Le cauchemar de Gaëtan Quichon d’Anaïs Vaugelade

Un super album pour vaincre les angoisses nocturnes!

Album pour la jeunesse dès 3 ans

famille quichonLe cauchemar de Gaëtan Quichon

d’Anaïs Vaugelade

Editions L’école des loisirs,

ill. Anaïs Vaugelade, mai 2023, 8,50 euros

***

Thèmes: nuit, cauchemar, peur, enfant, porcelet

 

Présentation de l’éditeur: “Dans la chambre où dorment quelques-uns des 73 enfants Quichon, un affreux cauchemar entre soudain et réveille Gaëtan. Il veut le manger ! Une course-poursuite s’engage entre l’énorme cauchemar et le tout petit Quichon.”

 

Cet album est une réédition, l’édition originale a été publiée en septembre 2004.

Le cauchemar de  Gaëtan Quichon fait partie de la série Famille Quichon qui ne compte pas moins de 73 porcelets! Il faut savoir que plusieurs albums sont  consacrés à certains d’entre eux.

Pour ma part, c’est le premier album de cette autrice que je découvre et c’est vraiment chouette!

Dans Le cauchemar de Gaëtan Quichon, il est bien évidemment question de la peur du noir. C’est l’obscurité qui donne naissance aux monstres et aux cauchemars. Au début de cette histoire, notre petit héros craint tellement d’être avalé par le cauchemar qui fait irruption dans sa chambre qu’il panique. De là découle une aventure singulière.

Anaïs Vaugelade dépeint une situation semblant insurmontable pour les petits avec beaucoup de simplicité. Et une bonne dose d’humour!

Avec Le cauchemar de Gaëtan  Quichon, les petits lecteurs se rendront compte qu’il est possible de vaincre sa peur. Et qu’il faut parfois accueillir les émotions négatives pour s’en débarrasser.

Les illustrations d’Anaïs Vaugelade sont mignonnes à souhait! Sauf peut-être le cauchemar qui, au final, devient plus grotesque qu’effrayant. Tout au long de l’album, les mêmes coloris sont employés: les tons mauves et bleus du décor et du monstre contrastent avec le rose tendre de notre petit cochon. Dans Le cauchemar de  Gaëtan Quichon, l’ambiance nocture est habilement représentée.

Un chouette album donc, avec lequel j’ai passé un bon moment. Il me tarde de découvrir le reste de la famille!!!

 

~Melissande~

 

+Un autre album d’Anaïs Vaugelade, présenté par Nathalie: Une soupe au caillou

+ Le plus grand chasseur de LOUPS de tous les temps de Christine Naumann-Villemin et Marianne Barcilon. Un album amusant présenté par Nathalie.

Le chemin des étoiles de Landis Blair

Un conte onirique original et amusant

Album pour la jeunesse dès 6 ans

Le chemin des étoiles

de Landis Blair

éd. Kaléidoscope (L’école des loisirs),

avril 2023- 13,50 euros

Thèmes: nuit, peur, monstres, étoiles, magie

 

 

Présentation de l’éditeur: “Watson n’arrivait pas à dormir. Les yeux grands ouverts, il s’efforçait de ne pas penser à ce qu’il pouvait y avoir, tapi dans son placard ou grouillant sous son lit. Quand, soudain, il remarqua quelque chose de bizarre. Watson souleva prudemment sa couverture, et c’est là qu’il vit… les ÉTOILES.”

 

En premier lieu, j’ai été attirée par la magnifique couverture. On ne peut qu’être ému en voyant ce petit garçon les yeux grands ouverts, émerveillé devant  Le chemin des étoiles.  Landis Blair signe ici un album délicat sur les peurs nocturnes enfantines.

Dès le départ, le jeune lecteur sent qu’il va vivre une aventure extraordinaire. En effet, sur la deuxième de couverture, on aperçoit une immense ciel étoilé. C’est apaisant, les tons doux invitent à la rêverie. Pour ses illustrations, l’auteur utilise la même palette de tons tout au long de l’album: aussi le bleu et le mauve sont-ils prédominants.

La lune et les étoiles quant à elles apportent la lueur nécessaire afin que la magie opère…

J’ai trouvé original le fait que Watson découvre un sentier magique le menant sur le chemin des étoiles sous son édredon! Une fois le chemin parcouru, les montres ne sont plus des ombres menaçantes mais deviennent des alliés. C’est alors tout un royaume extraordinaire qui s’offre à lui.

Par le biais d’une histoire simple, Le chemin des étoiles explique aux jeunes lecteurs comment vaincre leur peur du noir.

En somme, Le chemin des étoiles est une belle découverte! C’est un album original bien que le thème soit courant dans la littérature enfantine. La vision de Landis Blair est poétique et touchante.

A mettre entre toutes les mains!

 

~Melissande~

 

+Pour continuer le voyage: Nuit de Nancy Guibert et Anna Griot présenté par Nathalie

+ Un autre album sur la beauté de la nuit que je vous ai présenté: Je veillerai sur tes nuits Léonie de Céline Person et Pauline Marlet

Deux fils de la Grande Guerre – RJ

Deux filsÉtre un enfant en 1925
A partir de 9/10 ans

Deux fils de la Grande Guerre

Gérard Hubert-Richou

Illustrations d’Ottavia PONCET

Lire c’est partir (2008)

*****

L’histoire de ces deux fils se déroule en 1925. Raoul a 12 ans, lorsqu’il apprend, un peu par hasard, que son père Raymond… N’est pas son père ! Et que sa mère Ernestine n’est pas sa mère, mais sa tante.

Passé le premier choc, violent, il va poser des questions. Sa vie vient de s’écrouler, il veut savoir. Le pourquoi, le comment. Il va apprendre que sa mère est décédée lorsqu’il était bébé et que son père, désespéré, n’était pas capable de s’occuper d’un tout petit.

Mais il n’est pas au bout de ses surprises. Une nouvelle déclaration de Raymond va lui réchauffer le cœur.

*****

En réalité, ce n’est pas un roman, mais la retranscription d’un témoignage oral. Le narrateur nous raconte ce que lui a dit son oncle Raoul.

Si j’ai bien aimé l’histoire, intéressante et qui permet de bien visualiser le quotidien de cette époque d’après-guerre, j’ai par contre eu beaucoup de mal avec le style de l’auteur. J’ai trouvé que ça manquait vraiment de fluidité !

A la fin du livre, un lexique explique les mots et expressions de l’époque.

Petit bémol sur l’édition : Je n’ai pas de problème de lecture particulier, mais les marges sont vraiment étroites… J’avoue que visuellement parlant, ça m’a un peu gênée.

*****

Lire le préambule sur la page de l’éditeur (vous verrez ainsi le style de l’auteur)

Une petite bio de l’auteur sur le site de Ricochet

C’est ma 1ère participation au challenge

Pages de la Grande Guerre

pages

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

O’ la traversée de Nadine Walsh et Julie Rocheleau

UO la traverséen court roman aux allures de conte initiatique, une aventure ponctuée des plus belles légendes celtes

Roman pour la jeunesse dès 7 ans

O’ la traversée

de Nadine Walsh

et Julie Rocheleau

Editions Planète rebelle,

coll. Perdre le nord, ill.

Julie Rocheleau,

avril 2023,

93 pages, 13 euros

 

Présentation de l’éditeur: “Je vais te raconter l’histoire de Fiona, timide et rêveuse…

Fiona fuit la famine qui ronge son île verte, l’Irlande. Pieds nus, le mouchoir de sa grand-mère comme seul bagage, elle s’embarque pour le Canada. Sur le bateau, la vie n’est pas rose. La cale est noire, puante et les rats lui passent sur le corps ! Au cours de la traversée, Fiona découvre des passagers clandestins, ce sont des Fairies, des créatures magiques. Mais leur magie est menacée et Fiona doit plonger dans leur monde pour essayer de leur sauver la vie.”

 

O’ la traversée a tout d’abord fait l’objet d’un spectacle sous le nom d’O’ la traversée fantastique avec Nadine Walsh. Ce spectacle a été créé et mis en scène par Diane Loiselle et Denys Lefebvre en 2011.

O’ la traversée est un court roman destiné aux enfants sachant déjà lire seuls. Néanmoins, le texte est assez accessible pour que cela ne pose pas de problèmes de lecture. En très peu de pages, Nadine Walsh nous entraîne dans une aventure fantastique peuplée de “Fairies”.

Dans ce récit, la conteuse Dagada a un rôle crucial. Elle est le pilier de la communauté et le seul lien restant avec le passé. Par le biais de contes et légendes, Dagada bâtit un pont vers l’imaginaire.

Les illustrations en noir et blanc  de Julie Rocheleau sont stylisées et dynamiques, à la manière d’une bande dessinée. C’est un roman original qui se laisse conter, nous emportant dans un univers magique oublié.

@Planète rebelle

 

En somme, O’ la traversée est un chouette petit roman qui plaira aux jeunes lecteurs désireux de s’évader!

 

~Melissande~

 

+ Pour en découvrir davantage sur la conteuse et metteure en scène Nadine Walsh c’est par ici

+ Quant aux autres albums illustrés par Julie Rocheleau, vous trouverez des exemples de son travail ici