Un flingue et du chocolat – Polar jeunesse

flingueRoman policier jeunesse japonais
A partir de 10/11 ans

Un flingue et du chocolat

Otsuichi

Traduit du japonais par
Yoshimi Minemori & Patrick Honnoré

Milan poche (2010)

*****

Le jeune garçon de cette histoire a perdu son père quelques mois auparavant. Il vit modestement avec sa mère. Comme tous les enfants de l’école, il est passionné par l’enquêteur Royce. Celui-ci pourchasse le célèbre voleur Godiva qui fait la une de tous les journaux. Accompagné d’un autre enfant, le narrateur va se retrouver embarqué dans une drôle d’aventure. Une enquête bizarre, où les villes ont des noms gourmands, mais où les flingues ne sont pas en chocolat !

*****

C’est mon premier roman jeunesse japonais ! Si vous en connaissez d’autres, je suis preneuse, n’hésitez pas à me laisser les titres en commentaires.

Pour l’amatrice de chocolat que je suis, amatrice de polars aussi qui plus est, ce titre était très attirant ! Et le livre lui-même, avec sa belle couverture gourmande et sa boite en carton autour, avait attiré mon œil. Malheureusement, je suis un peu mitigée. Il y a des moments que j’ai beaucoup aimé, d’autres… pas du tout. En fait on dirait presque que ça été écrit par deux personnes différentes.

Certains personnages sont attachants (comme le jeune Debailleul), d’autres assez inconsistants. Et arrivé à la fin du livre, je n’ai toujours pas compris le rapport avec le chocolat ! Un roman que je vais faire lire à Gabin, 10 ans, très gros lecteur. Je reviendrais vous donner son avis !

*****

L’avis de Lirado (meilleur que le mien !)

Un roman qui participe au Challenge “Un mois au Japon

Chez Lou et Hilde

D’autres enquêtes à partir de 9 ans (moins imposantes que le roman d’aujourd’hui) :

Les enquêtes de Ninon et Paul (avec un côté historique), Mystère à la cantine, Enquêtes au Muséum, Le chat des archives, Les enquêtes d’Anatole Bristol

*

Aussi libres qu’un rêve – SF

libresQuoi de plus important que de réaliser ses rêves ?
Roman jeunesse SF

AUSSI LIBRES QU’UN RÊVE

Manon Fargetton

Coll. Autres mondes

Mango éditions (2006)

*****

Silnöa et Silnëi sont sœurs jumelles. Malheureusement, l’une est née le 31 décembre à 23h58 et l’autre dans les premières minutes de janvier. Du coup, elles auront des vies totalement différentes.

Pour Silnëi, née début janvier, ses parents ont pu choisir un beau métier, très demandé : elle sera actrice. Mais pour Silnöa, née fin décembre, il ne reste que les métiers dont personne ne veut. Elle s’occupera des filtres sur un bateau.

En cette fin du XXIème siècle, c’est en effet votre date de naissance qui décide du métier que vous ferez une fois adulte. Né en janvier, tout vous est ouvert. Né en décembre, vous prenez ce qui reste. Cette tyrannie des dates de naissance a été mise en place pour des raisons d’égalité à la base… Mais du coup, plus personne ou presque ne peut faire ce qu’il veut.

*****

Il s’agit du 1er roman de Manon Fargetton et elle l’a écrit entre 16 et 17 ans… Après l’avoir lu, on n’est pas surpris qu’elle soit aujourd’hui autrice à plein temps.

On sent en le lisant que c’est écrit par quelqu’un de très passionné (et/ou quelqu’un de jeune ?). J’ai beaucoup aimé les personnages, tous très différents, ainsi que les poèmes. C’est très prenant, on y croit et c’est vivant ! J’ai trouvé la fin un peu rapide mais malgré ça, c’est un roman qui m’a beaucoup plu.

J’ai été très rapidement “happée” par cette histoire, l’ambiance, les personnages. Ça m’a intriguée, j’avais vraiment envie de lire la suite !

Une lecture très agréable et qui peut donner à réfléchir sur de nombreux sujets.

Une autrice à suivre, d’ailleurs, 3 de ses romans attendent dans ma PAL (voir ci-dessous)

*

Ce roman a remporté 4 prix :

Prix Chronos / Prix Ruralivre en Nord Pas de Calais / Prix des Collégiens de l’Estuaire / Prix Jacaranda

*****

Bibliographie : Ceux en gras attendent leur tour dans ma PAL

  • Tout ce que dit Manon est vrai (Héloïse d’Ormesson, 2021)
  • A quoi rêvent les étoiles (Gallimard Jeunesse, 2020)
  • En plein vol (Rageot, 2020) – co-écrit avec Jean-Christophe Tixier
  • Nos vies en l’air (Rageot, 2019)
  • Dix jours avant la fin du monde (Gallimard jeunesse, 2018)
  • Quand vient la vague (Rageot, 2018) – co-écrit avec Jean-Christophe Tixier
  • Les plieurs de temps – 4 tomes (Rageot, 2017/2018)
  • Les illusions de Sav-Loar, Bragelonne, 2016 (Rééd. Milady, 2017) – Prix Imaginales des lycéens 2018
  • L’héritage des rois passeurs, Bragelonne, 2015 (Rééd. Milady, 2016) – Prix Imaginales du meilleur roman francophone 2016
  • Le livre de toutes les réponses sauf une (Rageot, 2015)
  • Diptyque : La Nuit des fugitifs (Rageot, 2015) / Le Suivant sur la liste (Rageot, 2014) – Policier jeunesse qui a remporté 16 prix (dixit Wikipédia)
  • Trilogie : June (Mango, rééd. Rageot, 2012/2014)
  • Aussi libres qu’un rêve (Editions Mango, 2006)

Le Prince et la Couturière – BD ♥

CouturièreBD Jeunesse
Recommandée aux adultes !

Le Prince et la Couturière ♥

Jen Wang

Akileos (2018)

*****

Francès est une jeune couturière amoureuse de son métier. Un jour son patron lui confie une robe à réaliser. Et Francès répond au désir de la jeune fille qui doit la porter pour le bal en lui faisant une tenue… Un peu spéciale. Du coup, son patron, furieux, veut la mettre à la porte, mais elle est aussitôt embauchée par un homme mystérieux. Le lendemain matin, il l’emmène jusqu’à un palais, puis lui bande les yeux, expliquant que le client veut rester anonyme. Mais, suite à une maladresse, la jeune fille va savoir par qui elle est embauchée… De toute façon, l’important pour Francès, c’est de créer des vêtements originaux et de devenir un jour une créatrice reconnue.

*****

J’ai adoré cette BD ! Et la robe de Miss Marmelade, on en parle de cette robe magnifique ? On est très vite emporté par ce roman graphique qui se dévore très rapidement (oui, même s’il fait presque 300 pages) Et le défilé final ? Génial !

Bref, une BD qui ne se prend pas vraiment au sérieux mais qui parle d’un sujet qui lui est très sérieux. C’est le fait d’avoir le droit d’être qui on veut, de s’habiller comme on veut et de vivre comme on veut… (Tant qu’on respecte les autres, on est d’accord !) La liberté quoi !

Et les illustrations ? Yeux et bouches un peu façon manga, mais les expressions sont bien vues et pas exagérées. C’est très coloré, il y a beaucoup de gros plans,  d’images d’assez grande taille (4 à 5 cases max assez souvent) ce qui en fait une BD très facile à lire !

Bref, c’est chouette et pis c’est tout !
Allez la lire.
*****

Feuilleter quelques pages (site de l’éditeur)

FAUVE JEUNESSE à Angoulême (2019)

Cette semaine, nous sommes avec Stephie du blog Mille et unes frasques

Betty Blues – BD qui file le blues…

BettyBetty Blues ♥

Renaud Dillies

Anne-Claire Jouvray (couleurs)

Éd. Paquet (2003)

*****

Rice est un canard qui joue de la trompette dans les clubs de jazz. Chaque soir, sa petite amie, Betty, l’attend au bar en buvant du champagne. Mais un soir, quand Rice vient retrouver Betty, il n’y a personne au bar. Il apprend qu’elle est partie avec un gros richard qui s’appellerait  James Patton. Cette nuit là, Rice se saoule comme jamais. Et balance sa trompette à la flotte. Désespéré, il prend le premier train pour nulle part.

Betty quand à elle, se réveille chez le fameux James Patton. Une vie “de rêve” commence alors avec beaux vêtements, bijoux, soirées…

*****

Je connais cet album depuis longtemps. Et si je ne l’ai pas lu avant (alors que j’ai adoré Abélard !) c’est que le dessin ne m’attirait pas du tout. Trop de traits, de hachures. Et puis, cet album a fini par repasser entre mes mains et je l’ai enfin lu. Et beaucoup aimé !

Ce n’est pas une bd “feel good”. C’est plutôt désespéré. Mais que c’est beau !

*****

Angoulême 2004 – Prix du premier album
Sérignan 2004 – Prix du dessin
Olonne sur mer 2004 – Prix Abracadabulles

*****

Une interview de Renaud Dillies sur bdparadisio

Du même auteur : Abélard Loup

Cette semaine, nous sommes avec Noukette !

Une BD qui participe également à l’Objectif PAL chez Antigone