Bertille & Bertille ♥- Enquête

Bertille

Enquête mêlant histoire, polar et fantastique…

Bertille & Bertille ♥

T1 : L’étrange boule rouge

Éric Stalner

Grand Angle

Bamboo éditions (2022)

*****

Paris, années 20. Le commissaire Bertille est chargé par le Préfet de retrouver un homme, Palovski. Lui et ses hommes l’ont arrêté mais il a profité d’un étrange évènement pour s’échapper. Cet évènement, c’est l’atterrissage d’une grosse boule rouge tombée du ciel. En plus du commissaire et de ses hommes, une jeune femme, Bertille de Chavronnes des Argons, a assisté à la scène. Le commissaire ayant immédiatement alerté ses supérieurs, la boule rouge va être étudiée de près. Mais quand on s’aperçoit qu’elle grossit rapidement, c’est l’émoi ! Qu’est-ce donc que cette “chose” ???

*****

Attirée par cette jolie couverture qui allie historique et fantastique, je l’ai aussitôt empruntée à la médiathèque. Le nom d’Éric Stalner ne m’étant pas inconnu a renforcé ma décision. Et ce côté vintage de la police de caractère aussi !

Bref. Quand je l’ai feuilletée, j’ai tout de suite aimé l’ambiance dégagée par ces illustrations sépia parfois rehaussées d’une touche de rouge. Et au final, tout m’a plu ! L’histoire, l’ambiance, les relations entre les personnages (il y a de l’humour !!), les illustrations et les couleurs.

La mention tome 1 indique qu’il y aura d’autres enquêtes de Bertille & Bertille,
et c’est tant mieux !

*****

D’Éric Stalner, déjà présenté sur ce blog : Blues 46, La zone♥, L’or sous la neige, Saint-Barthélémy

Le site de l’auteur : Les carnets d’Éric Stalner

Cette semaine, ça se passe chez Moka, Au milieu des livres

*****

Un flingue et du chocolat – Polar jeunesse

flingueRoman policier jeunesse japonais
A partir de 10/11 ans

Un flingue et du chocolat

Otsuichi

Traduit du japonais par
Yoshimi Minemori & Patrick Honnoré

Milan poche (2010)

*****

Le jeune garçon de cette histoire a perdu son père quelques mois auparavant. Il vit modestement avec sa mère. Comme tous les enfants de l’école, il est passionné par l’enquêteur Royce. Celui-ci pourchasse le célèbre voleur Godiva qui fait la une de tous les journaux. Accompagné d’un autre enfant, le narrateur va se retrouver embarqué dans une drôle d’aventure. Une enquête bizarre, où les villes ont des noms gourmands, mais où les flingues ne sont pas en chocolat !

*****

C’est mon premier roman jeunesse japonais ! Si vous en connaissez d’autres, je suis preneuse, n’hésitez pas à me laisser les titres en commentaires.

Pour l’amatrice de chocolat que je suis, amatrice de polars aussi qui plus est, ce titre était très attirant ! Et le livre lui-même, avec sa belle couverture gourmande et sa boite en carton autour, avait attiré mon œil. Malheureusement, je suis un peu mitigée. Il y a des moments que j’ai beaucoup aimé, d’autres… pas du tout. En fait on dirait presque que ça été écrit par deux personnes différentes.

Certains personnages sont attachants (comme le jeune Debailleul), d’autres assez inconsistants. Et arrivé à la fin du livre, je n’ai toujours pas compris le rapport avec le chocolat ! Un roman que je vais faire lire à Gabin, 10 ans, très gros lecteur. Je reviendrais vous donner son avis !

*****

L’avis de Lirado (meilleur que le mien !)

Un roman qui participe au Challenge “Un mois au Japon

Chez Lou et Hilde

Il participe aussi à l’Objectif PAL chez Antigone

 

D’autres enquêtes à partir de 9 ans (moins imposantes que le roman d’aujourd’hui) :

Les enquêtes de Ninon et Paul (avec un côté historique), Mystère à la cantine, Enquêtes au Muséum, Le chat des archives, Les enquêtes d’Anatole Bristol

*

Le crime de Paragon Walk – Enquête

crimeLe crime de Paragon Walk

Anne Perry

Coll. Grands Détectives

Éd. 10-18 (1997/vo 1981)

*****

Résumé éditeur : Un crime sordide vient troubler la quiétude huppée de Paragon Walk. Tandis que l’inspecteur Pitt, chargé de l’affaire, se heurte à l’hostilité et au mutisme des résidents du quartier, son épouse Charlotte, assistée de sa sœur Emily, la charmante Lady Ashworth, ne se laisse pas intimider par cette omerta de classe. De garden-parties en soirées, elles font tomber un à un les masques de l’élite. Les façades respectables de Paragon Walk se lézarderont peu à peu pour exposer à cet infaillible trio de détectives leurs inavouables secrets et mensonges.

*****

Avec ce roman, je découvre un autre duo (et même un trio !) de détectives : L’inspecteur Pitt, aidé par son épouse Charlotte, elle même accompagnée par sa sœur Emily. Comme dans “le condamné de Noël” (lien plus bas) c’est bien un roman policier avec une enquête mais dans lequel on parle beaucoup des différences sociales de cette Angleterre victorienne.

Comme dans d’autres romans de cette autrice, la haute société est outrée qu’on puisse seulement la considérer comme potentiellement coupable ! Le responsable de ce crime terrible ne peut être qu’un vagabond de passage ou un domestique… Mais ce ne sera pas aussi simple et d’autres malheurs arriveront.

Je devrais penser à lire un roman d’Anne Perry quand j’ai une “panne” de lecture. C’est toujours un grand plaisir, quelque soit le détective, de plonger dans l’atmosphère tellement dépaysante de ses romans.

Une autrice que je vous recommande si vous aimez les polars et l’Histoire

Anne Perry a en effet écrit des romans policiers qui se passent à différentes époques, pour le moment je n’ai lu que ceux qui se passent dans l’Angleterre victorienne.

J’ai hâte de découvrir ceux qui se déroulent pendant la 1ère guerre mondiale : La saga des Reavley (tu connais Blandine ?)

*****

D’Anne Perry, j’en ai lu plusieurs et nous vous avons présenté :

Esclave du passé (C’est avec le détective Monk), Le condamné de Noël

*****

Un roman qui participe à plusieurs challenges

Le challenge British Mysteries chez Lou et Hilde

Le tour du monde en 80 jours livres (Angleterre) chez Bidib

monde

à l’Objectif PAL chez Antigone

Le corbeau d’Oxford – Enquête vintage

CorbeauRoman policier

LE CORBEAU D’OXFORD

Une enquête de Loveday et Ryder

Faith Martin

Traduit par Alexandra Herscovici-Schiller

Harper Collins Noir (2019)

*****

Nous sommes en 1960 à Oxford. Un riche industriel, Sir Deering, reçoit plusieurs lettres anonymes menaçantes envoyées par un corbeau. Au départ, il ne s’en inquiète guère, mais les menaces devenant plus précises, il se décide à appeler la police.

La jeune Trudy Loveday aimerait bien travailler sur cette affaire, mais son supérieur, ne sachant que faire d’elle (une femme dans la police ??) la charge d’assister le médecin légiste, le sévère Dr Ryder.  Ses collègues la plaignent, mais Trudy s’entend finalement très bien avec le médecin légiste et ils vont mener l’enquête ensemble.

*****

Lu dans le cadre du challenge British Mysteries chez Lou et Hilde, c’est un roman que j’avais gagné lors d’un mois anglais il y a 2 ans. Je ne sais pas pourquoi je ne l’ai pas lu avant, il m’a beaucoup plu !

Je vais lire la suite des enquêtes de Loveday et Ryder, c’est sûr ! C’est du roman policier classique, vintage, sans tortures ni violences abominables (bon il y a quand même des meurtres…). Et quelques petits secrets de famille bien préservés… Bref, c’est facile à lire, assez léger, mais bien mené et j’ai passé un très bon moment avec cette lecture !

*****

Un roman qui participe à plusieurs challenges

Le challenge British Mysteries (chez Lou et Hilde voir plus haut)

Le tour du monde en 80 jours livres (Angleterre) chez Bidib

monde

à l’Objectif PAL chez Antigone