Voyage à Birmingham de Christopher Paul Curtis

Un texte qui donne à réfléchir…

Roman pour la jeunesse à partir de 11 ans

Voyage à Birmingham  Voyage à Birmingham

de Christopher Paul Curtis

Editions Ecole des loisirs,

coll. Medium Poche, 2021

(éd. originale parue en 1977)

6,90 euros

***

Thèmes: Etats-Unis, 20ème siècle, histoire, Martin Luther King, racisme

***

Présentation de l’éditeur: ” La vie quotidienne de la famille Watson, dans l’état du Michigan au début des années 60, est celle d”une famille noire des plus normales (…)  Mais Byron, le fils aîné, est en train de mal tourner. Alors, pour lui apprendre à vivre tant qu’il en est encore temps, les parents décident de l’emmener en pension chez sa grand-mère du Sud (…) C’est l’été 1963. Il fait chaud. Dans 15 jours, le 15 septembre, Martin Luther King prononcera son immortel discours: “J’ai fait un rêve…”

 

D’après la quatrième de couverture de Voyage à Birmingham, on se doute un peu de la tournure des événements. Le quotidien de la famille Watson va en effet être troublé par un contexte politique et historique devenu célèbre. Il y est question, entre autres, de la lutte pour les droits civiques des Noirs Américains à l’été 1963. Mais pas que.

Voici donc les Watson en route pour le sud des Etats-Unis. La psychologie des personnages est très bien construite. Christopher Paul Curtis nous conte les relations (souvent difficiles) qu’entretiennent les différents membres de la famille. J’ai été surprise de découvrir à quel point Byron, l’aîné, est cruel et calculateur. Je n’ai vraiment pas apprécié ce personnage. Au fil du récit, on assistera à plusieurs de ses méfaits, il sera même parfois puni très sévèrement.

J’avoue que l’histoire de Voyage à Birmingham n’est pas du tout celle à laquelle je m’attendais. Les événements en lien avec le discours de Martin Luther King arrivent tardivement et je n’ai pas trouvé les personnages très sympathiques. Néanmoins, Christopher Paul Curtis écrit très bien. Il saisi à merveille les différents aspects de l’être humain.

Voyage à Birmingham est un roman qui pourrait intéresser nombreux adolescents et leurs parents. C’est une lecture qui fait réfléchir.

 

~Melissande~

 

+ Un album traitant de la ségrégation aux USA: Ruby tête haute d’Irène Cohen-Janca et Marc Daniau, présenté par Nathalie

+  Nathalie nous présente deux romans-documentaires sur Martin Luther King: Martin Luther King expliqué aux enfants

+ Sophie a présenté The Hate U give / Nathalie aussi !

 

Old Soul ♥ – Roman ado sur la résilience

oldA partir de 13/14 ans

Old Soul

Nancy Guilbert

Couverture créée par Germain Barthélémy

Roman Ultraviolet

Éditions Courtes et Longues (2021)

*****

Old Soul nous emmène sur les traces de quatre personnages. On entend d’abord la voix de Brindille, 13 ans. Fan de Jane Eyre, elle vit au Québec avec son jeune frère Tim, sa mère, son beau-père Matthew et le fils de celui-ci, Vianney, 16 ans.. Tim est aveugle, leur mère est dépressive, le beau-père est un sinistre imbécile. Quand au fils…

Mahikan est un jeune garçon du peuple Atikamekw. Il aime la nature et courir seul dans la forêt. Plus que tout, il aime écouter son Kimocominook (son grand-père) lui raconter les récits fondateurs de leur peuple. S’il est triste aujourd’hui, c’est que demain il doit retourner dans un endroit qu’il déteste plus que tout : le pensionnat.

Emâ a réalisé son rêve d’enfant. Après avoir été enseignante en zoologie, elle consacre sa vie à protéger les loups. Sur son blog, elle partage ses passions avec ses lecteurs. Les loups bien sûr, mais aussi la musique ou la nature, tout simplement.

Will est infirmier clinicien spécialisé. Il travaille à l’hôpital dans une unité qui accueille les nourrissons ou les enfants en bas âge qui ont des soucis de santé. Pour évacuer le stress, pour s’apaiser, il court quelque soit le temps. Enfant abandonné à la naissance, il ressent le devoir de tout faire pour que les premiers jours de ces bébés se passent bien.

*****

Il y a un lien entre toutes ces histoires. Mais ne comptez pas sur moi pour vous dire lequel. Ce serait dommage ! Nancy Guilbert, telle une araignée, a tissé sa toile autour de ses personnages d’une bien belle façon. Je l’ai lu en deux fois (je l’ai commencé à 3h du mat, lors d’une insomnie… Erreur !! J’ai eu un mal fou à le lâcher). Et je l’ai terminé dans la matinée tellement cette histoire m’a touchée et tellement j’avais envie de connaître la fin !

Beaucoup de thèmes sont abordés dans ce roman. L’abandon, les violences, le handicap, l’intégration des peuples autochtones (rentre aussi dans la catégorie des violences !)

Des chansons nous accompagnent tout au long de ces histoires, je ne les connaissais pas toutes.

*****

Le site de l’autrice “Rêve de plume”

De cette autrice, romans ados déjà présentés sur ce blog :  Les mots d’Hélio /Le sourire du diable / Deux secondes en moins / Point de fuite / Venise, bises, cerises / Lâche-moi !

Site de Germain Barthélémy, créateur de cette magnifique couverture !

Un autre roman sur l’intégration forcée des peuples autochtones : Sauvages

Et à la fin, il meurent – BD

finET À LA FIN,

ILS MEURENT

La sale vérité sur les contes de fées

Lou Lubie

Delcourt (2021)

*****

Éditeur : De l’Antiquité à Perrault et Grimm, Lou Lubie présente les versions authentiques et croustillantes des contes, où la fin heureuse s’arrose à la vodka et le prince n’est pas si charmant. À travers ces récits savoureux, l’autrice aborde avec humour une réflexion sur l’éthique des contes : violence, sexisme, racisme… une exploration culturelle et littéraire passionnante !

*****

Cartonné, doré sur tranche avec un signet en tissu, l’ouvrage est magnifique ! On dirait un “vrai” livre de contes de fées. Sauf qu’à y regarder de plus près, sur l’illustration de couverture, le petit chaperon rouge a un sourire carnassier. Et la princesse n’a plus de bras. Le prince quant à lui, a les yeux crevés !!

Mais qu’est-ce que c’est que ce conte ???

Alors en fait, pour être tout à fait honnête, ce n’est pas un conte. C’est un essai. En BD. Ce qui, en soit, est déjà plutôt original. Mais en plus, c’est humoristique. Et apprendre des trucs en rigolant, je ne sais pas vous, mais moi, j’adore !!

Dans ce livre, vous apprendrez par exemple que Cendrillon vient de Chine et que c’est un conte qui a plus de 1200 ans ! Ou encore les différentes versions d’un même conte selon la personne qui l’adapte. Tout le monde connaît Perrault (le moralisateur), les frères Grimm (plus réalistes) ou Disney (qui les as bien “lissés”), mais connaissez-vous Basile (Contes pour adultes) ou Mme d’Aulnoy  (qui a inventé le terme de “conte de fées”) ?

Bref, j’ai adoré cette lecture !

C’est instructif, plein d’humour et très documenté (5 pages de références tout de même !!) que vous faut-il de plus ?

J’oubliais : En bonus, vous pourrez lire le premier conte écrit par Lou Lubie à l’âge de 12 ans. Et sur certaines pages, une grenouille vous indique que vous pouvez avoir plus de détails grâce à une application.

*****

Lire les 20 premières pages sur le site de l’éditeur (si je n’ai pas réussi à vous convaincre de le lire, Lou Lubie devrait y arriver !)

Le site de Lou Lubie

Ses autres BD présentée sur ce blog : Goupil ou Face (sur la cyclothymie, super intéressant !) et La fille dans l’écran

Cette semaine, ça se passe chez Moka, Au milieu des livres

*****

109 rue des soupirs – Halloween 3

soupirs

BD Jeunesse pour Halloween
A partir de 7 ans

109 RUE DES SOUPIRS

Fantômes à domicile

Mr Tan & Yomgui Dumont

Casterman (2019)

*****

Cette série comporte 4 tomes pour le moment (T4 sorti en sept. 2022)

*****

Elliot, un jeune garçon de 10 ans, arrive à Belle-en-Joie. Une ville où il fait bon vivre. Enfin, il paraît. Avec ses parents, ils emménagent au 109 rue des soupirs, une magnifique vieille demeure. Elle n’a qu’un seul défaut : elle est hantée. La famille Biglow ne le sait pas évidemment. Pour les parents, ce n’est pas un souci, ils repartent dès le lendemain vers leurs boulots respectifs. Ce sont des gens très occupés. Résultat, c’est Elliot qui va devoir surveiller le déménagement…

*****

C’est la nouvelle série de Mr Tan, alias Antoine Dole, alias le papa de Mortelle Adèle ! (si vous ne connaissez pas, demandez à vos enfants, eux, ils connaissent !) Mortelle Adèle fait un tabac dans les bibliothèques et les CDI.

109 rue des soupirs est une bd amusante avec laquelle j’ai passé un bon moment ! Et je suis sûre qu’elle aura également beaucoup de succès auprès des enfants.

*****

Du même auteur : Mortelle Adèle : Tomes 1 et 2, tome 3, tome 4, tome 6 et tome 7, Tome 11

Du même illustrateur : La brigade des cauchemars (Prix des collèges au Festival d’Angoulême 2019)

*****

C’est ma 3ème lecture (sur 13 prévues !)

Pour le challenge Halloween proposé par Lou et Hilde