« La promesse du fleuve » d’Annie Bacon

Un voyage initiatique dans un univers à la fois enchanteur et hostile.

la promesse du fleuve

Roman fantastique pour la jeunesse dès 8 ans
Rentrée Littéraire jeunesse 2019

La promesse du fleuve

d’Annie Bacon

illustration d’Annie Carbo

Editions Castelmore, septembre 2019,
10,90 euros, 288 pages

 

***

Thèmes : voyage, guerre, différence, conte

***

 

Présentation de l’éditeur: 

« Un voyage sur l’eau inoubliable, sous le signe de l’amitié et du courage !

Odilon a un rêve : trouver Terre promise, une île dont lui parlait sa mère autrefois. Une île où lui et sa grande sœur Babette pourraient vivre en paix. Pour échapper à la guerre contre les hommes-oiseaux, ils embarquent tous deux sur le radeau d’un drôle de poète, qui descend le fleuve en quête d’aventure.

Ensemble, ils découvriront des lieux merveilleux et effrayants : la ville aux mots de pouvoir, l’île des bâtards, et une capitale qui ne vit que pour les courses d’escargots géants… et ils rencontreront de nouveaux compagnons, à la recherche d’une terre d’accueil, comme eux.

Mais jusqu’où l’eau les portera-t-elle ? Terre promise existe-t-elle ailleurs que dans le cœur d’Odilon ? »

 

Avec « La promesse du fleuve », Annie Bacon nous offre une histoire d’amitié et de tolérance inoubliable. J’ai pris beaucoup de plaisir à voyager aux côtés de Dammal et d’Odilon, deux personnages semblables dans leur manière d’appréhender l’existence. Les autres protagonistes sont également attachants mais ce sont les deux personnalités qui m’ont le plus marquée.

Chaque chapitre ouvre une porte sur un microcosme fascinant: là où la loi des hommes règne, la liberté se meurt. L’auteur parvient à décrire une société cruelle et destructrice de manière sobre. De ce fait, le roman s’adresse aussi bien aux jeunes qu’aux adultes. Ces derniers se retrouveront d’ailleurs sans peine dans la morale et les messages véhiculés. En effet, nos héros apprendront à leurs dépends que le monde des adultes n’est pas forcément plus sage que celui de la jeunesse…

La promesse du fleuve est bien plus qu’une invitation au voyage, c’est aussi une mise en garde contre la dictature et le totalitarisme. La plume d’Annie Bacon est fluide et très poétique. Les chapitres défilent sans que l’on ne s’en rende compte. Et lorsque la fin de l’aventure se profile, on se prépare à quitter les protagonistes le cœur serré.

Ce roman est un coup de cœur, je n’ai qu’un seul regret : que le voyage n’ait pas duré plus longtemps!

Je vous le recommande chaudement, certains livres changent la manière de percevoir le monde et La promesse du fleuve en fait partie.

 

~Melissande~

 

+ Le site de l’auteur

+ Pour lire un extrait c’est ici

+D’autres œuvres traitant de la différence présentées par Nathalie: ‎La différence invisible et quelques titres d’un challenge

 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Hollywood – BD – Mois Américain 10

Hollywood Hollywood Hollywood

Bande dessinée Adulte

Série terminée

HOLLYWOOD

Jack Manini & Marc Malès

Glénat

*****

T1 : Flash-Back (2010)

T2 : Ce que je suis et ce que j’aurais pu être (2012)

T3 : L’ange gardien (2013)

*****

Cette trilogie débute en 1891 à New-York. Max Lexter, un jeune savant dont la femme et la fille souffrent de tuberculose, part montrer sa nouvelle invention à Thomas Edison inventeur connu et respecté, dans l’espoir que celui-ci la commercialise. Hélas, il va se faire dépouiller de sa création par ledit Edison, qui va, de plus, lui faire passer plusieurs mois en prison. Quand il sort, sa femme et sa fille sont mortes. Seul, sans logement ni argent, il va se laisser aller au désespoir. Dans un état pitoyable, il est recueilli par Janet la contorsionniste et Tom le cow-boy, deux jeunes saltimbanques. Une nouvelle vie va alors commencer pour eux trois. Hollywood, ou les débuts du cinéma !

*****

J’ai eu un petit peu de mal avec les changements d’époque au départ…

Mais en fait, si j’avais regardé un peu mieux, quand les dates changent c’est indiqué ! Mais ça aurait pu être plus clair, il faut bien avouer.

Bref. L’histoire raconte les innovations techniques qu’il a fallu réunir pour créer une nouvelle invention : le cinéma (la caméra, la pellicule…) Et également les guerres que se menèrent les différents intéressés et futurs patrons de studios Hollywoodiens. Mais c’est aussi une histoire d’amitié, d’amour, de vengeance… Un peu d’aventure, un peu de technologie et un peu de western.

Un drôle de mélange, mais qui fonctionne bien !

Le dessin est assez classique, mais il m’a bien plu, bien que je l’ai trouvé parfois assez sombre. Dans le 3ème et dernier tome on croise des acteurs très connus à l’époque (dans les années 1900, tels « Fatty » Arbuckle, Douglas Fairbanks ou encore Rudolf Valentino) mais sans doute un peu oubliés aujourd’hui…

Jack Manini et Marc Malès sont deux auteurs que je connaissais pas du tout. Ils n’en sont pourtant pas à leur première bd, ni l’un ni l’autre ! Comme quoi, il me reste encore bien des découvertes à faire et c’est tant mieux !!

*****

Lire quelques pages sur le site de l’éditeur.

D’autres BD qui parlent d’Hollywood ou de cinéma : Fondu au noirUne vie à écrire

*****

Cette semaine nous sommes chez Stephie pour Mille et une frasques

C’est aussi ma 10ème (et dernière) participation au Mois Américain

Merci à Irene Cannibal Lecteur pour ce Logo du Mois Américain !

Nous suivre et partager :
error0

Ushi – Mois des contes et légendes 6

Ushi

Mois des Contes et Légendes 6

Album / Conte Amérindien

Ushi
Fred Bernard et François Roca

Albin Michel Jeunesse (2005)

*****

Ushi, un jeune indien aveugle part chercher le Sommet du Monde afin de retrouver la vue. Son grand-père l’a fait partir en toute hâte car les hommes blancs arrivent, et, attirés par l’or, ils déciment tout sur leur passage. Pour mener à bien sa quête, Ushi aura deux aides : Une pipe, donnée par son grand-père, qui se réchauffe quand on s’approche du Sommet du Monde, et l’esprit de l’Ours qui le guidera. Tahca, son fidèle ami le raton laveur, va également l’accompagner dans cette longue aventure pleine de dangers.

*****

Si j’ai été (légèrement) déçue par l’histoire d’Ushi, un peu courte à mon goût, les illustrations par contre sont toujours aussi belles ! Et comme c’est là encore un album grand format (34 cm de hauteur !) on peut vraiment se promener dans les images. A ne pas mettre entre les mains d’un enfant trop jeune toutefois (conseillé à partir de 8 ans) parce que certaines illustrations (le loup notamment !) sont un peu effrayantes…

Un joli chant navajo clôture l’histoire.

Si vous aimez les albums de Bernard et Roca, celui-ci ne devrait pas vous décevoir.

*****

De ces deux auteurs nous vous avons déjà présenté : Anouketh, Le pompier de Lilliputia, Anya et Tigre blanc

Illustré par François Roca : Sacré Raoul

De Fred Bernard : L’histoire vraie de Siam l’éléphant, L’histoire vraie de Yen-Yen le panda géant

*****

Une interview des deux auteurs

Un album qui participe au Challenge Albums, au Mois Américain et au Mois des Contes et Légendes (6).

  américain

Nous suivre et partager :
error0

Héros et héroïnes de la mythologie grecque de Françoise Rachmuhl

Une belle initiation aux plus grands mythes grecs!

Album illustré dès 7 ans

Héros et héroïnes de la mythologie grecque

de Françoise Rachmuhl

illustrations de Charlotte Gastaut

Editions Flammarion jeunesse, avril 2019 (nouvelle édition),
Les albums du Père Castor – Les grands récits de la mythologie (n° 4)

10 euros

 

Thèmes: mythologie grecque, Antiquité, épopées

« Parfois aidés par les dieux, les héroïnes et héros grecs se distinguent des autres mortels en accomplissant des exploits grâce à leur force, leur bravoure ou leur intelligence.

Découvrez cinq figures mythiques parmi ces hommes et femmes extraordinaires, et suivez les étapes qui les mènent droit vers leur destin. »

 

« Héros et héroïnes de la mythologie grecque » est un très bel album. J’ai adoré redécouvrir ces mythes grâce à la très belle plume de Françoise Rachmuhl et aux illustrations stylisées et épurées de Charlotte Gastaut. Le talent de l’illustratrice apporte un vrai plus aux récits. La sobriété sied à merveille à ces femmes et ces hommes extraordinaires.

Bénis des dieux, héros et héroïnes ont eu un destin hors du commun. C’est donc l’histoire de Jason, Thésée, Hélène, Achille et Atalante que vous découvrirez dans cet album.

« Héros et héroïnes de la mythologie grecque » commence par une introduction où les différents protagonistes sont présentés. Tout est bien expliqué, avec un vocabulaire adapté sans toutefois édulcorer ni dénaturer les mythes originels. En effet, il est souvent question de combats, de blessures et de morts dans ces histoires. Cependant, Françoise Rachmuhl prend soin de ne pas heurter la sensibilité des plus jeunes tout en gardant la trame originale.

 

« Héros et héroïnes de la mythologie grecque » est donc un très bel album pour faire découvrir l’univers fascinant de la mythologie grecques aux enfants.

Il me tarde de découvrir les autres albums!

 

~Melissande~

 

+Pour feuilleter un extrait c’est par ici

+ D’autres albums  chez le même éditeur

+ On en parle dans Le Figaro

Nous suivre et partager :
error0