir attendre la fin !

*****

Pour feuilleter les premières planches, c’est chez Dargaud

L’avis de Blandine

Pour cette dernière édition de la BD de la semaine (mais nous revenons fin août !) nous sommes avec Noukette

Nous suivre et partager :
error0

XIII – L’enquête, deuxième partie

XIII

Une bd ado/adulte qui mêle polar et aventure

XIII
L’enquête, deuxième partie
Xavier, Vance & Van Hamme

Dargaud (2018)

*****

Présentation de l’éditeur : Ce volume constitue la suite de L’Enquête, le treizième album de la saga écrite par Jean Van Hamme et dessinée par William Vance. Selon le même principe, il nous offre une galerie de portraits de différents personnages apparaissant dans les tomes 14 à 19. Si les textes sont l’œuvre de Jean Van Hamme, les dessins sont signés par Philippe Xavier, le dessinateur de Tango (éd. Le Lombard). Celui-ci s’est coulé dans le style de William Vance tout en préservant sa propre identité graphique. Outre une succession de planches originales, il a réalisé les portraits de quelques-unes des femmes de la série ainsi que l’illustration de couverture.

*****

XIII

Si vous êtes un tant soit peu amateur de bandes dessinées, il est impossible que vous ne connaissiez pas. Le premier tome « Le jour du soleil noir » est paru en 1984 (série toujours en cours !). Si j’ai lu et beaucoup aimé les quinze premiers épisodes (+ 2 ou 3 autres), j’avoue que j’ai fini par lâcher… Quand une série dure aussi longtemps et comporte autant de personnages et de rebondissements, ce n’est pas évident de suivre ! Il y a aujourd’hui 24 tomes, 25 en comptant celui que je vous présente, qui est un 13 bis et je ne vous parle pas des hors-séries et de la série « parallèle » : XIII Mystery (qui reprend les personnages principaux et comporte 13 tomes).

Bref, si vous avez lu et aimé cette série, vous serez sans doute ravi de lire ce tome qui apporte un certain nombre de précisions sur les faits et les personnages. Mais pour moi ce n’est pas vraiment une bd, c’est plus un « dossier » complémentaire. Pour deux pages de BD, il y a deux pages de textes (ce n’est pas le format que je préfère). Et comme j’ai lu la série il y a longtemps, cela ne m’a pas intéressé plus que ça ! Il aurait fallu que je lise ces dossiers (tomes 13 et 13 bis) à la suite de la série. J’aurai certainement davantage apprécié. Par contre j’aime beaucoup la couverture, on dirait un vieux tableau…

Je conseille donc ce tome à ceux qui découvrent cette histoire ou souhaitent la relire.

*****

Et si vraiment vous n’en avez jamais entendu parler… Découvrez l’univers de XIII sur le site de l’éditeur.

Pour en savoir encore plus (j’ai ainsi appris qu’il y avait aussi une série !) le site officiel de XIII.

*****

Une bd lu dans le cadre d’une opération Rakuten.
BD XIII (en vente sur Rakuten)

Nous suivre et partager :
error0

Blacksad – Bd Ado/Adulte

Blacksad    Une bd qui se prend pour un film noir…

BLACKSAD

Canales Juan Diaz & Juanjo Guarnido

Dargaud (2000 à 2013)

*****

Série en cours : le tome 6 est en cours d’écriture !!

*****

Quelque part entre les ombres (2000) ♥ ♥ ♥ T1

La journée commence mal pour Blacksad, qui se retrouve face au cadavre d’un grand amour passé. Une actrice, qui fut d’abord une cliente avant de devenir une amante. Une époque heureuse. Le commissaire Smirnov lui a expressément recommandé de ne pas se mêler de cette affaire…  Mais Blacksad veut savoir. Qui a fait ça ? Et pourquoi ?

En lisant ce tome, j’ai eu l’impression de regarder un film noir des années 40/50. Le héros est sombre, l’ambiance aussi. Un tome avec beaucoup d’action, filmé dessiné de façon dynamique avec des découpes de cases originales. Page 38 par exemple, on a une vue sur le salon de Blacksad depuis le plafond (pleine page). Voir aussi la vignette ci-dessous. Une histoire simple, un détective mène l’enquête, mais avec une ambiance et des couleurs tout à fait spéciales !

J’ai adoré ce 1er tome ! Pourtant ce n’était pas gagné, l’anthropomorphisme, ce n’est pas vraiment mon truc (quoi que j’ai plusieurs contre-exemples en tête, tels que la magnifique série bd « De cape et de crocs » ou encore, lu plus récemment, « Saga »  ou « Abélard » que j’ai adorés également !)

ArctiBlacksadc-Nation (2003) ♥ ♥ ♥ T2

Blacksad est embauché par une institutrice, inquiète de la disparition d’une de ses petites élèves. Dans ce quartier, il y a beaucoup de tension et de nombreux crimes racistes sont perpétrés. Des « blancs » mélange de nazis et de Ku Klux Klan font régner l’ordre et la loi à leur façon…

Là encore, l’ambiance « film noir » est très présente. Un tome très sombre, qui se terminera par un éclat de rire, grâce à un nouveau personnage, qui va devenir l’ami de Blacksad. Pour écouter la chanson qu’on entend à la radio vers la fin de l’histoire, et qui illustre bien cet épisode, c’est ici. Un excellent tome également.

Âme rouge (2005) ♥ ♥ T3

Échoué à Las Vegas pour tenir une promesse (voir tome précédent), Blacksad a trouvé un travail de garde du corps qui ne lui apporte guère de satisfactions. Une rencontre inattendue avec un vieil ami va changer ça.

Un tome sur fond de Maccarthysme et de guerre froide, que j’ai trouvé un peu plus « fouillis » que les précédents, beaucoup de personnages et d’histoires qui se croisent et un fond politique qui m’a moins plu que celui du tome précédent. La chanson qu’écoute les deux tourtereaux pages 40 et 41, c’est « That old black magic » (ici la version de Carmen McRae, mais il en existe beaucoup d’autres !)

L’Enfer, le silence (2010) ♥ ♥ T4

La Nouvelle Orléans, son blues, ses musiciens, ses soirées chaudes et ses croyances vaudou… Embauché pour retrouver un musicien mystérieusement disparu, Blacksad va mettre ses pattes dans une vieille et sombre histoire…

Un tome un peu différent qui m’a bien plu aussi, l’atmosphère est un peu moins sombre, les couleurs sont plus gaies et plus lumineuses (Nouvelle Orléans oblige !) et les fans de blues aimeront comme moi l’ambiance musicale…

Amarillo (2013) ♥ ♥ T5

Réclamé par la rédaction de son journal, Weekly doit quitter la Nouvelle Orléans. Blacksad est un peu démoralisé mais ne veut pas rentrer en avion. Il a envie de trouver un boulot pépère, où les balles ne voleront pas autour de lui. On lui confie une voiture à rapatrier, un boulot peinard, croit-il…

Voilà un road movie sympathique et plein de surprises… On fait notamment connaissance avec une partie de la famille de Blacksad ! C’est un tome bien coloré aussi, moins « film noir » que les tomes du début, mais j’aime aussi !

*****

Blacksad a été récompensé à une quinzaine de reprises : voir la page wikipédia qui en parle (en fin de page).

Et ne faites pas l’impasse sur les pages de gardes, à partir du tome 2 notamment, ça apporte des petits plus à l’histoire !!

*****

Une lecture commune avec
Blandine (Vivrelivre) et Bidib (Ma Petite Médiathèque)

*****

Site de l’éditeur Dargaud

Une bd reçue dans le cadre d’une opération Rakuten

Blacksad sur Rakuten

*****

Un site de passionnés : Blacksadmania

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre et partager :
error0