Le Prince et la Couturière – BD ♥

CouturièreBD Jeunesse
Recommandée aux adultes !

Le Prince et la Couturière ♥

Jen Wang

Akileos (2018)

*****

Francès est une jeune couturière amoureuse de son métier. Un jour son patron lui confie une robe à réaliser. Et Francès répond au désir de la jeune fille qui doit la porter pour le bal en lui faisant une tenue… Un peu spéciale. Du coup, son patron, furieux, veut la mettre à la porte, mais elle est aussitôt embauchée par un homme mystérieux. Le lendemain matin, il l’emmène jusqu’à un palais, puis lui bande les yeux, expliquant que le client veut rester anonyme. Mais, suite à une maladresse, la jeune fille va savoir par qui elle est embauchée… De toute façon, l’important pour Francès, c’est de créer des vêtements originaux et de devenir un jour une créatrice reconnue.

*****

J’ai adoré cette BD ! Et la robe de Miss Marmelade, on en parle de cette robe magnifique ? On est très vite emporté par ce roman graphique qui se dévore très rapidement (oui, même s’il fait presque 300 pages) Et le défilé final ? Génial !

Bref, une BD qui ne se prend pas vraiment au sérieux mais qui parle d’un sujet qui lui est très sérieux. C’est le fait d’avoir le droit d’être qui on veut, de s’habiller comme on veut et de vivre comme on veut… (Tant qu’on respecte les autres, on est d’accord !) La liberté quoi !

Et les illustrations ? Yeux et bouches un peu façon manga, mais les expressions sont bien vues et pas exagérées. C’est très coloré, il y a beaucoup de gros plans,  d’images d’assez grande taille (4 à 5 cases max assez souvent) ce qui en fait une BD très facile à lire !

Bref, c’est chouette et pis c’est tout !
Allez la lire.
*****

Feuilleter quelques pages (site de l’éditeur)

FAUVE JEUNESSE à Angoulême (2019)

Cette semaine, nous sommes avec Stephie du blog Mille et unes frasques

Nevermoor. Les défis de Morrigane Crow de Jessica Townsend

Un premier tome ensorcelant!

Nevermoor

Roman fantasy pour la jeunesse dès 9 ans

Nevermoor.
Les défis de Morrigane Crow
de Jessica Townsend

Editions Pocket jeunesse, octobre 2018, 480 pages- 17,90 euros

Thèmes: magie, magicien, fantastique, fantasy

 

Présentation de l’éditeur: “Morrigane Crow est née le jour du Merveillon. Elle est maudite et elle est condamnée à mourir le jour de ses onze ans. Elle est sauvée in extremis par un homme étrange qui l’emmène dans le royaume magique de Nevermoore…”

 

Malgré une introduction plutôt triste, ce premier tome ne peut pas être qualifié de sombre. La quatrième de couverture pourrait vous induire en erreur. Bien sûr, il y est question de mauvais usage de pouvoirs magiques. Ces derniers pourraient servir le Bien mais évidement ils sont tombés entre de mauvaises mains.

La jeune Morrigane s’est fait une raison. Cela fait des années qu’elle sait qu’elle mourra au Merveillon, comme tous les autres enfants maudits avant elle. C’est pourquoi, elle est très surprise lorsque Jupiter Nord fait irruption dans sa vie…

S’ensuit alors une aventure rocambolesque. Morrigane sera poursuivie à maintes reprises par la Cavalerie d’ombre et de fumée et elle rencontrera aussi des créatures fabuleuses. Je n’en dirai pas plus afin de ne pas vous gâcher la surprise. C’est un roman qu’il faut savourer!

L’univers de Nevermoor est varié, riche et très original. L’auteur a créé un monde de toutes pièces avec brio. Celui-ci possède  sa propre histoire, ses légendes et ses habitants un peu loufoques mais tellement attachants.

J’ai adoré ce premier tome. C’est un coup de coeur donc je vous invite à découvrir cette série!

Pour l’instant, il y a trois tomes parus.

~Melissande~

 

+ L’avis de Ricochet sur ce premier tome.

+ Un autre roman où il est question de magie et de malédiction et que je vous ai présenté: La cité lagune. Le pouvoir des deux soeurs d’Anne Kalicky.

 

Intime idée de Nicolas Dagorn

Intime idéeIntime idée est un roman touchant malgré des personnages en demi-teinte, à découvrir pour ses thèmes forts !

Roman pour adolescents

Intime idée

de Nicolas Dagorn

Hugo ROman, 2018
New Way
978-2755637670

Thème ; famille, handicap, violence, violence urbaine, foyer, enfant placé

Présentation de l’éditeur :
Le grand gagnant du concours Young Adult Fyctia-New Way !

Roxane vit dans un quartier tranquille d’une petite ville. Son quotidien : les copines, l’école et une vie de famille un peu tourmentée. Depuis quelques mois, le handicap de Noah, son plus jeune frère, chamboule la donne à la maison. Heureusement, son frère cadet Alex, jeune sportif au grand coeur, endosse le rôle de protecteur face à une mère effacée et un père distant.
Sur le trottoir d’en face, le foyer. Hugo vient d’y être placé par le juge pour enfants. Tant bien que mal, il découvre son nouvel environnement où popularité et pouvoir se gagnent à coups d’alliances et d’intimidations… Le tout orchestré par Enzo, éternel chef de bande, prêt à tout pour conserver son trône. Deux trajectoires bien distinctes. Deux destins que rien ne prédisposait à s’entrechoquer. Et pourtant, Roxane et Hugo vont être malgré eux les témoins de la rivalité opposant Enzo et Alex. De part et d’autre de la rue, ils devront apprendre à panser les blessures indélébiles que la vie inflige parfois.

Intime idée c’est le récit croisé de deux adolescents, de deux périodes. L’alternance des deux points de vue, celui de Roxane d’un côté et celui de Hugo de l”autre, permettent de retracer cette histoire. Dès le début on sait à quoi s’attendre et il y a assez peu de surprises, pour autant cela permet de dépeindre la vie des foyers de l’intérieur avec des adolescents placés très différents mais touchants. Le personnage de Hugo est vraiment bien campé, et ses réflexions sur ceux qui l’entourent sont particulièrement affinées, matures. C’est vraiment un personnage qui a su me toucher, contrairement à celui de Roxane que je n’ai jamais réussi à comprendre vraiment.

Intime idée est un roman intéressant, et l’écriture de ce roman est agréable, elle permet de se plonger dans l’histoire sans en faire trop dans le côté adolescents. Mais j’ai trouvé l’ensemble un peu long surtout que tout est prévisible puisqu’annoncé… On ne s’attache pas aux personnages, même s’ils ont des caractéristiques intéressantes. Roxane semble souvent simple spectatrice de l’histoire, c’est sans doute pour cela. La couverture enfin, ne représente pas bien le livre selon moi, et ne m’attire pas.

Au final Intime idée est un récit lu il y a plus d’un an, dont j’avais commencé l’avis et que j’ai tenu à finir car malgré le temps écoulé je me souviens de ces personnages, de leurs interactions, de ces beaux moments et des tragiques, des adultes parfois absents mais parfois si touchants eux aussi… Un récit en demi teinte mais aux sujets intéressants, qui reste une belle lecture, à partager.

Pourquoi je déteste Noël – Nouvelles

détestePOURQUOI JE DÉTESTE NOËL

Robert Benchley

Nouvelles Éditions Wombat (2018)

*****

Ces nouvelles ont été écrites entre 1925 et 1938

*****

Éditeur : Un bon père massacre toute sa famille à l’issue d’un Noël traditionnel, une petite fille finit le réveillon suspendue au lustre, l’oncle Edith flanque des taloches aux garnements qui n’écoutent pas ses contes stupides… Quant à Robert Benchley, il se lance dans la fabrication d’une neige artificielle (« qui causerait autant de problèmes que la neige ordinaire »), milite pour la prohibition des cartes de vœux et s’enthousiasme pour l’ajout d’un « Jour de fin d’année » au calendrier, qui permettrait de récupérer de sa cuite du Nouvel An avant de retourner au bureau.

Composé de douze textes pour la plupart inédits, Pourquoi je déteste Noël est un livre salutaire à lire (et à offrir) avant Noël (pour s’y préparer), pendant Noël (pour le supporter) ou après Noël (pour s’en remettre).

*****

Je ne déteste pas les fêtes de Noël, même si je trouve que c’est plus devenu la fête des commerçants qu’autre chose. Et même si j’apprécie les cadeaux, ce que j’aime avant tout, ce sont les retrouvailles familiales, l’odeur de la pâtisserie qui cuit doucement dans le four, les décorations qui brillent de mille feux… L’ambiance aussi. Un moment où tout le monde est réuni pour manger, mais aussi pour discuter, faire des jeux de société. Un moment que l’on attend avec impatience quand les enfants sont petits, pour les voir ouvrir leurs cadeaux avec de grands yeux émerveillés (ou jouer avec le papier selon l’âge !) Quand ils sont plus grands et partis de la maison, c’est un moment tranquille où ils passent quelques jours à la maison…

Bref, je m’égare ! Pour revenir à ce petit recueil de nouvelles, je pensais beaucoup m’amuser en le lisant mais non. A part la première nouvelle que j’ai bien aimé, je me suis plutôt ennuyée !

*****

Lire quelques extraits + biographie de l’auteur (site de l’éditeur)

Un petit recueil de nouvelles humoristiques qui participe au Challenge Christmas Time chez Mya

Ainsi qu’au challenge 2021, cette année sera classique sur ce blog et chez Blandine

2021