L’oiseau qui avait avalé une étoile – Album

oiseau

Un album poétique aux magnifiques illustrations !

Album jeunesse dès 5 ans

L’oiseau qui avait avalé une étoile

Laurie Cohen et Toni Demuro

La palissade (2017)

*****

Une nuit, un oiseau avale une étoile.

Il devient alors aussi brillant qu’un diamant.

Dès lors, plus personne ne veut de lui.

Sauf… un étonnant voyageur qui traverse l’immense désert.

 

*****

Tout m’a plu dans cet album !

Attirée par la couverture, adorable, et le titre, poétique, non seulement je n’ai pas été déçue, mais j’ai été ravie !

L’histoire est très belle et les illustrations magnifiques.

A lire.

https://lapalissade.fr/wp-content/uploads/2015/03/Loiseau4.jpg   https://lapalissade.fr/wp-content/uploads/2015/03/Loiseau5.jpg

Sélection Prix des Incorruptibles 2016-2017

Prix Michel Tournier jeunesse 2017

Prix Atout lire 2017

Prix Gayant Lecture 2016

Prix des enfants grain de sel 2015-2016

Prix jeunesse du Touquet Paris-Plage 2016

*****

De Laurie Cohen, je n’ai lu qu’un roman très prenant sur un sujet dur « Un courant d’air »

De Toni Demuro, j’avais adoré les illustrations dans « le bidule » un album au charme rétro.

Le blog de Toni Demuro

challenge albums 2018

Un album qui participe, bien sûr, au Challenge album !

Violette Mirgue : une souris héroïne d’albums

Partez à la découverte de Toulouse ou Paris en compagnie de Violette Mirgue, une petite souris enquêtrice qui a su charmer ma fille !

Violette MirgueViolette Mirgue

de Marie-Constance Mallard

Privat, 2014-2018
12,90 ou 13,90€ selon les titres

Thèmes : Enquête, Toulouse, Paris, Pyrénées, Souris

***

Violette Mirgue est une petite souris très maline, qui se transforme en détective pour résoudre de petits mystères à sa hauteur. Ses enquêtes sont surtout prétexte à la découverte d’un environnement : Toulouse, l’aviation, les Pyrénées, le Canal du midi ou Paris selon les titres.

A ma première lecture je n’ai pas vraiment accroché à cette héroïne aux histoires tirées par les cheveux… C’était sans compter sur ma mini hérissonne qui a très vite adoré ce petit personnage récurrent malgré la longueur des albums, ou peut être grâce à la longueur justement, prétexte à un temps de lecture plus long le soir. On a commencé à lui lire ses premiers titres vers 18 mois et maintenant elle connait tous les albums par cœur ! Elle appelle d’ailleurs toujours les souris de ses histoires et dessins Violette Mirgue, et elle est heureuse à chaque nouveau tome (offerts par sa super grande tante toulousaine ! –bisous si tu me lis-)

Si ces albums sont complexes, elle nous bluffe régulièrement en repérant plein de détails, et en replaçant certaines choses en dehors des livres, preuve qu’elle comprend bien! Il faut dire que les histoires de Marie Constance Mallard regorge de petites expressions, de personnages drôles et touchants et de petits détails incongrus. Ainsi on part à la recherche de fourmis, de plumes de couleur ou de petites souris au fil des pages. Un vrai jeu d’observation qui a commencé à intéresser ma mini hérissonne un peu avant 3 ans.

Violette Mirgue Mystère et fromage à Toulouse.

Violette Mirgue – Mystère et fromage à Toulouse

Les illustrations ont un style particulier, un peu enfantin, mais elles  offrent un joli mélange entre réalité géographique et monde des petites souris. Le découpage des pages est intéressants, vivants, mais pas toujours facile à appréhender par les enfants. La lecture de l’image nécessite un regard attentif, et plusieurs lectures… ce qu’incite l’auteur en ajoutant des petites choses à chercher dans l’histoire – trouverez-vous dans l’extrait au dessus les petits morceaux de fromages égarés ?

Violette Mirgue est une petite héroïne récurrente adorable, que ma fille prends plaisir à retrouver dans de nouvelles aventures à chaque fois. Une première découverte de l’enquête, accompagnée d’une découverte culturelle qui invite à visiter Toulouse ou Paris avec un autre regard : un beau mélange pour les enfants. Malgré des histoires prétextes notre petite Violette Mirgue séduit les plus jeunes. Prochaine étape : emporter le livre lors de notre prochaine visite parisienne / toulousaine et retrouver les détails en vrai !

Ma mini hérissonne a la chance d’avoir plusieurs tomes dédicacés, dont un avec des plumes collées à l’intérieur, qui font son bonheur !

Retrouvez les enquêtes de Violette Mirgue dans  :

Mystère et fromage à Toulouse (Toulouse)
Un ours à réveiller dans les Pyrénées (Pyrénées)
Un anniversaire en avion (histoire de l’aviation / Toulouse)
Une semaine pour sauver Noël (Pôle Nord / Noël)
Le ballet des couleurs à Paris (Paris) – Existe en anglais
Le trésor du canal du Midi (Canal du Midi, album à compter) – Existe en occitan
L’abécédaire de Violette Mirgue (à paraître)

Marie-Constance Mallard - Una aventura de Violeta Mirga - Le tesaur del canal del Miegjorn.Marie-Constance Mallard - Une aventure de Violette Mirgue - Une semaine pour sauver Noël.Marie-Constance Mallard - Une aventure de Violette Mirgue - Le ballet des couleurs à Paris.Marie-Constance Mallard - Une aventure de Violette Mirgue - Au pays des avions.

+ pour suivre les aventures de Violette Mirgue, vous pouvez aller consulter la page Facebook

+ Marie Constance Mallard a aussi écrit un roman avec l’enquête d’une petite Pastelle, toujours à Toulouse. Pastelle et le club de la Violette est un roman très prenant et bien mené, dès 9 ans. Je vous en ai parlé sur Instagram, mais l’article n’est toujours pas écrit…

+ Challenge Je lis aussi des albums

Rosa T1 : Le pari – BD ado / adulte

Rosa

Rosa
T1 : Le pari

François Dermaut
D’après un texte de Bernard Ollivier
Glénat (2015)
*****

Les débuts n’ont pas été faciles pour Rosa et son mari Mathieu. Elle était beaucoup plus jeune que lui lors de leur mariage (elle n’avait que 16 ans et était totalement ignorante des « devoirs » d’une femme envers son mari, qui avait, lui, 41 ans), mais elle avait du caractère et ne s’est pas laissée faire lorsqu’il a voulu lui taper dessus… Et ils ont fini par bien s’entendre. Malheureusement, il a attrapé la tuberculose et ne pouvait plus travailler. Rosa a donc monté un petit commerce, un bar dans lequel les hommes du village viennent boire un coup, discuter et jouer aux cartes le soir après leur dure journée de labeur.

Dans ce café, un soir, des esprits un peu échauffés sort une étrange idée, un pari ! Lequel de ces messieurs est donc le plus viril ? De fil en aiguille et pour de multiples raisons, une dizaine d’hommes du village va se retrouver inscrite à ce concours de virilité…

*****

Au départ, l’auteur présente « l’histoire de l’histoire »… Une histoire inventée à l’origine par Bernard Ollivier avec qui il a travaillé. Une histoire qui a mis beaucoup de temps à aboutir, pour différentes raisons que je laisse François Dermaut vous raconter.

J’ai tout aimé dans cette magnifique bd ! Les illustrations bien sûr, les personnages ont des « gueules » superbes. Mais l’histoire également, qui ne manque ni de charme, ni de rebondissements, ni d’humour !! Et le personnage de Rosa est vraiment intéressant. Les hommes participants au concours se sont tous inscrits pour des motifs différents et pas tous pour l’argent, loin s’en faut.

J’attends avec impatience la sortie du 2ème et dernier tome qui s’intitulera « Les hommes ». N’ayant vu nulle part la date de sortie du tome 2, je me suis permise d’écrire à l’auteur qui m’a très gentiment répondu : ce sera fin février 2019 ! Encore quelques mois à patienter… J’ai hâte !

N’ayez pas une hésitation, lisez-là !

Rosa

Pour voir d’autres planches, c’est par ici.

François Dermaut est, entre autre, le dessinateur de la superbe série historique « Les Chemins de Malefosse« . Voir cette petite biographie chez Glénat.

La bd de la semaine reprend bientôt du service !

La tour – Album onirique et « architectural »

tour

LA TOUR

Xavier Armange & Chiara Arsego
Rêves bleus
Éditions d’Orbestier (2015)
*****

De tous temps, les hommes ont été curieux. Ils voulaient savoir. Qu’y avait-il au delà des cieux ? Ou Qui ? Y avait-il seulement quelque chose ? Certains le croyaient, d’autres non.

Alors, pour le savoir, ils empileront tout d’abord de grosses pierres les unes sur les autres. Mais le ciel est incroyablement loin. Puis ils ajouteront des piliers de bois, de la paille et de la boue séchée. Mais le ciel est encore extrêmement loin. Ensuite, ils inventeront l’escalier pour grimper sans trop se fatiguer. Mais le ciel est toujours loin, si loin !

Au travers de l’histoire de la construction d’une tour, les siècles défilent et l’on suit l’évolution de l’architecture en même temps que celle de l’humanité. La fin de l’histoire, pleine de gaieté, m’a beaucoup plu. Mais je pressens qu’elle ne plaira pas à tout le monde !

A la fin, une page récapitule brièvement, mais non sans humour, l’histoire de l’architecture.

tour

*****

J’aime beaucoup les textes qui riment, et ceux, comme celui-ci, avec une phrase identique ou presque, qui est comme un leitmotiv. Il y a aussi un côté onirique dans cet album, avec cette tour qui grandit au milieu des nuages.

Le rêve des hommes : savoir qui ou quoi a construit tout ça… Le grand format de l’album (32 x 25 cm) permet de profiter au mieux des belles illustrations. Au hasard des pages, en plus des gens qui travaillent à élever cette tour, vous trouverez des enfants qui jouent, des animaux mais aussi des peintures célèbres…

Je trouve que ça peut être une bonne initiation à l’architecture pour les plus jeunes !

tour

 

Le site de l’illustratrice

Allez donc feuilleter les premières pages !

 

 

 

 

D’autres albums qui parlent de tours ici et .

challenge albums 2018

Cet album participe au challenge albums !