Bon anniversaire ! Roman jeunesse

bon

C’est toujours “bon” un anniversaire ?
A partir de 8/9 ans

Bon anniversaire !

Jean-Philippe Arrou-Vignod

Folio Junior

Gallimard (2001)

*****

Le 18 septembre, c’est l’anniversaire de Xavier. 10 ans ! Depuis le temps qu’il attendait ça. Mais tout le monde -même lui !- semble l’avoir oublié… Le matin avant de partir à l’école, sa mère se contente de lui demander s’il a bien fait ses devoirs. Son meilleur ami, Pythagore se contente de lui rappeler que c’est aussi l’anniversaire de 16 438 356 personnes sur la planète. Bref, est-ce que c’est forcément bon, un anniversaire ?

*****

Bon anniversaire ! est un recueil de six petites histoires. Elles ne sont pas toujours très drôles, il y a parfois des “piques” de la part des enfants qui sont assez réalistes (les moqueries sur les noms de famille, sur le fait qu’on soit plus gros, plus intello…) mais dans l’ensemble, c’est amusant. Pour tout dire, ça m’a rappelé les aventures du petit Nicolas !

Les enfants se disputent puis se réconcilient aussi vite, font (ou disent) des bêtises… Mais ils ont un bon fond ! Bref, ce sont des enfants…

A lire bien sûr !

*****

Lire les premières pages sur le site de l’éditeur

Du même auteur, présenté sur ce blog :

Lus mais non présentés :

https://images2.medimops.eu/product/ae28fc/M02070622657-large.jpgUn roman de la série “Enquête au collège”, et “Une famille aux petits oignons” (recueil de plusieurs histoires très drôles)

Enquête au collège

Jeanne d’Arc de Michael Morpurgo – Roman jeunesse

JeanneL’épopée de Jeanne d’Arc
Roman à partir de 10/11 ans

JEANNE D’ARC

Michael Morpurgo

Illustrations de François Place
Traduit par Noël Chassériau

Coll. Folio Junior

Gallimard Jeunesse (2006)

*****

Mois Anglais – Auteurs jeunesse

LC autour de Michael Morpurgo avec EnnaLou et Alexielle

*****

Chaque année, le 8 mai, la ville d’Orléans célèbre en grande pompe sa libération par Jeanne d’Arc en 1429, et une jeune écolière incarne celle à qui cette victoire valut le surnom de Pucelle d’Orléans.

Fascinée par la personnalité de la sainte de Domrémy, la jeune Éloïse est prête à tout pour interpréter son idole. Cette adoration va jusqu’à lui faire entendre des voix qui lui retracent point par point la fabuleuse épopée de la petite paysanne qui, dit-on, chassa les Anglais de France, fit sacrer Charles VII et périt sur le bûcher, accusée de sorcellerie.

À plus de cinq siècles d’intervalle, l’adolescente d’aujourd’hui a bien des traits communs avec Jeanne qui, comme elle, avait dix-sept ans et confiait ses doutes et ses joies à un moineau apprivoisé.

*****

Autant j’ai adoré “Soldat Peaceful“, autant je me suis ennuyée avec ce roman-ci. Pas la faute à l’auteur, non, car je l’ai terminé alors même que le sujet ne m’intéressait guère…  Car c’est là tout le problème. J’ai lu le roman parce qu’il était écrit par Michael Morpurgo, mais je ne suis pas passionnée par Jeanne d’Arc.

La jeune paysanne qui entend des voix, j’ai toujours pensé qu’elle aurait eu toute sa place en hôpital psychiatrique, histoire de soigner sa schizophrénie. Mécréante que je suis…

Bref. C’est bien écrit et documenté, alors si vous aimez les romans historiques et que vous êtes un peu plus croyant que moi, ce roman pourrait bien vous plaire !

*****

Du même auteur également présentés sur ce blog : Soldat Peaceful, Le plus grand peintre du monde, Notre Jack et Cheval de guerre

Le site de Michael Morpurgo

Un autre avis : Histoire d’en lire

C’est ma 2ème participation au Mois Anglais chez Cryssilda, Lou et Titine

***

Infirmière pendant la 1ère guerre mondiale

Infirmière

Roman jeunesse historique
A partir de 10/11 ans

Infirmière pendant

la première guerre mondiale

Journal de Geneviève Darfeuil
Houlgate-Paris, 1914-1918

Sophie Humann

Coll. Mon Histoire

Gallimard Jeunesse (2012)

*****

Geneviève Darfeuil est une jeune fille de bonne famille de 14 ans. Père chirurgien, mère au foyer, ils habitent les beaux quartiers à Paris et passent leurs vacances à Houlgate.

En ce 18 juillet 1914, le principal souci de Geneviève est qu’elle doit rester alitée. En effet, elle s’est foulée la cheville en jouant au tennis.

Elle ne va pas tarder à se rendre compte qu’il y a des soucis beaucoup plus grave dans la vie qu’une entorse… En effet, le 1er août à 9h du soir les cloches de l’église sonnent le tocsin : la mobilisation est déclarée ! “Par décret du président de la République, la mobilisation des armées de terre et de mer est ordonnée, ainsi que la réquisition des animaux, voitures et harnais nécessaires au complément de ces armées. Le premier jour de la mobilisation est le dimanche 2 août.

Cette guerre donnera un but à Geneviève, elle deviendra infirmière !

*****

Ce “journal” nous raconte l’histoire de la première guerre mondiale à travers les yeux d’une jeune fille qui a 14 ans lorsque la guerre débute. Elle nous parle de la vie à l’arrière du front, du travail des femmes, mais aussi, au travers des lettres des soldats, de la vie au front.

J’ai lu et apprécié plusieurs titres de cette collection “Mon histoire” présentés à la façon d’un journal intime. La couverture rigide un poil vieillotte, les pages faussement découpées à la main, les “collages” de photo sur la couverture, tout ça me plaisait beaucoup.

Mais j’ai plus de 50 ans. Et j’ai pu constater que cette collection, pourtant très intéressante, ne sortait que très peu en bibliothèque. Le visuel n’attirait pas du tout les enfants. Gallimard a eu la très bonne idée de la moderniser (voir ci-dessous), et j’espère que du coup, elle trouvera son public.

 

*****

Lire les premières pages (site de l’éditeur)

L’avis d’Histoire d’en lire site spécialisé dans la littérature historique jeunesse.

*****

D’autres récits jeunesse sur le même sujet : Soldat PeacefulIl s’appelait comme moi14-14Le petit cœur rougeLe journal d’AdèleLe violoncelle poilu

Ce récit participe à deux challenges :

Celui sur la Première guerre mondiale chez Blandine ainsi qu’à l’Objectif PAL chez Antigone

Capitaine Rosalie – Album jeunesse ♥

RosalieRéussira t-elle sa mission ?
A partir de 7 ans

Capitaine Rosalie ♥

Timothée de Fombelle

Isabelle Arsenault (ill)

Gallimard Jeunesse (2018)

*****

Hiver 1917. Rosalie est une petite fille de cinq ans et demi, aux cheveux roux. Son père est parti au combat et sa mère travaille à l’usine. Comme elle est trop grande pour aller chez la nourrice, elle passe la journée à l’école, au fond de la classe des grands. Elle est calme et silencieuse, alors on croit qu’elle rêve, qu’elle dessine dans son cahier. Mais non. Rosalie est un soldat en mission, elle espionne l’ennemi pour réaliser son plan. C’est une petite fille très décidée à atteindre son but.

*****

Quelle magnifique histoire !

Elle n’est pas très gaie, mais elle est très jolie et surtout très émouvante. On sent bien toute la volonté, la persévérance que met cette petite fille dans la réussite de sa mission. Ce qui montre à quel point elle est vitale pour elle. Mais je n’en dis pas plus. Lisez cette histoire, la plume de Timothée de Fombelle y est très belle !

Quand aux illustrations

Elles sont délicates, douces, presque duveteuses. Et cette petite Rosalie est tellement adorable ! Les illustrations adoucissent un peu le côté terrible de l’histoire.

A lire bien sûr !!

*****

Feuilleter les premières pages

Du même auteur : Georgia, tous mes rêves chantent ♥, Victoria rêve (6ème roman présenté), Thimothée de Fombelle (5 romans présentés), Le livre de Perle

Le site de l’illustratrice

Un site qui présente l’auteur et ses livres

D’autres avis : Blandine, Noukette, Moka

*****

Un album qui participe au Challenge Première Guerre Mondiale chez Blandine

https://img.over-blog-kiwi.com/0/77/65/37/20200106/ob_82afab_logo-chall-1gm-2020.jpg#width=1200&height=828

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :