LA PRINCESSE GUERRIÈRE ♥ – Conte Russe

guerrièreConte en BD
Ados/Adultes

LA PRINCESSE GUERRIÈRE ♥

Un conte inspiré du folkolre Russe

Alexander Utkin

Gallimard BD (2021)

*****

Au début de cet album, nous sommes accueillis par un oiseau magique à tête de femme. C’est Gamaïoun, oiseau prophétique de la mythologie slave. Il prédit l’avenir et connais le passé. Il sait tout ! Mais ce qu’il préfère, c’est raconter des histoires. Que ce soit des histoires de bravoure, d’amour ou de sagesse.

Dans cet album, il va nous parler Vassilissa et de sa poupée magique. Comment elles sont parties chercher le feu éternel gardé par Baba Yaga. Les aventures qu’elles ont vécu et ce qu’elles ont subi.

Ensuite, Gamaïoun nous raconte l’histoire des pommes d’or qui guérissent tout, du fils aîné et de la princesse guerrière.

*****

La couverture qu’on voit ici ne rend pas justice aux couleurs employées. Elles sont vives et flamboyantes en réalité ! (Voir ici plusieurs planches)

J’ai tout simplement adoré cet album ♥

 

Tout m’a plu ! Les histoires qui nous rappellent d’autres contes (Cendrillon par exemple), la façon dont elles sont racontées par Gamaïoun, les personnages et leurs quêtes, les dessins aux couleurs éclatantes. J’avoue que j’ai hâte de découvrir “Le roi des oiseaux” sa précédente bande dessinée qui à l’air d’être dans le même style (Ayé ! Ma réservation est arrivée !! Je vous en parle très bientôt).

Bref, si vous aimez les contes et les couleurs vives, jetez-vous dessus !

Encore une superbe découverte faite grâce à mes comparses de la BD de la semaine, et cette fois-ci, c’est Stephie qui m’avait convaincue par son enthousiasme !

Ajout du 3/05/22 : J’ai enfin pris le temps de lire “Le roi des oiseaux” et il est magnifique également. Même si j’avoue une légère préférence pour les histoires et les couleurs de “la princesse guerrière” !

*****

N’hésitez pas à aller lire les premières pages (site éditeur)

Une BD également vivement conseillée par l’étagère imaginaire

Un conte en BD qui participe à plusieurs challenges

Cette semaine nous sommes dans la bibliothèque de Noukette

*

2022 en classiques, Le Tour du Monde en 80 livres (Russie) – Le challenge Contes et Légendes (Bidib)

2022monde légendes

Les lectures d’Octobre 2021

Au mois d’octobre sur Instagram, vous avez pu voir mes avis sur :

Un magnifique album jeunesse, tout doux, qui sent bon le livre et la forêt :

La bibliothèque de la forêt de Seoha Lim
Editions Maison Eliza


On a ensuite fait un petit tour au Louvre, pour les touts petits, mais en musique :

Mon petit Louvre en musique aux éditions Gründ

Petit moment gourmand ensuite, avec un roman pour adolescent qui se dévore comme un carré de chocolat :
Cœur Praline de Cathy Cassidy * Série Les filles au chocolat
Nathan, 2021

Retour aux tout petits ensuite avec deux albums en Lsf pour partager en famille

Pio va à la crèche et Mia va au parc aux éditions La Marmotiere

A ensuite débuter la période d’Halloween, j’ai donc présenté tour à tour un roman pour adolescents, un album documentaire jeunesse et un album pour les tout petits !

Les enchanteresses de Sophie Gliocas, chez Hachette.

Mystères et toiles d’araignée aux éditions du Ricochet

et un album pop-up
Il est fou ce loup, chez Nathan

Un superbe album sur la nuit s’est aussi invité en dernière minute, découvert aux éditions A2mimo :
Rosanui d’Emma Robert et Romain Lubiere

Enfin j’ai parlé du très bon livre de Sophie Van Der Linden Tout sur la littérature jeunesse : un indispensable à avoir dans sa bibliothèque et dans les bibliothèques !

Voilà, nous avons aussi fait plein de belles découvertes d’albums, j’en parle régulièrement en story quand je n’ai pas trop le temps pour des articles, alors n’hésitez pas à me suivre là bas ;)
@herissonfamily

L’ adieu aux armes – Roman

adieu

Histoire d’amour tragique
sur fond de 1ère guerre mondiale
Roman

L’ ADIEU AUX ARMES

Ernest Hemingway

Gallimard (1938/vo 1929)

*****

Une lecture commune avec Blandine du blog Vivrelivre

*****

Première guerre mondiale. Frédéric Henry est américain, mais il s’est enrôlé comme ambulancier dans l’armée italienne. Blessé lors d’un déplacement, il va tomber amoureux de son infirmière, une anglaise, Catherine Barkley.

Celle-ci tombe enceinte, mais le lieutenant Henry doit repartir au front, dans la guerre contre l’Autriche. Lors d’une retraite qui ressemble à une débandade, ses compagnons d’armes sont tués et il se retrouve seul. Il déserte et part retrouver Catherine. Tous deux vont essayer de fuir la guerre en passant en Suisse.

*****

J’ai eu du mal avec ce roman. Ce n’est pas difficile à lire, mais les descriptions de la vie des gradés et des mouvements de troupes du début m’ennuyaient. Puis l’histoire d’amour débute, mais le ton est froid, comme détaché, sans passion aucune et les dialogues entre les deux amoureux pas super intéressants. Heureusement, j’ai trouvé la dernière partie plus agréable (après plus de 200 pages tout de même !) et plus humaine. C’est le 3ème roman d’Hemingway et il est en parti autobiographique.

Et qu’est-ce qu’on picole dans les ouvrages d’Hemingway ! Je n’ai encore jamais vu personne boire autant. Bon, en pleine guerre ceci dit, je peux comprendre qu’on ait envie d’oublier ce qui se passe autour…

Vous pourrez trouver l’adieu aux armes en PDF sur internet.

Du même auteur déjà présenté : Les neiges du Kilimandjaro

*****

Nouvelle participation au challenge de Blandine sur la première guerre mondiale

Logo 1ere guerre 2021

*

Un roman qui participe aussi à l’Objectif PAL chez Antigone

car il était sur mes étagères depuis 2009… (et ce n’est pas le plus vieux !)

*

Il participe aussi au Challenge Cette année sera classique !

*

Ainsi qu’au Mois Américain sur Instagram

(pas chez Titine cette année, elle prend une pause)

Merci à Belette pour le logo !

La nuit bengali – Roman Inde

bengali
Roman ado/adulte

La nuit bengali

Mircea Eliade

Traduit du roumain par Alain Guillermou

Gallimard (1950)

*****

Allan, jeune ingénieur européen qui débute sa carrière en Inde, est invité avec un de ses amis désireux d’écrire un livre sur l’Inde, à prendre le thé chez un riche indien avec qui il travaille. Les deux jeunes gens vont être éblouis par l’intérieur de la maison et Allan par la jeune fille de la maison, Maitreyi. Le père de la jeune fille, un Bengali qui est aussi le chef d’Allan, propose au jeune homme de venir loger chez eux avant de mieux découvrir l’Inde. Allan débute alors avec Maitreyi une “liaison” intellectuelle, faite de discussions philosophiques, de lectures communes et de rires.

*****

Un roman étonnant, qui m’a à la fois agacée (Allan est parfois assez pénible et brouillon) et attristée pour cette jeune fille exaltée qu’est Maitreyi. Très (trop ? ) jeune, elle se laisse embarquer dans une  relation qui d’intellectuelle va devenir passionnelle pour son plus grand malheur.

En plus, il y a franchement quelques longueurs. Ainsi que beaucoup de clichés et d’à priori (Allan reproche cela à ses anciens amis, mais il en a aussi !) sur l’Inde.

Bref, j’avoue avoir été assez déçue au final. Quelques passages sont beaux, c’est l’histoire d’un amour violent et passionné, mais j’ai quand même l’impression que c’est l’histoire d’une très jeune fille “abusée” (même si d’une certaine façon elle le souhaite !) par un homme un peu plus âgé… Au bout du compte je n’ai réussi à m’attacher à aucun des personnages, n’en ai trouvé aucun réellement sympathique !

Un roman un peu “daté” sans doute…

Et en grande partie autobiographique si j’en crois ce que j’ai lu, entre autre, sur la page consacrée à Mircea Eliade dans Wikipédia.

*****

 

Commencé lors du RAT Étapes Indiennes & Contes et Légendes

bengali

Ce roman participe au challenge étapes indiennes (Hilde et Blandine) / au challenge Cette année sera classique (Blandine et moi) / à l’objectif PAL (Antigone)

   

***

INDE : Romans, BD et nouvelles déjà lus

  1. BD : India Dreams (T1) de Maryse et Jean-François Charles
  2. Roman : La tresse de Laetitia Colombani
  3. Nouvelle : Aucune terre n’est la sienne de Prajwal Parajuly
  4. Recueil de nouvelles : Mes sacrées tantes de Bulbul Sharma
  5. Roman : L’extraordinaire voyage du Fakir… de Romain Puertolas

Voir aussi : Les littératures de l’Inde aux éditions Picquier

***