Peau de Mille Bêtes – Conte en BD

“Peau d’âne” revisité
Ado/Adulte
Mille

Peau de Mille Bêtes

Stéphane Fert

Delcourt (2019)

*****

La “Belle” était désirée par tous les hommes du village. Personne ne l’appelait par son prénom. On se fichait de savoir si elle en avait un ou nom d’ailleurs. Mais comme elle attirait tous les regards, elle était appelée ainsi par tous. Nul ne se préoccupait de ses envies. Alors, un soir, elle prit ses jambes à son cou… et dans le noir, elle s’enfuit sans un sou. Elle suivit une nuée de lucioles et arriva jusqu’au Roi de la forêt, le Roi Lucane. Il lui proposa de l’épouser. Elle refusa. Mais elle accepta de rester à ses côtés. De cette étrange union naquit une princesse que l’on appela “Ronces“. Mille bêtes furent chargées de s’occuper d’elle quand…

*****

Si vous connaissez le conte de “Peau d’âne” vous pouvez vous douter  (un peu) de la suite… Mais pas de la fin ! Car si cet album s’inspire bel et bien du conte de Charles Perrault (1695), l’histoire contient beaucoup de thèmes très modernes !! Et ne respecte pas toujours le “code” des contes de fées… Mais, comme dit la Princesse Ronces “Plus on rentre dans le moule, plus on ressemble à une tarte !” Car oui, j’ai oublié de le préciser, en plus de l’amour, il y a de l’humour !!

Je n’en dis pas plus pour ne pas vous priver du plaisir de la découverte.

La couverture est un peu étrange et effrayante, comme cette histoire d’ailleurs. Mais bizarrement, les dessins sont plutôt doux même lorsque l’ambiance est triste ou ténébreuse. J’ai beaucoup aimé les couleurs utilisées et la façon dont les illustrations semblent “fondre” parfois…

Certains dessins rappellent les peintures de Matisse ou de Paul Klee.

C’est très beau et très original.

Du coup, j’ai très envie de découvrir son album précédent “Morgane” !

*****

L’auteur sur tumblr

Lire les premières pages sur le site de l’éditeur

Également présenté sur ce blog : Le petit théâtre de Peau d’âne

*****

Encore une belle découverte faite grâce aux copains de la BD de la semaine : Noukette, Les lectures d’Alexielle, Un amour de BD

Cette semaine, nous sommes reçus par Moka – Au milieu des livres

Une lecture qui participe à également à deux challenges :

Le challenge Halloween de Lou et Hilde

https://mapetitemediatheque.fr/wp-content/uploads/2020/01/challenge-contes-et-l%C3%A9gendes-239x300.jpg

Le challenge Contes et Légendes chez Bidib

*****

Nous suivre et partager :

La sorcière de Salem – Roman

SalemSorcière ou pas ?

Roman adulte

La sorcière de Salem

Elizabeth Gaskell

Éd. José Corti (1999)

Paru pour la 1ère fois en 1861

*****

Résumé : 1691. Loïs Barclay, âgée d’à peine 18 ans part pour Salem en Nouvelle-Angleterre. Elle vient de perdre ses parents d’une terrible fièvre qui a emporté beaucoup de monde. Avant de mourir, sa mère a eu le temps de lui dire qu’elle avait un oncle, Ralph Hickson, en Nouvelle-Angleterre et qu’il prendrait soin d’elle. Confiée par ses parents aux bons soins du Capitaine Holdernesse, un vieux marin, ami de ceux-ci, Loïs va donc quitter la vieille Angleterre et tout ce qu’elle connaît. Et ainsi commencer une nouvelle vie.

*****

Je ne connaissais pas grand-chose aux histoires de Salem  et de ses sorcières. Même si à force (livres, films d’horreur) on amalgame les deux ! Je dois bien avoir vu un ou deux films avec des maisons hantées ou des personnages possédés et je crois bien avoir lu (il y a très longtemps !) le “Salem” de Stephen King (mais ce n’est pas l’histoire du procès des sorcières de Salem).

Ici, ce n’est pas un roman d’horreur. Nous sommes plongés dans le quotidien d’une petite communauté très religieuse, qui vient de s’installer sur les terres des Amérindiens et sont régulièrement attaqués par ceux-ci. Cette communauté, par peur, bêtise ou obscurantisme, va se déchaîner sur quelques personnes, les accusant de sorcellerie et les rendant responsables de tous les maux des villageois.

Cette histoire, qui est bel et bien arrivée, semble être dûe à un mélange de puritanisme et d’ingestion d’ergot de seigle (qui donne des hallucinations) !!

Un court roman (210 pages) qui fait froid dans le dos !! Encore une époque où je n’aurai pas aimé vivre… Brrr…

C’était mon premier roman d‘Elizabeth Gaskell, mais je vais regarder ce qu’elle a écrit d’autre. Si vous avez des suggestions…

*****

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez lire quelques pages (en bas à droite)

Ce roman participe au Challenge Halloween

Il fait également partie de l’Objectif PAL chez Antigone

Ainsi qu’au challenge Cette année, je (re)lis des classiques

Classique

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :

Kiki la petite sorcière – Roman jeunesse

KikiRoman jeunesse

A partir de 9/10 ans

KIKI LA PETITE SORCIÈRE

Eiko Kadono

Ynnis Éditions (2019)

*****

1er tome d’une série de 6.

*****

Résumé : Kiki est une jeune sorcière qui vit chez ses parents, dans un petit bourg niché entre une forêt et de jolies prairies. Elle vient juste d’avoir 13 ans. Et, comme toutes les sorcières à cet âge là, elle doit quitter ses parents et commencer son apprentissage. Ce qui signifie qu’elle doit devenir autonome. Trouver un endroit, ville ou village, où s’installer. Puis se rendre utile à son entourage grâce à ses pouvoirs. Oui, c’est ainsi que les sorcières “gagnent” leur vie. Elles rendent service et on leur donne quelque chose en échange, comme de la nourriture par exemple. Mais ce n’est pas si facile de quitter le domicile parental… Heureusement, Kiki a un chat (noir, ça va de soi !), Jiji, qui l’accompagne partout et lui tient compagnie.

*****

Mon avis : C’est un roman que j’ai lu pendant le RAT d’Halloween (du 11 au 13/10/19). Je n’ai pas vraiment aimé le prologue (il fait juste 8 pages) que j’ai trouvé trop “didactique”. Mais il a le mérite de poser le cadre de l’histoire et de présenter les différents personnages. Ensuite, le style est beaucoup plus vivant et on se laisse vite emporter par cette histoire franchement mignonne. La jeune Kiki est une jeune fille charmante et volontaire à laquelle on s’attache vite. J’ai indiqué qu’il s’agissait d’un premier tome, mais il peut se lire tout seul, l’histoire est complète.

Un agréable moment de lecture !

*****

Chez le même éditeur, déjà présenté sur ce blog : 7 nuits

Si vous ne connaissez pas les éditions YNNIS (qui existent depuis 2013), sachez qu’ils sont spécialisés dans la culture pop, les mondes imaginaires et le Japon (anime et mangas entre autres).

Ce roman participe au Challenge Halloween

Nous suivre et partager :

La fête du Potiron – Polar classique !

potiron

Lecture Halloweenesque !

Ado/Adulte

La fête du potiron

(Hallowe’en party – 1969)

Agatha Christie

Le club des Masques (1973)

Ō Ō Ō

Hercule Poirot s’apprêtait à passer une morne soirée car un de ses amis, malade, avait décommandé leur réunion au dernier moment, quand il reçut un coup de téléphone de son amie la célèbre écrivaine Ariadne Oliver. En effet, celle-ci avait assisté la veille à une fête du potiron donnée pour des enfants dans la charmante ville de Woodleigh Common. Fête qui s’était fort mal terminée car elle s’était achevée par la découverte d’un cadavre… Mrs Oliver voulait l’aide des célèbres petites cellules grises d’Hercule Poirot pour élucider l’affaire.

Ō Ō Ō

Voilà bien longtemps que je n’avais pas lu un roman d’Agatha Christie ! J’en ai lu pas mal à l’adolescence, il y en avait beaucoup chez mes parents et chez mes grands-parents aussi (dans la fameuse collection du Masque).

Cette fête du potiron m’a donné beaucoup de plaisir. Une intrigue classique de la Reine du crime, mais un roman tout de même assez macabre puisqu’il commence avec le meurtre d’un enfant de 12/13 ans.

Et c’est un “Poirot” qui se termine sur une touche d’humour après une histoire somme toute assez sombre. Un “Poirot” qui ne m’a pas “agacée” comme ça a pu être le cas dans d’autres romans. Il est plus humain même si toujours très conscient de sa haute intelligence ! (Oui j’avoue, en fait j’ai un faible pour la douce et discrète Miss Marple…)

Peut-être l’avez-vous lu sous un autre titre ? Il a été réédité en 1999 dans les intégrales du Masque, sous le titre “Le crime d’Halloween“.

Une lecture parfaite pour le Challenge Halloween !

Ō Ō Ō

D’Agatha Christie, Sophie vous avait déjà présenté : La dernière énigme

 Ce roman participe au Challenge Halloween chez Lou et Hilde – et au challenge Souvenirs de Lectures ainsi qu’au Challenge Classiques !

                                                           Classique

Nous suivre et partager :