Les plus beaux contes d’Asie

Asie* Un Mois au Japon *
Contes

Les plus beaux contes d’Asie

Rita Marchiori et Maria Toesca (ill.)

Éd. du Korrigan (2001)

*****

Les plus beaux contes d’Asie est un petit recueil qui propose 9 contes de différents pays d’Asie. Les trois premiers contes sont chinois, les contes 4, 5 et 7, je ne sais pas, le 6ème et le 8ème sont japonais, et le dernier vient d’Indochine.

*****

1) La fleur bleue

Chen-Fu, un jeune homme bon, beau et intelligent, mais pauvre, était tombé amoureux de la fille de l’Empereur. La princesse était surnommée “Étoile triste” parce que personne ne l’avait jamais vu sourire. Le temps passait, mais Chen-Fu était de plus en plus amoureux et malheureux. Il alla demander conseil au vieux sage du village…

Un conte très “classique” mais agréable à lire.

2) L’homme pauvre et l’empereur du ciel

Dans une province de Chine vivait l’homme le plus pauvre du monde. Il s’appelait Liang et toute sa famille était pauvre. Un jour, le vieux sage du village lui dit “Aucune famille ne peut demeurer pauvre durant 3 générations”. Liang s’employa alors à améliorer son destin, mais sans succès. Il décida donc d’aller voir l’Empereur du Ciel. En chemin il fit plusieurs belles rencontres et les gens, apprenant qu’il allait voir l’Empereur du Ciel, lui demandait de poser des questions pour eux…

Une quête où la gentillesse du “héros” est son plus grand atout.

3) Le cordonnier coléreux

Chin-Peng, gouverneur de la province chinoise du Shanxi se retrouva un jour face à un dilemme. Toute sa population était honnête, aimable et courtoise, à l’exception d’un vieux cordonnier au très mauvais caractère. Ne sachant que faire, Chin-Peng alla demander l’aide d’un vieux sage.

Une histoire qui parle d’hypocrisie et qui m’a bien plu !

4) Les aventures de Ta et Ti

Ta est une femme très pauvre, qui vit avec son fils Ti. Un vieux mendiant se présenta un jour à leur porte, demandant à manger. Ta, malgré leur pauvreté, partagea bien volontiers. Le mendiant lui donna alors un conseil.

J’ai déjà lu cette histoire dans un autre recueil, mais impossible de retrouver lequel ! Elle met en scène un serpent, des scorpions, un loup… Et un bateau de papier ! Il semblerait que ce soit un conte traditionnel chinois.

5) Le dragon rouge

Vous apprendrez ici pourquoi la girafe a un long cou, pourquoi le serpent n’a plus de pattes, pourquoi l’hippopotame est tout bosselé… Et enfin, pourquoi le dragon rouge ne vit plus sur terre !

Une histoire que je ne connaissais pas et qui est plutôt amusante.

6) Le saule pleureur (JAPON)

Il y a bien longtemps, à Kyoto, vivait un vieux samouraï qui avait un magnifique saule dans son jardin. Le samouraï pensait que le saule était responsable de ses malheurs, mais ne pouvait se résigner à l’abattre. Son voisin lui proposa de prendre le saule et de le planter dans son jardin. Et il ne regretta pas de l’avoir fait !

Un conte que j’ai trouvé très joli et délicat bien qu’un peu triste…

7) Le pêcheur et la reine des mers

Kato, un jeune pêcheur, sauve un jour une tortue de mer tourmentée par des enfants. En remerciement, il va être invité à visiter le royaume des mers et à épouser sa reine car c’est elle qu’il a sauvé. Mais malgré son bonheur, il ne put s’empêcher, au bout de quelques années, d’avoir envie de revoir sa famille, son village.

C’est bien connu, un bienfait n’est jamais perdu (surtout dans les contes !) mais la curiosité est un vilain défaut ! (enfin, il paraît ! ;) ) Un conte que je connaissais déjà, sous une forme légèrement différente (“La femme dorade” ou encore “la grue”ou encore “Urashima Taro“)

8) La fontaine de jouvence (JAPON)

Takai, un très vieux bûcheron et sa femme Yoko vivaient tranquilles dans une île du Japon. Un jour, Takai, sentant sa dernière heure approcher, eut envie de revoir la forêt dans laquelle il avait jadis travaillé. Et c’est au milieu de cette forêt, sous un érable aux feuilles flamboyantes, qu’il découvrit une fontaine de jouvence.

Là encore, comme bien souvent dans les contes, il ne faut point abuser… L’avidité sera punie !

9) La sandale d’or

Vous connaissez Cendrillon ? C’est exactement la même histoire.

J’ai bien aimé les illustrations qui sont mignonnes, toutes rondes, douces et très colorées.

*****

Autres contes japonais présentés sur ce blog

Fables d’AsieLa grande vague10 contes du JaponContes japonaisLe chat bonheur, Le Kami de la lune, La princesse au teint de lune, L’enfant qui dessinait les chats, Contes du Japon (livre CD), Princesse Pivoine et Le mot qui arrêta la guerre, Itto le pêcheur des vents, Akiko la rêveuse, Feng.

***

Les contes n°6 et 8 participent au challenge Un Mois au Japon

Chez Lou et Hilde

*

légendes

Tous participent au challenge Contes et Légendes chez Bidib

*

et à l’Objectif PAL chez Antigone

*****

Recueil de Contes des îles

recueil

Voyagez d’île en île…
A partir de 7/8 ans

Recueil de Contes des îles

Rolande Causse

Nane et Jean-Luc Vézinet

Zaü (Ill.)

Éd. Circonflexe (2011)

*****

Ce recueil contient 12 contes

Le pacte du premier homme (Cuba) – Qui a mangé les pois ? (Antilles) – L’oiseau chanteur (Madagascar) – Le grand guérisseur (Comores) – Le secret de la reine des anguilles (Nouvelle-Calédonie) – L’île de Mahoki (Tahiti) – Les deux blessures (Chypre) – Trois tuent un, un tue trois, trois tuent sept (Haïti) – La femme-dauphin (Micronésie) – La princesse et le miroir magique (îles grecques) – La géante et la barque de pierre (Islande) – Carpe comme un rêve (Japon)

*****

Dans ce recueil, les histoires sont assez courtes, elles font 3 à 4 pages au maximum avec de grandes illustrations.

Et comme bien souvent dans les contes, certains ont une “morale”, c’est le cas de “Qui a mangé les pois ?” Une morale que je vous livre ici “Aimer fruits et chocolat, pourquoi pas ! Mais la vérité si tu ne l’avoues pas, puni tu seras !

Et comme toujours dans les recueils, j’ai aimé certaines histoires plus que d’autres, certaines sont un peu mélancoliques, comme “La femme dauphin“, d’autres plus amusantes, comme “le grand guérisseur” par exemple, qui m’a bien fait rire !

En plus, j’ai appris des choses. Savez-vous ce qu’est un bancoulier  ou une cassave ? A quoi ressemble le kapokier ? Où trouve t-on la Micronésie ? En lisant tous ces récits, vous le saurez !

Les illustrations, vives et colorées, ont un côté un peu naïf que j’ai trouvé agréable et assez doux.

*****

Fiche Wikipédia de Rolande Causse

Petites bios de Nane et Jean-Luc Vézinet et Zaü sur Ricochet

Un autre recueil : 10 contes du Japon (avec des liens vers d’autres contes !)

Un recueil qui participe à différents challenges

Le Tour du Monde en 80 livres (Bidib) – L’Objectif PAL (Antigone) et, bien sûr, Le challenge Contes et Légendes (Bidib)

 monde    légendes

Petits contes de Noël

contesA partir de 8 ans

Petits contes de Noël

S. Corinna Bille

Illustré par Hannes Binder

La Joie de Lire (2019)

*****

Résumé éditeur : Dans La crèche de verre, l’auteure raconte l’histoire de cette petite fille fascinée par la crèche de sa grand-mère. Un jour, alors qu’elle appuie le front contre la paroi en verre de la crèche, celle-ci vole en éclats et la petite fille se retrouve avec les Rois Mages à chercher l’enfant Jésus…

Dans Les deux Marie, une jeune paysanne souhaite allumer pour Noël une bougie dans une chapelle abandonnée, ancien lieu de pèlerinage. Pour cela, elle doit traverser une forêt sombre et dense. Alors qu’elle se sent menacée par des corbeaux, une femme, qui dit s’appeler Marie comme elle, vient à son aide et la guide jusqu’à la chapelle…

Un père ouvrant à ses enfants pour la première fois le soir de Noël, le chalet de montagne qu’il a construit de ses mains ; un écureuil blanc impossible à attraper ; une chèvre frappant à une porte avec ses cornes pour demander de l’aide… autant d’histoires qui complètent le florilège de Noël !

*****

De jolies histoires, quoiqu’un peu trop “mystiques” pour moi, Noël oblige, (apparition de la Vierge, de Jésus). C’est un mélange de contes “traditionnels” et de fantastique. J’ai bien aimé l’écriture de l’autrice mais le tout ne m’a pas transporté plus que ça. Des contes trop courts pour moi peut-être. Les illustrations sont des gravures. C’est joli, mais pour un livre de Noël, je trouve que ça fait un peu triste, ça manque de couleurs…

Voir les illustrations (une pour chaque conte) sur le site de l’éditeur.

Pour terminer sur une note plus positive (parfois on ne lit pas un livre au “bon” moment !) voici l’avis de quelqu’un à qui il a beaucoup plu !

*****

Un recueil qui participe au Challenge Christmas Time chez Mya

Ainsi qu’au Challenge Contes et Légendes chez Bidib

Pour le thème de Décembre “Contes de Noël”

http://mapetitemediatheque.fr/wp-content/uploads/2018/11/challenge-contes-et-l%C3%A9gendes-239x300.jpg

Et à l’Objectif PAL chez Antigone

(encore un qui était dans ma pal depuis 2 ans…)

Contes du Cimetière avant l’orage

cimetièreDes contes parfaits pour Halloween !

https://assets.wprock.fr/emoji/joypixels/512/1f383.png

A partir de 9/10 ans

Contes du Cimetière avant l’orage

Yak Rivais

Nathan (2000)

*****

8 contes composent ce recueil. Ils sont tous différents, mais ont des points communs. Tous se déroulent dans le cimetière Saint-Patrick, où, c’est bien connu, les défunts sont très bavards. Et tous mettent des enfants face à des créatures pas franchement sympathiques.

Il y a le diable qui veut apprendre à jouer au foot, une goûle souhaitant qu’on lui fasse un shampoing, un poulpiquet trop gourmand, des korandons farceurs, une statue pas contente ou encore un défunt désagréable et pas très malin…

*****

Savez-vous ce qu’est un poulpiquet ? Et un Korandon ? Ou encore une goûle ou un goublin ? Et bien, après cette lecture, vous le saurez !

Il y a beaucoup d’humour dans ces contes. Et, même si les créatures font peur, sont méchantes, cruelles ou diaboliques, les enfants, plus malins, sortent toujours vainqueurs de ces faces à faces. Ils se retrouvent pourtant dans des situations où la peur est bien présente… De l’humour et même des jeux de mots font de ces contes du cimetière un vrai régal !

*****

Contes du Cimetière est une série de livres. En plus de celui-ci, il y a :

Contes du Cimetière :

après la pluie,

au vent d’automne,

dans le brouillard

Il y en a 7 en tout. Bref, de quoi s’amuser un peu ! Par contre je ne suis pas sûre que vous les trouviez neufs, je pense qu’ils ne sont plus édités. Mais vous pouvez facilement les trouver d’occasion (les liens amènent sur des sites d’occasions), alors n’hésitez pas !

*****

Un très bon roman à découvrir pour Halloween (et qui se passe aussi dans un cimetière) : L’étrange vie de Nobody Owens

*****

Un recueil de contes qui participe au #ChallengeHalloween2021

chez Lou et Hilde

https://lelivroblog.files.wordpress.com/2021/09/img-20210801-wa0000-01.jpg?w=378&h=377

Ainsi qu’au Challenge Contes et Légendes chez Bidib

Pour le thème d’Octobre “Halloween ! sorcières, fantômes et monstres en tout genre”

http://mapetitemediatheque.fr/wp-content/uploads/2018/11/challenge-contes-et-l%C3%A9gendes-239x300.jpg