La grand-mère qui sauva tout un royaume

royaume* Mois du Japon *
Un conte + un dossier

La grand-mère qui sauva

tout un royaume

Claire Laurens & Sandrine Thommen

Dossier documentaire de

Sophie Bordet-Pétillon

Coll. Papagayo poche

RUE DU MONDE (2012 rééd. 2016)

*****

Une terrible famine s’abat sur un jour sur un royaume du Japon. Le seigneur donne alors l’ordre aux familles d’abandonner toutes les bouches inutiles (les personnes âgées !) dans la montagne. Mais Chôji, qui aime sa grand-mère et mène une vie heureuse avec elle, ne veut pas l’abandonner… Il cherche alors une solution. Et la trouve. Et finalement, heureusement que la grand-mère est là !

*****

Une bien jolie histoire de complicité entre une grand-mère et son petit-fils. Et qui montre que tout le monde peut-être utile et que la vieillesse n’est pas un fardeau. (Ceci dit, je trouve qu’on a le droit de vivre même si l’on n’est pas “utile” !! Nanmého !)

A la fin de l’histoire, une dizaine de pages, “le carnet du Japon”, donne des informations sur la vie quotidienne, la culture et les traditions japonaises.

J’ai bien aimé cette histoire pleine de malice et ses illustrations aux couleurs très douces.

*****

Découvrir quelques illustrations sur le site de Sandrine Thommen

Illustrés par Sandrine Thommen et présentés sur ce blog : La cuisine : des métiers, une passion (documentaire) et le joli conte “Le Kami de la lune“.

Il y a plein de jolis contes de tous les pays dans cette collection Papagayo poche !

Et n’hésitez pas à aller voir ce que propose le catalogue des éditions Rue du Monde. Une belle maison d’édition qui propose beaucoup de titres intéressants.

Sur ce site, le texte de ce petit livre (intégralement repris, je ne pensais pas que c’était “légal” de faire ça…) Ceci dit, il est dommage de se priver des illustrations que contient le livre !

*****

Un conte qui participe au challenge Un Mois au Japon

Chez Lou et Hilde

Ainsi qu’au challenge Contes et Légendes chez Bidib

légendes

Mademoiselle Alice qui inventa le cinéma

Mademoiselle

Roman jeunesse dès 7/8 ans

Mademoiselle ALICE qui inventa le cinéma

Sandrine Beau & Cléo Germain

Belin jeunesse (2016)

*****

En 1895, Alice Guy, Mademoiselle Alice comme tout le monde l’appelle, a 22 ans. Et elle doit absolument travailler pour gagner sa vie. En effet, après une enfance merveilleuse entre le Chili, la France et la Suisse, sa famille se retrouve ruinée. Son père décède quelques mois plus tard et sa mère est incapable de faire face à la situation. Alice s’inscrit donc dans un cours de sténo dactylo. Elle devient secrétaire et est embauchée au Comptoir général de photographie.

Comment en est-elle venue à faire des films ? Vous le saurez en lisant ce petit roman très distrayant !

*****

Ce roman a une petite histoire. En 2016, lors de sa sortie, Blandine du blog Vivrelivre l’avait présenté. Son billet m’avait convaincu de l’acheter pour la bibliothèque de mon village, dans laquelle je travaillais alors. Mais je n’avais pas dû prendre le temps de le lire à l’époque.

Il y a quelques semaines, j’ai lu et présenté “Alice Guy” une biographie dessinée de Catel et Boquet que j’ai adoré. Et la semaine dernière, à la bibliothèque (où je suis bénévole en ce moment), je retombe sur le roman de Sandrine Beau. Du coup, je l’ai emprunté pour le lire !

image empruntée sur le site de l’illustratrice

Je ne vais pas mentir, après avoir lu la biographie de Catel et Boquet, je n’ai pas appris grand-chose de plus en lisant ce roman destiné aux jeunes lecteurs (qui ne liront pas la bd de Catel et Boquet, eux. Donc ils apprendront plein de choses !). Mais je l’ai lu avec plaisir ! Et j’ai beaucoup aimé les illustrations douces, rondes et colorées de Cléo Germain.

*****

De Sandrine Beau, déjà présentés sur ce blog : Mon papa est comme ci (Alb pour les petits) – Mon papy voit la vie en jauneLa revanche des princesses

+ La porte de la salle de bain (avis Ricochet) Un très bon livre que je n’ai visiblement pas présenté ici (faute de temps à l’époque je suppose !)

Sa page Facebook

Le site de Cléo Germain

Le Grand Shakespeare illustré

ShakespeareÊtre ou ne pas être, vous connaissez ?
Documentaire Ado/adulte

Le Grand Shakespeare illustré

Caroline Guillot

Chêne BD (2016)

*****

Ce livre est organisé de la façon suivante :

Après une brève chronologie sur ce qui s’est passé en Angleterre entre 1500 et 1616 (mort de Shakespeare), on nous propose 2 pages sur le contexte historique et culturel.

Suivi d’une biographie (assez courte car on ne sait pas grand chose en fait !) de Shakespeare. Puis il y a quelques pages sur le théâtre élisabéthain, les costumes et le jeu des acteurs.

Viennent enfin les pièces, présentées sur deux doubles pages à chaque fois. En 1ère page, le sujet de la pièce et son contexte, en 2ème page les personnages, puis le déroulement de la pièce en question tout en images. 17 pièces sont ainsi présentées : 4 pièces historiques, 6 tragédies et 7 comédies.

*****

Ce livre est présenté comme une BD. Je trouve que c’est plutôt un documentaire illustré. En effet, certaines pages ne contiennent que du texte. Mais peu importe, le principal n’est pas là !

Si ce malheureux livre a traîné si longtemps dans ma pal, c’est en fait… parce que, n’ayant jamais lu Shakespeare,  j’avais peur de ne rien comprendre ! J’aurai dû l’ouvrir bien avant, il m’a en effet donné envie de lire les quelques pièces de Shakespeare qui prennent la poussière sur mes étagères.

Tout est expliqué très simplement, c’est très accessible, y compris pour des ados. Il y a non seulement beaucoup de pages dessinées, mais également beaucoup d’humour dans le récit. J’ai lu la première moitié d’une traite !

Si, comme moi, vous n’osez pas aborder le théâtre de Shakespeare, ce livre vous convaincra de le faire !

*****

Le site de l’autrice

Un livre qui participe au challenge 2022 en classiques

(17 pièces résumées en BD)

2022

ainsi qu’à l’Objectif PAL chez Antigone

(SP qui traîne depuis 2006 !! C’était le plus vieux…)

LES CAMPBELL – Histoire de pirates !

CampbellDe l’action, de l’aventure et de l’humour !!
BD tout public

LES CAMPBELL

Munuera

Dupuis (2014 à 2018)

*****

Série terminée en 5 tomes

*****

Ce premier tome des Campbell est une succession d’histoires alternant passé et présent.

On y fait la connaissance d’un duo de pirates pas très doués, Carapepino et Haggins. Dès la première histoire, ils se font avoir en beauté par Campbell et ses filles, Itaca et Genova.

Dans une autre partie, c’est Inferno, le terrible pirate que nous rencontrons. En proie au désespoir et à la boisson, il parle à un fantôme qui le hante à chaque pleine lune, Fanny, la femme de Campbell, qu’il a tué. Puis nous faisons connaissance avec une colonie de lépreux amateurs de littérature…

*****

J’ai beaucoup apprécié les différents niveaux de lecture. En effet, tout le monde (enfants, ados ou adultes) peut lire cette BD, mais tout le monde ne rira pas forcement au même endroit, ni pour les mêmes raisons. Les personnages sont soit amusants (Carapepino et Haggins qui n’arrêtent pas de faire des âneries, mais positivent !), soit tourmentés (Inferno) soit heureux de vivre (la famille Campbell) soit encore amoureux.

Il y a beaucoup de moments drôles, quelques moments tristes aussi. La vie, quoi ! Même quand on est pirate. J’allais oublier la bagarre. Ben oui, ce sont des pirates quand même.

Les illustrations et les couleurs  m’ont bien plu aussi, mais ça… C’est une histoire de goût. Bref, j’ai dévoré les 5 tomes à la suite.

Une série fort sympathique et pas idiote du tout que j’ai lu avec beaucoup de plaisir !

*****

Du même auteur : P’tit Boule et Bill

Une interview de l’auteur sur ActuaBD

Lire les premières pages sur le site de l’éditeur

*****

Cette semaine, nous sommes avec Noukette !