Pome

PomePome

Marie Desplechin

Collection Neuf

L’École des loisirs (2007)

*****

Lecture commune avec Blandine

*****

Pome est le deuxième tome d’une trilogie. Le premier tome s’intitule “Verte” et le troisième “Mauve“.

*****

Éditeur : Souvenez-vous. Nous avions laissé Verte, l’apprentie sorcière rebelle, rayonnante. Entourée de femmes, comme depuis toujours : sa mère Ursule et sa grand-mère Anastabotte. Mais aussi, c’était nouveau pour elle, d’hommes : Soufi, le garçon de sa classe grâce à qui elle avait retrouvé son père, et celui-ci, Gérard, l’entraîneur de foot.
Les choses pourraient être simples désormais.
Et bien sûr, elles ne le seront pas. Car Soufi déménage et Gérard a un père, lui aussi : Raymond, un ancien commissaire de police. Verte pleure, Verte rit, Verte est très entourée soudain et pourtant elle se sent seule. Heureusement, une fille vient d’emménager avec sa mère dans le bâtiment B. C’est Pome.
Verte se dit que c’est un nom parfait pour une alter ego, une future meilleure amie, une pareille en tout. En tout ? Même en sorcellerie ?

*****

Après s’être sentie seule si longtemps, Pome est heureuse. Elle a un ami, Soufi, grâce à qui elle a retrouvé son père et son grand-père. Mais lorsqu’elle rencontre Pome, c’est incroyable. Elle a enfin l’impression d’avoir un alter ego, un autre elle-même, et ça lui fait un bien fou !

Et à nous aussi. Car, comme dans le premier tome, c’est drôle, c’est léger. Tout en parlant de thèmes importants, comme l’amitié, les relations familiales, la sorcellerie (Naaaan ! Je rigole !!)

Bref, à la fin, on n’a qu’une envie. Lire le 3ème (et dernier) tome pour retrouver Verte et Pome !

Un livre indémodable qui m’a beaucoup plu.

*****

Vous aurez reconnu la patte de Soledad Bravi pour l’illustration de couverture.

Hilde du Livroblog a présenté les 3 romans d’un coup.

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Verte – roman jeunesse

verteSorcière ? Vous avez dit sorcière ?
A partir de 8 ans

Verte

Marie Desplechin

Collection Neuf

L’École des loisirs (1996)

*****

Éditeur : À onze ans, la petite Verte ne montre toujours aucun talent pour la sorcellerie. Pire que cela, elle dit qu’elle veut être quelqu’un de normal et se marier. Elle semble aussi s’intéresser aux garçons de sa classe et ne cache pas son dégoût lorsqu’elle voit mijoter un brouet destiné à empoisonner le chien des voisins. Sa mère, Ursule, est consternée. C’est si important pour une sorcière de transmettre le métier à sa fille. En dernier ressort, elle décide de confier Verte une journée par semaine à sa grand-mère, Anastabotte, puisqu’elles ont l’air de si bien s’entendre. Dès la première séance, les résultats sont excellents. On peut même dire qu’ils dépassent les espérances d’Ursule. Un peu trop, peut-être.

*****

Verte est le premier tome d’une trilogie. Le deuxième tome s’intitule “Pome” et le troisième “Mauve“.

Je connais ces romans et j’ai envie de les lire depuis très longtemps. Mais, je ne sais pas pourquoi (le manque de temps peut-être ?) je ne l’avais toujours pas fait (alors que les deux premiers sont dans ma bibliothèque depuis belle lurette). Jusqu’à hier soir. Et je dois dire que ça aurait été vraiment dommage de passer à côté, parce que j’ai bien rigolé !

Malgré la date de parution, pas d’inquiétude, ce n’est pas du tout “daté”. Les thèmes sont toujours d’actualité  (relations mère-fille, relations fille-garçon) et puis les sorcières, ça ne se démode pas ! Même si j’aime beaucoup cette illustration de Gaudelette (dessinateur de Fluide Glacial !) sur mon exemplaire, l’école des loisirs a changé les couvertures au fil des années, pour en faire de plus “attirantes” pour les enfants d’aujourd’hui.

Et si votre enfant n’aime décidément pas lire, offrez-lui la bande dessinée adaptée par Magali Le Huche ! Quand il aura bien rigolé avec Verte, il aura peut-être envie de lire le roman ? Moi je dis que ça se tente…

*****

Ce livre a obtenu plusieurs récompenses :

  • Prix « Tam-Tam/J’aime lire » décerné par le Salon de Montreuil en 1997
  •  le Prix du « Livre le plus drôle de l’année » décerné par la ville de Beaugency en 1997
  • et le Prix « Graines de Lecteurs » décerné par la ville de Billière en 1998

D’autres avis : Jojo, Blandine

Sophie vous a déjà présenté “Mauve” ainsi que d’autres romans de Marie Desplechin : Le journal d’Aurore T3, danbé, Mon petit théâtre de Peau d’Âne, Ne change jamais

*****

Pour écouter le début

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Mademoiselle Alice qui inventa le cinéma

Mademoiselle

Roman jeunesse dès 7/8 ans

Mademoiselle ALICE qui inventa le cinéma

Sandrine Beau & Cléo Germain

Belin jeunesse (2016)

*****

En 1895, Alice Guy, Mademoiselle Alice comme tout le monde l’appelle, a 22 ans. Et elle doit absolument travailler pour gagner sa vie. En effet, après une enfance merveilleuse entre le Chili, la France et la Suisse, sa famille se retrouve ruinée. Son père décède quelques mois plus tard et sa mère est incapable de faire face à la situation. Alice s’inscrit donc dans un cours de sténo dactylo. Elle devient secrétaire et est embauchée au Comptoir général de photographie.

Comment en est-elle venue à faire des films ? Vous le saurez en lisant ce petit roman très distrayant !

*****

Ce roman a une petite histoire. En 2016, lors de sa sortie, Blandine du blog Vivrelivre l’avait présenté. Son billet m’avait convaincu de l’acheter pour la bibliothèque de mon village, dans laquelle je travaillais alors. Mais je n’avais pas dû prendre le temps de le lire à l’époque.

Il y a quelques semaines, j’ai lu et présenté “Alice Guy” une biographie dessinée de Catel et Boquet que j’ai adoré. Et la semaine dernière, à la bibliothèque (où je suis bénévole en ce moment), je retombe sur le roman de Sandrine Beau. Du coup, je l’ai emprunté pour le lire !

image empruntée sur le site de l’illustratrice

Je ne vais pas mentir, après avoir lu la biographie de Catel et Boquet, je n’ai pas appris grand-chose de plus en lisant ce roman destiné aux jeunes lecteurs (qui ne liront pas la bd de Catel et Boquet, eux. Donc ils apprendront plein de choses !). Mais je l’ai lu avec plaisir ! Et j’ai beaucoup aimé les illustrations douces, rondes et colorées de Cléo Germain.

*****

De Sandrine Beau, déjà présentés sur ce blog : Mon papa est comme ci (Alb pour les petits) – Mon papy voit la vie en jauneLa revanche des princesses

+ La porte de la salle de bain (avis Ricochet) Un très bon livre que je n’ai visiblement pas présenté ici (faute de temps à l’époque je suppose !)

Sa page Facebook

Le site de Cléo Germain

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Le prince et la grenouille de Gilles Abier et Maud Begon

Roman pour la jeunesse dès  5 ans

Le prince et la grenouille

de Gilles Abier

et Maud Begon

Editions Poulpe fictions, mai 2019,

48 pages- 6,50 euros

Thèmes: conte de fées revisité, grenouille, prince, sorcière, sortilège

 

Présentation de l’éditeur: “La sorcière bout de colère : tout le royaume la craint (et s’écarte de son chemin) sauf le prince Prado, qui une fois encore vient de la remettre à sa place (devant tout le monde).

Comme elle ne peut pas jeter de sort au fils du roi, la méchante Pignole ruse… et s’en prend à sa fiancée, qu’elle transforme en une grenouille immonde. Prado s’amuse : il aime tant la princesse Eline qu’il bisera la grenouille sans dégoût pour lever le sort !

Ce qu’il ignore, en revanche, c’est qu’Eline se plaît bien sous cette forme et n’a pas prévu de se laisser embrasser…”

 

En règle générale, j’apprécie beaucoup les réécritures de contes. Bien que destiné à un jeune public, ce court roman humoristique m’a fait passer un très bon moment!

Depuis quelque temps déjà, de nombreux ouvrages pour la jeunesse mettent en scène des princesses se rebellant contre toute forme de machisme. Dans “Le prince et la grenouille”, notre princesse transformée contre son gré se rend compte que la situation a du bon. Au final, elle ne se sent pas prête à endosser les responsabilités qui incombent aux porteurs de couronnes.

Et c’est vraiment désopilant! Je salue l’originalité du texte et les illustrations cocasses de ce petit ouvrage bien sympathique.

Le prince et la grenouille de Gilles Abier - Poche - Livre ...

 

A lire absolument!

 

~Melissande~