Les noces de la renarde – Floriane Soulas

nocesFantômes et folklore japonais

Roman ado/jeune adulte

Les noces de la renarde ♥

Floriane Soulas

ScriNeo (2019)

*****

L’histoire se déroule alternativement entre le Japon d’aujourd’hui (2016) à Tokyo et le Japon de 1467 à la montagne.

1467 : Hikari est une étrange jeune fille qui vit avec son clan dans la forêt. Du haut de sa montagne boisée, elle épie la vie des hommes, en bas dans la vallée. Elle aime les regarder vivre et les envie.

2016 : Mina est une jeune lycéenne dotée d’un don un peu spécial. En effet, elle peut voir les fantômes. Elle a également des visions dès qu’elle entre en contact avec quelqu’un. C’est un « don » qui lui gâche sa vie et dont elle se passerait bien.

*****

Bon. Autant le dire tout de suite, quand je l’ai reçu, j’ai adoré la couverture (d’Aurélien Police, il avait déjà réalisé celle de Rouille : magnifique !) je la trouve très belle. Par contre, quand j’ai vu le pavé (587 pages tout de même !) ça m’a un peu refroidi… Et j’ai un peu traîné pour le lire.

Mais j’ai eu tort !

Parce qu’une fois commencé, je n’en ai fait qu’une bouchée. Bon, j’ai quand même mis deux jours pour le lire. Et j’ai passé un très bon moment au Japon avec Hikari et Mina ! En plus d’être emportée par ces deux histoires (qui bien évidemment finissent par se croiser…) j’ai eu le plaisir d’apprendre plein de choses. Floriane Soulas à l’air de connaître son sujet, je la soupçonne d’être passionnée par le Japon. Ou alors elle s’est beaucoup documentée !!

*****

Le blog de l’autrice (pas à jour…)

Sur ce blog, de la même autrice : Rouille ♥ que je vous conseille !!

Chez Scrinéo, j’ai également lu et apprécié « Le Dieu oiseau« , « La mort du temps« , « Le livre de Saskia » (3 tomes), « Le roman d’un non-mort » ou encore « Le premier« .

Sur le site de l’éditeur ScriNeo, vous trouverez une courte bio de l’autrice ainsi qu’un extrait du roman.

Les noces de la Renarde aurait pu participer à deux challenges : Le mois du Japon (un peu tard, c’était en avril) et le challenge Halloween (trop tôt c’est fin octobre !!) Avis aux amateurs. ;)

Mais ce roman participe quand même au Challenge Petit Bac chez Enna

Catégorie Animal !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

L’assassin du marais – Catherine Cuenca

maraisUne histoire qui épouse la cause des femmes !
Roman policier historique ado

L’assassin du marais
Catherine Cuenca

ScriNeo (2019)

*****

Paris, 1849. Julie Paupelier, une jeune femme de 20 ans qui travaille comme vendeuse (rayon parapluies et ombrelles) à la « Belle Mercerie » est inquiète. Son amie Sidonie, également vendeuse (rayon dentelles et rubans) a disparu depuis 3 jours. Elle est allée déclarer sa disparition au Poste de Police, mais on ne l’a pas cru. En désespoir de cause, elle va voir Mme Caron, une spirite, pour essayer de savoir ce qui est arrivé à son amie.

Alexandre Delage est un jeune policier. Il enquête sur le meurtre d’une jeune couturière de 29 ans, Fraisine Maillet. Il s’aperçoit vite que ce n’est sans doute pas un acte isolé…

*****

J’ai trouvé ce roman très intéressant pour son côté historique (révolution de 1848) et surtout pour son côté féministe. A la fin du roman, quelques pages présentent des femmes qui se battaient déjà alors, pour avoir le droit de divorcer, de travailler, de se présenter aux élections… Bref, pour être des citoyennes à part entières, libres et égales en droit aux hommes !

On y parle ainsi de Jeanne Deroin, première femme à se déclarer candidate aux élections législatives (voir ici sa campagne électorale), mais aussi Désirée Gray et Eugénie Niboyet fondatrices du journal « La femme libre » ou encore Jenny D’Héricourt, institutrice puis autrice.

Plus de 170 ans après, il reste encore bien des progrès à accomplir…

De l’assassin du marais, j’ai également beaucoup aimé l’ambiance et le côté « politique« .

*****

Extrait (p.46) :

« Il contempla les allées et venues des passants, jusqu’à ce que son regard tombe sur un petit chapeau bleu à rubans. Aussitôt, il n’y eut plus rien d’autre dans la rue. C’était comme si ses yeux avaient été aimantés par ce chapeau, et par la femme à qui il appartenait : jeune, blonde, mince, la taille bien tournée. Soudain, le désir qu’il connaissait si bien s’empara de lui ; une attirance irrépressible, l’instinct du chasseur pour la proie. »

*****

De cette autrice, Sophie vous a déjà présenté : Le passage des lumières et Le mystère de la tête d’or

Et pour en savoir plus sur l’avènement de la IIème République, dont il est parfois question dans ce roman, voir l’article d’Hérodote

Un roman qui participe au Challenge Petit Bac chez Enna

Catégorie Métier/Fonction !

Nous suivre et partager :
error0

Là-bas, tout ira bien – P. Perrier & S. Baussier

bienTout ira bien ? Vraiment ?

Roman ado

Là-bas, tout ira bien
P. Perrier & S. Baussier

ScriNeo (2019)

*****
Thèmes : Europe / Crise économique / Migration / Futur
*****

Les parents d’Erwan et Iza sont catégoriques : il faut partir. Nous sommes en France, en 2030. Toute l’Europe est en crise, il n’y a plus de travail, plus rien à manger ou si peu. Ils vont donc faire comme les autres, aller « là-bas », à 4000 kms au nord de la France. Une terre d’accueil où il y a du travail, où tout ira bien, du moins, c’est ce que dit la rumeur. Alors ils ont pris un sac chacun. Et ils sont partis. Sans se retourner. A quoi bon ?

Léon, lui, a quitté la ferme de ses parents avant qu’elle ne soit saisie par la banque. La veille, on leur a volé leur dernière vache. Léon a donc décidé de partir chercher du travail « là-bas ». Il pourra ainsi aider ses parents, leur envoyer de l’argent. Il met ses sacoches sur son vélo et s’en va sans un regard en arrière.

*****

C’est un roman qui surprend

et qui secoue parfois. Parce que là, le migrant, c’est moi, c’est vous, c’est le français. Qui part dans le Nord, à 4000 kms de chez lui pour trouver du travail, pour avoir de quoi manger, pour survivre. On suit les 3 ados dans leur « aventure », dans leur vie quotidienne, dans leurs efforts pour survivre.

Un roman que tout le monde devrait lire, pour comprendre combien il est dur de tout quitter. Et combien il est dur de survivre dans des lieux inconnus. Les risques que cela comporte. L’inconnu, la défiance, la précarité (ne pas savoir où dormir, ce qu’on va manger, les problèmes que l’on va rencontrer, si l’on va pouvoir se laver…). C’est terrible.

*****

Extrait (p.13) : « Les parents ignorent encore quel travail ils feront. On leur a dit que la société Common Nvod embauchait facilement les gens de chez nous, surtout ceux qui ont déjà de l’expérience, mais on n’en sait pas plus. Les recrutements ont lieu sur place, il n’est pas possible d’organiser quoi que ce soit depuis ici. Aucune information ne filtre. On se demande parfois si ce ne sont pas des rumeurs, mais on n’a plus le choix. On doit tenter le coup. »

*****

Le site de Pascale Perrier

De cette autrice, j’étais persuadée d’avoir lu « Tu n’es pas celle que tu crois », mais je n’en trouve plus trace… Par contre, dans ma PAL, j’ai « Fuir encore » qui m’attend !

Celui de Sylvie Baussier

D’autres ouvrages de Sylvie Baussier présentés sur ce blog : Le club des poneys, Le vétérinaire (1er doc présenté), Dis bonjour à la dame (1er doc présenté)

Pour lire un extrait du roman et une bio des deux autrices : le site de l’éditeur

Ce roman participe au Challenge Petit Bac chez Enna

Catégorie Lieu !

Nous suivre et partager :
error0

Bonaventure – Roman jeunesse

Bonaventure

Un roman d’aventure bourré d’humour et d’action !

A partir de 12 ans

Bonaventure
Comment je suis devenu un super agent discret

Johan Heliot

ScriNeo (2019)

*****

Bonaventure a 14 ans, il arrive tout droit de la Martinique et il est interne au collège Jules-Ferry à Paris. Il n’est pas ravi de se retrouver aussi loin de chez lui, de ses parents et de la mer (6849 kms tout de même, il a vérifié sur internet !) mais ses parents voulaient qu’il bénéficie des meilleures études possibles. Par contre, ce soir-là est un peu spécial : Bonaventure vient d’être recruté par la belle Léonore Risk, qui dirige une organisation mondiale ultra-secrète qui veut sauver le futur de la planète : SFN! pour Save the Futur Now !  Et il n’est pas au bout de ses surprises !

*****

Un roman qui plaira sans doute aux lecteurs de :  Cherub, Rush, Amnesia, Bodyguard, Alex Rider ou Assassin’s creed.

Une histoire bourrée d’action, de gadgets à la James Bond, de suspense et d’humour ! Les chapitres sont assez courts, le style est fluide et rythmé, il y a pas mal de dialogues, bref, c’est facile à lire et plutôt prenant. Une aventure de jeunes espions qui devrait intéresser aussi bien les filles que les garçons.

Un roman qui m’a vraiment plu, et qui, je l’espère, n’est que le commencement d’une série !

*****

Un extrait (p.8)

« J’étais en train de traverser la cour à fond de train quand une voix inconnue m’a interpellé : – Bonaventure Lewis ?

Je me suis figé d’un coup en découvrant celle qui avait parlé. Elle se tenait près de la grille d’entrée, côté rue, sous le faisceau de lumière orangée d’un réverbère. Je ne l’avais encore jamais remarquée dans le collège ou ses environs. Surtout, c’était la première fois qu’une fille m’appelait par mon patronyme complet – une fille aussi canon, il faut bien le préciser.

– Heu, oui, c’est moi, ai-je brillamment rétorqué en m’approchant. Pourquoi ? »

*****

Bio et biblio de Johan Heliot

Du même auteur : CIEL (série en 4 tomes)

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0