Un jour d’été de HeyJin Go

Un jour d’été est une fable écologique tout en douceur, impossible d’y rester insensible!

Album pour la jeunesse dès 2 ans

Un jour d’été

de HeyJin Go

Maison Eliza édition,

reliure cartonnée, 36 pages

15,90 euros

***
Thèmes : liberté animale, écologie, animaux
***

 « Par un jour d’été caniculaire, des ours polaires accablés par la chaleur décident de plonger à l’eau pour se rafraîchir. »(…)

L’objet livre en lui-même est magnifique! Un jour d’été est un album cartonné avec le logo de la maison d’éditions poinçonné en bas à droite. Il n’y a pas de texte superflu puisque la quatrième de couverture est vierge de résumé. À la place, on y voit des ours blancs évoluer dans l’onde, un banc de poissons nageant en-dessous d’eux.  D’ailleurs, la première et la quatrième de couverture forment une illustration unique où l’on retrouve nos trois ours.

Le sujet abordé dans Un jour d’été est on ne peut plus d’actualité et pourtant je ne m’attendais pas à la fin de l’histoire. C’est une très belle réflexion sur l’avenir des espèces et le rôle des êtres humains.

Un jour d'été

Les illustrations intérieures sont à l’image de la couverture: douces, prêtant à la rêverie malgré la dominance de tons froids (contexte polaire oblige). Les couleurs pastels offrent une atmosphère sereine et on regarde ces ours blancs évoluer avec bonheur dans les eaux transparentes où se mêlent des poissons multicolores.

« Un jour d’été » est donc un très bel album qui, l’air de rien, dénonce une triste réalité.

 

À mettre entre toutes les mains!

~Melissande~

+ Le site de l’éditeur

+Des ‍‍‍documentaires présentés par Nathalie

+ « Quand les ours frapperont à nos portes« , un album dans la même veine présenté par Lectures au coin du feu

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Un éléphant dans ma cuisine de Françoise Malby-Anthony et Katja Willemsen

Un roman émouvant sur le don de soi absolu

Autobiographie

Un éléphant dans ma cuisine

de Françoise Malby-Anthony

et Katja Willemsen

Guy Trédaniel éditeur, avril 2019,

366 pages- 19,90 euros

Thèmes : Afrique, réserve animalière, éléphants, rhinocéros, autobiographie, animaux

 

Présentation de l’éditeur:

« Françoise Malby-Anthony ne s’attendait pas à vivre dans une réserve animalière sud-africaine. Mais quand elle tombe amoureuse du célèbre écologiste Lawrence Anthony, sa vie prend un tournant inattendu. Ensemble, ils créent la réserve animalière de Thula Thula.

Lawrence décède en 2012 et Françoise se retrouve seule pour gérer le personnel de la réserve et protéger les animaux des braconniers. Malgré les difficultés, elle découvre la solidarité entre les humains et surtout la connexion exceptionnelle avec son troupeau d’éléphants. (…) Un bel exemple de survie et de réussite au contact des éléphants. »

 

Un éléphant dans ma cuisine est l’histoire d’un couple extraordinaire, celle de Françoise et de son mari Lawrence.  Ensemble, ils ont œuvré main dans la main avec une équipe merveilleuse à la création de la réserve Thula Thula.

Cette autobiographie m’a beaucoup touchée, il y a des passages très durs mais aussi très émouvants. Françoise nous conte avec simplicité tout ce que l’être humain peut construire mais aussi détruire. D’un côté, nous avons Lawrence Anthony et son épouse protégeant de leur mieux éléphants et rhinocéros. Et de l’autre, des braconniers sans scrupules semant la douleur et la mort, sans état d’âme.

A de nombreuses reprises, j’ai été émue aux larmes. J’ai même éprouvé de la colère face à la barbarie des hommes. Il est terrible de constater que certaines espèces sont en voie de disparition soit à cause de la pauvreté, soit pour des vertus médicinales imaginaires. Certains villageois n’hésitent pas à poser des pièges pour chasser sur le sol de la réserve, laissant derrière eux la moitié des victimes agonisantes. Heureusement, la bonté de Françoise et de son époux redonne de l’espoir. Grâce au domaine de Thula Thula, les animaux peuvent survivre et se reproduire. Des familles ne sont plus séparées et le grand cycle de la vie peut suivre son cours. Il faut énormément de courage et de bienveillance pour veiller sur des animaux sauvages meurtris et supporter chaque jour les menaces du braconnage. S’il existait plus de personnes de cet acabit, le monde tournerait bien mieux. Que d’empathie et de sacrifice de soi, c’est admirable!

Grâce aux magnifiques photos présentes à l’intérieur de l’ouvrage, on se sent plus proche des habitants de Thula Thula. Ce sont de très beaux témoignages des grands moments de leur quotidien à la réserve. Et puis, quel plaisir de voir ces animaux espiègles et plein de vie!

De la splendide majesté des éléphants à la force tranquille des rhinocéros, « Un éléphant dans ma cuisine » est un merveilleux voyage vers une terre sacrée qu’il faut absolument préserver.

A découvrir!

 

~Melissande~

+ Le reportage  au JT de 20h sur France 2

+ L’interview de Françoise Malby-Anthony  par l’éditeur

+ Le site de l’éditeur

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

L’espoir sous nos semelles – Roman Ado

espoirFeriez-vous 1000 kms pour sauver votre famille ?

Premier Roman (Ado 13+)

L’espoir sous nos semelles ♥

Aurore Gomez

Magnard Jeunesse (2018)

*****

Adélaïde Décembre dite « Juno » a décidé de tenter le « trek du Pownal » une course en montagne. Depuis la mort de sa mère, deux ans auparavant, son père s’est laissé couler. Juno a dû arrêter ses études et travailler à l’usine de poissons pour nourrir la famille. Au départ, elle avait pris le règlement du trek dans le supermarché pour s’occuper le temps que la pluie cesse. Puis, en voyant le montant remporté par le vainqueur, elle s’était prise à rêver et à envisager sérieusement d’y participer. Une façon rapide (mais pas si simple !) de sortir sa famille de la crise.

*****

L’espoir !

C’est ce qui les porte tous. L’espoir d’une vie meilleure, grâce à l’argent. Pour certains, celui de faire des études. Pour d’autres, faire vivre ses proches, ou les guérir. D’autres encore rêvent d’être reconnus à leur juste valeur. Certains espèrent pouvoir partir « ailleurs ». Juno, elle, espère gagner pour améliorer sa vie et celle de sa famille. Et pour pouvoir reprendre des études aussi. Pourtant, c’est un espoir d’un tout autre genre qui l’aidera à avancer dans les moments de doute ou de ras le bol.

J’ai lu ce roman en moins de deux jours. Juno est très attachante et malgré qu’il y ait peu d’espoir dès le début, on espère qu’elle va y arriver, qu’elle va gagner. Même si c’est un roman d’aventure (avec aussi un peu d’amitié, d’amour et de rebondissements), j’ai presque envie de dire que c’est un roman sur la motivation. Qu’est-ce qui peut pousser quelqu’un à se surpasser ? A aller chercher ses limites, quitte à se mettre en danger ? Chacun va apporter sa réponse. A la fin, je me suis demandée ce qui me motiverait suffisamment pour aller au bout d’un truc pareil…

Un très bon moment de lecture !

*****

Extrait (p. 8)

4.2. Chaque concurrent se voit remettre par l’organisation, la veille du départ :

  • un bracelet à fonction de balise GPS, monitorage de santé en temps réel, bouton SOS. En cas de casse ou de perte du bracelet, le concurrent doit envoyer via sa tablette un message avec une brève description de son état de santé ;
  • une caméra embarquée, fixée sur harnais ventral ;
  • une tablette connectée uniquement au profil du concurrent sur la plateforme technique et sur le site Internet du trek du Pownal ;
  • une fusée de détresse.

*****

D’autres avis : Bob et Jean-Michel, Blandine

Lire les 15 premières pages :

Ce roman participe au Challenge Petit Bac chez Enna

Catégorie Objet !

Et vu que ce roman traînait dans ma PAL depuis plus d’un an…

Il participe aussi à l’objectif PAL du 31 août chez Antigone !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Gaya et le petit désert – Livre CD écolo !

Gaya

Livre CD à partir de 7 ans

Gaya et le petit désert ♥
Conté par Gilles Vigneault
Chanté par Gilles vigneault & Jessica Vigneault
Illustré par Stéphane Jorisch

Éditions La Montagne Secrète (2016)

*****

Cette histoire est dédiée à l’astrophysicien Hubert Reeves, grand ami de la planète Terre par son ami Gilles Vigneault.

*****

Gaya est une petite fille de 9 ans. Elle vit avec son grand-père Androu. Ils habitent tous les deux sur une colline, dans une maison appelée « l’Orée ». Un matin d’automne, Gaya s’aperçoit qu’il n’y a plus d’eau dans le puits. Le grand-père essaie aussi, mais rien à faire, le puits est à sec. Le grand-père est surpris, mais il se dit que ça va s’arranger avec le temps. Mais Gaya n’est pas satisfaite par cette explication. Et comme elle est curieuse, elle cherche à comprendre. Elle va regarder dans le vieil almanach de son grand-père pour trouver une explication.

*****

Sur le CD, il n’y a que les chansons. Vous pouvez donc lire l’histoire sans écouter le CD, mais ce serait vraiment dommage, car les chansons complètent bien l’histoire. En plus, elles sont amusantes, gaies et pleines de pep’s !

Une histoire qui nous explique que la nature est fragile, que nos actes ont des conséquences et qu’il faut donc réfléchir avant d’agir ! Mais ce conte nous dit aussi qu’on peut apprendre de ses erreurs et les corriger.

Un livre CD qui m’a beaucoup plu, et qu’on devrait faire lire et écouter à tout le monde, pas seulement aux enfants !!

*****

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez voir d’autres illustrations et écouter 2 chansons.

De cette maison d’édition, que j’aime beaucoup, nous vous avons déjà présenté : Un monde fantastique, Le petit ours gris de la Mauricie, La laine des moutons, Il pleut à boire debout ! Chansons de chiens et de chats, Jeux d’eau et Le loup de Noël.

Une des chansons qui vous permet également de voir les illustrations.

Un livre qui participe  à l’objectif PAL chez Antigone

et qui participe au Challenge Petit Bac chez Enna

Catégorie Végétal !

Nous suivre et partager :
error0