Un million d’ huîtres au sommet de la montagne ♥

huïtresAlbum documentaire
A partir de 8 ans

UN MILLION D’ HUÎTRES

AU SOMMET DE LA MONTAGNE ♥

Alex Nogués & Miren Aiain Lora (ill.)

Traduit de l’espagnol par Sébastien Cordin

Les éditions des éléphants (2022)

*****

Dès la première page, le narrateur nous invite à le suivre. Il nous demande si nous avons remarqué tous les animaux présents dans la page. Mais ce n’est pas de ça dont il veut nous parler. Il faut aller voir plus loin. Après avoir admiré un nuage en forme de baleine, puis un joli bois bucolique avec un torrent, il nous presse d’aller encore plus loin.

Nous y voici enfin. Où ça ? Mais au sommet de la montagne voyons ! Et qu’y a t’il de si surprenant en haut de cette montagne ? Il y a des centaines, des milliers, des millions d’ huîtres !! Comment elles sont arrivées là ? Ont-elles escaladé la montagne ? Sont-elles tombées avec la pluie ? Est-ce que ce sont des pierres en forme d’ huîtres ?

Pour connaître l’incroyable réponse, il va falloir que tu lises le livre… ;)

*****

Un million d’ huîtres… est un album documentaire qui m’a enchanté ! D’abord, j’ai beaucoup aimé la façon dont est raconté l’histoire, le fait que le narrateur nous parle et nous invite à le suivre. Les conseils qu’il donne aussi. Et cette invitation a observer la nature. L’auteur, géologue, partage son métier/sa passion avec nous d’une bien agréable manière !

Les illustrations m’ont beaucoup plu aussi. Elles sont précises, pleines de détails et et ont des couleurs très douces.

A la fin de l’ouvrage, un glossaire permet de comprendre les mots ou les notions les plus difficiles. Et enfin, les auteurs se présentent à leur manière dans les deux dernières pages.

Une très belle découverte pour moi, et un livre que les enfants auront plaisir à lire et à relire !

Dernier détail important : Comme tous les albums aux éditions des éléphants, les livrets sont collés et cousus, le papier épais et la couverture solide !

*****

Mini bio d’Alex Nogués sur Ricochet

L’illustratrice sur Insta

***

Les pieds dans la terre – Album documentaire

piedsAlbum documentaire
A partir de 10 ans

LES PIEDS DANS LA TERRE ♥

Cinq histoires de paysans

Claire Lecoeuvre, Arnaud Tételin (ill.)

Les éditions des éléphants (2022)

*****

Les pieds dans la terre, comme l’annonce son sous-titre, va nous raconter cinq histoires de paysans. Nous allons faire un voyage dans le temps, du passé (1950) aux années 2020 et on va nous montrer comment la vie de ces familles a changé.

Notre 1ère rencontre nous emmène en Bretagne, avec les vaches de la ferme du Menhir-de-l’abbé en Ille et Vilaine (35). Nous allons ensuite visiter la ferme du Petit-Louvre à Brie-Comte-Robert (77). Notre lecture nous emmène ensuite dans les Pyrénées-Orientales (66) et dans les vignes. Puis, dans le Lot et Garonne (47), c’est la ferme de Grosse-pièce et ses pruniers qui nous accueille. Et pour finir, nous allons faire connaissance avec les habitants (y compris les brebis !) de la ferme du Fardelier, en Savoie (73).

*****

Les cinq parties sont présentées de la même façon. Dans la première double page, on voit l’endroit tel qu’il était en 1950 sur la page de gauche et tel qu’il était en 2020 sur la page de droite. Les deux pages suivantes présentent les personnes de la famille qui ont travaillé sur l’exploitation.

Et ensuite c’est plus détaillé. Il y a une double page pour les années 1940, la suivante nous amène en 1975, celle d’après en 2000 et enfin la dernière en 2020.

Cette présentation chronologique permet de bien comprendre l’évolution des pratiques. Au départ, les agriculteurs produisent des choses différentes, de façon à être autonome. Puis avec l’arrivée des tracteurs, on va plus vite, mais il faut des champs plus grands ! D’années en années, les façons de travailler changent, et pas toujours dans le bon sens.

Un témoignage que j’ai trouvé très intéressant et instructif

Petit bonus : Livre à la couverture solide, pages cousues et collées, papier épais, bref, de la “belle ouvrage” ! (Label imprim’vert et livre imprimé et relié en France)

*****

De Claire Lecoeuvre, déjà présenté sur ce blog : Étonnants êtres vivants

Son site

Celui de l’illustrateur (je vous conseille vivement d’aller y faire un tour, il y a des dessins magnifiques !)

Plus d’infos et d’images sur le site de l’éditeur

Patrice LUMUMBA – Doc jeunesse

LumumbaPatrice LUMUMBA

La parole assassinée

Yves Pinguilly

Coll. Histoire & Société

Oskar éditions (2020)

*****

Lire ce documentaire vous apprendra qui était Patrice Lumumba et quel a été son combat. Mais aussi comment les grands espaces intérieurs de l’Afrique ont été découverts et par qui (David Livingstone, Pierre Savorgnan de Brazza, Mary Kingsley ou encore Richard Burton (non, pas l’acteur !)

Puis vous verrez comment les grandes puissances Européennes, sous prétexte d’apporter la “civilisation”, vont coloniser le continent africain. En 1880, plus de 80% de l’Afrique est gouverné par des rois, reines ou chefs de clans. En 1914, elle est entièrement colonisée, à l’exception du Libéria et de l’Éthiopie.

*****

Je dois bien l’avouer, ma connaissance de l’histoire, de la géographie et de la politique africaine est assez réduite. L’histoire de Patrice Lumumba, assassiné en 1961, n’était pas parvenue jusqu’à moi avant que ce petit documentaire jeunesse ne m’éclaire quelque peu.

Ce livre m’a beaucoup plu. D’une part parce qu’il m’a appris plein de choses et d’autre part, parce qu’il m’a donné envie d’en savoir davantage sur l’histoire du Congo et de l’Afrique ainsi que sur la colonisation. Il est, de plus, facile à lire, vraiment instructif et très vivant.

L’ouvrage se termine par un dossier sur la décolonisation en Afrique et une interview de l’auteur, amoureux de ce continent. Suite à cette lecture, j’ai noté de lire “Au cœur des ténèbres” de Joseph Conrad.

*****

Du même auteur, sur ce blog : Verdun 1916, un tirailleur en enfer

Dans cette collection Histoire & Société :

La femme noire qui montra le chemin de la libertéAu ghetto de Varsovie nous avons combattuLes 9 de Little RockLes histoires de Louise 1936Oradour sur glane, Je suis un homme Martin Luther King

La collection Histoire & Société présentée par le site Histoire d’en lire

***

Dans ma pal depuis décembre 2020

Il participe donc à l’Objectif PAL chez Antigone


***

Indépendance Cha Cha est une chanson créée le 20 janvier 1960 par Joseph Kabasele, alias Grand Kallé et l’African Jazz. Elle célèbre l’indépendance de la République démocratique du Congo, ancien Congo belge, le 30 juin 1960. La chanson fut créée alors que le groupe se trouvait à Bruxelles en janvier et février 1960 en marge de la table ronde devant décider de l’avenir du Congo belge. L’auteur de cette chanson, Roger Izeidi, y intègre notamment des paroles en lingala, tshiluba et kikongo, en commentant ladite table ronde. Enregistrée rapidement dans la capitale belge, elle devint instantanément un grand succès, via notamment Radio Congo Belge, qui disposait de l’émetteur radio le plus puissant d’Afrique.

Hokusai Voyage dans le monde flottant

HOKUSAIDocumentaire jeunesse

HOKUSAI

Voyage dans le monde flottant

Caroline Larroche

Palette… (2010)

*****

Éditeur : Selon la pensée bouddhique, la vie est flottante, éphémère, elle s’offre un jour, puis disparaît et réapparaît sans fin. Hokusai a traduit cette philosophie dans ses estampes dites ukiyo-e (images du monde flottant), dont il est le maître incontesté.

Hokusai est aussi le plus célèbre auteur de manga, ces dessins au fil de la pensée » où il laisse libre cours à son imagination. Curieux de tout, ce « vieillard fou de dessin », comme il se décrivait lui-même, a créé un univers fascinant peuplé de fleurs et d’animaux, de cascades et de montagnes enneigées, de simples pêcheurs et de fantômes grimaçants, qui composent une véritable encyclopédie par l’image du Japon de son époque.

*****

Le Poète chinois Su Tung-po (1833-1834) Collection du Musée Guimet – Paris

Un documentaire qui n’a hélas plus l’air d’être disponible à l’achat. Vous pourrez peut-être le trouver chez un soldeur, dans un troc et puces ou encore, comme moi, dans votre bibliothèque préférée !

On nous présente la vie de ce “vieux fou de dessin” comme Hokusai s’appelait lui-même, à travers ses dessins, ses estampes ou ses peintures. Chaque chapitre fait deux ou trois pages et nous informe sur ses tableaux, comme le célèbre “sous la grande vague au large de la côte de Kanagawa” ou encore “les trente-six vues du Mont Fuji”.

Mais on nous montre également des dessins moins connus représentant la vie quotidienne. J’ai beaucoup aimé “Le Poète chinois Su Tung-po” (1833-1834)

Bref, j’ai découvert quelques aspects de sa vie que je ne connaissais pas encore et beaucoup de peintures. Il dessinait des choses très différentes : la vie quotidienne des gens, la nature (fleurs, paysages et animaux), des monstres et des fantômes…

Un documentaire joliment mis en page et très agréable à lire !

*****

Site de l’autrice

Les éditions Palette…

Livres qui parlent d’Hokusai, déjà présenté sur ce blog :

Chez Lou et Hilde