« Lune rousse » de Paul Beorn et Silène Edgar

Lune Rousse est une aventure palpitante sous le regard bienveillant de la lune.

Lune Rousse

Roman pour la jeunesse dès 8 ans

Les loups-garous de Thiercelieux

Lune rousse

de Silène Edgar

et Paul Beorn

éditions Castelmore, octobre 2019,
350 pages- 12,90 euros

Version adaptée aux lecteurs dyslexiques

Illustration de couverture: Christine Deschamps

Thèmes: loup, vengeance, secrets de famille, masques

« L’une vit le jour, l’autre vit la nuit…

1846. Un soir d’automne, le ciel est rouge au-dessus du village de Thiercelieux. Lapsa et Lune ont grandi ensemble mais cette nuit-là, l’appel de la lune rousse va les séparer. Lapsa découvre qu’on lui a menti sur la mort de ses parents et se jure de découvrir la vérité. (…)

Un envoûtant roman d’amitié et de mystère par les auteurs de 14-14 (prix des Incorruptibles 2015-2016), d’après le jeu culte Les loups-garous de Thiercelieux, créé par Philippe des Pallières et Hervé Marly. »

 

Lune rousse a fait l’objet d’une première édition chez Castelmore en novembre 2018, la version d’octobre 2019 est destinée aux lecteurs dyslexiques.

Grande fan du jeu, j’avais quelques appréhensions avant ma lecture car je ne voyais pas du tout comment les auteurs réussiraient à l’adapter en roman. J’étais donc curieuse de voir le résultat et je n’ai pas été déçue!

« Lune rousse » est un roman vraiment captivant. L’ambiance bien particulière du récit lui confère un certain charme. Une fois de plus, Paul Beorn et Silène Edgar ont écrit une oeuvre singulière, d’une grande intensité dramatique.

Le récit de Lune rousse est construit comme un roman à suspense. On y retrouve de vieilles rancoeurs, des secrets de famille et une soif de revanche. Tous les ingrédients sont réunis ici pour offrir aux lecteurs un récit atypique. Par moments un peu angoissant mais terriblement addictif.

Plutôt que de suivre le schéma classique de la figure du loup-garou, les auteurs utilisent un procédé vraiment très original.‎ Nos « enfants de la lune » ne sont donc pas comparables à leurs prédécesseurs sanguinaires. Ceci dit, la première de couverture nous donne déjà un indice concernant l’animal totem des deux protagonistes. Malgré tout, Lune rousse nous réserve bien des surprises.

Depuis que j’ai découvert les romans de Silène Edgar, aucun n’a été décevant. Au vu de la qualité de ce récit écrit à quatre mains, il me tarde de découvrir les romans de Paul Beorn.

Je vous conseille vivement Lune Rousse. Ce livre vaut la peine d’être lu que l’on soit adepte ou non du jeu de société  « Les Loup-garous de Thiercelieux ».

 

~Melissande~

 

+D’autres romans de Silène Edgar présentés par Hérisson, Nathalie et moi:

– Adèle et les noces de la reine Margot

– Moana. La saveur des figues

– 42 jours

– 14-14 (de Silène Edgar et Paul Beorn)

 

+ L’avis d’Amabooksaddict

Nous suivre et partager :
error0

Trylle. Tome 2 : Indécise d’Amanda Hocking

Un second tome à la hauteur du précédent!

Roman fantastique pour la jeunesse dès 12 ans

 

Trylle 

2- Indécise

d’Amanda Hocking

Editions Castelmore,

2019 pour la version poche,
350 pages  7,50 euros

***

Thèmes : trolls, amour, guerre, pouvoirs

***

 

Présentation de l’éditeur

« Seriez-vous prêt à sacrifier le grand amour pour sauver vos amis ?

Depuis que Wendy a appris avoir été échangée à la naissance, rien ne va plus. Plus elle en découvre sur sa famille et son entourage, plus Wendy prend conscience qu’elle partage beaucoup de points communs avec ses prétendus ennemis… et ces derniers sont prêts à toutes les ruses pour l’attirer dans leur camp.

La guerre entre Tylles et Vittras est sur le point d’éclater. Pour la jeune fille, le seul espoir de sauver les siens est de maîtriser ses pouvoirs et d’épouser un membre de la famille royale. Déchirée entre amour et devoir, Wendy doit décider seule de son sort… et du destin de ceux qu’elle aime. »

 

Dans ce second tome, Wendy est confrontée à de nombreuses difficultés tant personnelles que politiques. « Indécise » est plus abouti que le premier tome. Il fallait sans doute que l’auteur plante le décor afin de pouvoir faire évoluer ses personnages dans cet univers si particulier.

L’intrigue se précise en même temps que l’étau se resserre autour de notre jeune héroïne et de ses proches. Dans « Indécise », nous faisons la connaissance de nouveaux protagonistes, dont un particulièrement peu sympathique.

Le danger rôde et Wendy va devoir faire face à de nouvelles responsabilités. De plus, sa vie sentimentale est loin d’être de tout repos.

Certaines révélations sont surprenantes et le suspense est présent, sans qu’il y ait pour autant beaucoup d’action. Les personnages gagnent en maturité et on se demande comment tout cela va se terminer.

J’ai beaucoup apprécié ce second volume et j’ai hâte de découvrir ce qu’Amanda Hocking nous réserve!

L’écriture est fluide et la psychologie des personnages est bien développée. Les pages défilent sans que l’on ne s’en rende compte.

En somme, dans Indécise tous les ingrédients sont réunis pour vous faire passer un bon moment de lecture. Trylle est une série à découvrir!

 

~Melissande~

 

+ Chez le même éditeur, le premier tome de la série Trylle qui a fait connaitre Amanda Hocking du grand public : De mon sang

+ Un autre roman dans le même style mais avec un univers différent présenté par Hérisson : Comment se débarasser d’un vampire amoureux de Beth Fantaskey

 

Nous suivre et partager :
error0

Pripiat Paradise – Roman Ado

pripiatAimeriez-vous passer vos vacances près de Tchernobyl ?

A partir de 12 ans

PRIPIAT PARADISE

Arnaud Tiercelin

Le Muscadier (2016)

*****

 Thomas est un collégien de 15 ans. C’est la fin de l’année scolaire et c’est bientôt son anniversaire. Comme beaucoup de garçons de cet âge là, il a demandé un scooter. Il est amoureux et il a beaucoup de mal à se concentrer sur les révisions du brevet… Parce qu’il pense à sa petite copine et aux vacances ! Il rêve de soleil, de sable chaud et de glaces. Mais, hélas pour lui, ses parents, professeurs tous les deux, ont décidé de faire du tourisme intelligent. Bref, ils vont passer 15 jours à Kiev, capitale de l’Ukraine, pas très loin de Tchernobyl.

*****

Mon avis :

Pripiat * paradise est un court roman (100 p.) écrit comme un journal intime et qui se lit très vite. Thomas est un garçon de 15 ans plutôt insouciant, qui se préoccupe plus de sa copine et des futures vacances que du monde qui l’entoure. Le voyage qu’il va faire avec ses parents et sa rencontre avec Tanya vont lui ouvrir les yeux sur une autre réalité.

Un roman intéressant pour informer un peu les ados sur cette catastrophe qu’ils n’ont pas vécu !

*Pripiat était une ville de plus de 21 000 habitants. C’est aujourd’hui une ville fantôme. Elle se trouvait à 3 kms de la centrale de Tchernobyl.

*****

Lire quelques pages

Le site de l’auteur

Du même auteur, déjà présenté ici : 16 nuances de première fois (nouvelles) et Mon frère est une sorcière

Éditions Le Muscadier

De cette maison d’édition pas tout à fait comme les autres, nous vous avons déjà présenté de nombreux titres : Bêtes de pensée et Badalona, Jours de neige (nouvelles), 40 jours d’automne, Station sous-paradis, les mains dans la terreVirée nomade, Phobie, Orient extrême, le 9E continent, l’aigle noir, le réveil de ZagapoïEmma, La peau noire des anges, Plastique apocalypse, Dysfférent, jours de soleil (nouvelles) Sur le dos de la main gauche (nouvelles), Les murs bleus et Trouver les mots.

*****

Ce livre participe à l’Objectif Pal chez Antigone

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Journal d’un enfant de lune – BD

journalXeroderma Pigmentosum* ??
BD à partir de 12 ans

Journal d’un enfant de lune

Chamblain & Nalin

Kennes éditions (2017)

*****

Cette bande dessinée a reçu de nombreux prix, dont « Facile à lire Bretagne » en 2019.

*****

Morgane, ado de 16 ans, vit plutôt mal le récent déménagement de la famille. En plus, pendant que ses parents font les travaux dans la maison, elle doit s’occuper du « microbe », son petit frère, ce qui ne l’enchante guère. En s’installant dans sa chambre, elle découvre le journal intime d’un garçon de 17 ans, Maxime. Il est atteint d’une maladie génétique rare, le Xeroderma Pigmentosum qui l’empêche de sortir le jour. Maxime est un enfant de la lune.

*****

Une bande dessinée jeunesse qui parle d’une maladie rare de cette façon (sans tomber dans le pathos) je trouve que c’est une excellent idée ! Les personnages sont plutôt réalistes (Morgane est peu l’ado « clichée » mais est-ce si loin de la réalité ?) et attachants.

Et surtout, on comprend bien que le quotidien des enfants de la lune n’est pas vraiment facile…

Une bd qui m’a bien plu, tant pour son scénario, ses illustrations que son sujet !

*****

Le blog de l’illustratrice

D’autres avis sur cet album : Un amour de BD, Enna, BlogOnoisettes, Un petit bout de bib(liothèque), Le petit carré jaune, Lasardine, Les lectures de Caro, Les lectures d’Azilis

Du même auteur, Sophie vous avait déjà présenté : Les Carnets de Cerise T1, le tome 2, le tome 3 et aussi Enola et les animaux extraordinaires T1 et 2 et tome 5. Et moi, toute la série des Carnets de Cerise.

Le site de l’association « Enfants de la lune »

Sur ce même sujet des enfants de la lune, le roman Susan Hopper et une des nouvelles du recueil « Sur le dos de la main gauche« .

* Cette maladie, qui s’appelle en réalité « xeroderma pigmentosum » est une maladie génétique rare (plus de 70 personnes touchées en France) mais très handicapante car les personnes atteintes de cette maladie ne peuvent pas sortir durant la journée (ou alors avec chapeau, gants, foulards, lunettes de soleil + de l’écran total) bref, difficile de scolariser des enfants dans ces conditions là ! Il n’existe à priori pas de traitement actuellement.

Dans cette vidéo, le quotidien de Thomas, enfant de la lune

Cette semaine nous sommes accueillis par Moka, Au milieu des livres

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0