Cabane en péril ! Roman jeunesse

cabaneJusqu’où peut-on aller pour sauver son enfance ?
Dès 8 ans

Cabane en péril !

Jean-Claude Lalumière

La Joie de Lire (2019)

*****

Bernard, que tous ses amis appellent Bernie, Félix, Pierre, Simon et Hugo ont un secret. Ils se sont construit une cabane dans le petit bois près de chez eux.

Un endroit magique où ils peuvent jouer à leurs jeux préférés : les chasseurs de nazis (même si personne ne veut jamais faire le nazi), les super héros, les pirates ou encore la guerre des étoiles.

Malheureusement, des adultes ont décidé de faire passer une autoroute en plein dans le petit bois… Adieu leur cabane ! Les 5 amis vont se creuser la tête pour éviter cette catastrophe et sauver leur terrain de jeu. Et ils vont avoir des idées parfois un peu farfelues.

*****

Parfois, quand je lis un roman pour enfant (8/11 ans) je trouve ça un peu… Disons que je trouve que j’ai passé l’âge (depuis longtemps il est vrai).

Mais il m’arrive aussi de tomber sur de vraies pépites comme « Le journal de Gurty »  qui me font bien rire.

Et j’avoue que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire cette histoire de « cabane en péril !« . C’est drôle, avec un humour qui m’a fait penser par moment à celui du « Petit Nicolas ». Une bande de copains qui jouent et font des bêtises. Mais derrière l’aventure vécue par ces cinq amis, il y a aussi une histoire de préservation (ok, juste une cabane ! mais quand même) et on y parle d’écologie. On y apprend ce qu’est une ZAD et ce que font des zadistes, mots que les enfants ont certainement entendu avec l’affaire de « Notre Dame des Landes ». Mais ont-ils tous compris ce que c’était ?

Bref, un bon moment de lecture que je conseille à tous à partir de 8 ans.

*****

Et pour en savoir plus sur cet auteur, c’est par ici

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez lire un extrait

***

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :

Larmes vertes – Des slogans qui claquent !

vertesManifeste
Tout public

LARMES VERTES

Photographies : Nicolette Humbert

Mises en scène : Jeanne Roualet

La Joie de Lire (2019)

*****

Présentation de l’éditeur : Ce manifeste nous a paru une évidence. Il s’est imposé suite aux marches des jeunes pour le climat dans plusieurs pays. Face à l’urgence de la situation et à la mobilisation de la jeunesse, la classe politique ne peut plus rester indifférente. Les discours de la jeune Greta Thunberg au forum de Davos et à la COP 24 à Katowice, son sang-froid et la pertinence de son propos nous laissent perplexes. On ne veut pas croire à un feu de paille !
Dans une mise en scène graphique originale, ce livre réunit photos et slogans entendus dans la rue. Un livre à brandir lors des prochaines manifs !
Un engagement par les jeunes pour le monde.

*****

Larmes vertes
ce sont des images qui marquent et des slogans qui claquent.

 

« La terre est notre maison »  face la photographie d’une déchèterie en bord de route…

« Nous n’avons pas de plan(ète) B« , face à l’image d’une gigantesque montagne de déchets.

***

Un célèbre magazine avait pour slogan « Le poids des mots, le choc des photos », on pourrait dire exactement la même chose de ce petit livre.

Face à face, photographies et slogans nous obligent à réfléchir. Nous amènent à se dire qu’il est urgent de se bouger, de faire quelque chose pour le climat, pour la planète, c’est à dire pour nous et nos enfants, mais aussi pour sauvegarder la nature et sa diversité.

Et j’espère de tout mon cœur que le virus qui nous immobilise en ce moment (Coronavirus), qui oblige toute la planète ou presque à se confiner, qui a réussi à ralentir considérablement l’économie, va nous amener aussi à réfléchir à nos pratiques (personnelles, professionnelles) et à les modifier, à les améliorer.

https://www.lajoiedelire.ch/wp-content/uploads/2019/06/larmes_vertes-2-800x533.jpg

*****

D’autres livres sur l’écologie, le changement climatique

Greta Thunberg, sauvons la planète

Hé… La mer monte ! (Ado/Adulte)

Le plus grand défi de l’histoire de l’humanité (Ado/Adulte)

Gaya et le petit désert (Livre CD jeunesse)

Ce livre a été imprimé localement, en Haute-Savoie, et de la façon la plus respectueuse possible de l’environnement : utilisation d’encres végétales et de papier FSC issu de forêts gérées de façon écologique, pas de plaques, pas de produits chimiques, très peu de perte de papier, prise en compte de la compensation carbone… L’imprimerie Villière est certifiée Imprim’ Vert et est une pionnière en la matière.

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :

Les couleurs du Ghetto – Roman illustré

couleursRoman illustré

A partir de 13 ans

Les couleurs du Ghetto

Aline Sax

Illustrations de Caryl Strzelecki

Coll. Encrage

La Joie de Lire (2019)

*****

Présentation de l’éditeur : Varsovie, automne 1940. Le quartier dans lequel vit Misja, sa sœur et ses parents, est transformé, sous l’occupation nazie, en ghetto. Tous les Juifs de la ville et de ses environs y sont enfermés. Les maladies, la faim et les expulsions éliminent lentement mais sûrement la population. Misja, lui, refuse la situation, il ne veut pas se laisser emmener à l’abattoir comme un agneau… Avec quelques compagnons, il se révolte !

*****

J’ai lu ce roman il y a déjà plusieurs mois, en octobre ou novembre. Cela fait partie des livres, des thèmes, dont je me dis qu’il est indispensable de les lire et de les faire connaître. Mais dont je sais, aussi, qu’ils vont me toucher profondément, me bouleverser. Et donc, la plupart du temps, je traîne pour les lire. J’ai fini par lire celui-ci, mais j’ai perdu mes notes. Et j’avoue qu’à l’approche des fêtes de Noël, je n’avais pas envie de le relire.

Bref. Comme prévu, ce roman m’a bouleversée. C’est oppressant. Jour après jour, on voit comment les gens ont été brimés, humiliés, arrêtés puis enfermés dans ce ghetto. En peu de mots, de phrases, on comprend comment s’est arrivé. Comment les gens se sont « laissés faire », si on peut dire, c’était ça ou mourir…

C’est un roman qui devrait se trouver dans tous les collèges et lycées.

Il devrait être lu par tous les jeunes qui doutent de la Shoah, qui ne connaissent pas ce moment de l’Histoire. Je l’ai trouvé terrible, abominable (pour ce qu’il raconte bien sûr) mais terriblement bien fait en ce sens où je pense que personne ne pourra rester indifférent à cette lecture.

Les illustrations en noir et blanc ajoutent encore au sentiment de malaise et d’oppression ressenti à la lecture de ce très beau texte.

A LIRE !!!

*****

Lire un extrait et voir les illustrations sur le site de l’éditeur

Sur le même sujet, voir aussi : Au ghetto de Varsovie nous avons combattu

Un livre qui participe au Challenge d’Antigone

https://delivrer-des-livres.fr/wp-content/uploads/2019/01/objectif-pal-250x250.jpg

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :

L’année 2019 en BD et en coups de coeur

2019Mes coups de cœur de l’année 2019

La BD de la semaine

Tout au long de cette année 2019 nous avons été reçus par

Noukette, Moka et Stephie

Un grand merci à elles !

*****

https://delivrer-des-livres.fr/wp-content/uploads/2019/01/fonduAuNoir-201x300.jpgobsolescenceBlacksad

 

 

 

 

Janvier

La plus cinématographique de l’année : Fondu au noir

Février

La plus inattendue : l’obsolescence programmée de nos sentiments

Mars

Un classique incontournable : Blacksad

Edmond

Rosa-T2

distances
fourmis
Avril : le mois des coups de cœur !

La plus théâtrale (et drôle !) : Edmond

Pour la libération de la femme (et quelles « gueules » !) : Rosa

La plus évanescente (et belle aussi) : Les petites distances

La plus mignonne : Là où vont les fourmis

Saga

Minuscule

 

Mai

Une série Comics incontournable : SAGA

Juin

Deux auteurs à découvrir d’urgence : Amour minuscule

Juillet et Août : rien à signaler.

Scarface

Parker

patient

 

Septembre

Deux polars bien noirs : Scarface et Parker

Octobre

Celle qui m’a le plus agacée (pour sa fin) : Le patient

vies
Gemma
aventure
amoureux

 

 

 

Novembre (encore un mois faste !)

Celle qui questionne : Les deux vies de Pénélope

Elle m’a donné envie de lire Mme Bovary (un exploit, il m’est tombé plusieurs fois des mains) : Gemma Bovery

Sans texte mais avec beaucoup d’humour : La grande aventure

BD ou album ? Je ne sais pas, mais on s’en fiche ! : Les amoureux

Décembre

Et pour finir l’année, une série jeunesse : Supers

Supers

Cette année 2019 se termine bientôt, j’espère qu’elle vous a apporté de belles lectures ! Je souhaite de très joyeuses fêtes de fin d’année à mes comparses de la BD de la semaine ainsi qu’à tous ceux qui liront ce billet. Moi j’ai découvert cette année encore de nouveaux auteurs, illustrateurs, de nouvelles maisons d’éditions et j’en suis ravie !

Nous suivre et partager :