Mignon et Chérie

Album cartonné jeunesse
dès 12-18 mois

Mignon et Chérie

de Nadja

Ecole des loisirs, 2017
Prix : 10,00 €
ISBN : 9782211230582

***

Thème : chat, souris, amitié

***

Mignon et Chérie c’est un livre que mini hérissonne m’a réclamé tous les soirs pendant très longtemps, avant de se lasser. On vient de le ressortir pour son frère, et je n’arrive toujours pas à accrocher !

Mignon et Chérie raconte, en quelques pages cartonnées, l’amitié entre un chat et une souris. Le chat s’ennuie tout seul, mais la souris est méfiante. Elle fini tout de même par s’approcher, et ils deviennent amis, jouent ensemble… Une histoire peu originale à mon goût, sans fantaisie, ni dans le texte, ni dans l’illustration. Alors pourquoi mini hérissonne accroche-t-elle ? Principalement parce que les personnages sont adorables, avec de grands yeux. Les décors sont minimalistes, on se focalise donc sur nos deux héros. Comme ma hérissonne adore voler des croquettes à notre chat, je crois qu’elle s’identifie au personnage de la petite souris (qui vole justement une croquette). Et micro-hérisson (15 mois) ? Pour le moment il est plutôt de mon avis, ce n’est pas un livre qui l’attire plus que cela, même s’il aime bien le personnage du chat !

Un cartonné simple et attrayant pour les petits, qui offre de jolis personnages attachants… mais c’est tout !

Ecole des loisirs, 2017

Nous suivre et partager :
error0

Totoche et le poisson malheureux – Album

De l’amitié + un peu de magie = une histoire amusante !Totoche
Album dès 5/6 ans

Totoche et le poisson malheureux
Catharina Valckx

L’école des loisirs (2006)
*****

A la fête du village, Totoche a gagné un poisson rouge ! Il est très content et à peine arrivé à la maison, il l’installe dans un joli bocal avec des petites plantes. Mais Mauricette (c’est le nom du poisson rouge) n’a pas l’air très heureuse… En fait, elle en a marre de tourner en rond dans son bocal et rêve d’être autre chose, un dromadaire par exemple. Aussitôt dit, aussitôt fait, Totoche emmène sa nouvelle amie chez Annaplure la sorcière. Mais tout ne va pas se passer comme prévu…

*****

Cette histoire est une histoire d’amitié avant tout. Une personne qui en aide une autre à se « réaliser », à devenir qui elle veut être. S’y ajoute une sorcière (un peu bête), un peu de magie et beaucoup d’humour. Et j’aime beaucoup les illustrations, très simples, mais très mignonnes !!

Une autrice que je vous invite à découvrir si vous ne la connaissez pas.

*****

Site de l’autrice (Allez voir le nombre de prix qu’elle a obtenu, c’est impressionnant !)

De Catharina Valcxk, je vous avais déjà présenté « Coco panache » (2ème livre présenté) qui m’avait bien plu. Mais j’ai également lu et apprécié « Le bison » et « La chaussette verte de Lisette » (Lisette qui est d’ailleurs présente à l’avant dernière page de cet album, lorsque les deux amis vont boire un coup !)

http://www.catharinavalckx.com/image/530/800/fit/prentenboeken/web_Bison_.jpghttp://www.catharinavalckx.com/image/530/800/fit/prentenboeken/web-Chaussette-Lisette.jpg

Nous suivre et partager :
error0

Violette Mirgue : une souris héroïne d’albums

Partez à la découverte de Toulouse ou Paris en compagnie de Violette Mirgue, une petite souris enquêtrice qui a su charmer ma fille !

Violette MirgueViolette Mirgue

de Marie-Constance Mallard

Privat, 2014-2018
12,90 ou 13,90€ selon les titres

Thèmes : Enquête, Toulouse, Paris, Pyrénées, Souris

***

Violette Mirgue est une petite souris très maline, qui se transforme en détective pour résoudre de petits mystères à sa hauteur. Ses enquêtes sont surtout prétexte à la découverte d’un environnement : Toulouse, l’aviation, les Pyrénées, le Canal du midi ou Paris selon les titres.

A ma première lecture je n’ai pas vraiment accroché à cette héroïne aux histoires tirées par les cheveux… C’était sans compter sur ma mini hérissonne qui a très vite adoré ce petit personnage récurrent malgré la longueur des albums, ou peut être grâce à la longueur justement, prétexte à un temps de lecture plus long le soir. On a commencé à lui lire ses premiers titres vers 18 mois et maintenant elle connait tous les albums par cœur ! Elle appelle d’ailleurs toujours les souris de ses histoires et dessins Violette Mirgue, et elle est heureuse à chaque nouveau tome (offerts par sa super grande tante toulousaine ! –bisous si tu me lis-)

Si ces albums sont complexes, elle nous bluffe régulièrement en repérant plein de détails, et en replaçant certaines choses en dehors des livres, preuve qu’elle comprend bien! Il faut dire que les histoires de Marie Constance Mallard regorge de petites expressions, de personnages drôles et touchants et de petits détails incongrus. Ainsi on part à la recherche de fourmis, de plumes de couleur ou de petites souris au fil des pages. Un vrai jeu d’observation qui a commencé à intéresser ma mini hérissonne un peu avant 3 ans.

Violette Mirgue Mystère et fromage à Toulouse.

Violette Mirgue – Mystère et fromage à Toulouse

Les illustrations ont un style particulier, un peu enfantin, mais elles  offrent un joli mélange entre réalité géographique et monde des petites souris. Le découpage des pages est intéressants, vivants, mais pas toujours facile à appréhender par les enfants. La lecture de l’image nécessite un regard attentif, et plusieurs lectures… ce qu’incite l’auteur en ajoutant des petites choses à chercher dans l’histoire – trouverez-vous dans l’extrait au dessus les petits morceaux de fromages égarés ?

Violette Mirgue est une petite héroïne récurrente adorable, que ma fille prends plaisir à retrouver dans de nouvelles aventures à chaque fois. Une première découverte de l’enquête, accompagnée d’une découverte culturelle qui invite à visiter Toulouse ou Paris avec un autre regard : un beau mélange pour les enfants. Malgré des histoires prétextes notre petite Violette Mirgue séduit les plus jeunes. Prochaine étape : emporter le livre lors de notre prochaine visite parisienne / toulousaine et retrouver les détails en vrai !

Ma mini hérissonne a la chance d’avoir plusieurs tomes dédicacés, dont un avec des plumes collées à l’intérieur, qui font son bonheur !

Retrouvez les enquêtes de Violette Mirgue dans  :

Mystère et fromage à Toulouse (Toulouse)
Un ours à réveiller dans les Pyrénées (Pyrénées)
Un anniversaire en avion (histoire de l’aviation / Toulouse)
Une semaine pour sauver Noël (Pôle Nord / Noël)
Le ballet des couleurs à Paris (Paris) – Existe en anglais
Le trésor du canal du Midi (Canal du Midi, album à compter) – Existe en occitan
L’abécédaire de Violette Mirgue (à paraître)

Marie-Constance Mallard - Una aventura de Violeta Mirga - Le tesaur del canal del Miegjorn.Marie-Constance Mallard - Une aventure de Violette Mirgue - Une semaine pour sauver Noël.Marie-Constance Mallard - Une aventure de Violette Mirgue - Le ballet des couleurs à Paris.Marie-Constance Mallard - Une aventure de Violette Mirgue - Au pays des avions.

+ pour suivre les aventures de Violette Mirgue, vous pouvez aller consulter la page Facebook

+ Marie Constance Mallard a aussi écrit un roman avec l’enquête d’une petite Pastelle, toujours à Toulouse. Pastelle et le club de la Violette est un roman très prenant et bien mené, dès 9 ans. Je vous en ai parlé sur Instagram, mais l’article n’est toujours pas écrit…

+ Challenge Je lis aussi des albums

Nous suivre et partager :
error0

Petit Elliot – La grande famille – Album

petit

Petit Elliot

La grande famille

Mike Curato

Casterman (2016)

^^^^^

Petit Elliot, nous vous en avons déjà parlé, avec le premier tome de cette petite série : « Petit Elliot dans la grande ville ». Celui-ci est le 2ème. Un 3ème tome « Petit Elliot et la fête foraine » est paru fin 2017 (pas encore lu !), et le 4ème « Petit Elliot à la campagne » est prévu pour octobre 2018 (et j’ai vu sur le site de l’auteur qu’il y en a un sur Noël).

Dans cet album, Petit Elliot l’éléphant à pois et son amie la souris habitent ensemble. Mais aujourd’hui, la souris a une réunion de famille (Parents, grand-parents, 15 frères, 19 sœurs, 25 tantes, 27 oncles, 147 cousins…) et Petit Elliot reste seul dans l’immeuble désert. Il décide alors d’aller se promener, mais partout autour de lui les gens sont en couple, avec leurs enfants, leurs amis… Il se sent seul. Et triste.

^^^^^

Une seconde histoire aussi mignonne que la 1ère (même si elle est moins gourmande ! ;) ) qui montre que même si on n’a pas de famille, on peut être accueilli (adopté ?) par des personnes avec qui on sera bien et avec qui on formera une famille (même sans « liens du sang »).

Et comme je l’avais déjà noté dans la présentation du premier volet des aventures du Petit Elliot, il n’est pas étonnant que les illustrations me plaisent autant ! Dans cette Interview de Mike Curato, dans laquelle il explique sa façon de travailler, il dit s’être inspiré des tableaux de Edward Hopper, un peintre américain que j’aime beaucoup.

Dernier « détail » mais qui a son importance : il y a des gens de toutes les couleurs/nationalités dans les illustrations et je trouve ça vraiment très bien !

Feuilleter quelques pages sur le site de l’éditeur

Le site de Mike Curato

Cet album participe au challenge « Je lis aussi des albums 2018″

challenge albums 2018

Nous suivre et partager :
error0