40 jours de nuit – Thriller glacé ados/adultes

40

40 jours de nuit ♥

Michelle Paver
Black Moon
Hachette Jeunesse (2012)
*****

Hiver 1937. Jack Miller, pressé de changer de vie -petit employé de bureau à Londres, il est pauvre et solitaire et survit plus qu’il ne vit !- Jack Miller, donc, nous raconte dans son journal comment il s’est engagé dans une grande aventure : une expédition scientifique de 5 hommes qui va passer un an en Arctique pour étudier la biologie et la géologie et aussi faire des relevés météorologiques pour le compte de la société de prévisions gouvernementale.

Comme ils ne seront que 5, chacun aura plusieurs tâches à réaliser : Algie sera à la fois chasseur, conducteur de traîneau et géologue. Teddy, photographe et médecin. Hugo s’occupera des recherches sur la calotte glacière, Gus, le chef de mission, sera aussi le biologiste et Jack sera responsable des communications et transmissions.

Bien évidemment, rien ne va se passer comme prévu et cette expédition va même se transformer en un terrible cauchemar…

*****

Ayant beaucoup aimé « Chroniques des Temps obscurs », une série en 6 tomes qui se passe au temps de la préhistoire, c’est avec impatience que j’attendais de lire ce « nouveau » roman de Michelle Paver. Et encore plus lorsque qu’en 4ème de couverture j’ai lu : « Imaginez l’univers de Jack London porté par le suspense de Stephen King… »

Et bien non seulement je n’ai pas été déçue, mais c’est tout à fait ça !! La vie au Grand Nord en compagnie d’un truc pas sympa du tout… C’est plutôt angoissant et quand vient la nuit, je n’aurai vraiment pas aimé me retrouver seule dans cette cabane avec cette chose qui rôde…

Mis à part le côté angoissant, les descriptions de glace qui crépite, des lumières différentes selon les heures et d’aurore boréale donneraient presque envie d’y aller (je dis « presque » parce qu’il y fait bien trop froid et que je détesterais me trouver face à face avec un ours blanc !!!)

Un roman que j’ai lu d’une traite !

On récapitule : si vous aimez les aventures dans le Grand Nord et les histoires qui font peur, 40 jours de nuit est fait pour vous !

*****

Ce roman a reçu le Prix Masterton du meilleur roman étranger 2013

*****

Conseillé à partir de 12 ans (si votre enfant n’est pas trop impressionnable, car c’est un peu angoissant tout de même !!)

Du même auteur Sophie vous avait déjà présenté : Le temps des héros

Le site de Michelle Paver (en anglais)

Ce roman participe au Mois Anglais chez Lou & Cryssilda

Construire un feu – Nouvelle hivernale

ConstruireConstruire un feu

Jack London
Illustrations de Nathaële Vogel
Actes Sud Junior (1995)
*****

L’histoire se passe dans le Yukon, un territoire sauvage et montagneux du nord-ouest du Canada. Un homme, suivi d’un chien-loup, voyage à pied, sans bagages. Il compte rejoindre ses camarades au camp en fin de journée. Cet homme est nouveau dans la région, c’est son premier hiver ici. Il sait qu’il fait froid, très froid, il sent la morsure du froid, son inconfort. Mais ce qu’il ne sait pas, c’est qu’il fait beaucoup trop froid pour voyager, surtout quand on est seul…

*****

C’est une histoire terrible que celle de cet homme, au comportement un peu arrogant, seul face à une nature qu’il ne connait pas assez, dont il ne comprend pas la dangerosité et qui va finir par avoir raison de lui…

Une histoire terrible et un texte magnifique

J’avais très envie de voir la neige cette année, beaucoup moins après avoir lu cette histoire !! ;)

Cette version chez Actes Sud Junior est très belle, sur un papier épais, jaune pâle ou beige, je ne sais pas trop, mais un très beau papier. Quand aux peintures de Nathaële Vogel, elles illuminent le texte. J’ai été très agréablement surprise par toutes les couleurs qu’elle donne à la neige dans cette ambiance sans soleil. On en sent presque la texture…

Bref, ça m’a donné envie de (re)lire d’autres écrits de Jack London ! J’ai lu, il y a fort longtemps, « Croc-blanc » et sans doute aussi « l’appel de la forêt », mais je les relirai bien volontiers ! C’est amusant parce que pour moi, Jack London, c’était le « Grand Nord » ! Alors qu’en fait, il a écrit de nombreux récits maritimes, exotiques ou autobiographiques…

Résultat de recherche d'images pour "jack london"

*****

Le blog de l’illustratrice Nathaële Vogel

Un site qui regroupe des évènements autour du centenaire de sa mort : biographie, bibliographie, photos…

Sur le grand nord, nous vous avons déjà présenté :

La bd « L’or sous la neige » d’après le roman de Nicolas Vanier

Le roman jeunesse : « Plus froid que le pôle nord »

Le dessinateur Chabouté a réalisé une très belle version de cette histoire (voir chez Noukette)Construire

*****

Pour lire la nouvelle : Construire un feu en pdf (Aller page 75)

Ci-dessous, présentation d’un docu-fiction réalisé par Michel Viotte

 

La ruée vers l’ or – Klondike 1897 – BD

   Or Or

L’ or sous la neige

Éric et Jean-Marc Stalner

D’après le roman de Nicolas Vanier

Éditions 12 bis & XO

* * * * *

T.1 : Klondike / T.2 : Mersh / T.3 : Ici, tu es ce que tu fais

* * * * *

Or

Chilkoot Pass – Alaska – 1897   

1897. Matt, un jeune américain alléché par les annonces des journaux (Gold ! Gold ! Gold !) débarque en Alaska au milieu de milliers d’autres personnes, des hommes pour la plupart. Tous viennent dans l’espoir de faire fortune rapidement. Quelques-uns réussiront (entretenant ainsi cette ruée vers l’or), certains pas assez ou mal équipés, mourront (de froid, de faim) et d’autres, dépités, dégoûtés, fatigués, repartiront.

Matt, lui, va tomber amoureux. De l’Alaska. Il va continuer à chercher de l’or bien sûr, mais loin des hommes, des bars avec filles et alcool, des bagarres… Seul avec ses chiens, en pleine nature, il va finir par trouver la liberté et une sorte de paix.

* * * * *

En  lisant cette bd, on sent que le livre qui en est à l’origine a été écrit par quelqu’un qui aime le Grand Nord. Moi qui suis plutôt casanière (j’adore l’aventure dans les livres, on a tous les avantages sans les inconvénients style moustiques, araignées et autres serpents !) je me prenais à rêver à aller vivre comme Matt dans sa cabane avec ses chiens (pas d’odeur non plus dans les livres, c’est parfois un très gros avantage !)

Bon, j’avoue, je n’ai pas vu la neige depuis longtemps et ça me manque un peu !!

Le dessin est assez « classique », mais les paysages donnent vraiment envie d’aller se balader là-bas… (il fait juste un peu trop froid pour moi !) J’ai bien aimé aussi le côté « écolo » (les chercheurs d’or détruisaient beaucoup sur leur passage…)

Une bd dépaysante et très agréable !

* * * * *

En lisant cette bd, j’ai repensé à cette bd de Chabouté « Construire un feu » adaptée d’une nouvelle de Jack London (que l’on croise dans le tome 1 de « l’or sous la neige ») Je ne l’avais pas présentée, mais Noukette en parle très bien !

* * * * *

Pour feuilleter les premières pages du tome 3, c’est par ici (pas de « spoil » !)

D’Éric Stalner, nous vous avons déjà présenté : Blues 46 et la zone

Site de l’auteur : Les carnets d’Éric Stalner

* * * * *

La ruée vers l’ or – Charlie Chaplin (1925)

Si jamais ce petit bijou du cinéma muet vous avait échappé, regardez-le d’urgence !!

La bd de la semaine

Cette semaine, ça se passe chez Stephie

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Papy, il neige ! – Un album rafraîchissant

Papy PapyPapy, il neige !

Sam Usher

Little Urban (2015)

*****

« Quand je me suis réveillé ce matin, il neigeait ! J’avais tellement hâte d’aller au parc. »

Un jeune garçon, complètement excité par une récente chute de neige et le tapis immaculé qu’elle a déposé devant sa maison, se dépêche de se laver, de s’habiller et d’aller chercher son papy, qui, lui, bouquine tranquillement au lit et n’est absolument pas prêt !! Au fil des pages, le garçon essaie de presser son grand-père, mais sans succès…

*****

La première chose que l’on remarque, c’est cette jolie « empreinte » du titre dans la neige de la couverture…

Un album qui donne très envie d’aller jouer dans la neige ! L’histoire est amusante, entre le calme, la sérénité du grand-père qui se prépare tranquillement, et l’excitation grandissante de l’enfant face à toute cette neige !! Une histoire qui parle de la difficulté de patienter pour les enfants, mais aussi et surtout du plaisir de voir les premières neiges tomber et d’aller jouer dedans !

Papy

Les illustrations ressemblent un peu à celles de Quentin Blake, avec un trait un peu moins « fouillis » et des bouilles un peu plus rondes !

*****

Un très joli album plein de fraicheur !

Une interview de l’auteur (en anglais)

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer