Le glacier qui refusait de fondre d’Hélène Gloria et Célina Guiné

Un album poétique sur une triste réalité, celle du réchauffement climatique.

Album pour la jeunesse à partir de 6 ans

Le glacier qui refusait de fondre

d’Hélène Gloria

et Célina Guiné

Editions La marmite à mots éditions jeunesse ,
hors collection, octobre 2020,
36 pages- 13,90 euros

 

Thèmes : écologie, glaciers, réchauffement climatique, avenir, planète, 

 

Présentation de l’éditeur: Aujourd’hui je suis allée marcher dans la montagne. J’ai levé les yeux vers les sommets. Que vous est-il arrivé, géants de glace?

 

 

Tout d’abord, quelle magnifique illustration de couverture! Tout comme la protagoniste que l’on voit au pied d’un de ces géants de glace, on se sent tout petit face à ces colosses. Rien ne semblait pouvoir les ébranler et pourtant ils sont devenus fragiles un jour, sans prévenir. Le glacier qui refusait de fondre est donc avant tout un album pour faire réfléchir les plus jeunes sur le dérèglement climatique et son impact sur notre planète.

Dans Le glacier qui refusait de fondre, Hélène Gloria aborde avec beaucoup de sensibilité un thème on ne peut plus actuel: la fonte des glaciers. Pourtant primordiaux pour l’équilibre de notre planète, les géants de glace perdent chaque jour du terrain. Et leurs grands corps gelés fondent comme neige au soleil.

Idée originale, le personnage principal raconte dans une sorte de monologue intérieur la lente agonie des glaciers. Au fur et à mesure du récit, nous comprenons que la jeune femme attend un enfant et qu’elle souhaite préserver son environnement pour lui. Elle lui décrit leur beauté fragile et fascinante et insiste sur l’importance de les protéger.

Les illustrations de Célina Guiné sont à couper le souffle! A l’aide d’un camaieu de bleu rehaussé de reflets blancs et rosés, l’artiste donne littéralement vie aux géants de glace. C’est sublime, j’adore!!!

Le glacier qui refusait de fondre est donc un magnifique album que je vous invite vivement à découvrir!

 

~Melissande~

 

+ Un autre album qui prête à réfléchir: Un jour d’été de Heyjin Go

+ Un documentaire sur Greta Thunberg présenté par Nathalie: Greta Thunberg: sauvons la planète! d’Elise Fontenaille

 

JAMAIS – Une BD tendre, émouvante et drôle

JamaisMadeleine est aveugle, mais pas folle !

BD Ado/Adulte

JAMAIS

Duhamel

Grand Angle

Bamboo édition (2018)

*****

Madeleine a 95 ans et elle est aveugle. Elle habite en Normandie, sur la côte d’Albâtre, à Troumesnil. Sa maison est située tout au bord d’une falaise qui s’effrite. Qu’importe, c’est sa maison, sa vie, ses souvenirs et elle entend bien rester là jusqu’au bout. Elle assure qu’elle n’en partira jamais. Malheureusement, le Maire de la commune ne l’entend pas de cette oreille. D’une part, il ne veut pas qu’il arrive quelque chose à Madeleine, et d’autre part, il n’a pas du tout envie d’être tenu pour responsable s’il lui arrivait effectivement quelque chose…

Alors il essaie de la convaincre d’aller à la maison de retraite, la Résidence des Hortensias. Il y a une chambre avec vue sur mer. Mais la vue, elle s’en fiche Madeleine, puisqu’elle est aveugle de naissance. Alors elle se bat de toutes ses forces pour rester chez elle.

*****

La Normandie, hein ? pourtant, en lisant les dialogues de la première page, on retrouve l’ambiance d’un petit village Breton bien connu (celui qui résiste encore et toujours à l’envahisseur !). Un petit clin d’œil qui met déjà le sourire aux lèvres…

C’est une histoire tendre et amusante, mais pas seulement. On y parle un peu d’écologie avec l’érosion de la falaise qui s’effrite plus vite à cause du réchauffement climatique (et la canicule !). Et aussi de la vieillesse, de la façon dont on “traite” les personnes âgées aujourd’hui, les obligeant à quitter leurs maisons, leurs meubles pour aller dans des EHPAD…

Émotion, rire et tendresse… Vous n’êtes pas tentés ?

*****

D’autres que moi ont apprécié Madeleine : Le petit carré jaune, The Autist Reading, Le Bar à BD, Sur mes Brizées

Cette semaine, nous sommes accueillis par

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Oksa Pollock – T7 : L’espoir des lendemains

OksaOksa est de retour !
Roman à partir de 13 ans

OKSA POLLOCK

 T7 : L’espoir des lendemains

Anne Plichota & Cendrine Wolf

XO Jeunesse (2019)

*****

Quand la série a commencé, il y a 10 ans, Oksa était sur terre, elle avait 13 ans et découvrait ses pouvoirs.

Dans ce tome 7, elle a maintenant 23 ans, elle est mariée et c’est la Gracieuse d’Édéfia… (Pour ceux qui disent “Hein ? Quoi ?” je vous conseille de commencer par le tome 1 !)

Présentation de l’éditeur : Voilà cinq ans qu’Oksa Pollock et les Sauve-Qui-Peut sont revenus à Édéfia… La Gracieuse Oksa est devenue une jeune femme épanouie. Entourée de ses créatures fantasques et comblée par l’amour de Gus, elle se consacre avec passion à sa mission de régnante.

Et pourtant, Oksa est inquiète. Le monde de Du-Dehors va mal, étouffant sous la pollution. Ses pouvoirs lui permettraient de faire entendre raison aux dirigeants de la planète, mais Édéfia est désormais close. Plus aucun moyen d’en sortir. Alors comment faire ?

Confrontée au désastre écologique qui s’annonce et à la ruse de certains Du-Dedans pour quitter Édéfia, Oksa doit relever le plus grand défi que connaît l’humanité : survivre… et préserver l’espoir des lendemains. Mais pour cela, il lui faudra payer un prix terrible…

*****

Quel plaisir de retrouver Oksa et ses amis !

Mais attention, si vous n’avez pas lu les tomes précédents, vous risquez d’être un peu perdus…En effet, on y parle de personnages rencontrés dans les romans précédents, de choses qui se sont passées… Et si vous n’avez pas fait connaissance avec les créatures peuplant le monde d’Oksa, vous allez peut-être avoir un peu de mal. Bref, le mieux est de commencer par le tome 1 !

J’ai lu, il y a déjà un moment, toute la série, et je l’avais beaucoup aimé. Et je n’ai vraiment eu aucun mal à retourner dans cet univers.

En plus, cette fois-ci, les deux autrices mêlent avec beaucoup de réussite l’aventure fantastique et les préoccupations écologiques que nous rencontrons actuellement. En effet, on y parle beaucoup de pollution (de l’air, de l’eau), de problème de climat avec le réchauffement climatique, de collapsologie, ou encore d’une certaine jeune fille qui s’appelle Greta et qui essaie d’alerter tout le monde.

Bref, il y a toutes les problématiques environnementales d’aujourd’hui, dont les ados auront déjà entendu parler aux infos. Mais si par ce biais elles arrivent à sensibiliser davantage le jeune public, ce sera fantastique.

Un tome très engagé qui m’a beaucoup plu !

*****

Site officiel des deux autrices

Les autres tomes d’Oksa Pollock sur le site des éditions XO Jeunesse

De ces deux autrices, nous vous avons déjà présenté : Tugdual T1, Tugdual T2, Tugdual T3, Les petites histoires de Dragomira, Susan Hopper T1, Les 5/5 T1Les 5/5 T2

Cabane en péril ! Roman jeunesse

cabaneJusqu’où peut-on aller pour sauver son enfance ?
Dès 8 ans

Cabane en péril !

Jean-Claude Lalumière

La Joie de Lire (2019)

*****

Bernard, que tous ses amis appellent Bernie, Félix, Pierre, Simon et Hugo ont un secret. Ils se sont construit une cabane dans le petit bois près de chez eux.

Un endroit magique où ils peuvent jouer à leurs jeux préférés : les chasseurs de nazis (même si personne ne veut jamais faire le nazi), les super héros, les pirates ou encore la guerre des étoiles.

Malheureusement, des adultes ont décidé de faire passer une autoroute en plein dans le petit bois… Adieu leur cabane ! Les 5 amis vont se creuser la tête pour éviter cette catastrophe et sauver leur terrain de jeu. Et ils vont avoir des idées parfois un peu farfelues.

*****

Parfois, quand je lis un roman pour enfant (8/11 ans) je trouve ça un peu… Disons que je trouve que j’ai passé l’âge (depuis longtemps il est vrai).

Mais il m’arrive aussi de tomber sur de vraies pépites comme “Le journal de Gurty”  qui me font bien rire.

Et j’avoue que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire cette histoire de “cabane en péril !“. C’est drôle, avec un humour qui m’a fait penser par moment à celui du “Petit Nicolas”. Une bande de copains qui jouent et font des bêtises. Mais derrière l’aventure vécue par ces cinq amis, il y a aussi une histoire de préservation (ok, juste une cabane ! mais quand même) et on y parle d’écologie. On y apprend ce qu’est une ZAD et ce que font des zadistes, mots que les enfants ont certainement entendu avec l’affaire de “Notre Dame des Landes”. Mais ont-ils tous compris ce que c’était ?

Bref, un bon moment de lecture que je conseille à tous à partir de 8 ans.

*****

Et pour en savoir plus sur cet auteur, c’est par ici

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez lire un extrait

***