Le labyrinthe de Pan – Roman ado ♥

panCroyez-vous encore aux contes de fées ?
Roman 14 ans et +

Le labyrinthe de Pan

Guillermo Del Toro

Cornelia Funke

Michel Lafon (2019)

*****

Espagne, 1944. Ofélia aimait les livres. Elle adorait tout particulièrement les contes. Et contrairement à ce que pensait sa mère, les contes lui permettaient de comprendre le monde. La première fois qu’Ofélia vit la fée, c’était lors de leur trajet en voiture vers le moulin, lorsqu’ils furent obligés de s’arrêter parce que sa mère, enceinte, était malade. Elles se rendaient dans leur nouvelle demeure, celle du Capitan Vidal, le nouveau mari de sa mère et père de l’enfant qu’elle portait. Sa mère voulait qu’Ofélia appelle le Capitan « Père ». Or non seulement il n’était pas son père, mais Ofélia le détestait. Elle avait tout de suite sentit que c’était un homme mauvais, une créature maléfique et dans sa tête, elle l’appelait « le loup« . Et effectivement c’était un homme cruel. Un soldat qui pourchassait les résistants cachés dans la forêt. Mais il ne se contentait pas de les attraper…

*****

  • Pour une fois, le film a été réalisé avant le livre
  • L’histoire est conforme à mes souvenirs du film… Mais il faudrait que je le revoie pour être sûre !!
  • Je trouve la couverture magnifique ! Illustrations d’Allen Williams
  • L’ambiance est un mélange entre contes de fées et film d’horreur (quoi que ce soit un peu pareil si on réfléchit bien !!)
  • Tantôt on rêve avec Ofélia, ses livres et ses aventures dans le labyrinthe de Pan, tantôt on tremble pour Ofélia, sa mère ou encore Mercedes, la servante.

C’est un roman composé de 40 parties. Suivant les chapitres, nous sommes au moulin, avec Ofélia, sa mère, le Capitan, le médecin ou les soldats et c’est la guerre. Ou alors, nous sommes dans le monde souterrain découvert par Ofélia en passant par le labyrinthe. Mais parfois, s’ajoutent ici et là de petits contes, des histoires du temps jadis. Pas d’inquiétude cependant, tout est lié ! Il suffit de se laisser guider…

Une lecture qui m’a beaucoup plu et que je vous conseille vivement

et tout spécialement si vous aimez les contes de fées ou si vous avez aimé le film !

D’ailleurs, si vous ne l’avez pas vu, je vous conseille également le film.

♥ ♥ ♥

De Cornelia Funke également : Le prince des voleurs

Son blog (en anglais/allemand ou espagnol)

Guillermo Del Toro est un réalisateur mexicain (il est aussi écrivain, producteur et scénariste !). Il a réalisé de nombreux films d’horreur ou films fantastiques.

*****

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Madame Neige de Sybile

Très belle adaptation d’un  conte classique, « Madame Neige » offre un beau message à ses jeunes lecteurs.

Album pour enfants dès 3 ans

Madame Neige

de Sybile

Hemma éditions, avril 2019,
collection « Mes premières histoires »,
cartonné, 36 pages – 6,95 euros

***
Thèmes: famille, générosité, courage, conte, morale

***

Présentation de l’éditeur: « Un nouveau de la collection « Mes premières histoires », pour faire découvrir aux plus petits les plus beaux contes classiques.

Ce beau livre fait découvrir aux enfants un des plus beaux contes classiques dans une version simplifiée merveilleusement illustrée par Sybile. »
Ce conte apprend aux plus petits que la bonté, le courage et le travail sont toujours récompensés. Les illustrations sont douces, le côté cartonné et matelassé de la couverture est très agréable au toucher. Le texte de « Madame Neige », parfaitement adapté à un jeune public, est simple et bien écrit.
Cette collection est une réussite, elle offre la possibilité de découvrir ou de redécouvrir les contes classiques. Le format est agréable, toutes les conditions sont réunies pour intéresser l’enfant et lui donner le goût de la lecture.
J’ai beaucoup apprécié Madame Neige et je suis curieuse de découvrir les autres contes sous ce format. Je vous recommande donc ce très bel album qui ravira vos bambins!
~Melissande~
+ « Le petit chaperon rouge »  présenté par Nathalie
+ « Les contes de Grimm »  présentés par Nathalie
Nous suivre et partager :
error0

« La promesse du fleuve » d’Annie Bacon

Un voyage initiatique dans un univers à la fois enchanteur et hostile.

la promesse du fleuve

Roman fantastique pour la jeunesse dès 8 ans
Rentrée Littéraire jeunesse 2019

La promesse du fleuve

d’Annie Bacon

illustration d’Annie Carbo

Editions Castelmore, septembre 2019,
10,90 euros, 288 pages

 

***

Thèmes : voyage, guerre, différence, conte

***

 

Présentation de l’éditeur: 

« Un voyage sur l’eau inoubliable, sous le signe de l’amitié et du courage !

Odilon a un rêve : trouver Terre promise, une île dont lui parlait sa mère autrefois. Une île où lui et sa grande sœur Babette pourraient vivre en paix. Pour échapper à la guerre contre les hommes-oiseaux, ils embarquent tous deux sur le radeau d’un drôle de poète, qui descend le fleuve en quête d’aventure.

Ensemble, ils découvriront des lieux merveilleux et effrayants : la ville aux mots de pouvoir, l’île des bâtards, et une capitale qui ne vit que pour les courses d’escargots géants… et ils rencontreront de nouveaux compagnons, à la recherche d’une terre d’accueil, comme eux.

Mais jusqu’où l’eau les portera-t-elle ? Terre promise existe-t-elle ailleurs que dans le cœur d’Odilon ? »

 

Avec « La promesse du fleuve », Annie Bacon nous offre une histoire d’amitié et de tolérance inoubliable. J’ai pris beaucoup de plaisir à voyager aux côtés de Dammal et d’Odilon, deux personnages semblables dans leur manière d’appréhender l’existence. Les autres protagonistes sont également attachants mais ce sont les deux personnalités qui m’ont le plus marquée.

Chaque chapitre ouvre une porte sur un microcosme fascinant: là où la loi des hommes règne, la liberté se meurt. L’auteur parvient à décrire une société cruelle et destructrice de manière sobre. De ce fait, le roman s’adresse aussi bien aux jeunes qu’aux adultes. Ces derniers se retrouveront d’ailleurs sans peine dans la morale et les messages véhiculés. En effet, nos héros apprendront à leurs dépends que le monde des adultes n’est pas forcément plus sage que celui de la jeunesse…

La promesse du fleuve est bien plus qu’une invitation au voyage, c’est aussi une mise en garde contre la dictature et le totalitarisme. La plume d’Annie Bacon est fluide et très poétique. Les chapitres défilent sans que l’on ne s’en rende compte. Et lorsque la fin de l’aventure se profile, on se prépare à quitter les protagonistes le cœur serré.

Ce roman est un coup de cœur, je n’ai qu’un seul regret : que le voyage n’ait pas duré plus longtemps!

Je vous le recommande chaudement, certains livres changent la manière de percevoir le monde et La promesse du fleuve en fait partie.

 

~Melissande~

 

+ Le site de l’auteur

+ Pour lire un extrait c’est ici

+D’autres œuvres traitant de la différence présentées par Nathalie: ‎La différence invisible et quelques titres d’un challenge

 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Le treizième conte – Roman fantastique

treizièmeRoman « à tiroir » entre vérités et mensonges

Ado/Adulte

Le treizième conte

Diane Setterfield

Coll. Feux Croisés Plon (2007)

Pocket (2011)

*****

Margaret LEA est la fille d’un libraire et elle aime écrire des biographies. L’une d’entre elles ayant attiré l’attention d’une célèbre autrice, Vida Winter, celle-ci lui demande de bien vouloir venir écrire la sienne. Oui mais voilà, au fil des années, nombreux ont été ceux qui auraient bien voulu écrire cette biographie. Mais Vida Winter, sans refuser de parler, livrait à chaque fois une histoire différente. Or Margaret est attachée aux faits. Elle veut bien écrire la biographie de Vida Winter, mais à condition que celle-ci lui dise la vérité… Ce qui ne se fera pas sans mal.

*****

Voilà plus de 3 ans que ce livre traine dans ma PAL… Pourquoi ne l’ai-je pas lu avant ? C’est l’éternelle question. Tellement de tentations et si peu de temps !

Bref, le challenge Halloween est passé par là (il fête ses 10 ans cette année) et comme plusieurs personnes (à qui j’avais montré mes lectures « possibles » pour Halloween) se sont écriées : « oh ! Le treizième conte ! J’ai adoré ! » (oui bon, quelque chose dans ce genre là, quoi !!) je me suis enfin décidée à le lire…

Et je ne regrette vraiment pas ! C’est une magnifique histoire (et pour un premier roman, chapeau !). C’est tout à la fois une histoire tragique, mystérieuse, fantastique (sauf si vous croyez aux fantômes bien sûr !), une sorte de conte cruel et incroyable.

Ce qui m’a beaucoup plu, en dehors de l’histoire elle-même, c’est cette espèce d’effet « tiroir », d’histoire dans l’histoire.

J’ai adoré et je vous le conseille vivement !

Une dernière chose : prévoyez un peu de temps devant vous, quand on est dedans, on ne voit pas le temps passer.

*****

Le blog des organisatricesHilde et Lou

Facebook : Challenge Halloween

Instagram : le compte dédié @lechallengehalloween

Les organisatrices sur Inta  : @hildelle & @lou_myloubook

#challengehalloween ou #challengehalloween2019

Présentation du challenge Halloween par Sophie

 

Ce roman fait également partie de l’Objectif PAL chez Antigone

Nous suivre et partager :
error0