Une terrible envie de loup de Lenia Major et Fabien Ockto Lambert

Un album drôle, aux couleurs dynamiques et à la fin surprenante!

une terrible envie de loupAlbum pour enfants dès 4 ans

Une terrible envie de loup

de Lenia Major

et Fabien Ockto Lambert

Editions du ricochet, illustrations de Fabien Ockto Lambert, octobre 2019, 40 pages – 13,50 euros

Thèmes: animaux, humour, conte, loup
***


Présentation de l’éditeur
: « Dans la forêt, une besace en bandoulière, un loup erre. Quelle menace cache ce vorace dans sa besace? Tremblez, grands et petits, le loup est de sortie!

 

Très coloré, ce sympathique album aborde avec humour la peur du loup. Chaque animal qui croisera la route de ce grand prédateur va imaginer un scénario catastrophe. Et ce, sans lui laisser l’occasion de terminer sa phrase. Cela donne lieu à des situations vraiment cocasses!

De plus, notre loup est un poète. Les rimes apportent un petit plus à Une terrible envie de loup, c’est original et distrayant. Et surtout, on se demande de quoi ce filou à réellement envie… Au premier abord, il semble menaçant mais les apparences sont trompeuses!

J’ai beaucoup aimé cette histoire car les auteurs jouent sur les ambiguïtés, aussi bien par le biais des textes que des illustrations. Les personnages sont très expressifs. On retrouve dans le texte des références qui m’ont  fait beaucoup rire.

Une terrible envie de loup est belle découverte donc, à mettre entre toutes les petites mains!

 

~Melissande~

 

+Un autre ouvrage de Lenia Major et de Fabien Ockto Lambert (aux éditions du ricochet): La photo de classe

+Autres albums jeunesse sur le même thème présenté sur notre blog:

– Monsieur loup a les crocs

– Moi j’ai peur du loup

– Viens voir le loup

‌- Loups albums part 1

– ‍Loups albums part 2

– ‍Loups albums part 3

– Loups albums part 4

– ‎‎Loups albums part 5

 

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

« Lune rousse » de Paul Beorn et Silène Edgar

Lune Rousse est une aventure palpitante sous le regard bienveillant de la lune.

Lune Rousse

Roman pour la jeunesse dès 8 ans

Les loups-garous de Thiercelieux

Lune rousse

de Silène Edgar

et Paul Beorn

éditions Castelmore, octobre 2019,
350 pages- 12,90 euros

Version adaptée aux lecteurs dyslexiques

Illustration de couverture: Christine Deschamps

Thèmes: loup, vengeance, secrets de famille, masques

« L’une vit le jour, l’autre vit la nuit…

1846. Un soir d’automne, le ciel est rouge au-dessus du village de Thiercelieux. Lapsa et Lune ont grandi ensemble mais cette nuit-là, l’appel de la lune rousse va les séparer. Lapsa découvre qu’on lui a menti sur la mort de ses parents et se jure de découvrir la vérité. (…)

Un envoûtant roman d’amitié et de mystère par les auteurs de 14-14 (prix des Incorruptibles 2015-2016), d’après le jeu culte Les loups-garous de Thiercelieux, créé par Philippe des Pallières et Hervé Marly. »

 

Lune rousse a fait l’objet d’une première édition chez Castelmore en novembre 2018, la version d’octobre 2019 est destinée aux lecteurs dyslexiques.

Grande fan du jeu, j’avais quelques appréhensions avant ma lecture car je ne voyais pas du tout comment les auteurs réussiraient à l’adapter en roman. J’étais donc curieuse de voir le résultat et je n’ai pas été déçue!

« Lune rousse » est un roman vraiment captivant. L’ambiance bien particulière du récit lui confère un certain charme. Une fois de plus, Paul Beorn et Silène Edgar ont écrit une oeuvre singulière, d’une grande intensité dramatique.

Le récit de Lune rousse est construit comme un roman à suspense. On y retrouve de vieilles rancoeurs, des secrets de famille et une soif de revanche. Tous les ingrédients sont réunis ici pour offrir aux lecteurs un récit atypique. Par moments un peu angoissant mais terriblement addictif.

Plutôt que de suivre le schéma classique de la figure du loup-garou, les auteurs utilisent un procédé vraiment très original.‎ Nos « enfants de la lune » ne sont donc pas comparables à leurs prédécesseurs sanguinaires. Ceci dit, la première de couverture nous donne déjà un indice concernant l’animal totem des deux protagonistes. Malgré tout, Lune rousse nous réserve bien des surprises.

Depuis que j’ai découvert les romans de Silène Edgar, aucun n’a été décevant. Au vu de la qualité de ce récit écrit à quatre mains, il me tarde de découvrir les romans de Paul Beorn.

Je vous conseille vivement Lune Rousse. Ce livre vaut la peine d’être lu que l’on soit adepte ou non du jeu de société  « Les Loup-garous de Thiercelieux ».

 

~Melissande~

 

+D’autres romans de Silène Edgar présentés par Hérisson, Nathalie et moi:

– Adèle et les noces de la reine Margot

– Moana. La saveur des figues

– 42 jours

– 14-14 (de Silène Edgar et Paul Beorn)

 

+ L’avis d’Amabooksaddict

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Monsieur loup a les crocs – Album jeunesse

crocsQue mange Monsieur Loup quand il a les crocs ?

MONSIEUR LOUP A LES CROCS
Sandrine-Marie Simon (texte)
Sébastien Chebret (illustrations)

Rue de l’échiquier jeunesse (2017)

*****

C’est l’hiver, il fait froid et la neige a tout recouvert. Mr Loup a faim. Il a très faim. Un faim de LOUP ! Il mangerait bien les 3 petits cochons, mais ceux-ci habitent loin, de l’autre côté du village. Tant pis, il ira quand même, il a trop faim. En chemin, il se demande quel stratagème il va bien pouvoir trouver pour que les petits cochons -qui sont malins et méfiants !- lui ouvrent la porte. En arrivant devant la maison, il frappe, hésite. Et s’il disait tout simplement la vérité ?

*****

J’adore les contes détournés et celui-ci, qui revisite à sa façon le conte des 3 petits cochons, est vraiment excellent ! Non seulement l’histoire est amusante, mais la fin est franchement inattendue.

Les illustrations sont chouettes, colorées et rigolotes, elles complètent bien l’histoire. J’aime tout particulièrement la déco (regardez les tableaux !) dans la maison des 3 petits cochons !

Un album qui donne envie d’aller voir ce qu’il y a d’autre dans le catalogue jeunesse des éditions « Rue de l’échiquier jeunesse » ainsi que sur les blogs des deux auteurs (liens ci-dessous).

« Monsieur Loup a les crocs » revisite donc à sa façon, très moderne et très actuelle, le conte des 3 petits cochons. Et franchement, j’ai adoré !

*****

Le blog de l’autrice

Celui de l’illustrateur

Du même illustrateur : Parfois j’ai la grosse tête

L’avis de Blandine, grâce à qui je l’ai découvert !

Un album qui participe au Challenge album 2019 !

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Moi, j’ai peur du loup – Album

moi

Une peur… imaginaire ?

Moi, j’ai peur du loup ♥
Émilie Vast

Éditions MeMo (2018)

*****

Présentation de l’éditeur : Deux lapins discutent dans la nuit.
« Je peux te dire un secret ? Moi, j’ai peur du Loup.
– Ah oui ! Pourquoi ?
– Parce qu’il a de grandes dents !
– Mais non, c’est le… morse qui a de grandes dents ! »

Au fil des pages, l’un des lapins égrène les qualités qui font du loup un animal effrayant, tandis que l’autre attribue ces qualités à un animal différent. Le loup devient alors un hybride très étrange, bien loin du loup réel, bien plus élégant et moins effrayant ! Alors, qui a peur du loup ?

*****

Ce qui m’a tout d’abord attirée dans cet album, ce sont les illustrations, que j’aime vraiment beaucoup. Sur fond noir, les formes simples des animaux se détachent bien. C’est simple, mais expressif tout de même (par les positions que prennent les lapins en discutant) et le dessin est très délicat (plantes et fleurs).

Ensuite l’histoire : elle est très amusante ! Et très intelligente aussi. On a souvent peur de ce qu’on imagine, de ce qu’on ne connaît pas…

Un petit album très bien fait pour dédramatiser la peur !

*****

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez feuilleter quelques pages.

 

challenge albums 2018

Cet album participe au Challenge Albums 2019

et au Challenge Petit Bac chez Enna – Catégorie Animal

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k