Le coeur des amazones – bd ado/adulte

amazones

Le cœur des amazones
C. Rossi (ill.) et G. Bindi

Casterman (2018)

*****

Présentation de l’éditeur : Plus jamais depuis la rébellion sanglante qui avait fait d’elles des femmes libres, plus jamais les amazones ne se soumettraient, elles l’avaient juré. Mais quand leur jeune reine, Penthésilée, défie le demi-dieu Achille, leur rencontre remet en cause ce qui ne l’avait jamais été : la haine des hommes, héritée de leurs aînées…

*****

La guerre de Troie eut lieu dit-on à cause d’une femme, Hélène, enlevée à son époux. Quand cette histoire commence, elle bat son plein et les guerriers s’affrontent sans relâche. Mais un peu plus loin, on se prépare pour autre chose. Les amazones, femmes libres protégées par Artémis (déesse de la nature et de la chasse) s’apprêtent à partir à la chasse… à l’homme ! En effet, c’est le printemps et le moment est venu pour la fête des fleurs d’avoir lieu…

J’ai trouvé le dessin très beau (dégradés de marrons/bruns – réalisés au brou de noix), la nature, les arbres sont vraiment magnifiques, sans parler des corps, féminins ou masculins. Le brou de noix apporte vraiment un « relief » particulier au dessin, donnant parfois une certaine douceur aux traits des personnages et parfois, au contraire, un côté inquiétant, à la nature notamment.

La construction de l’histoire ne m’a pas toujours convaincue, je ne me suis pas franchement attachée aux personnages et il y a trop de scènes de batailles à mon goût. J’aurai préféré que le quotidien des amazones soit plus approfondi… Mais ne serait-ce que pour le dessin, je vous encourage vivement à y jeter un œil !

*****

Pour feuilleter les 10 premières pages

Également illustré par Rossi et présenté sur ce blog : la série W.E.S.T

Une bd repérée chez Jacques et Brize

Cette semaine nous sommes chez Stéphanie pour Mille et une frasques !

Une bd qui participe également au Challenge Petit Bac chez Enna – catégorie Prénom

Nous suivre et partager :
0

Les enquêtes de Nicolas Le Floch – BD policier/historique

NicolasUne adaptation en bd réussie des romans de Jean-François Parot

Les enquêtes de Nicolas Le Floch

T1 : L’énigme des Blancs-Manteaux

Parot – Dobbs – Chaiko

Robinson / Hachette (2018)

*****

Cette bande dessinée est dédiée à Jean-François Parot, créateur du personnage et décédé peu avant la sortie de l’album.

*****

Paris, février 1761. Le jeune Nicolas Le Floch, fraichement arrivé de sa Bretagne natale, est convoqué d’urgence par le chef des affaires secrètes de Louis XV. Il va lui confier une enquête demandant un travail de réflexion, mais aussi et surtout beaucoup de discrétion. En effet, il s’agit de retrouver le commissaire Lardin, disparu alors qu’il enquêtait sur les agissements d’un autre commissaire…

*****

J’ai été attiré vers cette bd par deux choses : La couverture, que je trouve très réussie, on est tout de suite en plein mystère avec ce cavalier à l’air un peu anxieux qui surgit hors de la nuit… ;) et le nom du personnage, Nicolas Le Floch, que je connais même si je n’ai encore jamais lu de roman de Jean-François Parot (mais ça va venir car j’aime les polars et les romans historiques !)

C’est un tome 1,  mais l’histoire est complète et vous pouvez parfaitement la lire comme un tome unique.

L’histoire m’a bien plu, c’est une enquête policière assez classique mais bien ficelée, et le personnage principal, l’enquêteur Nicolas Le Floch est réaliste, c’est un policier consciencieux et intègre. L’originalité se situe dans l’époque, le XVIIIème siècle et le langage plutôt soutenu.

Le dessin est beau et plutôt précis, on reconnaît facilement les différents personnages. J’ai juste trouvé dommage qu’il n’y ait pas plus de variété dans les plans (on voit surtout le visage de la personne qui parle en plus ou moins gros plan). Un peu plus de plans plus « larges » montrant les rues, les maisons (surtout dans la 2ème partie) aurait été sympa.

Bref, pas un coup de cœur, mais un très bon moment de lecture tout de même !

*****

Le blog de Dobbs – Scénariste

Le site de Chaiko

*****

Cette semaine nous sommes chez Noukette

Nous suivre et partager :
0

Enola : Le loup garou qui faisait d’une pierre deux coups

enolaBande dessinée jeunesse

Enola et les animaux extraordinaires

5. Le loup garou qui faisait d’une pierre deux coups

de Joris Chamblain

dessin de Lucile Thibaudier
et  couleur de Camille

Ed. de la Gouttière, février 2019
979-10-92111-91-0, 10,70€

Enola est une jeune vétérinaire pour animaux extraordinaires, qui officie maintenant depuis 5 albums. Dans le premier tome La gargouille qui partait en vadrouille nous découvrions son antre, un muséum d’histoire naturelle (magnifique!). Après avoir soigné gargouille, licorne et yéti, Enola est confronté dans ce tome à un animal bien particulier… et dangereux : un loup-garou !

Enola va rencontrer les parents d’un jeune loup-garou un peu perdu, qui n’accepte ni son côté humain ni son côté loup ! Comment faire pour l’aider ? Enola est étonnée, jamais Archibald, son professeur, ne lui a parlé des loups-garous, et aucun des livres de la bibliothèque ne semble contenir d’informations… Quel secret cache ce silence, et comment aider Niels, le jeune lycanthrope ?

Ce cinquième tome est toujours très coloré et offre une aventure simple, à la portée des jeunes lecteurs. La série Enola c’est des dessins agréables, une petite héroïne attachante, mais surtout ces animaux extraordinaires qui entourent notre héroïne. Outre son chat qui parle Maneki (référence au maneki-neko, le chat qui accueille dans la tradition asiatique), on croise toujours dans son musée des espèces originales, qui ajoutent au charme de l’album. Enola c’est aussi et surtout le respect de chaque espèce, aussi étrange et effrayante soit elle, et c’est un beau message de respect et de tolérance.

La série Enola continue à séduire les jeunes lecteurs grâce à des dessins colorés et dynamiques, dans des albums simples mais efficaces. A recommander dès la fin du cycle 2 (Cm1), mais ça fonctionne très bien aussi en collège !

Cette semaine nous sommes chez Moka

De Joris Chamblain nous vous avons déjà présenté :
 Joris Chamblain - Les carnets de Cerise Tome 3 : Le dernier des cinq trésors. enola animaux extraordinaires 1

Nous suivre et partager :
0

Texas Jack – BD Western Ado/Adulte

Texas

TEXAS JACK

Dubois & Armand

Le Lombard (2018)

*****

Des mêmes auteurs, nous vous avions présenté « Sykes« . Texas Jack en est le préquel.

Mais c’est une histoire complète que vous pouvez parfaitement lire sans avoir lu l’autre !

*****

Texas Jack est un as de la gâchette. Mais c’est un acteur de cirque et malgré l’intensité et le réalisme de ses spectacles, personne n’y est jamais blessé. Un journaliste, Scruby, qui raconte « les authentiques aventures de Texas Jack » dans les journaux, lui amène un jour un Monsieur William Samuel Thornton, représentant du gouvernement. Le Wyoming étant menacé par la bande de pillard d’un certain Gunsmoke, le gouvernement a décidé d’y envoyer un symbole du courage, un héros : Texas Jack. Un plan insolite, que celui-ci, très surpris, commence par refuser. Mais il comprend vite qu’il n’a pas vraiment le choix…

*****

J’avais beaucoup aimé « Sykes » et j’ai retrouvé avec plaisir les personnages du Marshal Sykes et de ses compagnons. Un Sykes beaucoup moins sombre, moins dur que dans l’opus précédent. Les passages qui se situent dans l’univers du spectacle, du cirque sont très bien rendus et m’ont beaucoup plu, on s’y croirait ! Mon seul bémol est pour les personnages secondaires, il y en a beaucoup et j’ai parfois du mal à les reconnaître. Mais bon, ça ne m’a pas empêché d’apprécier cet album !

Une histoire très noire

Avec des politiciens véreux qui payent des tueurs pour semer la terreur et récupérer des terres, mais également un vrai western avec de beaux paysages et surtout des « gueules » ! Celle de Gunsmoke est particulièrement réussie, qui aurait envie de se retrouver face à un fou furieux comme celui-là ?

En bref, j’ai passé un très bon moment avec cette bd. Le scénario est original avec ce « plan » rapporté par le représentant du gouvernement et les passages qui se déroulent dans le cirque. Et j’ai adoré les « pleines » pages, superbes !

*****

Lire les premières pages sur le site de l’éditeur

Le blog de Dimitri Armand (plus en service ?)

Cette semaine nous sommes chez Stephie

Un album qui participe aussi au Challenge Petit Bac chez Enna – catégorie Prénom

Nous suivre et partager :
0