Un pique-nique au soleil – Album musical

piqueAlbum musical
A partir de 5 ans

Un pique-nique au soleil

L’extraordinaire voyage de la bande à Bébert

C. Duchesne et J. Minière

M. Ferrer (ill.)

La Montagne Secrète (2019)

*****

Livre + CD + code de téléchargement pour une version mp3

*****

Dans cette histoire, il est question de quatre amis qui ne se quittent jamais. Il y a Bébert, le plus curieux. Babi, la plus grande et Mini, la plus petite. Et puis il y a Carl-Philippe-Emmanuel, le plus sage, que tout le monde appelle Manu, parce que c’est plus simple. Ces quatre amis habitaient ensemble, mangeaient ensemble, chantaient ensemble, jouaient ensemble… Et ils y prenaient beaucoup de plaisir ! Mais là, cela faisait des jours et des jours et des jours qu’ils s’ennuyaient… Car cela faisait 100 jours (c’est beaucoup 100 jours !!) qu’il pleuvait sans s’arrêter. Et là, Mini, la plus petite, eut une idée géniale. Elle dit « et si on allait pique niquer ? » Mais où pique niquer, quand tout est mouillé, trempé, détrempé ?

*****

Voici une très jolie histoire sur les thèmes de l’amitié, du voyage, des rencontres et du partage. J’aime beaucoup les illustrations, toutes en rondeurs et très douces. Les couleurs sont de saison, automnales, avec beaucoup de tons marrons, jaunes, ocres et du bleu/gris. Mais rien de triste, bien au contraire !

Les chansons sont très rigolotes, plus ou moins rythmées, certaines donnent vraiment envie de bouger, d’autres sont plus calmes. Quelques-unes appartiennent au folklore francophone telles que « Au clair de la lune », « Il était un petit navire », « Fais dodo mon p’tit frère » ou encore « J’ai vu le loup, le renard et la belette ».

En bref, une très jolie découverte qui pourrait se trouver sous le sapin pour des petits loupiots de 4 à 6 ans.

*****

Pique

*****

Sur le site de l’éditeur La Montagne Secrète, vous pourrez voir quelques illustrations et écouter 3 extraits de chansons.

Un album qui participe au challenge « Je lis aussi des albums »

Nous suivre et partager :
error0

Balades irlandaises – Le Mois Celte 1

BaladesRecueil de nouvelles
Adulte

Balades irlandaises

C. Kelly – C. Barry – M. Mackle – T. Reilly

Histoires d’ailleurs

France Loisirs (2004)

*****

Recueil de 4 nouvelles, de 4 autrices irlandaises.

*****

1) Thelma, Louise… et les Apollons (50 p.)

Suzy a besoin de fuir la monotonie de sa vie. En effet, elle vient de rompre avec son fiancé et son boulot n’est pas passionnant, passionnant. Elle décide donc de partir à l’aventure aux États-Unis avec sa meilleure amie, la superbe Becky.

Une nouvelle légère et amusante qui donne surtout envie de partir en voyage !

***

2) Le vingt-huitième jour (25 p.)

Betty souffre de SPM ou Syndrôme Prémenstruel (un déséquilibre hormonal). Ce qui fait que, 24h par mois, elle se transforme en tigresse, détestant tout le monde, y compris elle-même ! Bref, vraiment une sale journée, dont on se demande jusqu’au bout comment elle va se terminer… Terrible, mais raconté avec humour.

***

3) Week-end entre filles (35 p.)

Emma et Martin vivent ensemble depuis plusieurs années. Cette semaine, Martin est parti passer une semaine entre hommes, avec des copains, au soleil, dans les bars… Emma commence par se dire que c’est normal, que les filles font la même chose. Mais elle ? Est-elle déjà partie en virée avec des copines ? Pas très souvent. Presque jamais. Bon, jamais en fait ! Bref, elle déprime en buvant et en regardant la télé jusqu’au coup de fil d’Annette, sa meilleure amie, qui lui propose de le faire, ce week-end entre filles !

***

4) Un homme de terrain (27 p.)

Laura a rencontré Peter au travail lors d’une grève. C’était le délégué syndical. Il était passionné, avait un fabuleux sourire et un regard de braise. Un homme sûr de lui. Laura et Peter se marient. Et… La situation se dégrade, jusqu’à la chute, plutôt inattendue et que j’ai trouvé plutôt drôle !

*****

Attention, amoureux de l’Irlande, ne vous laissez pas séduire par le titre de ces « balades irlandaises » ! A part quelques mentions de villes Irlandaises, ces nouvelles pourraient se passer n’importe où !

*****

C’est ma première lecture pour Le Mois Celte chez Cryssilda.

https://p0.storage.canalblog.com/06/72/341021/124990852.jpg

 

C’est aussi un livre qui traînait dans ma Pal depuis fort longtemps…

Il participe donc à l’Objectif Pal chez Antigone

Nous suivre et partager :
error0

Pripiat Paradise – Roman Ado

pripiatAimeriez-vous passer vos vacances près de Tchernobyl ?

A partir de 12 ans

PRIPIAT PARADISE

Arnaud Tiercelin

Le Muscadier (2016)

*****

 Thomas est un collégien de 15 ans. C’est la fin de l’année scolaire et c’est bientôt son anniversaire. Comme beaucoup de garçons de cet âge là, il a demandé un scooter. Il est amoureux et il a beaucoup de mal à se concentrer sur les révisions du brevet… Parce qu’il pense à sa petite copine et aux vacances ! Il rêve de soleil, de sable chaud et de glaces. Mais, hélas pour lui, ses parents, professeurs tous les deux, ont décidé de faire du tourisme intelligent. Bref, ils vont passer 15 jours à Kiev, capitale de l’Ukraine, pas très loin de Tchernobyl.

*****

Mon avis :

Pripiat * paradise est un court roman (100 p.) écrit comme un journal intime et qui se lit très vite. Thomas est un garçon de 15 ans plutôt insouciant, qui se préoccupe plus de sa copine et des futures vacances que du monde qui l’entoure. Le voyage qu’il va faire avec ses parents et sa rencontre avec Tanya vont lui ouvrir les yeux sur une autre réalité.

Un roman intéressant pour informer un peu les ados sur cette catastrophe qu’ils n’ont pas vécu !

*Pripiat était une ville de plus de 21 000 habitants. C’est aujourd’hui une ville fantôme. Elle se trouvait à 3 kms de la centrale de Tchernobyl.

*****

Lire quelques pages

Le site de l’auteur

Du même auteur, déjà présenté ici : 16 nuances de première fois (nouvelles) et Mon frère est une sorcière

Éditions Le Muscadier

De cette maison d’édition pas tout à fait comme les autres, nous vous avons déjà présenté de nombreux titres : Bêtes de pensée et Badalona, Jours de neige (nouvelles), 40 jours d’automne, Station sous-paradis, les mains dans la terreVirée nomade, Phobie, Orient extrême, le 9E continent, l’aigle noir, le réveil de ZagapoïEmma, La peau noire des anges, Plastique apocalypse, Dysfférent, jours de soleil (nouvelles) Sur le dos de la main gauche (nouvelles), Les murs bleus et Trouver les mots.

*****

Ce livre participe à l’Objectif Pal chez Antigone

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

« La promesse du fleuve » d’Annie Bacon

Un voyage initiatique dans un univers à la fois enchanteur et hostile.

la promesse du fleuve

Roman fantastique pour la jeunesse dès 8 ans
Rentrée Littéraire jeunesse 2019

La promesse du fleuve

d’Annie Bacon

illustration d’Annie Carbo

Editions Castelmore, septembre 2019,
10,90 euros, 288 pages

 

***

Thèmes : voyage, guerre, différence, conte

***

 

Présentation de l’éditeur: 

« Un voyage sur l’eau inoubliable, sous le signe de l’amitié et du courage !

Odilon a un rêve : trouver Terre promise, une île dont lui parlait sa mère autrefois. Une île où lui et sa grande sœur Babette pourraient vivre en paix. Pour échapper à la guerre contre les hommes-oiseaux, ils embarquent tous deux sur le radeau d’un drôle de poète, qui descend le fleuve en quête d’aventure.

Ensemble, ils découvriront des lieux merveilleux et effrayants : la ville aux mots de pouvoir, l’île des bâtards, et une capitale qui ne vit que pour les courses d’escargots géants… et ils rencontreront de nouveaux compagnons, à la recherche d’une terre d’accueil, comme eux.

Mais jusqu’où l’eau les portera-t-elle ? Terre promise existe-t-elle ailleurs que dans le cœur d’Odilon ? »

 

Avec « La promesse du fleuve », Annie Bacon nous offre une histoire d’amitié et de tolérance inoubliable. J’ai pris beaucoup de plaisir à voyager aux côtés de Dammal et d’Odilon, deux personnages semblables dans leur manière d’appréhender l’existence. Les autres protagonistes sont également attachants mais ce sont les deux personnalités qui m’ont le plus marquée.

Chaque chapitre ouvre une porte sur un microcosme fascinant: là où la loi des hommes règne, la liberté se meurt. L’auteur parvient à décrire une société cruelle et destructrice de manière sobre. De ce fait, le roman s’adresse aussi bien aux jeunes qu’aux adultes. Ces derniers se retrouveront d’ailleurs sans peine dans la morale et les messages véhiculés. En effet, nos héros apprendront à leurs dépends que le monde des adultes n’est pas forcément plus sage que celui de la jeunesse…

La promesse du fleuve est bien plus qu’une invitation au voyage, c’est aussi une mise en garde contre la dictature et le totalitarisme. La plume d’Annie Bacon est fluide et très poétique. Les chapitres défilent sans que l’on ne s’en rende compte. Et lorsque la fin de l’aventure se profile, on se prépare à quitter les protagonistes le cœur serré.

Ce roman est un coup de cœur, je n’ai qu’un seul regret : que le voyage n’ait pas duré plus longtemps!

Je vous le recommande chaudement, certains livres changent la manière de percevoir le monde et La promesse du fleuve en fait partie.

 

~Melissande~

 

+ Le site de l’auteur

+ Pour lire un extrait c’est ici

+D’autres œuvres traitant de la différence présentées par Nathalie: ‎La différence invisible et quelques titres d’un challenge

 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0