Idéal standard – BD d’humour Adulte

Idéal

Idéal STANDARD

Aude Picault
Dargaud (2017)
*****

Pourquoi BD Adulte et pas Ado/Adulte ? Cette bd est notée à partir de 12 ans sur le site de l’éditeur alors qu’on y parle de la sexualité d’adultes, je ne trouve pas ça très sérieux…

Pourtant je n’ai pas mis « ado » non pas par souci de censure, mais surtout parce que je crois que les thèmes abordés dans ce roman graphique, et entre autre le questionnement existentiel de cette trentenaire ne parlera pas aux adolescents tout simplement…

*****

Claire est infirmière en néonatologie, où elle s’occupe, avec beaucoup de douceur, des bébés prématurés. Elle aide également les parents à créer un lien avec leur petit en couveuse. Elle a 30 ans et est célibataire. Elle a régulièrement des aventures, mais ça ne passe jamais le cap des 3 mois, jusqu’au jour où elle rencontre Franck.

*****

A travers l’histoire toute simple d’une jeune femme, sa vie quotidienne, de nombreux thèmes sont abordés: l’envie de trouver « l’âme sœur », le désir de maternité, l’incompréhension entre les hommes et les femmes, ce que l’on croit que la société attend de nous (être une femme parfaite, une mère parfaite, une femme d’intérieur parfaite…), le droit au plaisir, le droit de disposer de son corps…

De nombreux messages sont également véhiculés (mais avec beaucoup de légèreté) par cette bd : Le droit justement de ne pas être parfait(e), d’être naturel(le), la lutte contre les stéréotypes…

Concernant les illustrations, elles sont très simples et seulement 3 couleurs sont utilisées : le rose pour les fantasmes de Claire, le bleu pour son milieu professionnel et le jaune pour différentes choses (le tilleul, les vêtements de Claire, les portes et fenêtres…)

Cerise sur le gâteau : ce roman graphique se termine avec une très intéressante bibliographie.

Idéal standard est une bd classée en humour, mais elle est beaucoup beaucoup plus que ça !

Un gros coup de cœur pour moi ! ♥

*****

Encore une très belle découverte faite grâce à mes collègues de la BD de la semaine : Natiora, Lasardine, Karine, Stephie, Jacques

Feuilleter les premières pages sur le site de l’éditeur

Interview de l’auteure dans Télérama

est en congé pour la période estivale !

Mais je continuerai à vous présenter mes lectures de BD tous les mercredis.

Giant – BD New-York années 30

Giant

Giant

 

GIANT

Mikaël
Dargaud (2017/2018)
*****

Sur la couverture du tome 1, un homme fume, à cheval sur la poutre d’un building en construction. Le décor est posé, nous sommes à New-York. En quelques pages, nous savons que nous sommes sous la présidence d’Hoover, quelques années à peine après la grande dépression de 1929. Nous suivons un groupe d’hommes irlandais qui travaillent dur à la construction des gratte-ciels et on va faire plus particulièrement connaissance avec Giant, surnommé ainsi à cause de sa grande taille.

Giant, le taiseux, le taciturne, que ses collègues ont chargé d’une tâche délicate : prévenir la femme (restée en Irlande) d’un de leur collègue qu’elle est désormais veuve… Giant essaie d’échapper à la corvée, mais, devant l’insistance de ses collègues, il ne va pas pouvoir refuser…

Et il va avoir une façon très personnelle d’exécuter cette mission.

*****

J’ai tout aimé dans cette bd : le scénario original avec son côté historique, les personnages qui ont des caractères très différents, l’ambiance assez sombre (les risques du métier, mais aussi le sort des migrants, les rivalités entre irlandais et italiens), le dessin aux tons bruns/verts, la couleur justement qui change en fonction des lieux, le côté historique, les cases jamais identiques (parfois toutes petites, parfois remplissant la moitié de la page)… ♥

A la fin de chaque tome, il y a quelques pages de bonus avec des croquis, les recherches pour les personnages… J’aime !

Et la bonne nouvelle, c’est que l’auteur travaille sur un deuxième diptyque qui se déroulera également à New-York, dans les années 30/40 (Dans le monde des cireurs de chaussures)

*****

Je viens de m’apercevoir que Mikaël est un auteur que je connais déjà… En jeunesse, il a réalisé -entre autres- « Junior l’aventurier » et en bd adulte, il a dessiné « Promise » une série en 3 tomes que nous avons à la bib (et que je vais m’empresser de réserver…)

Le site de l’auteur

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez feuilleter le tome 1 et le tome 2

D’autres ont aimé : Aurore, Karine

D’autres bd se déroulant à New-York : Un homme de joie (2 tomes), Broadway, une rue en Amérique (2 tomes)

Cette semaine, nous nous retrouvons chez Moka, Au milieu des livres !

Attention, cette interview de l’auteur dévoile une partie de l’intrigue !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

WEST – BD Western ado/ adulte

WEST   WESTWEST

WEST     WEST     WEST

 W.E.S.T

Weird Enforcement Special Team

Rossi – Dorison – Nury
Dargaud
^^^^^

Série terminée : Les dates indiquées sont celles de la première édition, mais c’est une série qui a été rééditée.

Une série en 6 tomes, qui se décompose en 3 cycles, chaque cycle étant une histoire différente.

T.1 : La chute de Babylone (2003) / T.2 : Century Club (2005) //  T.3 : El Santero (2006) / T.4 : Le 46è état (2008) //  T.5 : Megan (2009) / T.6 : Seth (2011)

^^^^^

WEST, c’est une équipe de mercenaires au service de la Maison Blanche. Ils sont chargés de résoudre les problèmes délicats dont ne peut se charger la police.

Dans le 1er cycle (T 1 et 2), l’équipe se forme sous la direction de Morton Chapel, grand amateur de thé « Foo Long » spécialisé dans l’étude des sciences occultes et le maniement du Smith et Wesson. Avec son équipe, ils vont devoir démanteler un complot visant à déstabiliser la Maison Blanche…

Le cycle 2 (T 3 et 4) se déroule à Cuba. Entre les partisans de l’annexion aux USA et les indépendantistes, tous les coups sont permis… Pour l’équipe de Morton Chapel, il va falloir faire la part des choses entre leur mission et leurs convictions personnelles.

Cycle 3 (T5 et 6) : On fait connaissance avec le passé de Morton Chapel. Ce qui est arrivé à sa femme et à sa fille Megan. Fille qui est mutique et internée dans un asile. Kathryn Lennox, psychiatre, va réussir à la « réveiller », mais hélas, Megan n’est pas seule…

^^^^^

WEST est une série étiquetée « Western », mais qui a aussi un côté politique / historique / policier et surtout fantastique et qui m’a beaucoup plu tant pour les histoires que les illustrations.

Une série pleine d’action que je vous recommande chaudement !

^^^^^

D’autres bd « Western » présentées sur ce blog : UndertakerL’odeur des garçons affamésLune d’argent sur ProvidenceSykesStern

Et même un « comics » : Copperhead

Cette semaine, c’est chez

Asgard – BD d’aventure ado/adulte

asgard

asgard

ASGARD

Ralph Meyer & Xavier Dorison
Dargaud
*****

T1 : Pied-de-fer (2012)
T2 : Le serpent-monde (2013)

*****

Un scénario qui était à priori prévu pour Thorgal mais qui aurait été refusé…

*****

Asgard, également appelé « Pied-de-fer » ou encore « Krökkentödter » le tueur de monstre, n’aurait jamais dû vivre. Il est « Skraëling » (terme qui désignait ceux qui étaient différents des vikings !) marqué par la malédiction des Dieux : né malformé (avec une 1/2 jambe en moins), son père aurait dû le tuer à la naissance. Celui-ci n’ayant pu se résoudre à tuer un nouveau-né innocent, lui a donné le nom du royaume des Dieux : Asgard.

40 ans plus tard, Asgard est devenu un redoutable chasseur, admiré de tous pour son habileté et son courage. Un monstre terrible décimant les drakkars et leurs équipages écumant la côte, les vikings se décident à appeler le chasseur banni à la rescousse.

*****

En résumé, je pense que si vous aimez les aventures de Thorgal, vous apprécierez également celle d’Asgard. La différence principale selon moi, c’est qu’ici, à part les Dieux, il n’y a pas de fantastique. Asgard est très réaliste, limite cynique, que ce soit sur le monstre (qu’il estime bien réel et pas créature divine) ou les vikings…

La fin est plutôt ouverte, une bd présentée en deux tomes mais qui pourrait tout à fait être un début de série ! Cela n’a malheureusement pas l’air d’être le cas car le tome 2 date déjà de 2013… Et c’est dommage car j’ai passé un agréable moment avec cette bd et j’en aurai bien lu davantage…

*****

Feuilleter les premières planches sur le site de l’éditeur

D’autres avis : Un amour de Bd,

Cette semaine, nous allons au Bar à BD

Cette bd participe aussi au Challenge « Un max de BD en 2018 » de Kobaitchi

Pour la ligne 1) Où il pleut !