D’OR ET D’OREILLERS – conte détourné ♥

oreillers

A partir de 13 ans

D’OR ET D’OREILLERS ♥

Flore Vesco

Collection M+

L’école des loisirs (2022)

*****

En voyant Mrs Barrett courir dans l’allée ce jour-là, Mrs Watkins sut aussitôt qu’elle allait apprendre une nouvelle extraordinaire. En effet, Mrs Barrett ne courrait jamais. Elle sonna pour qu’on leur serve le thé et attendit avec une impatience difficilement dissimulée…

La nouvelle était de taille ! Le fils de lord Handerson, qui habitait Blenkinsop Castle (qu’on croyait d’ailleurs abandonné) cherchait une épouse. Toutes les filles à marier étaient sur des charbons ardents, d’autant plus qu’on disait qu’il avait plus de 80 000 livres de rente !!

Mais quelques semaines plus tard, Mrs Barrett avait changé d’avis : jamais elle ne lui présenterait sa fille Violet !! Lord Handerson cherchait bien une épouse, mais il exigeait de recevoir les prétendantes sans parents ni chaperon et elles devaient passer la nuit au château…

*****

Il s’agit d’une version détournée du conte “La princesse au petit pois“. Mais c’est une version beaucoup moins chaste (et beaucoup plus drôle !)

Une histoire intelligente, sensuelle et délicieusement contée !

Un ré-gal

Flore Vesco a tout pour elle. Un magnifique talent de conteuse, une imagination sans limite et de l’humour à revendre.

Bref, vous l’aurez compris, il vous faut lire ses romans !

Extrait du prologue : “Ma douce, le conte du petit pois sous le matelas, c’est une soupe qu’on fait avaler aux jeunes filles innocentes. L’histoire réelle, celle de ce lord et des prétendantes qui couchaient chez lui, elle n’est pas pour les enfants. Il est des vérités sur l’amour, sur les nuits des jeunes filles et ce qu’elles font dans leur lit, qu’on apprend en grandissant. Ce sont ces secrets que je m’en vais vous conter. Aussi, tendez une oreille attentive, et ne m’interrompez plus.”

*****

De Flore Vesco, nous vous avons déjà présenté (3 coups de cœur !!) :

Ce roman a déjà reçu plusieurs prix (et c’est tout à fait mérité à mon avis)

  • Le prix Sorcières 2022 – catégorie carrément passionnant maxi
  • Le Grand Prix SGDL du roman jeunesse 2022
  • Le Prix Vendredi – Hors compétition (parce qu’elle avait déjà gagné en 2019 avec “L’estrange Malaventure de Mirella”)

Ces extravagantes sœurs Mitford – Bio

Mitford

Mois Anglais (2)
Biographie

Ces extravagantes sœurs Mitford

Annick Le Floc’hmoan

Fayard (2002)

*****

 Les six sœurs Mitford font partie de l’aristocratie anglaise. Une famille qui connaîtra des hauts et des bas financièrement et qui déménagera plusieurs fois.

Nancy, l’aînée, deviendra écrivain et viendra vivre en France pour être proche de son amant, un homme politique proche du pouvoir gaulliste.

Pamela, amoureuse des animaux, aura une vie un peu moins tumultueuse que certaines de ses sœurs, mais pas franchement conformiste non plus.

Diana épousera le chef des fascites anglais et approchera Hitler, tout comme sa sœur Unity, fascinée par le dictateur.

Jessica, après avoir participé à la lutte contre Franco en Espagne, ira vivre aux États-Unis où elle deviendra journaliste (et communiste).

La petite dernière, Deborah, est la seule qui aura une vie “conforme à son rang et à sa naissance”. Elle épousera un Duc et habitera dans un château.

*****

Nancy (1904-1973)

Pamela Mitford (1907-1994)

Diana (1910-2003)

 

 

 

 

 

 

 

Unity (1914-1948)

Jessica (1917-1996)

Deborah (1920-2014)

 

 

 

 

 

 

 

Tous ces portraits proviennent de la page Wikipédia consacrée aux sœurs Mitford.

*****

C’est un livre que j’ai mis pas mal de temps à lire (pour différentes raisons perso), alors même qu’il se lit très bien. Et que j’ai trouvé ça très intéressant. On suit la vie de cette famille célèbre et atypique à travers le XXème siècle. Donc on apprend beaucoup de choses sur les différents membres de cette fratrie, mais également sur le fonctionnement de l’aristocratie et de l’Angleterre au cours de ces années.

Une chose m’a franchement étonnée : Comment, dans une même fratrie, élevée par les mêmes parents (si on peut dire.. Par des nounous surtout !) peut-on avoir des personnes avec des opinions politiques aussi différentes ?? L’une des sœurs deviendra communiste, quand deux autres seront fascistes… Même s’il y a quelques “explications” à cela dans le livre, je trouve cela surprenant.

*****

Un roman policier avec cette famille : Les sœurs Mitford enquêtent

Une biographie qui participe à plusieurs challenges

Le tour du monde en 80 livres (France) chez Bidib

monde

*

Le Mois Anglais chez Lou et Titine

Merci à Belette pour les logos !

*

Il participe aussi à l’Objectif PAL chez Antigone

(J’avoue que je ne sais plus d’où il sort celui-ci, ni depuis combien de temps je l’ai !!)

*

Northanger Abbey – Mois Anglais

Northanger

Mois Anglais (1)
Roman d’apprentissage

Northanger Abbey

Jane Austen

Traduit de l’anglais par Félix Fénélon

Archipoche (2011/ vo 1817)

*****

Catherine Morland était la 4ème enfant d’une famille qui en comptait dix. A 10 ans elle était “maigre et mal équarrie, avec une peau blême, de noirs cheveux plats et de gros traits”. A 15 ans les apparences s’améliorent, sa mère la trouve “presque jolie” et elle rêve d’aller au bal. Aussi, quand Mr Allen gros propriétaire terrien et voisin des Morland est envoyé à Bath, et que sa femme propose à Catherine de les accompagner, celle-ci est-elle ravie. A Bath, elle va rencontrer son amie Isabella Thorpe et son frère, mais également le jeune Henri Tilney.

Poursuivie avec assiduité par le très pénible John Thorpe, le frère d’Isabella, Catherine, elle, ne songe qu’à Henri… Aussi est-elle absolument ravie quand les Tirney l’invitent à séjourner chez eux, à l’Abbaye de Northanger, propriété de leur père.

Catherine, à cause de ses lectures, s’imagine ce lieu mystérieux et effrayant. Et durant le trajet, Henri s’emploie à développer encore son imagination…

*****

Catherine est un personnage très naïf. Elle ne pense pas à mal, ne ment pas et pense que tout le monde fait de même… Une jeune fille agréable donc, mais un peu agaçante ! Henri Tilney trouve visiblement cela charmant et joue un peu avec la naïveté de la gentille Catherine. Un autre personnage est encore plus agaçant, celui de John Thorpe !

J’ai trouvé ce roman un peu moins “abouti” que les autres, même s’il m’a bien plu. J’ai eu l’impression que tout se passait trop vite… C’est peut-être parce que c’est le premier roman de Jane Austen et qu’elle l’a écrit très jeune.

*****

De Jane Austen, j’ai déjà lu (et vu !) “Orgueil et préjugés” ainsi que Persuasion.

L’avis d’Hélène du blog Lecturissime

Un site entièrement consacré à Jane Austen (en français)

Sur France Culture, 4 épisodes de “la compagnie des auteurs” consacrés à Jane Austen

*****

Un roman qui participe à plusieurs challenges

Le tour du monde en 80 livres (Angleterre) chez Bidib

monde

*

Le Mois Anglais chez Lou et Titine

*

Il participe aussi à l’Objectif PAL chez Antigone

*

ainsi qu’au challenge 2022 en classiques sur ce blog et chez Blandine du blog Vivrelivre

2022

Orgueil et préjugés – Austen

orgueil

Mois anglais 2017

Orgueil et préjugés

Jane Austen

Éditions 10/18 (1996 /vo 1813)

*****

Une Lecture Commune avec Blandine

*****

Elizabeth Bennet est la 2ème fille d’une famille qui en compte 5. Lors d’un bal, elle fait la connaissance de Darcy. C’est un jeune homme riche et hautain dont le comportement lui déplaît fortement. Elle se met alors à fréquenter un bel officier, Wickham. Mais elle se rend compte que les apparences peuvent être trompeuses et qu’il ne faut pas se fier aux premières impressions…
Sa sœur aînée, Jane, va tomber profondément amoureuse d’un jeune homme, Bingley. Mais celui-ci va s’absenter subitement et la laisser déprimée.
Tout le roman raconte les histoires d’amour des unes et des autres, les espoirs, les déceptions… Les personnages sont décrits avec humour, certains étant franchement proches de la caricature tel Mr Collins !

*****

Ce roman, écrit en 1796/1797, fut tout d’abord intitulé « Premières impressions », mais Jane Austen a dû changer le titre car un autre roman portant ce titre avait été publié entre temps.

Je vous conseille de ne pas lire la préface avant de lire le roman, car elle dévoile quelques passages de l’intrigue, mais je vous invite à la lire ensuite car elle apporte un véritable éclairage sur ce roman.

Au départ j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire, mais on s’habitue assez vite au style un peu désuet (l’écriture datant de la fin du XVIIIème siècle !) pour plonger dans cette histoire charmante.
Une comédie de mœurs qui nous décrit la vie de familles de classes moyennes et riches à la campagne.

Le dossier à la fin de l’ouvrage offre tout d’abord une biographie chronologique de l’auteure suivie d’une notice explicative sur la publication, les différentes éditions, les traductions… Les notes sont toutes regroupées à la fin du livre (dans l’édition que j’ai lue, à savoir celle parue dans la collection Folio Classique).

Si vous aimez les histoires d’amour, laissez-vous surprendre par celle-ci !!

J’ai beaucoup aimé l’humour dont fait preuve Jane Austen dans sa description des différents personnages.

*****

De Jane Austen, j’ai lu Persuasion, ainsi que Northanger Abbey

Un site entièrement consacré à Jane Austen (en français)

Sur France Culture, 4 épisodes de “la compagnie des auteurs” consacrés à Jane Austen

*****

Un roman lu dans le cadre du mois Anglais proposé par Lou et Cryssilda en 2017

(Article rapatrié d’un site qui n’existe plus)

Et du 1er challenge “Je relis mes classiques” initié par Blandine