Manon Fargetton – Autrice

Rencontre avec

MANON FARGETTON

Autrice

A “la petite librairie” d’Hennebont (56)

Le 26 mars 2022

*****

Le 26 mars dernier, Manon Fargetton était venu présenter son dernier roman, “Tout ce que dit Manon est vrai” à la petite librairie d’Hennebont. Un roman autobiographique, et, si je ne dis pas de bêtises, son premier roman en littérature “adulte”.

Sachant que j’allais la rencontrer, je me suis dit que ça serait bien de lui poser quelques questions, sur sa façon de travailler, ses envies, ses projets… Afin de vous la présenter.

Elle a très gentiment accepté de me répondre. Mes questions ne sont peut-être pas toutes très pertinentes, mais je débute dans l’interview ! ;)

*****

Donc, après les questions-réponses des personnes présentes et la séance de dédicaces, je lui ai posé les questions suivantes :

  • D’où viennent vos histoires ? De votre vie, des personnes rencontrées, de l’actualité, de vos lectures ?

Les idées peuvent venir de plein d’endroits différents, j’ai même écrit des romans à partir de rêves que j’ai fait. Ça peut venir d’expériences personnelles, de choses que d’autres personnes te racontent de leur vie, des témoignages que tu lis, des articles de journaux, des livres que tu as lu, des films que tu as vu…

Et puis souvent, ce n’est pas une idée qui donne un roman. Ce sont plusieurs idées qui s’agglomèrent entre elles et qui donnent un roman. On peut aussi être inspiré par une situation aperçue dans la rue !

  • Et comment procédez-vous ? Vous notez les idées dans un carnet pour les reprendre plus tard ?

Les idées vraiment importantes restent dans la tête. Je commence à noter quand je travaille sur l’histoire.

  • Comment choisissez-vous vos personnages ? Ils existent déjà dans un coin de votre tête, ils se développent au fur et à mesure de l’histoire ?

Quand j’ai une idée de roman, je cherche le meilleur personnage possible pour raconter mon histoire. Tout simplement. Celui qui va me permettre de raconter l’histoire que je veux raconter.

  • Comment construisez-vous vos romans ? Avec des carnets pour la prise de notes, les personnages ? Par quoi ça débute ?

C’est d’abord l’histoire. Je peux avoir des envies de personnages qui traînent mais en fait ils vont être les vaisseaux pour raconter l’histoire. Donc je vais chercher les meilleurs personnages possibles, les personnages les plus différents les uns des autres aussi, pour que leur image du monde se confronte et s’influence parfois et c’est à partir de là que se fait le travail préparatoire.

Je me demande comment le personnage va t-il évoluer ? Quels sont ses défauts, ses désirs, ses besoins ?

*****

  • Quels sont vos projets en cours ?

Les tisseurs de rêves, une série jeunesse en cours dont les tomes 3 et 4 vont sortir prochainement (2022/2023), un gros pavé de fantasy adulte qui sort à l’automne (la série s’appellera “Le cycle des secrets“), le 2ème tome est en cours d’écriture et un album jeunesse (avec l’illustrateur Guillaume Bianco) qui sort à l’automne…

  • Vous avez su très tôt que vous vouliez être écrivain ?

Non, je n’imaginais pas du tout en faire un métier. J’écrivais, j’avais un rapport à l’écriture depuis toute petite, un rapport très intime en fait, j’écrivais toute seule dans mon coin, des chansons en particulier. Et à un moment donné j’ai eu envie de partager les histoires que j’avais dans la tête. Et donc je suis venue à la publication. Mais même là, au début, je ne pensais pas en faire un métier ! C’est vraiment venu petit à petit. (Manon se consacre à plein temps à l’écriture depuis 2 ans et demi)

  • Vous imposez-vous un rythme de travail quotidien, des horaires ?

Je ne peux pas vraiment faire ça, parce qu’il y a des jours où je suis en rencontre scolaire, des jours où je suis sur des salons du livre, des jours où j’ai de l’administratif en retard et où il faut que je fasse de l’administratif toute la journée… Donc ce n’est pas aussi simple. Je me fixe plutôt des objectifs par mois, par exemple, je me dis ce mois-ci j’essaie d’écrire “tant de mots”… Je fonctionne plus comme ça.

  • Qu’est-ce que l’écriture pour vous ? Un plaisir, une libération, un jeu, une passion ?

Un plaisir, mais pas tous les jours, il y a des jours où je galère, comme tout le monde, ce n’est pas une entreprise très simple d’écrire un roman donc il y a des fois où on galère, heureusement que c’est quand même un plaisir.

  • Auriez-vous un conseil de lecture ? Un auteur ou un livre que vous aimez particulièrement ou que vous souhaiteriez faire découvrir ?

Déluge d’Henri Bauchau (sur la création)

Merci beaucoup à Manon d’avoir accepté de répondre à mes questions avec autant de gentillesse !

Une conversation qui m’a donné encore plus envie de lire ses romans, je vous en présenterai donc plusieurs dans les prochains mois.

*****

Si vous voulez en savoir un peu plus : Sa page Facebook – Son compte Instagram

Romans de Manon déjà présentés sur ce blog :

Un flingue et du chocolat – Polar jeunesse

flingueRoman policier jeunesse japonais
A partir de 10/11 ans

Un flingue et du chocolat

Otsuichi

Traduit du japonais par
Yoshimi Minemori & Patrick Honnoré

Milan poche (2010)

*****

Le jeune garçon de cette histoire a perdu son père quelques mois auparavant. Il vit modestement avec sa mère. Comme tous les enfants de l’école, il est passionné par l’enquêteur Royce. Celui-ci pourchasse le célèbre voleur Godiva qui fait la une de tous les journaux. Accompagné d’un autre enfant, le narrateur va se retrouver embarqué dans une drôle d’aventure. Une enquête bizarre, où les villes ont des noms gourmands, mais où les flingues ne sont pas en chocolat !

*****

C’est mon premier roman jeunesse japonais ! Si vous en connaissez d’autres, je suis preneuse, n’hésitez pas à me laisser les titres en commentaires.

Pour l’amatrice de chocolat que je suis, amatrice de polars aussi qui plus est, ce titre était très attirant ! Et le livre lui-même, avec sa belle couverture gourmande et sa boite en carton autour, avait attiré mon œil. Malheureusement, je suis un peu mitigée. Il y a des moments que j’ai beaucoup aimé, d’autres… pas du tout. En fait on dirait presque que ça été écrit par deux personnes différentes.

Certains personnages sont attachants (comme le jeune Debailleul), d’autres assez inconsistants. Et arrivé à la fin du livre, je n’ai toujours pas compris le rapport avec le chocolat ! Un roman que je vais faire lire à Gabin, 10 ans, très gros lecteur. Je reviendrais vous donner son avis !

*****

L’avis de Lirado (meilleur que le mien !)

Un roman qui participe au Challenge “Un mois au Japon

Chez Lou et Hilde

D’autres enquêtes à partir de 9 ans (moins imposantes que le roman d’aujourd’hui) :

Les enquêtes de Ninon et Paul (avec un côté historique), Mystère à la cantine, Enquêtes au Muséum, Le chat des archives, Les enquêtes d’Anatole Bristol

*

Les plieurs de temps – Série jeunesse

plieursEt si vous pouviez arrêter le temps ? Que feriez-vous ?
Roman à partir de 9 ans

LES PLIEURS DE TEMPS

Manon Fargetton

Noëmie Chevalier (ill.)

Rageot (2017)

* ** *

Robin à la dernière seconde – Les plieurs de temps T1

Robin est un jeune garçon de 10 ans. Il aime tout ce qui est moelleux et sucré. Par contre il a horreur de la violence et manque de confiance en lui. Un dimanche, avec ses petites sœurs Pauline et Anouk, ils partent explorer le grenier de la maison des grands-parents. Une chose formellement interdite bien entendu !

Lors d’une partie de cache-cache, Robin va faire une découverte qui va changer sa vie.

*

Anthony à cinq minutes près – Les plieurs de temps T2

Anthony, nous l’avons rencontré dans le premier tome. C’est le “méchant” de l’école, celui qui embête sans arrêt les autres. Accompagné de ses acolytes Lucas et Yannis, il sème la terreur dans la cour de récréation. Dans ce tome-ci, nous sommes avec lui. Et l’on se rend compte que tout n’est pas si simple…

Robin et Anthony sont des plieurs de temps. Qu’est-ce que c’est ? Allez lire ces deux romans et vous le saurez !

plieurs

∼∼∼∼

Ce sont les premiers romans de cette autrice que je lis. Et je dois avouer que j’ai tout de suite accroché. L’écriture est fluide et les personnages sont attachants. Ils sont loin d’être parfaits, mais ils apprennent de leurs erreurs et mûrissent au fil de l’histoire.

Une histoire qui peut amener aussi à réfléchir aux conséquences de ses actions !

Des romans faciles à lire (sans être simplistes), mais originaux grâce à des personnages qui évoluent et qui ont chacun leur caractère, plus ou moins affirmé. Ce sont des enfants, avec leurs qualités et leurs défauts. Et ils réagissent comme tels.

Un récit fantastique très agréable à lire qui parle d’amitié, de relations familiales et de harcèlement scolaire.

Et à mon avis, ces romans plairont aussi bien aux filles qu’aux garçons, pour ceux qui se poseraient la question…

A lire sans hésiter !
∼∼∼∼

Le secret des elfes - <p><strong>* Graphème : L</strong></p> <p>Une nuit, Tom n'arrive pas à dormir et aperçoit de la lumière par sa fenêtre : c'est Méline, une camarade de classe. Celle-ci cherche à percer le secret des elfes, et sans le savoir, Tom pourrait bien l'aider dans cette quête !</p> <p> </p> <p><strong>La collection de lecture spécialement conçue pour les enfants DYS</strong></p> <p>• Une collection de lecture avec<strong> 5 niveaux progressifs</strong></p> <p>• Des histoires de qualité imaginées par <strong>les meilleurs auteurs de littérature jeunesse</strong></p> <p>• Des livres offrant un <strong>confort de lecture adapté</strong> aux enfants DYS</p> <p>• Dans chaque ouvrage, des <strong>activités pédagogiques</strong> pour préparer sa lecture et vérifier la compréhension de l’histoire.</p> <p>• <strong>Des textes testés et lus par des enfants DYS</strong> dans des classes et chez des orthophonistes.</p>

De cette autrice, j’ai également lu “Le secret des elfes“, un petit conte dans une collection spéciale “Dys”. Si j’ai bien aimé l’histoire, j’ai trouvé l’ensemble vraiment trop scolaire ! Très bien pour la lecture à l’école. Il y a une partie échauffement et une partie “compréhension de texte” avec des quizz.

∼∼∼∼

Lire un extrait (site de l’éditeur)

Le site de l’illustratrice (à l’abandon, mais il y a toutes ses coordonnées et plein d’illustrations)

Le premier tome a participé au feuilleton des Incos

La véritable histoire de Blanche-Neige

véritableConte (franchement) détourné
A partir de 10 ans

La véritable histoire de Blanche-Neige

qui n’a pas croqué la pomme

Côme d’Onnio

Éditions amaterra (2022)

*****

– Vous croyez tout connaître sur l’histoire de Blanche-Neige, la belle-mère, la pomme empoisonnée, le baiser du prince charmant.
Seriez-vous assez bête pour croquer la pomme tendue par une sorcière ? Non ! Alors pourquoi Blanche-Neige serait-elle plus naïve que vous ?
Et pourquoi faudrait-il qu’elle attende qu’un type passe sur son cheval au milieu d’une forêt où il n’a rien à faire ?
Et puis ce prince qui embrasse une fille endormie sans lui demander son avis, ça vous paraît normal ? (Côme D’Onnio)

*****

Avec ce roman, je découvre une nouvelle autrice, Côme d’Onnio qui cuisine le flan pâtissier comme personne (c’est elle qui le dit !)

Je connais bien et j’aime beaucoup les livres pour les tout-petits de cette maison d’éditions, amaterra. Mais je ne connaissais pas encore leurs romans. Ils proposent 3 collections différentes : ARGILE dès 8 ans, ARGILE + dès 10 ans et GRANITE à partir de 12 ans. Celui-ci fait partie de la collection ARGILE +.

Ce petit roman (une centaine de pages, mais c’est écrit gros) se lit très vite. Et on s’amuse beaucoup à cette lecture. Nul doute que les enfants apprécieront le détournement de ce conte si connu ! Et en plus, à la fin, il y a les recettes de Biquette. Je pense que je vais tester prochainement le “brownie au chocolat vegan super bon” !!

Une histoire que les adultes pourront lire aussi à ceux de leurs enfants qui aiment qu’on leur fasse encore la lecture, histoire de rire ensemble. Et mine de rien, ce roman véhicule des idées très modernes (bien-être animal, droits des femmes, comment sont éduquées les filles, toussa toussa quoi et plein d’autres choses encore.)

Une bien jolie découverte et un roman que je vous conseille vivement !

*****

Lire une dizaine de pages (site de l’éditeur)

De cette maison d’édition indépendante, Sophie vous a présenté “Le lac des cygnes” et je vous ai parlé d’Art’bracadabra un très joli documentaire à mettre entre toutes les mains.

***

Un roman qui participe au challenge Contes et Légendes (Bidib)

légendes

ainsi qu’au challenge 2022 en classiques

2022