« La promesse du fleuve » d’Annie Bacon

Un voyage initiatique dans un univers à la fois enchanteur et hostile.

la promesse du fleuve

Roman fantastique pour la jeunesse dès 8 ans
Rentrée Littéraire jeunesse 2019

La promesse du fleuve

d’Annie Bacon

illustration d’Annie Carbo

Editions Castelmore, septembre 2019,
10,90 euros, 288 pages

 

***

Thèmes : voyage, guerre, différence, conte

***

 

Présentation de l’éditeur: 

« Un voyage sur l’eau inoubliable, sous le signe de l’amitié et du courage !

Odilon a un rêve : trouver Terre promise, une île dont lui parlait sa mère autrefois. Une île où lui et sa grande sœur Babette pourraient vivre en paix. Pour échapper à la guerre contre les hommes-oiseaux, ils embarquent tous deux sur le radeau d’un drôle de poète, qui descend le fleuve en quête d’aventure.

Ensemble, ils découvriront des lieux merveilleux et effrayants : la ville aux mots de pouvoir, l’île des bâtards, et une capitale qui ne vit que pour les courses d’escargots géants… et ils rencontreront de nouveaux compagnons, à la recherche d’une terre d’accueil, comme eux.

Mais jusqu’où l’eau les portera-t-elle ? Terre promise existe-t-elle ailleurs que dans le cœur d’Odilon ? »

 

Avec « La promesse du fleuve », Annie Bacon nous offre une histoire d’amitié et de tolérance inoubliable. J’ai pris beaucoup de plaisir à voyager aux côtés de Dammal et d’Odilon, deux personnages semblables dans leur manière d’appréhender l’existence. Les autres protagonistes sont également attachants mais ce sont les deux personnalités qui m’ont le plus marquée.

Chaque chapitre ouvre une porte sur un microcosme fascinant: là où la loi des hommes règne, la liberté se meurt. L’auteur parvient à décrire une société cruelle et destructrice de manière sobre. De ce fait, le roman s’adresse aussi bien aux jeunes qu’aux adultes. Ces derniers se retrouveront d’ailleurs sans peine dans la morale et les messages véhiculés. En effet, nos héros apprendront à leurs dépends que le monde des adultes n’est pas forcément plus sage que celui de la jeunesse…

La promesse du fleuve est bien plus qu’une invitation au voyage, c’est aussi une mise en garde contre la dictature et le totalitarisme. La plume d’Annie Bacon est fluide et très poétique. Les chapitres défilent sans que l’on ne s’en rende compte. Et lorsque la fin de l’aventure se profile, on se prépare à quitter les protagonistes le cœur serré.

Ce roman est un coup de cœur, je n’ai qu’un seul regret : que le voyage n’ait pas duré plus longtemps!

Je vous le recommande chaudement, certains livres changent la manière de percevoir le monde et La promesse du fleuve en fait partie.

 

~Melissande~

 

+ Le site de l’auteur

+ Pour lire un extrait c’est ici

+D’autres œuvres traitant de la différence présentées par Nathalie: ‎La différence invisible et quelques titres d’un challenge

 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Liberty – BD – Mois Américain 7

LibertyMois Américain

BD Tranche de vie

LIBERTY
Warnauts & Raives

Casterman (2010)

*****

Kinshasa, capitale du Zaïre, 1974Tshilanda est la fille du chef de la sécurité d’un grand hôtel international luxueux. Elle a 16 ans. Son père continue à la traiter comme une petite fille, mais elle, elle a senti les regards changer. Le regard des femmes, qui voient en elle une rivale. Celui des hommes, noirs ou blancs, qui voient en elle un morceau de choix à attraper… Elle est jeune, jolie et naïve. Et elle va se laisser « séduire » par un blanc (et se faire violer, n’ayons pas peur des mots !). Deux mois plus tard, elle s’aperçoit qu’elle est enceinte. Dans sa détresse, et pour lui éviter le scandale, deux hommes vont l’aider, Mike et Édouard, et lui faire quitter le Zaïre pour l’Amérique. Sa fille, Liberty, naîtra donc à New-York.

*****

Une belle histoire qui parle d’amour (platonique ou non), de ségrégation, de politique (du combat des Blacks Panthers à la victoire de Barack Obama). De boxe aussi (un tout petit peu) avec le combat de Mohamed Ali contre George Foreman (la bd s’ouvre là-dessus !). On y parle aussi brièvement des conséquences de la guerre du Vietnam sur ceux qui en sont revenus… Ou encore du niveau de vie/de la qualité de vie des Afro-Américains à New-York. Des relations fille-mère aussi. Bref, une bd qui aborde beaucoup de sujets importants !

J’ai beaucoup aimé le côté historique et très humain de cette bande dessinée ainsi que la multitude de sujets abordés. Et dans l’ensemble, les illustrations et couleurs m’ont bien plu également.

*****

Sur le site des deux auteurs, plusieurs planches

Sur Bodoï, une interview des deux auteurs.

De ces deux auteurs, j’ai également lu et apprécié « Les temps nouveaux« .

Une autre très belle bd qui parle de ségrégation : Cinq branches de coton noir

D’autres belles bd qui se passent à New-York : Giant, Un homme de joie, Broadway

Cette semaine nous sommes dans la bibliothèque de Noukette !

C’est aussi ma 7ème participation au Mois Américain

Merci à Irene Cannibal Lecteur pour ce Logo du Mois Américain !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Célestin le pingouin – Album BB

Célestin
Album tout carton de 0 à 2 ans

Célestin le pingouin
Julie Lardon & Boris Sabatier

La poule qui pond éditions (2018)

*****

Célestin le pingouin s’ennuie dans son pays tout blanc, il trouve ça… déprimant ! Mais attention, mettre un peu de couleur dans le paysage pourrait le rendre plus… sauvage !! Voyager tout le temps, c’est fatigant. Et notre pingouin sera bien content de retrouver son pays… tout blanc !

*****

Voici un album cartonné fort sympathique ! Très coloré, avec à chaque fois une couleur principale par double page (voir ci-dessous) qui fait qu’on peut bien la reconnaître (et en plus la couleur est nommée à chaque fois). C’est une histoire pleine d’humour et toute en rimes (j’adore !).

L’histoire n’est pas très longue bien sûre, elle est destinée aux plus petits, mais elle doit être très amusante à raconter à voix haute. J’ai hâte de tester ça avec les p’tits bouts de la crèche ou du RAM !

J’adore la couverture, adorable et si gaie !!

Un coup de cœur pour ce joli pingouin qui devrait séduire vos bambins…

http://www.lapoulequipond.fr/wp-content/uploads/2018/10/124545-770x385.jpg

http://www.lapoulequipond.fr/wp-content/uploads/2018/10/celestin_03.png

Le site de l’illustrateur

La poule qui pond : nous vous avions présenté cette jeune maison d’édition (née en 2014) dans ce billet

Et nous les avions également cité dans ce billet consacré aux maisons d’éditions qui publiaient des livres à destination des personnes dyslexiques.

Pour en apprendre un peu plus sur cette maison d’édition.

Il participe bien sûr au Challenge Albums

challenge albums 2018

Nous suivre et partager :
error0

Darwin – Bd d’aventure historique

Darwin Darwin

Une bd pour découvrir la naissance d’une théorie : celle de l’évolution !

BD Ado/Adulte

***

Darwin
Christian Clot & Fabio Bono (ill.)

Couleurs : Dimitri Fogolin

Collection Explora

Glénat (2016)

*****

T1 : A bord du Beagle / T2 : L’origine des espèces

*****

Le premier tome de ce diptyque nous parle de la jeunesse de Charles Darwin. Un jeune homme peu porté sur les études, mais plutôt observateur et aimant flâner dans la nature. Un jeune homme qui a des amis, aime s’amuser, lire, chasser, boire à l’occasion. Très curieux, il collectionne les pierres, les plantes et les insectes.

Un de ses professeurs le recommande pour un poste de naturaliste sur un bateau, le Beagle, qui doit faire le tour de monde en deux ans. Au cours de ce voyage, le jeune Charles Darwin va faire de nombreuses découvertes, et se poser de multiples questions, dont certaines remettent en cause la théorie de la création du monde…

Dans le 2ème tome, on retrouve un Charles Darwin plus vieux, marié, avec des enfants et qui ne veux pas publier le résultat de ses recherches… Pourquoi ? Allez lire la bd ! ;)

*****

Une vraie bd d’aventure !

C’est la couverture, avec cette promesse de voyage, qui m’a tout d’abord attirée, puis le titre avec sa résonance historique et je ne le regrette pas.

Les premières planches, assez « bavardes » pourront peut-être décourager quelques personnes, mais il serait dommage de ne pas continuer. J’ai suivi les aventures scientifiques de Mr Darwin avec beaucoup d’intérêt, car on voit sa pensée, sa réflexion évoluer au fil du voyage, au fur et à mesure des rencontres et des découvertes.

La mise en pages n’est pas figée (il y a parfois 8/9 cases par page, parfois seulement 2 ou 3- magnifique double page sur la forêt tropicale) et les couleurs apportent un vrai plus à l’histoire (parfois très « classiques » elles se font luxuriantes à d’autres moments).

A la fin de chaque tome, un cahier documentaire de quelques pages, très intéressant, permet d’en savoir plus.

*****

C’est par ici pour feuilleter les premières pages du tome 1.

Le site de Christian Clot, explorateur, chercheur, écrivain…

De Christian Clot, Sophie vous avait présenté la BD « Magellan« .

Et si vous voulez en savoir plus sur Charles Darwin, voir le journal du CNRS

Cette semaine nous sommes chez Moka, Au milieu des livres !

Nous suivre et partager :
error0