Sweet tooth – Série post-apocalyptique

sweetÂmes sensibles, s’abstenir…

Noté à partir de 12 ans  (je dirais 14/15 ans)

SWEET TOOTH

Jeff Lemire

Urban Comics (2015/2016)

*****

Sweet tooth raconte l’histoire de Gus. Il vit dans une cabane, dans les bois, avec son Papa. Leur habitation se situe au cœur du parc National du Nebraska. A part son père, Gus n’a jamais vu personne. Son père lui a dit que sa mère était morte quand il était tout petit. Gus a appris des tas de choses de son père et celui-ci lui a fait promettre de ne jamais, jamais quitter les bois… Mais un jour, la maladie a rattrapé le père et il est parti au ciel rejoindre la maman de Gus. Et celui-ci s’est retrouvé seul. Enfin, pas pour longtemps. Des chasseurs sont arrivés. Et ils n’étaient pas gentils, non, c’était « les méchancetés » dont le père de Gus parlait. Du coup, Gus a suivi le grand costaud.

*****

C’est un enfant de 9 ans, Gus, qui nous raconte son périple. Gus est un enfant un peu spécial, un hybride, mi-humain, mi-cerf. Forcé de quitter les bois protecteurs suite au décès de son père, il va suivre un homme. Cet homme, c’est Jepperd, le grand costaud. Un ancien joueur de hockey qui ne pense qu’à se battre. Il m’a fait penser à Parker, un homme renfermé et violent qu’il ne faut pas embêter.

Je n’ai pas envie de vous en dire plus. Il y a beaucoup de choses dans cette histoire. Beaucoup d’action, une part de « mythologie », une part de réalité aussi (la façon dont nous traitons la terre, la nature). Et des personnagesQue vous aurez du mal à quitter, une fois la dernière page tournée !

J’ai adoré cette histoire ♥

 

Pourtant ce n’était pas gagné, il a fallu tout le pouvoir de persuasion de mes collègues de la BD de la semaine pour que je tente le coup, parce que les couvertures et les illustrations ne me tentaient pas du tout au départ. Je ne dirais pas que je trouve les dessins de Jeff Lemire « beaux ».

Mais ils illustrent parfaitement cette histoire et c’est le principal. J’ai aimé aussi que les cases ne se ressemblent pas, tantôt longilignes, tantôt pleine page et parfois même dans l’autre sens. Il y a comme un côté « cinématographique » dans sa façon de raconter et d’illustrer cette histoire.

Et si je n’ai pas réussi à vous convaincre, aller voir les avis de Noukette, Jérôme et Mo’

 

sweet sweet

*****

Voir un extrait du tome 1 (un peu déformé, dommage)

La BD de la semaine, c’est chez

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

La favorite – Matthias Lehmann

Favorite

Roman graphique Ado/Adulte

LA FAVORITE

Matthias Lehmann

Actes Sud BD (2015)

*****

Constance vivait avec ses grands-parents dans une grande maison près de Coulommiers. Elle survivait plutôt, entre un grand-père alcoolique et lâche et une grand-mère dure et intransigeante. Constance n’allait pas à l’école, c’est sa grand-mère qui lui faisait cours.

A vrai dire, elle ne sortait jamais de la maison, sauf de rares fois, pour aller jouer dans le jardin.

Constance ne savait même pas si ses grands-parents étaient les parents de son père ou de sa mère. Il n’y avait aucune photo et on n’en parlait jamais. Jusqu’au jour où un couple avec des enfants fut embauché. Le mari pour s’occuper de l’entretien du jardin, la femme pour le ménage. Constance n’avait jamais vu d’enfants…

*****

Pour tout vous dire, je n’aime pas du tout la couverture, que je trouve plutôt sinistre (je n’aime pas les petits traits sur le visage de l’enfant). Cet enfant à l’air tellement triste et solitaire. Et il n’y a pas de résumé à l’arrière. En la feuilletant, à première vue, le dessin (en noir et blanc) ne me plaît pas plus que ça. Alors pourquoi l’ai-je empruntée ?

Tout simplement parce que j’ai appris à faire confiance à mes collègues de la BD de la semaine ! Et j’avoue que l’avis de Christie m’avait donné très envie de découvrir cet album.

Et je ne regrette absolument pas. Même si je ne suis pas super fan du dessin à la plume, il donne une ambiance particulière qui va bien avec cette terrible histoire. Je n’ajouterai qu’une seule chose : Quand on commence à lire ce roman graphique, on va jusqu’au bout. On veut savoir ! Et franchement, je ne m’attendais pas à ça…

Favorite

Non mais regardez comme elle jubile cette grand-mère sadique !

*****

Le blog de l’auteur/illustrateur

Voir également les avis de Stephie, Jérôme et Mo’

https://delivrer-des-livres.fr/wp-content/uploads/2017/11/Logo-Rouge-BD-de-la-semaine-250x250.jpg Cette semaine, c’est chez Stéphie

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

La roulotte de Zoé – Album sur le partage

roulotteEnsemble on est plus fort !

Album dès 4 ans

La roulotte de Zoé

Claude Clément & Magali Dulain (ill.)

Les éditions des éléphants (2015)

*****

Zoé vivait dans une petite ferme, avec une chevrette et un chat. Dans son jardin, poussait des tomates, des patates et du thym. Ils étaient bien là tous les trois ! Mais un jour on vint lui demander de quitter sa maison. Une route devait passer par là. Pendant l’été, ils vécurent tous les trois dans les bois. Mais l’hiver venu, il fallu trouver un abri. A force de chercher, Zoé, la chevrette et le chat finirent par trouver une roulotte abandonnée dans laquelle ils s’installèrent…

*****

Un album repéré à sa sortie, en 2015, et que je n’avais toujours pas pris le temps de lire. Pourtant j’avais été (et je suis toujours) très attirée par sa jolie couverture, ses couleurs chaudes et la douceur qui se dégage du personnage central. Et puis, j’ai toujours rêvé d’avoir une roulotte !

C’est une histoire très optimiste avec une jeune femme qui sait profiter du moment présent. Un personnage gentil et bienveillant, très doux. Le récit est en rimes, et ça, j’adore !!

Les illustrations sont tout en rondeurs à l’image de cette petite fermière (j’adore ses cheveux, on dirait une pelote de laine !)

Bref, un album sur la solidarité et le partage plein de douceur et de tendresse.

http://magalidulain.com/wp-content/uploads/2016/06/zoe4.jpg

*****

D’autres illustrations sur le site de l’éditeur

Et sur celui de l’illustratrice Magali Dulain

De Claude Clément, nous vous avons déjà présenté :

Contes du Japon (un livre cd)

Le peintre et les cygnes sauvages (3ème album de l’article)

La ville abandonnée ainsi que Coppélia.

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Le condamné de Noël – Challenge Christmas time

condamnéJustice dans l’Angleterre victorienne

Polar adulte

Le condamné de Noël

Anne Perry

Grands Détectives

Éd. 10/18 (2015)

*****

Présentation de l’éditeur : Londres, 1868. Alors que la période de Noël commence, Claudine Burroughs ne se sent pas joyeuse à l’idée des bals sans fin, des obligations sociales et des évènements somptueux. Venir en aide aux femmes dans le besoin à la clinique Hester Monk lui a ouvert les yeux sur un autre monde, et le fait que son mari n’approuve pas ce choix la rend malheureuse. Mais les deux univers qu’elle côtoie vont bientôt se rencontrer.
Lors d’un gala de Noël, une femme est brutalement battue, et il apparaît rapidement qu’il s’agit d’une prostituée invitée clandestinement par l’un des invités. Le poète Dai Tregarron, accusé d’être l’agresseur, prétend qu’il ne faisait que protéger cette femme contre la violence de trois riches jeunes hommes. Claudine croit en l’histoire de Dai, mais face au rang social qui joue en sa défaveur, comment peut-elle prouver son innocence sans tout risquer ?

*****

Le condamné de Noël est un roman policier distrayant. Mais c’est aussi une description des mœurs en usage en Angleterre à l’époque victorienne (1832-1901). On y voit la place et le rôle de la femme, les mariages arrangés et ce que l’on pouvait se permettre de faire ou de dire selon que l’on était « puissant ou misérable »…

Si vous connaissez et aimez déjà la plume d’Anne Perry, ce roman-ci ne pourra que vous plaire. Sinon, c’est l’occasion de découvrir cette romancière chevronnée qui fût d’abord une criminelle (dixit Wikipédia)…

Un roman acheté pour sa jolie couverture et que j’ai lu d’une traite !

*****

Ce roman policier participe à deux challenges

C’est ma 4ème participation au Challenge Christmas time proposé par Mya

christmas

Et ma 1ère participation à l’Objectif Pal chez Antigone pour l’année 2020

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k