Bacha Posh – Roman Important !

BachaComment renoncer à la liberté ?
A partir de 13/14 ans

Bacha Posh

Charlotte Erlih

Actes Sud Junior (2013)

*****

Sélection des Incorruptibles 2014/2015

Réédité en 2020 chez Gallimard Jeunesse avec une autre couverture

*****

Depuis 10 ans, Farrukh vit comme un garçon, s’habille comme un garçon et passe, aux yeux de tous, pour un garçon. Pourtant, c’est une fille. C’est une bacha posh : une de ces filles élevées comme des fils dans les familles afghanes qui n’en ont pas. A 5 ans, on lui a coupé les cheveux, retiré sa poupée et on lui a appris à se comporter comme un garçon. Sauf qu’à la puberté, elle doit redevenir une jeune femme. Faire la cuisine, porter la burka, ne plus sortir seule, baisser les yeux face aux hommes. Et dire adieu à ses rêves, ses habitudes, ses amis. Mais quand on a goûté à l’action et à la liberté, comment y renoncer ?

*****

Quel enfer ! On se demande presque en terminant ce roman s’il ne faut pas penser comme la mère de Farrukh, qui lui dit qu’elle a eu de la chance de vivre comme une bacha posh pendant 10 ans. Mais ce doit être une situation tellement épouvantable le jour où on vous retire toute cette liberté…

Un roman qui permet de découvrir une tradition qui perdure encore aujourd’hui et qui pose aussi question sur l’identité : Comment se construit-elle ? Vient-elle de notre sexe ou de notre éducation (famille, école, société) ?

En tous cas, ce roman ne peut pas laisser indifférent. Et ce n’est hélas pas aujourd’hui, avec le retour des talibans au pouvoir, que les droits des femmes vont s’améliorer en Afghanistan.

Une lecture que je vous recommande !

*****

D’autres livres qui parlent de privation de liberté pour les jeunes filles : J’ai 14 ans et ce n’est pas une bonne nouvelleL’histoire de Malala

L’amour ? Plutôt crever ! Roman JA

creverRoman à partir de 15/16 ans

L’amour ? Plutôt crever !

Sabine Schoder

Traduit de l’allemand par Hélène Boisson

Coll. Encrage

La Joie de Lire (2020)

*****

Résumé éditeur : Viktoria, lycéenne en perdition, vit seule avec un père alcoolique et violent. Le soir de son dix-septième anniversaire, Viki se laisse entraîner à un concert de rock à l’issue duquel, elle se réveille dans le lit d’un inconnu. Jay, le chanteur du groupe, est un lycéen un peu plus âgé qu’elle méprise depuis des années. Beau garçon, frimeur, il collectionne les conquêtes d’un soir. Sans aucun souvenir de la nuit qui vient de s’écouler, elle doit d’abord faire face à cette situation à risque, puis affronter les ragots et l’humiliation à son retour au lycée.

*****

Viktoria est un personnage attachant et complexe. Abandonnée par sa mère, maltraitée par son père, elle préfèrerait crever plutôt que de s’abandonner à des sentiments qui risqueraient de la blesser une fois de plus. Alors sa première réaction, lorsqu’elle se sent attirée par Jay, est de fuir.

J’ai aimé tous les personnages (bon sauf le père de Viki, vraiment imbuvable, si je puis dire). Ils ont tous des fêlures, des problèmes qui les rendent humains. J’ai adoré la copine de Viktoria, Mel, qui est toujours là et toujours positive.

C’est une histoire d’amour compliquée, mais une histoire d’amour tout de même. J’ai bien aimé l’écriture de Sabine Schoder, son humour et la façon dont elle a tourné cette histoire. Impossible d’en dire plus sans dévoiler la fin, ce qui serait dommage. Mais c’est un roman qui m’a fait verser quelques larmes !!

C’est un livre qui parle d’amour, mais aussi de sexe et de drogue (et de rock aussi, oui !) donc plutôt réservé à un public de lycéens.

*****

D’autres romans avec des histoires d’amour compliqués ou des familles monoparentales : Nos étoiles contrairesUn peu plus près des étoiles

Un roman qui fait parti de la collection Encrage

Et qui participe au Challenge d’Antigone Objectif Pal

J’ai 14 ans et ce n’est pas une bonne nouvelle

ans

J’ai 14 ans

et ce n’est pas une bonne nouvelle

Jo Witek

Actes Sud Junior (2021)

****

Efi à 14 ans. Elle rentre du collège sur le porte-bagages de la vieille mobylette de son oncle Blabla. Elle est heureuse car elle rentre à la maison pour 2 mois de vacances. Depuis 6 mois, elle était au collège et vivait chez sa tante. Elle va enfin revoir sa famille, ses amies, son village au bord de la rivière. Tout cela lui a manqué. Et elle a tellement de choses à raconter ! Efi veut étudier et devenir ingénieur pour transformer la vie des gens. Pour que l’électricité soit dans toutes les maisons, qu’il y ait des réfrigérateurs, des pompes électriques pour puiser l’eau.

Mais à peine arrivée, Efi va déchanter, rattrapée par le poids de la tradition. Elle apprend qu’elle n’a plus le droit de sortir seule dehors. Qu’elle est en danger. Parce qu’elle est nubile. Et quelques jours plus tard, on la présente aux parents de son futur mari, qui l’examinent et la palpent comme un vulgaire poulet.

*****

Que dire ? A 14 ans, en France, on est encore une ado, une collégienne. Alors il vraiment difficile d’imaginer qu’il y a encore des pays où on marie les filles à cet âge là et parfois même plus tôt. L’histoire d’Efi, cette jeune fille dont on coupe net tous les rêves et que l’on met dans le lit d’un homme qui a plus de deux fois son âge, est révoltante. Une jeune fille traitée comme une marchandise et qui n’a rien à dire. Qui ne peut qu’accepter. Cette privation totale de liberté m’aurait sans aucun doute conduit au suicide. C’est terrifiant et tellement scandaleux que les mariages forcés existent encore en 2021…

Un roman à lire que vous soyez ado ou non !

*****

Lire quelques pages (site de l’éditeur)

De cette autrice, nous vous avons déjà présenté :

Des romans : Le domaineMentineUn jour j’irai chercher mon prince en skate, Peur express, Un hiver en enfer.- Une fille de…Premier arrêt avant l’avenir

Un album-CD pour les bébés : Chapeau d’été

Un autre roman jeunesse qui aborde la question du mariage forcé : Bye Bye Bollywood

*****

Ce roman fait partie de la sélection du Prix Vendredi 2021

https://www.prixvendredi.fr/uploads/1/2/2/5/122515122/ig-s-lection-2021_orig.png

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Si tu vois le Wendigo – Roman ado

wendigo
Roman ado (13+)

SI TU VOIS LE WENDIGO

Christophe Lambert

Syros (2021)

*****

Connaissez-vous le wendigo ? C’est un esprit de la forêt, une créature nocturne et humanoïde à tête de caribou, qui vit dans les bois. La nuit, il vient taper à la fenêtre. Surtout, ne le suivez pas… Surtout, ne lui demandez rien ! On vous aura prévenu…

Un octogénaire nous raconte l’histoire qui lui est arrivée 70 auparavant. Il avait 13 ans et rentrait chez lui avec son meilleur ami Bobby Lee. C’était les grandes vacances, ils avaient joué aux cow-boys tout l’après-midi. Ils étaient presque arrivés chez eux, quand ils virent une femme nue, le menton en sang, titubant sur la route… Suite à cette étrange rencontre, il en fera une autre, plus étrange encore.

*****

Je savais bien que le nom de l’auteur me disait quelque chose… (Et non je ne pensais pas à l’acteur !) J’ai déjà lu et apprécié deux de ses romans : “Soul breakers” et “le dos au mur” présentés dans ce billet.

Ici, en plus d’une belle aventure fantastique, il y a plein de sujets importants qui sont abordés, même s’ils ne le sont que partiellement. Il y a une critique de la société américaine de ces années là, les femmes battues, le syndrome de stress post-traumatique du soldat, l’homosexualité… On y parle aussi de Thoreau et de son livre “Walden ou la vie dans les bois”. Et des choix que chacun doit faire au cours de sa vie…

L’écriture est fluide, visuelle et très agréable !
J’ai passé un très bon moment.

Je devrais inventer un nouveau logo pour ce genre de livres “Lu en 24h max !” Tellement ils sont addictifs !

*****

Lire les 10 premières pages (site éditeur)

Un autre roman “Colorado train parle du wendigo, de l’amérique des années 50, de gamins qui jouent…

Et un autre très bon roman ado dans lequel on parle de Thoreau et de son livre Walden ou la vie dans les bois : Douze ans, sept mois et onze jours