Nuit

NuitAlbum sur l’imagination
A partir de 6/7 ans

Nuit

Nancy Guilbert & Anna Griot

Éditions Courtes et Longues (2020)

*****

Une petite fille veut dessiner la nuit. Entre rêve et réalité, elle redevient poisson, voyage au fond des océans, fait de drôles de rencontres, voit des trésors cachés. Puis, sortant de l’eau, elle respire…

*****

Ça commence comme ça :

“Je dessine la nuit,

je plie et je déplie,

rubans et origamis,

sans bruit, à l’infini.”

*****

Un album qui parle des rêves, de l’imagination, de la création. Cela m’a fait penser à ce moment où l’on s’éveille à peine, plus tout à fait dans son rêve, mais pas encore éveillé. Et j’ai adoré les illustrations ! Originales et très colorées selon les pages (sur fond noir, c’est beau !!) J’ai cru voir aussi un clin d’œil à Paul Klee, mais c’est peut-être mon imagination ?

Un texte poétique et délicat par lequel je me suis laissée porter, j’allais dire bercer…

Bref, un album que j’ai trouvé très joli !

*****

L’avis de Blandine

D’autres albums de Nancy Guilbert présentés sur ce blog : Un mur si hautL’oiseau Lyre

Le site de Nancy Guilbert : Rêve de plume

Celui d’Anna Griot , son ultra book et sa boutique (elle est également sur Insta) N’hésitez pas à aller voir ses splendides illustrations !

Pour entendre l’autrice et l’illustratrice parler de leur album, deux vidéos

Après le monde – Timothée Leman

Que faire quand tout le monde a disparu ?
BD jeunesse

après

APRÈS LE MONDE

Timothée Leman

Sarbacane (2020)

*****

Après une soirée à faire la bagarre avec son père et sa sœur, Selen se réveille seule. Il n’y a plus personne dans la maison.

Il y a des mois, des années ? Héli aussi s’est retrouvé seul dans la maison de ses parents un matin en se réveillant. Aujourd’hui c’est décidé, il va aller vers la tour blanche. Une de ces tours qui sont apparues un jour sans qu’on sache pourquoi ni comment. Mais c’est après leur apparition que les gens ont commencé à disparaître…

*****

Waouh ! Après le monde m’a franchement impressionnée. C’est la première BD de cet auteur, Timothée Leman, et c’est vraiment une réussite. Les illustrations sont douces et belles, dans une couleur sépia légèrement teintée de rose et plus rarement d’autres couleurs. Les personnages sont expressifs (ils ont de très grands yeux !) et le suspense est conservé jusqu’au bout. Les grincheux trouveront peut-être que ça manque d’explications. Pour une fois, je suis tout à fait satisfaite de celle que l’on nous donne !

Des éditions Sarbacane, je connaissais et appréciais les albums et les romans. Je constate qu’ils ont autant de goût pour le choix de leurs bandes dessinées.

Un jeune auteur à suivre !!

Et une BD à découvrir d’urgence bien sûr.

*****

Petite bio de l’auteur sur le site des Utopiales

Voir quelques planches sur le site de l’éditeur

De cette maison d’éditions, déjà présentés (il y en a d’autres, n’hésitez pas à chercher !) :

Côté Albums : Le magnifique “Alix et Alex“, le splendide “Les riches heures de Jacominus Gainsborough“, 3 non moins splendides albums de Max Ducos, Un week-end de repos absolu

Côté Romans : La fourmi rouge, Colorado Train, Amour, vengeance et tentes quechua, Songe à la douceur

Coté BD : Méa culpa, j’en ai déjà lu une ! Dans la forêt

“Le sommeil, ami de l’homme. Pour en finir avec les mauvaises nuits” de Maryvonne Gasse

Des conseils adaptés pour chaque cause de dérèglement du sommeil, un vrai remèdes aux insomnies!

Ouvrage scientifique/ documentaire

Le sommeil, ami de l’homme.
Pour en finir avec les mauvaises nuits

de Maryvonne Gasse

 

Editions Salvator, 2019,
broché, 144 pages, 15 euros

Thèmes: insomnie, thérapie, homéopathie, hypnose

 

Présentation de l’éditeur: «Si «le sommeil est l’ami de l’homme », selon Péguy, comment se fait-il que l’homme le lui rende si peu? C’est particulièrement vrai en France où la consommation de somnifères et de tranquillisants atteint un niveau très élevé. On peut expliquer ce manque de sommeil par notre mode de vie et le stress de la société moderne. Mais on peut y voir plus profondément la conséquence d’une mentalité trop rationnelle qui favorise la surexcitation du cerveau.

Riche de son expérience d’insomniaque, Maryvonne Gasse explore les différentes thérapies possibles. Elle montre aussi combien une vision unifiée de l’homme, reliant esprit, psychisme et corps, peut permettre un meilleur sommeil, et donc un vrai repos.

 

J’étais curieuse de découvrir les méthodes de Maryvonne Gasse et je n’ai pas été déçue ! Loin des recettes miracles prônées parfois dans certains médias, l’auteur se base sur des études scientifiques lui permettant d’apporter des solutions concrètes adaptées à chaque catégorie de dormeurs. En effet, une personne n’est pas l’autre et chacun(e) à ses propres cycles.

Pour être bien dans son corps et dans sa tête, il faut dormir ! Cet ouvrage est divisé en quatre grandes parties pour nous aider à apprivoiser ce cadeau qu’est le sommeil. Toutes les techniques sont bonnes (à nous bien entendu de trouver celles qui nous correspondent le mieux): hypnose, thérapie, acupuncture, homéopathie, spiritualité… Cependant, Maryvonne Gasse est bien claire sur un point:la prise de médicaments, néfaste pour l’organisme, est donc proscrite.

Bien que certaines méthodes ne m’étaient pas étrangères, j’ai trouvé ce livre très intéressant, accessible et utile.

 

~Melissande~

 

+ Le site de l’éditeur

+ La chronique de RCF Radio

Album jeunesse toujours… Lectures d’Avril

album

Album, Album, Album…

L’album est un format de lecture que j’adore… Et vous ?

***

Le dompteur de vent

Bernard Villiot & Thibault Prugne (ill.)

Éd. Gautier Languereau (2016)

***

El Loco, le vieux chinois, est mort. Dans la grange où il vivait, Sam, un jeune garçon curieux, trouve des tas de cerfs-volants multicolores. Sam se rend compte qu’El Loco n’était pas fou et qu’il avait un rêve. Un rêve que Sam se met en tête de réaliser, mais ne maîtrise pas le vent qui veut…

illustration empruntée au site de l’illustrateur

Si l’histoire ne m’a pas totalement convaincue (mais je ne saurais pas expliquer pourquoi !) les illustrations de Thibault Prugne sont toujours aussi magnifiques ! Rien que pour ça, ça vaut le coup d’œil !!

Blog de Thibault Prugne

De ces deux auteurs, nous vous avons déjà présenté :
Le souffleur des rêves qui, lui était un coup de cœur total ! 

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ 

Le conte chaud et doux des chaudoudoux

Claude Steiner & PEF (ill.)

InterÉditions (2009)

Album

Dans des temps très anciens, les gens vivaient heureux. Chaque enfant, à sa naissance, recevait un sac de chaudoudoux. Lorsque quelqu’un mettait la main dans son sac, il trouvait t

oujours un chaudoudoux. Chaque fois que quelqu’un recevait un chaudoudoux, il se sentait chaud et doux de partout. Mais un jour, une sorcière vint semer la zizanie. Elle fit croire que les chaudoudoux n’étaient pas inépuisables, qu’il ne fallait pas trop en distribuer… Du coup, les gens devinrent radins et jaloux…

Ils ne sont pas mignons ces chaudoudoux ?

Quand on finit ce conte, on se dit : “si seulement ça existait !” Un truc tout doux, qui vous réchauffe et vous réconforte… Une très jolie histoire que je vous invite à écouter ci-dessous. Mais le mieux, bien sûr, est encore de se le procurer. Vous profiterez ainsi des chouettes illustrations de Pef, toutes en rondeur et douceur !

Sur le site de Claude Steiner, vous pourrez lire le texte intégral, et ci-dessous, vous pourrez l’écouter.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ 

Le parapluie de monsieur Roland

 Ariane Duclert & Aude Léonard (ill.)

La marmite à mots (2016)

Illustration empruntée au site de l’illustratrice

Monsieur Rolaalbumnd vit dans la rue, sous le regard pas toujours aimant des passants. Souvent, il se met à l’abri sous son grand parapluie. Mais un jour, en catimini, quelqu’un a volé son parapluie !

Une histoire sur l’exclusion, la vie dans la rue, racontée avec douceur, poésie et rêverie… Pour porter un autre regard sur celles et ceux qui vivent dans la rue ? Les illustrations, des photos mises en scène et “trafiquées” sont étonnantes !

Le tout forme un  joli album, très original dont la fin ne peut que faire penser à la chanson de Brassens “Un p’tit coin d’parapluie”

Blog d’Aude Léonard

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ 

challenge albums 2017Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer