Mignon et Chérie

Album cartonné jeunesse
dès 12-18 mois

Mignon et Chérie

de Nadja

Ecole des loisirs, 2017
Prix : 10,00 €
ISBN : 9782211230582

***

Thème : chat, souris, amitié

***

Mignon et Chérie c’est un livre que mini hérissonne m’a réclamé tous les soirs pendant très longtemps, avant de se lasser. On vient de le ressortir pour son frère, et je n’arrive toujours pas à accrocher !

Mignon et Chérie raconte, en quelques pages cartonnées, l’amitié entre un chat et une souris. Le chat s’ennuie tout seul, mais la souris est méfiante. Elle fini tout de même par s’approcher, et ils deviennent amis, jouent ensemble… Une histoire peu originale à mon goût, sans fantaisie, ni dans le texte, ni dans l’illustration. Alors pourquoi mini hérissonne accroche-t-elle ? Principalement parce que les personnages sont adorables, avec de grands yeux. Les décors sont minimalistes, on se focalise donc sur nos deux héros. Comme ma hérissonne adore voler des croquettes à notre chat, je crois qu’elle s’identifie au personnage de la petite souris (qui vole justement une croquette). Et micro-hérisson (15 mois) ? Pour le moment il est plutôt de mon avis, ce n’est pas un livre qui l’attire plus que cela, même s’il aime bien le personnage du chat !

Un cartonné simple et attrayant pour les petits, qui offre de jolis personnages attachants… mais c’est tout !

Ecole des loisirs, 2017

Nous suivre et partager :
error0

Trouver les mots – Gilles Abier

trouverRéseaux sociaux = Danger !

Roman à partir de 13/14 ans

TROUVER LES MOTS
Gilles Abier

Le Muscadier (2017)

*****

Julien et Gabriel sont cousins. Et ils sont amis, des amis proches, très proches. Leurs pères sont frères jumeaux et habitent à 5 minutes l’un de l’autre. Au lycée pourtant, ils ont commencé à s’éloigner un peu l’un de l’autre. L’un, Gabriel, pourtant peu causant, « collectionne » les filles (un peu sans le vouloir d’ailleurs), quand l’autre ne sait que faire pour en trouver une. L’un comme l’autre ont du mal à trouver leurs mots, mais entre eux se comprennent.

****

Tout au long de ce très court roman, puisqu’il fait à peine 50 pages, on se doute que le pire est arrivé, mais on sait pas exactement quoi, et surtout on espère se tromper. On attend la fin avec angoisse. Et on se demande pourquoi ?? Pourquoi avoir fait ça ? La réponse est affligeante…

Et tellement actuelle ! Tellement réaliste et possible, hélas ! Gabriel voudrait bien parler, expliquer, mais il n’y arrive pas. Les émotions et les mots se bousculent dans sa tête, mais ne franchissent pas sa bouche. Pourtant, il va bien falloir qu’il parle.

Quand on est adulte, on oublie parfois que les jeunes, les ados ont moins de recul… Un roman qui est là pour nous le rappeler.

« Trouver les mots » se lit d’une traite, presque sans reprendre son souffle, tellement l’attente de la chute est angoissante…

A lire et à faire lire !

*****

Les avis de Noukette et Jérôme

De Gilles Abier nous vous avons déjà présenté : « Konnitchiwa, Martin !/ Salut, Hikaru ! » et 16 nuances de première fois

Éditions Le Muscadier

Le site de l’auteur

De cette maison d’édition, nous vous avons déjà présenté de nombreux titres : Bêtes de pensée et Badalona, Jours de neige (nouvelles), 40 jours d’automne, Station sous-paradis, les mains dans la terreVirée nomade, Phobie, Orient extrême, le 9E continent, l’aigle noir, le réveil de ZagapoïEmma, La peau noire des anges, Plastique apocalypse, Dysfférent, jours de soleil (nouvelles) Sur le dos de la main gauche (nouvelles) et Les murs bleus

Nous suivre et partager :
error0

Le quartier des petits secrets de Sophie Horvath

Un vent de fraîcheur et de poésie souffle sur un quartier peu ordinaire…

Roman sentimental pour adultes

Le quartier des petits secrets

de Sophie Horvath

Editions Flammarion, avril 2019
hors-collection, littérature française,
208 pages
18,50 euros
disponible en e-pub et en format pdf à 12,99 euros

***

Thèmes : secrets de famille, enfance, amitié, fleurs

***

« Clémentine est fleuriste à Bordeaux, dans un quartier en retrait de l’effervescence urbaine. Sa plus proche amie, Nicole, tient le café sur la place et, ensemble, elles s’amusent à observer les habitudes de chacun. (…)

Et puis il y a Viviane, bien sûr, qui s’échappe régulièrement de sa maison de repos pour venir passer un moment dans son jardin imaginaire – la boutique de Clémentine – où elle coupe, tranche, éventre… Viviane est adorable mais ses pertes de repères ne favorisent pas le commerce.

Pourtant, lorsque cette dernière ne se présente plus, Clémentine s’inquiète.
Une mauvaise chute empêche la charmante massacreuse de venir ratiboiser ses bouquets. Malgré sa faiblesse, elle trouve la force de dessiner une fleur étrange… que Clémentine ne parvient pas à identifier.

Quelle est donc cette variété qui semble tellement importante pour la dame âgée?

Il n’en faut pas plus pour que Clémentine commence son enquête. »

 

A l’origine, ce roman a été édité sous le titre « La fleur de Clémentine » en 2017.

« Le quartier des petits secrets » est une très belle découverte. Moi qui lis très peu de récits réalistes, j’ai été véritablement conquise! La plume de Sophie Horvath n’y est pas étrangère, de même que sa facilité à plonger le lecteur dans une intrigue basée sur des secrets de famille.  L’histoire est simple, émouvante et très bien construite.

Au départ, l’auteur commence par nous présenter les personnages un à un. Grâce à une sorte de narrateur omniscient, le lecteur connaît tout du passé des protagonistes. Je trouve ce procédé original car cela permet de faire avancer l’histoire sans faire intervenir les protagonistes pour chaque événement raconté.

« Le quartier des petits secrets », c’est l’histoire d’une vie ordinaire ponctuée de rencontres extraordinaires. De ces rencontres qui vous changent une vie, permettent d’avancer mais aussi de se rendre compte de ce que l’on a perdu … ou gagné. L’héroïne principale est extrêmement attachante et les personnes gravitant autour d’elle ont chacune leur personnalité. On rencontre dans ce quartier des êtres fantasques, introvertis, altruistes, avec leurs qualités et leurs défauts.

Autre force de ce roman, on se laisse bercer par le destin de ces différents personnages aux souvenirs douloureux ou heureux.

En somme, « Le quartier des petits secrets » est un coup de cœur ! Une belle ode à la vie et à ses cadeaux.

A découvrir si ce n’est déjà fait !

~Melissande~

+ Autre oeuvre de Sophie Horvath présentée par Charthémiss: « A l’ombre du grand marronnier »

+ D’autres romans traitant de secrets de famille présentés sur ce blog par Hérisson et Nathalie:

Nous suivre et partager :
error0

Retour à Little Wing – Mois Américain 9

RetourMois américain

Roman

Retour à Little Wing ♥
Nickolas Butler

Éditions Autrement (2014)

*****

Hank, Kip, Ronny et Lee sont quatre amis originaires de Little Wing. En grandissant, leurs chemins se sont séparés. Certains sont restés là : Hank, par amour de la terre, de sa ferme. Ronny, ex-champion de rodéo, après avoir beaucoup voyagé, à été « obligé » d’y revenir et d’y rester. Mais il rêve d’ailleurs. Kip, après en être parti et avoir fait fortune, est revenu s’installer à Little Wing avec sa femme. Et Lee, le célèbre Lee qui n’est là que rarement, rêverait de s’y poser enfin…

*****

Dans « Retour à Little Wing » ce n’est pas l’action qui importe. Ce sont les gens. Leur existence est palpable, « réelle » et on s’attache à eux à mesure qu’on apprend à les connaître. C’est la magie de l’écriture : avoir envie de rencontrer des gens qui n’existent pas, avoir envie de leur parler, de les rassurer parfois, de les consoler même. Pas parce qu’ils sont parfaits, non. Mais parce qu’ils sont humains et que l’auteur nous permet de les connaître « de l’intérieur » comme nous ne connaîtrons jamais personne dans la vie réelle. Avec leurs doutes, leurs angoisses, leur culpabilité, leurs souvenirs, leurs bonheurs et leurs désirs.

Une très belle histoire d’amitié !

*****

Lire les 10 premières pages sur le site des éditions autrement

D’autres avis de lecteurs sur le site du cercle POINTS

C’est ma 8ème participation au Mois Américain – Voir la liste de mes lectures prévues.

Ce roman participe également à l’Objectif PAL chez Antigone

américain

Nous suivre et partager :
error0