Papeete, 1914 – BD Ado/adulte

Papeete Papeete Papeete, 1914

Didier Quella-Guyot & Sébastien Morice
EPéditions (2014)
*****

T.1 : Rouge Tahiti / T.2 : Bleu Horizon

*****

Tahiti, 1er aout 1914, Simon débarque à Papeete. Dès le départ, on sent qu’il n’est pas là en vacances, qu’il cherche quelque chose ou plutôt quelqu’un…

Parallèlement, les militaires s’agitent, la guerre serait imminente, mais l’Europe est si loin et sans T.S.F, difficile d’être tenu au courant des dernières informations sur ce qui se passe à 18 000 kms… Et puis, est-on vraiment concerné ?

Il semblerait que oui, avec deux navires allemands qui se dirigent vers l’île.

A la fin de chaque tome, une petite partie documentaire nous raconte la guerre à Tahiti et comment cette bd a vu le jour.

*****

J’ai lu cette bd parce que j’avais adoré « Facteur pour femmes » des mêmes auteurs.

Mais j’avoue qu’à la fin du tome 1, j’étais un peu déçue… Ce qui ne m’a pas empêché de me précipiter sur le tome 2 !

Les illustrations sont toujours aussi belles et colorées, mais j’ai trouvé l’histoire du tome 1 un peu embrouillée… Il y a une enquête (liée à une histoire d’héritage) assortie d’une histoire d’amour, le tout sous couvert historique puisque c’est la 1ère guerre mondiale qui débute. A cela s’ajoute une seconde enquête puisque qu’il y a eu meurtre et des histoires de jalousie. Bref, un peu trop de choses mêlées. Vous savez quoi ? Je crois que je vais les relire !! ;)

Papeete

*****

Cette semaine, nous sommes chez Stephie

Une bd qui participe également au challenge « Première guerre mondiale » chez Blandine

Paper girls – Comics partie trois

PaperPaper girls T.1

Brian K. Vaughan (scen.)

Cliff Chiang (ill.) / Matt Wilson (coul.)

Coll. Indies (Sélection de comics indépendants)

Urban Comics (2016)

******

Ohio, 1988. Après une nuit peuplée de cauchemars, et au lendemain de la fête d’Halloween, Erin, jeune (12 ans) livreuse de journaux est ennuyée par de jeunes gens alors qu’elle fait sa tournée. Heureusement pour elle, trois autres livreuses à vélo se portent à son secours. Les quatre filles vont croiser sur leur route de drôles de personnages cagoulés qui parlent un langage incompréhensible…

******

Dès le début, on s’attache à ces quatre filles. Elles ont des vies différentes, des caractères différents, mais face à l’inconnu, elles vont se serrer les coudes. Au départ, il y a un petit côté nostalgique, un petit côté « Stranger things » diront certains (sauf que là, sur les vélos, ce sont des filles !), mais très vite, ça délire grave !!

J’avoue qu’arrivée à la fin de ce tome 1, j’ai beaucoup plus de questions qu’au début et ça a un côté un peu frustrant… C’est un tome 1, et ça se sent, c’est la mise en place de l’ambiance, des personnages avec pas mal d’action tout de même, mais beaucoup de choses qui, bien évidemment, n’ont pas de réponses à la fin de ce volume.

Si j’ai bien aimé les illustrations, ce qui m’a le plus surpris, ce sont les couleurs, franchement pétantes par moments, à l’instar de la couverture.

Si vous n’aimez pas le fantastique, l’action ou les histoires bien délirantes, passez votre chemin ! Mais si vous avez aimé « Saga » (par exemple !) cette histoire devrait vous plaire (même si l’histoire est totalement différente).paper

******

Moi, j’attends la suite avec impatience !!

Mon fils ayant acheté les tomes 2 et 3, j’ai pu les lire et j’ai bien aimé, même si, à choisir, je préfère « Saga » (vous vous souvenez ? Le truc que vous devez ABSOLUMENT lire…)

Paper girls a reçu le prix Eisner awards 2016 de
la meilleure nouvelle série

L’avis de « Les lectures de Marguerite »

Le tome 2 est sorti en mars 2017 et le 3 en octobre 2017.

Pour feuilleter les premières pages

Autres comics présentés : Copperhead, Batman,

parenthèse

Cette semaine, nous nous retrouvons chez Noukette

Un océan d’amour – Bd sans texte

Océan OcéanUn océan d’amour ♥

Lupano & Panaccione
Delcourt/Mirages (2014)
*****

Nous sommes en Bretagne. Un pêcheur se lève, mange la galette aux œufs et au lard préparée par sa bigoudène de femme, écoute la météo (voir planche de droite) , termine de se préparer, puis s’en va. Il fait encore nuit. Il réveille son second, endormi sur un cordage et c’est parti, ils larguent les amarres…

Début de matinée, la pêche n’est pas bonne, beaucoup de détritus mais pas de poissons. Le temps de boire un café, pour se réchauffer et faire une pause et… Le choc ! Le petit bateau de pêche est pris dans les filets d’un énorme bateau-usine…

Le soir, la femme du pêcheur l’attend au port, en vain.

*****

J’avais vu ce roman graphique à sa sortie, mais la couverture ne m’attirait pas du tout. Mais alors, vraiment pas du tout !! Ce qui fait que malgré le fait que j’ai entendu moult bonnes, voir très bonnes critiques sur cette bd, je n’arrivais pas à me décider à la lire… Et en plus une bd sans texte ? Pffouuu…

Et puis, dernier jour de boulot, je cherche ce que je vais prendre pour lire pendant mes vacances… Et je tombe sur… Un océan d’amour. Bon allez, on verra bien !

Mais qu’est-ce que je suis bête parfois ! Je me donnerais des claques… Je sais pourtant que la personne qui m’a parlé la première de cette bd est une super conseillère (oui Béa, je parle de toi !) Pourquoi est-ce que je ne l’ai pas écoutée avant ???

*****

Un océan d’amour est tout simplement une superbe bande dessinée, à côté de laquelle vous ne pouvez pas, vous ne devez pas passer !! Du texte on ne peut rien dire, il n’y en a pas. Mais il y a bel et bien un scénario et il est magnifiquement mis en image par Grégory Panaccione que je ne connaissais pas, mais dont j’aime beaucoup le trait, tout en rondeur, en douceur et plein d’humour.

Quelle magnifique bd !!! ♥ Un gros coup de cœur !!

Encore une que j’ai relu en écrivant cette présentation…

Une que je note d’acheter pour offrir, tellement elle est pleine d’amour (et d’humour !)

Océan

http://images.huffingtonpost.com/2015-01-15-580x100PrixBDhuff.jpg

Du même auteur, Lupano, nous vous avons présenté : Le singe de Hartlepool présenté par Sophie puis, plus récemment par moi, Les vieux fourneaux, Ma révérence

Le blog de l’illustrateur Grégory Panaccione

Pour voir une chouette bande annonce russe présentée et mise en musique c’est par ici

Les avis de : Jacques, Noukette, Mo’, Le petit carré jaune et Moka

parenthèse

C’est Moka qui nous accueille cette semaine !

 

Batman – Comics partie deux

BatmanBATMAN DETECTIVE COMICS

T1 : La colonie
James Tynion IV (scen.)
Eddy Barrows – Alvaro Martinez – Al Barrionuevo (ill.)
Coll. DC Rebirth (l’héritage retrouvé de DC Comics)
Urban Comics (2017)

^^^^^^^^

Batman sent arriver une grande menace sur Gotham. Pour protéger la ville, il engage de nouveaux justiciers que Kate, alias Batwoman va être chargée de former. Et le plus vite sera le mieux, car la menace se précise…

^^^^^^^^^

Ce qui différencie Batman des autres super-héros, c’est qu’il n’a aucun pouvoir ! C’est juste un humain qui s’est juré de lutter contre le crime (enfant il a vu ses parents se faire tuer par un voleur). Il a une très bonne condition physique (maître en arts martiaux tout de même) et c’est un excellent détective féru de technologies et de gadgets en tous genres. (Merci Wiki et merci mon fils)

Le personnage de Batman a été créé par Bill Finger et Bob Kane et est apparu pour la première fois dans Detective Comics (un journal de bd mensuel) en … 1939 ! Son succès ne date pas d’hier.

^^^^^^^^

J’ai acheté ce comics pour mon fils (qui a 21 ans !) sur les excellents conseils d’un bibliothécaire averti prénommé Joël (que je remercie au passage !). A vrai dire, je ne pensais pas le lire, les bonhommes en collants moulants qui sont plus forts que tout le monde, bof, très peu pour moi.Batman

Joël ayant insisté, et mon fils ayant beaucoup aimé, je me suis dit qu’il fallait que j’arrête avec mes préjugés et que j’essaie. Et bien m’en a pris car, à ma grande surprise,  j’ai passé un excellent moment avec ce « comics » !

Dans ce premier tome, on fait connaissance avec les personnages (brièvement présentés en début de volume). L’histoire est prenante, il y a beaucoup d’action et de violence, mais avec une « vraie » histoire dessous, qui ne fait que commencer d’ailleurs…

Les illustrations ont des couleurs éclatantes, même si l’univers est plutôt sombre. Et tous ces super-héros sont finalement très humains !!

Bref, une très bonne surprise pour moi. Seul bémol, une ou deux fois je n’ai pas compris la mise en page (explication de Joël : aux states, il y a de la pub dans les comics. Chez nous, non, donc certaines pages se retrouvent face à face alors qu’elles ne le devraient pas !) Mais bon, on s’y retrouve quand même…

^^^^^^^^

Sur le site de l’éditeur vous pourrez feuilleter les premières pages (ça vous donnera une idée des illustrations, mais pas plus)

Autres comics présentés : Copperhead

à venir : Paper girls, Locke & Key

Sans vouloir faire de la censure, je pense que ce comics n’est pas pour les enfants (pas avant 14/15 ans)

parenthèse

Cette semaine, nous nous retrouvons chez Moka, Au milieu des livres !