Montagnes Russes – BD sur le désir d’enfant

MontagnesUn si grand désir d’enfant…
BD Adulte (pour le thème)

Montagnes Russes

Gwénola Morizur & Camille Benyamina

Grand Angle

Éd. Bamboo (2021)

*****

Aimée travaille dans une crèche. Elle adore les enfants, mais elle n’en a pas. Et ce n’est pas faute d’avoir essayé. D’avoir fait des FIV. Mais rien n’a fonctionné. Alors son moral joue un peu aux montagnes russes.

Un jour, elle rencontre Charlie. Une jeune femme lumineuse qui rêve d’être maquilleuse de théâtre. Elle est en formation et c’est un peu la galère avec ses 3 enfants dont elle s’occupe comme elle peut. Aimée, entre cauchemars et résultats de prise de sang, va s’attacher à Charlie et à sa petite famille.

*****

Je savais bien que le nom de ces deux autrices ne m’était pas inconnu…

De Gwénola Morizur, je vous ai déjà présenté deux BD totalement différentes Bleu pétrole et Nos embellies mais que j’ai beaucoup aimé toutes les deux. Et j’avais déjà adoré le dessin plein de douceur et joliment coloré de Camille Benyamina dans le très bel album : Les petites distances.

C’est un sujet difficile qui est traité avec beaucoup de délicatesse et de pudeur. Ce parcours du combattant qu’on n’ose imaginer, pour ceux qui, pour une raison ou une autre, ont du mal à concevoir un enfant “naturellement”.

Le côté “médical” est abordé bien évidemment, mais ce n’est pas ce qui prime. C’est avant tout l’attente, les déceptions, les émotions partagées par ce couple qui s’aime. Avec une belle histoire d’amitié en prime.

Une bien jolie découverte !

*****

Lire les premières pages sur le site de l’éditeur

Et l’avis d’Antigone qui a beaucoup aimé également !

Cette semaine nous nous retrouvons chez Noukette

Le plongeon – BD sur la vieillesse

plongeon“La vieillesse est-elle un naufrage”  ?
BD Adulte

Le plongeon

Séverine Vidal & Victor L. Pinel

Grand Angle

Bamboo éditions (2021)

*****

Pour Yvonne, 80 ans, c’est le plongeon. Encore autonome, mais plus tout à fait assez pour vivre seule, elle vend sa maison et intègre un EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes). Mais c’est dur. Elle a encore toute sa tête, ne supporte pas d’être “infantilisée” (et comme je la comprend !!), n’aime pas la déco de sa chambre…

Et puis, petit à petit, elle va se faire des amis, se sentir moins seule.

*****

Quand j’ai emprunté cette BD, mon ex-collègue m’a dit : “C’est bien, mais… pas facile de lire ça à nos âges, ça fait peur !!” J’avais noté cette BD grâce aux collègues de la BD de la semaine, mais j’avoue que j’avais oublié de quoi ça parlait…  Sinon je ne l’aurais peut-être pas prise, car je rencontre déjà dans mon boulot actuel (Auxiliaire de vie) beaucoup de personnes âgées seules, plus ou moins autonomes et plus ou moins déprimées (Covid oblige, plus de rencontres, plus d’associations, plus d’activités…).

Ce qui est sûr, c’est que ça ne donne pas trop envie d’aller à l’EHPAD ! Heureusement qu’il y a le personnage de Youssef, très humain pour contrebalancer celui de la directrice très pointilleuse…

J’ai beaucoup aimé, hein, n’allez pas croire ! Mais ce n’était peut-être pas le moment de la lire pour moi.

*****

D’autres BD qui parlent d’amour et de vieillesse : JamaisL’obsolescence programmée de nos sentiments

Mamabookine vous en a parlé ici

Cette semaine, nous nous retrouvons chez Noukette

# NOUVEAUCONTACT _ BD réseaux sociaux

nouveaucontactEt si vous deveniez célèbre du jour au lendemain ?
Bande dessinée Ado/Adulte

# NOUVEAUCONTACT _

Duhamel

Grand Angle

Bamboo (2019)

*****

# NOUVEAUCONTACT _ nous raconte l’histoire de Doug. Un homme timide, angoissé et plutôt sauvage. Et ça tombe bien, il vit dans un coin  désert des Highlands. Passionné de photographie, il partageait les siennes sur le réseau social “Twister“. Mais sa vie simple et tranquille et ses photos de macareux attiraient moins les foules que les photos de chatons…

Jusqu’au jour où il se retrouve nez à nez avec une immense créature translucide tout droit sortie du Loch près de sa maison. Son premier réflexe après avoir avalé la moitié de la boite de tranquillisants : partager ses photographies de l’étrange animal sur son compte Twister. Sans réfléchir, hélas, aux terribles conséquences de son geste…

*****

Avec # NOUVEAUCONTACT _ Bruno Duhamel nous montre les dérives auxquelles peuvent mener le mauvais usage des réseaux sociaux, ainsi que les ravages causés par des médias peu scrupuleux. La bêtise humaine, d’où qu’elle vienne, est également bien pointée du doigt dans cette bd à la fois intelligente et récréative.

C’est très bien vu, et en plus, c’est drôle !

Une très bonne lecture que je vous recommande chaudement. ♥

Et un auteur à suivre…

Sinon, rien à voir, mais ça a ravivé mon envie d’aller me promener en Écosse !!

*****

Lire les premières pages (site de l’éditeur) vous donnera une bonne idée du style d’illustration.

Du même auteur : JAMAIS

Cette semaine, nous sommes accueillis par Stephie du blog Mille et une frasques

Jusqu’au dernier – BD – Western sombre ♥

La fin d’une époque…
BD Western ado/adulte

dernier

Jusqu’au dernier ♥

Félix & Gastine

Grand Angle

Bamboo (2019)

*****

Russel est cow-boy. En arrivant chez son ami William Hattaway, Russel à la mauvaise surprise de passer devant sa tombe. Il s’aperçoit quelques minutes plus tard que sa femme Martha est également décédée. Après avoir enterré cette dernière, Russel repart, emmenant avec lui Bennett, leur jeune fils un peu simplet. Dix ans plus tard, avec l’arrivée du train, Russel a décidé d’arrêter le métier de convoyeur de vaches et de devenir fermier dans le Montana. Un évènement malheureux et imprévu va modifier cruellement ses plans…

*****

J’avoue que je ne sais plus si j’ai entendu parler de cette BD quelque part ou si j’ai juste été séduite par la couverture ! N’est-elle pas magnifique ? Cet homme au visage raviné que l’on sent à la fois pensif et en colère, qui attend sous la pluie…  J’aime beaucoup les couleurs également, avec cette lueur de feu de camp qui illumine son visage.

Cet homme, c’est Russel.

L’arrivée du train va sonner le glas de son travail de cow-boy. Qu’importe. Il s’est imaginé une autre vie, fermier. En attendant, à Sundance, Wyoming, il va croiser ce qu’il y a de plus sombre chez l’humain : La méchanceté, la bêtise, l’avidité, la manipulation, la recherche du profit à tout prix…

L’histoire commence comme un western “classique”, avec des cow-boys qui convoient des vaches à travers l’Amérique. Mais c’est une époque charnière car avec l’arrivée du train c’est la fin des cow-boys qui devront se reconvertir. Ce fameux train, prometteur de richesses à venir, crée des convoitises, des opportunités pour certains, des jalousies.

Que seriez-vous prêt à faire pour obtenir ce dont vous rêvez ?

*****

C’est une histoire très sombre, avec, tout de même, un petit poil d’optimisme.

J’ai tout aimé dans cette BD. Le scénario, le dessin, la couleur et la fin.

*****

C’est une histoire complète. Mais vu le succès de cet album, les deux auteurs ont prévu de faire une suite ! Je ne vais pas m’en plaindre.

Lire un extrait (site de l’éditeur)

Du même scénariste : Une vie à écrire

D’autres BD western : CalfboyLa venin T1Texas JackSykesUndertakerL’odeur des garçons affamésLune d’argent sur ProvidenceStern

Cette semaine, nous sommes chez Stephie pour Mille et unes bulles…