Les plus beaux contes d’Asie

Asie* Un Mois au Japon *
Contes

Les plus beaux contes d’Asie

Rita Marchiori et Maria Toesca (ill.)

Éd. du Korrigan (2001)

*****

Les plus beaux contes d’Asie est un petit recueil qui propose 9 contes de différents pays d’Asie. Les trois premiers contes sont chinois, les contes 4, 5 et 7, je ne sais pas, le 6ème et le 8ème sont japonais, et le dernier vient d’Indochine.

*****

1) La fleur bleue

Chen-Fu, un jeune homme bon, beau et intelligent, mais pauvre, était tombé amoureux de la fille de l’Empereur. La princesse était surnommée “Étoile triste” parce que personne ne l’avait jamais vu sourire. Le temps passait, mais Chen-Fu était de plus en plus amoureux et malheureux. Il alla demander conseil au vieux sage du village…

Un conte très “classique” mais agréable à lire.

2) L’homme pauvre et l’empereur du ciel

Dans une province de Chine vivait l’homme le plus pauvre du monde. Il s’appelait Liang et toute sa famille était pauvre. Un jour, le vieux sage du village lui dit “Aucune famille ne peut demeurer pauvre durant 3 générations”. Liang s’employa alors à améliorer son destin, mais sans succès. Il décida donc d’aller voir l’Empereur du Ciel. En chemin il fit plusieurs belles rencontres et les gens, apprenant qu’il allait voir l’Empereur du Ciel, lui demandait de poser des questions pour eux…

Une quête où la gentillesse du “héros” est son plus grand atout.

3) Le cordonnier coléreux

Chin-Peng, gouverneur de la province chinoise du Shanxi se retrouva un jour face à un dilemme. Toute sa population était honnête, aimable et courtoise, à l’exception d’un vieux cordonnier au très mauvais caractère. Ne sachant que faire, Chin-Peng alla demander l’aide d’un vieux sage.

Une histoire qui parle d’hypocrisie et qui m’a bien plu !

4) Les aventures de Ta et Ti

Ta est une femme très pauvre, qui vit avec son fils Ti. Un vieux mendiant se présenta un jour à leur porte, demandant à manger. Ta, malgré leur pauvreté, partagea bien volontiers. Le mendiant lui donna alors un conseil.

J’ai déjà lu cette histoire dans un autre recueil, mais impossible de retrouver lequel ! Elle met en scène un serpent, des scorpions, un loup… Et un bateau de papier ! Il semblerait que ce soit un conte traditionnel chinois.

5) Le dragon rouge

Vous apprendrez ici pourquoi la girafe a un long cou, pourquoi le serpent n’a plus de pattes, pourquoi l’hippopotame est tout bosselé… Et enfin, pourquoi le dragon rouge ne vit plus sur terre !

Une histoire que je ne connaissais pas et qui est plutôt amusante.

6) Le saule pleureur (JAPON)

Il y a bien longtemps, à Kyoto, vivait un vieux samouraï qui avait un magnifique saule dans son jardin. Le samouraï pensait que le saule était responsable de ses malheurs, mais ne pouvait se résigner à l’abattre. Son voisin lui proposa de prendre le saule et de le planter dans son jardin. Et il ne regretta pas de l’avoir fait !

Un conte que j’ai trouvé très joli et délicat bien qu’un peu triste…

7) Le pêcheur et la reine des mers

Kato, un jeune pêcheur, sauve un jour une tortue de mer tourmentée par des enfants. En remerciement, il va être invité à visiter le royaume des mers et à épouser sa reine car c’est elle qu’il a sauvé. Mais malgré son bonheur, il ne put s’empêcher, au bout de quelques années, d’avoir envie de revoir sa famille, son village.

C’est bien connu, un bienfait n’est jamais perdu (surtout dans les contes !) mais la curiosité est un vilain défaut ! (enfin, il paraît ! ;) ) Un conte que je connaissais déjà, sous une forme légèrement différente (“La femme dorade” ou encore “la grue”ou encore “Urashima Taro“)

8) La fontaine de jouvence (JAPON)

Takai, un très vieux bûcheron et sa femme Yoko vivaient tranquilles dans une île du Japon. Un jour, Takai, sentant sa dernière heure approcher, eut envie de revoir la forêt dans laquelle il avait jadis travaillé. Et c’est au milieu de cette forêt, sous un érable aux feuilles flamboyantes, qu’il découvrit une fontaine de jouvence.

Là encore, comme bien souvent dans les contes, il ne faut point abuser… L’avidité sera punie !

9) La sandale d’or

Vous connaissez Cendrillon ? C’est exactement la même histoire.

J’ai bien aimé les illustrations qui sont mignonnes, toutes rondes, douces et très colorées.

*****

Autres contes japonais présentés sur ce blog

Fables d’AsieLa grande vague10 contes du JaponContes japonaisLe chat bonheur, Le Kami de la lune, La princesse au teint de lune, L’enfant qui dessinait les chats, Contes du Japon (livre CD), Princesse Pivoine et Le mot qui arrêta la guerre, Itto le pêcheur des vents, Akiko la rêveuse, Feng.

***

Les contes n°6 et 8 participent au challenge Un Mois au Japon

Chez Lou et Hilde

*

légendes

Tous participent au challenge Contes et Légendes chez Bidib

*

et à l’Objectif PAL chez Antigone

*****

La grande vague – Hokusai

Le mois du Japon est de retour !
Conte dès 5 ans

La grande vague

Hokusai

Véronique Massenot et Bruno Pilorget (ill.)

Coll. Pont des arts

Éd. de l’élan vert (2010)

*****

Ce conte commence ainsi : Aki et Taro n’avaient pas d’enfants. L’été de leur vie finissait, sans fruits ni fleurs à cueillir au jardin. Ils avaient espéré longtemps, bu et mangé tisanes et mets recommandés de tous, prié au temple avec ferveur, fait mille offrandes… puis s’étaient résignés. L’enfant dont ils rêvaient ne voulait pas venir. Ne viendrait plus, jamais. Soupirs et larmes… Un miracle arriva.

Et il arriva porté par une vague immense.

*****

C’est un conte qui parle du désir d’enfant. Et aussi de l’inquiétude, du souci que les parents peuvent se faire pour leur progéniture. Mais il parle également des questions que peuvent se poser les enfants “adoptés ou recueillis”.

C’est une très jolie histoire. J’ai beaucoup aimé également les illustrations, rondes, colorées, pleines de douceur. L’avant dernière page nous présente le tableau d’Hokusai “Sous la grande vague au large de Kanagawa“, qui se trouve au musée Guimet à Paris. Et qui a inspiré ce conte.

La page de garde finale répond à plusieurs questions : Qui était Hokusai ? Pourquoi les impressionnistes aimaient-ils son travail ? Qu’est-ce qu’une étampe ? Et d’autres questions encore.

*

Un très joli livre que je vous recommande pour initier vos enfants à l’art d’Hokusai.

Mais aussi, tout simplement, pour le plaisir d’une belle histoire joliment illustrée !

*****

Livres qui parlent d’Hokusai, déjà présenté sur ce blog :

Chez Lou et Hilde

*

légendes

Le challenge Contes et Légendes (Bidib)

Fables d’Asie – Livre et CD

Fables

Chine, Inde, Népal, Thaïlande, Corée

Fables d’Asie

Patrick Commecy

Serge Folie & Camille Germser

Éditions Lugdivine (2004)

*****

Livre (17 x 22 cm) 40 pages, + 1 CD audio.

*****

Éditeur : Dans de nombreuses régions du monde, les hommes ont fait du conte et de la légende les piliers d’une culture essentiellement fondée sur la transmission orale. Camille Germser et Serge Folie ont, quant à eux, réalisé les compositions musicales qui apportent à l’ensemble un intérêt, une dimension et une diversité de grande qualité artistique, tout en sauvegardant l’esprit des contes initiaux.

Les titres : Les deux archets (Chine), Le fiancé arrogant (Inde), Le coq et le chacal (Népal), San-Sou et Kia-tou (Chine), La hyène et le vautour (Thaïlande), Le buffle et l’homme (Corée), La tortue et les criquets (Chine), Le roi-tigre et ses sujets (Inde).

*****

Ma première surprise a été de retrouver l’Art Warli qui illustre ce recueil de fables. Et ma deuxième que ces fables soient en vers. Elles m’ont beaucoup plu et je pense que ce doit être tout à fait agréable à lire à voix haute.

Il y a d’ailleurs une version où ces fables sont contées sur un CD. Ici il y a le livre et un cd de musique.

J’ai moyennement aimé la musique, par contre j’ai adoré les histoires (souvent amusantes) et les illustrations.

*****

Un recueil qui participe à plusieurs challenges

2022 en classiques – Le challenge Contes et Légendes (Bidib) – les Étapes Indiennes chez Hilde et Blandine

2022 légendes

Histoire merveilleuse d’un tigre amoureux

TigreLa belle et la bête, vous connaissez ?
Dès 7 ans

Histoire merveilleuse d’un tigre amoureux ♥

Shen Qifeng

Illustré par Agata Kawa

Traduit du chinois par Chun-Liang Yeh

HONGFEI (2022)

*****

Il était une fois, dans le pays de Qinchuan, au cœur de la Chine, une jeune fille qui s’appelait Huo Xiaoying. A 15 ans, elle avait la grâce d’un bouton de pivoine. Et elle était aussi douce et généreuse. Sa beauté n’avait pas échappé à Mr Xue, un voisin peu recommandable. Mais les parents de la jeune fille refusèrent de lui donner sa main. Celui-ci se vengea d’une terrible façon : il fit accuser le père de Xiaoying d’un méfait et le fit jeter en prison. Il en mourut. La jeune fille fit alors un étrange rêve. Quelqu’un réussissait à venger son père, la demandait en mariage et s’occupait avec dévouement d’elle et de sa mère.

*****

Vous pouvez vous douter de la suite. La famille sera vengée par un tigre, amoureux de la jeune fille. Mais je n’en dis pas plus, car là s’arrête la ressemblance avec “La belle et la bête”. Et c’est toute l’originalité de ce conte classique chinois du XVIII ème siècle, qui ne se termine pas comme on pourrait l’imaginer (comme moi je l’avais imaginé en tous cas…)

L’objet-livre est très beau et de belle qualité.

Le dos est en tissu avec les lettres du titre embossées (en “creux”) , les livrets sont cousus et le papier épais. Je le note parce que dans cette époque de “vite-fait”, on rencontre beaucoup de livres dont les pages se décollent (y compris chez de “grands” éditeurs…). Donc j’apprécie vraiment le soin apporté par certains éditeurs à leurs ouvrages. Et en plus, c’est vraiment plaisant visuellement et au niveau du toucher.

Que dire des illustrations ? Je les trouve magnifiques ! C’est très coloré (couleurs chaudes !) plein de détails, de fleurs, d’arabesques et de courbes, j’adore !!

Un très beau conte magnifiquement illustré.

A lire !

*****

N’hésitez pas à aller feuilleter quelques pages (site de l’éditeur)

Le site de l’illustratrice (qui est aussi plasticienne)

Son compte Instagram

Un conte qui participe à plusieurs challenges

2022 en classiques, Le Tour du Monde en 80 livres (Bidib) – Le challenge Contes et Légendes (Bidib)

2022monde légendes

Un album qui participe au Petit Bac d’Enna

3ème ligne – Catégorie Animal

Ouest