Transparente – Roman ado/JA ♥

transparente

Secrets de famille…

Roman ado dès 13/14 ans

Transparente ♥

Érik Poulet-Reney

Oskar (2018)

*****

Lina-Jane, jeune ado de 17 ans à peine, est une passionnée de lecture. A tel point qu’elle a demandé à travailler pour l’été à la bibliothèque municipale. Elle a aussi une chaine Booktube « DayLire » qu’elle anime régulièrement. Un matin, en allant au grenier chercher de quoi faire un décor pour sa prochaine vidéo, elle tombe sur des paquets cadeaux. Des paquets qui lui sont adressés, à elle, un par an, depuis sa naissance. Et que ses parents ne lui ont pas donnés… Pourquoi ? Heureusement qu’il y a Elouen, son ami, son presque frère, à qui elle confie tout, ou presque. Et puis il y a une rencontre avec une vieille femme, Lucia, qui va changer sa vie…

♥♥♥

Le joli roman que voilà !

Facile à lire et très court (120 pages) je l’ai dévoré d’une traite. Un livre qui parle d’une passionnée de livres, déjà, ça commençait bien. Et qui veut travailler en bibliothèque en plus ! Et puis, le thème des secrets de famille me touche toujours beaucoup.

Même si on se doute assez rapidement du secret en question, ce roman reste passionnant. Et intéressant parce que le thème traité, s’il devient de plus en plus « courant » (enfin… plus qu’avant !) est ici abordé d’une façon différente. Je n’en dis pas plus, je vous laisse le plaisir de découvrir cette jolie histoire que j’ai trouvée pleine de tendresse.

Et pour ceux qui sont curieux, le titre est un bon indice !! ;)

A lire ! ♥

*****

Le site de l’auteur (avec sa biographie)

Chez le même éditeur, Oskar, nous vous avons déjà présenté :

*****

Il est dans ma pal depuis septembre 2018

donc il participe au challenge Objectif PAL chez Antigone

Ainsi qu’au Challenge Petit Bac chez Enna

Catégorie Adjectif !

Une interview de l’auteur (qui dévoile le thème que je voulais garder secret…)

Nous suivre et partager :
error0

Fuir encore – thriller ado

FuirUn polar captivant !

Roman à partir de 11/12 ans

FUIR ENCORE…
Pascale Perrier

Oskar éditions (2018)

*****

Présentation de l’éditeur : De son enfance, Romane garde l’image d’une fuite permanente. Mais pourquoi déménage-t-elle si souvent ? Pourquoi change-t-elle de nom à chaque fois ? Pourquoi ne sait-elle rien sur son père ? Sa mère lui a toujours expliqué qu’elles vivaient toutes les deux sous le régime de la protection des témoins. Et si Romane courait de graves dangers ?

*****

Fuir encore… est un polar original et captivant que l’on n’a pas envie de lâcher une fois commencé ! L’écriture est dynamique, il y a de multiples rebondissements et on ne s’ennuie pas une minute. Le secret qui entoure la vie de Romane et de sa mère gâche l’existence de la jeune fille, l’empêchant de vivre une vie normale. Et je n’ai pu m’empêcher d’avoir de la peine pour Romane, qui n’est pas responsable du passé de ses parents mais qui en subit les conséquences… A lire !

*****

Un extrait (p.5) : « De mon enfance, je garde l’image d’une fuite permanente, d’écoles dans lesquelles je suis toujours considérée comme « la nouvelle », de cartes d’identité découpées en petits morceaux avant d’être jetées à la poubelle, des secrets et de codes à apprendre par cœur, pour le cas où les choses tourneraient mal. Au fil des semaines et des déménagements, mon nom et mon prénom changent. Je m’appelle successivement Agathe Chaix, Lina Liez, Camille Vendrennes, Laure Triaize, et tant d’autres. L’histoire officielle de ma vie évolue en fonction des villes où nous nous installons. Tout est mouvant, jusqu’à ma date de naissance. A vrai dire, je ne me souviens plus de mon nom véritable. Ma mère dit que c’est sans importance ; il suffit que je me rappelle l’actuel. A la croire, ce qui compte, c’est le présent. »

*****

De la même autrice j’ai également beaucoup aimé : « Là-bas, tout ira bien »

Le blog de Pascale Perrier

Nous suivre et partager :
error0

Oradour sur Glane, un village si tranquille

OradourA lire pour ne pas oublier…

Roman documentaire ado

ORADOUR sur GLANE
Un village si tranquille
Vanina Brière

Oskar éditions (2018)

*****

10 juin 1944. La 2ème division de SS  « Das Reich » veut se venger de la Résistance qui leur a fait subir de nombreuses pertes et ralenti leur avancée vers la Normandie où les alliés ont débarqué. Ils choisissent de raser un village entier en représailles et de tuer tous les habitants. Oradour sur Glane sera le village choisi. C’est un village facile d’accès, facile à encercler et à détruire. 642 hommes, femmes et enfants vont être froidement exécutés ce jour là. Il n’y aura en tout et pour tout que cinq survivants…

*****

Il y a une dizaine d’années, sur la route du retour des vacances, nous nous sommes arrêtés à Oradour sur Glane et nous avons marché à travers ce village détruit avec les enfants. Ce fut une singulière expérience. C’est un lieu dans lequel la mort est partout. Tout a été conservé en l’état car en mars 1945, lors de sa visite du village, le Général de Gaulle a souhaité conserver intact le souvenir de ce village martyr afin d’éviter qu’un pareil malheur ne se reproduise.

Je ne saurais dire exactement ce que j’ai ressenti en visitant cet endroit. C’était l’été, il faisait chaud, mais pourtant j’avais la chair de poule. Ce qui s’y est passé est tellement terrible, tellement inimaginable !! Et pourtant… Cette guerre a engendré tellement d’horreurs.

Un roman documentaire qui raconte les quelques jours avant et après le massacre suivi d’une douzaine de pages purement documentaires sur le monde à cette époque là.

A lire pour que la bêtise et la haine ne gagnent plus.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/0b/Oradour-sur-Glane-Hardware-1342.jpg/1280px-Oradour-sur-Glane-Hardware-1342.jpg

Photo de Dennis Nilsson

*****

Centre de la mémoire d’Oradour sur Glane

Chez le même éditeur, un roman qui traite aussi de la seconde guerre mondiale : Le sourire du diable

Un roman qui participe  à l’objectif PAL chez Antigone

  

Nous suivre et partager :
error0

L’allumeur de réverbères – Roman jeunesse

allumeur

Roman à partir de 10 ans

L’allumeur de réverbères
Nathalie Wyss

Oskar éditeur (2018)

*****

Tobi est le fils de Mr Lumen, allumeur de réverbères. C’est un jeune garçon de 11 ans et il habite une ville un peu étrange, Luz. C’est une ville où il pleut tous les mardis et où le soleil et les étoiles ont disparu sous une grosse couche de nuages. Tous les soirs, Tobi aide son père à allumer les réverbères. Depuis longtemps déjà Tobi se pose des questions. Il se demande pourquoi seuls les riches ont le droit d’avoir des rues éclairées et pourquoi les pauvres doivent demeurer dans le noir. En allant se promener dans ses fameuses ruelles sombres, Tobi rencontre la jolie Sidonie, une petite fille qui a peur du noir.

*****

Chez les Lumen, on est allumeur de réverbères de père en fils. Oui mais voilà, Tobi a envie de faire tout un tas de métiers, mais pas celui-là. Il se verrait bien ornithologue (s’il y avait autre chose que des pigeons à Luz) ou encore entomologiste (s’il y avait d’autres insectes que les fourmis à Luz) ou mieux encore : inventeur !

Un très joli conte qui commence par une rencontre, celle de Tobi et Sidonie. Une histoire sans repère de temps ni de lieu, avec un côté à la fois onirique et « conte de fée » qui m’a beaucoup plu !

*****

Chez le même éditeur, Oskar et pour le même âge (10/13 ans), nous vous avons déjà présenté :

Il est dans ma pal depuis aout 2018, soit plus de 9 mois

donc il participe au challenge Objectif PAL chez Antigone

Nous suivre et partager :
error0