La fille du fleuve de Patricia Sanchez

Un roman d’aventure dans une Amérique sauvage et authentique

Roman d’aventure (fantastique)
pour la jeunesse dès 10 ans

La fille du fleuve
de Patricia Sanchez

Editions L’Harmattan jeunesse, février 2019,
illustrations d’Igor Mekhtiev,
coll. jeunesse l’Harmattan-Amériques,
112 pages, 13 euros

 

***

Thèmes: Amérique, voyage, survie, nature, fantastique, animaux

***

 

Présentation de l’éditeur: “En 1609, Lisbeth, jeune anglaise intrépide, rêve de suivre les traces de son père explorateur. Avec l’aide de sa grand-mère Anna, elle convainc son oncle, le capitaine Henry Hudson, de la faire embarquer comme mousse sur son navire le Half Moon, déguisée en garçon. Au cours d’une halte, Lisbeth s’éloigne dans la forêt. Mais en revenant, elle aperçoit les voiles du bateau s’effacer à l’horizon… Elle est seule ! D’abord désespérée, son caractère audacieux reprend le dessus et elle décide de ne pas se laisser faire. Réussira-t-elle à rentrer en Angleterre ? Une aventure palpitante où Lisbeth découvrira la magie amérindienne et le secret de sa grand-mère…”

 

 

 

Ce récit d’aventures, parfaitement illustré par Igor Mekhtiev, nous plonge dans le passé de l’ancienne Amérique; à l’époque où les Européens commençaient à s’en approprier les grandes étendues sauvages au fil de leurs explorations.

Dans La fille du fleuve, la légende amérindienne de la création du monde est intimement liée aux mésaventures de la jeune Lisbeth. J’ai apprécié ce côté très original de l’aventure ainsi que l’intervention des esprits sous les traits d’animaux-totems. Le fantastique est donc bien présent, notamment grâce aux visions de la jeune fille. D’ailleurs, la magie des terres anciennes l’aidera dans son périple.

La fille du fleuve est un beau récit d’aventure, mêlant savamment faits historiques, coutumes et légendes amérindiennes. Action, amitié, drame, tous les ingrédients sont réunis dans ce roman pour nous faire passer un bon moment. J’ai apprécié le lien très fort avec la nature qu’a développé Lisbeth, notamment sa grande amitié avec un jeune raton-laveur.

De plus, malgré un sujet difficile et qui pourrait être peu attrayant pour un jeune public, l’auteur réussit avec La fille du fleuve à rendre accessible une histoire de colonisation mais aussi d’amitié intemporelle.

Comme toujours les éditions L’Harmattan jeunesse nous propose avec Amériques une collection de qualité. Notez que cette dernière existe aussi pour les romans adultes.

 

~Melissande~

 

+Un album autour des légendes amérindiennes (où on retrouve le raton-laveur comme allié précieux) présenté par Nathalie: Ushi de Fred Bernard et François Roca

+Une bande dessinée pour la jeunesse, toujours présentée par Nathalie, ayant également pour thème les esprits de la nature: Haïda de Séverine Gauthier et Yann Dégruel

Ma famille normale contre les zombies

Connaissez-vous le virus Zombies ?

A partir de 12/13 ans

zombies*

Ma famille normale contre les zombies

V. Villeminot & Y. Autret

Nathan (2015)

*****

Présentation de l’éditeur :
Une famille normale part en Bretagne et tombe… sur des zombies !
Je m’appelle Madoloup, et je suis une fille normale. Alors je n’avais pas prévu de me casser le coude le jour de mon arrivée en vacances. Mais ce n’est pas là que les choses ont vraiment dérapé. Non. C’est plutôt quand les goélands sont devenus fous. Qu’ils se sont mis à attaquer les gens. Qu’ils ont contaminé ma petite sœur. Qu’on a appris qu’il s’agissait d’une épidémie de Virus Zombie. Que mon père a décapité Papy. Et qu’on s’est retrouvés assiégés par dix mille morts vivants qui voulaient rentrer par les toilettes…

*****

Ma famille normale contre les zombies est un roman illustré totalement déjanté.

Je n’ai eu en mains que la version “épreuves non corrigées”, donc je n’ai pas pu profiter de toutes les illustrations. Mais même sans cela, c’est déjà très drôle !

Au milieu d’un texte qui comporte beaucoup de dialogues, il y a parfois de jolies citations de Victor Hugo, Racine ou encore Baudelaire. Et on n’a même pas l’impression que ça tombe comme un cheveu sur la soupe… Non, non, ça s’intègre très bien au reste ! Bref, si vous cherchez une lecture sérieuse, passez votre chemin, ce n’est pas ici le propos.

Je ne dirai pas que les illustrations sont “belles” mais par contre elles complètent bien le texte et ajoutent à la drôlerie (pour ce que j’ai pu en voir du moins, car je n’ai pas eu la version définitive en main…)

Extrait :

“Mon frère a fait un CV pour trouver un job d’été, mais il a spécifié dans la rubrique “Loisirs et Hobbies” : Clarinette, Lectures, Tuer des gens pour les enterrer dans son jardin. Quand on lui a suggéré que les gens pouvaient ne pas partager son sens de l’humour, il a levé un sourcil, surpris. Du coup, il jouit de deux mois de vacances à la maison et sans aucun travail.”

*****

Feuilleter les premières pages

Le blog de Yann Autret

De Vincent Villeminot, nous vous avons déjà présenté : Shadow GirlsInstinct, U4 Stéphane, Réseaux T1, Réseaux T2, Le copain de la fille du tueur, Fais de moi la colère

*****

Une lecture qui participe au Challenge Halloween chez Hilde et Lou

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Une super histoire de cow-boy – Mois Américain 3

cow-boyUn cow-boy pas ordinaire
Album jeunesse

UNE SUPER HISTOIRE DE COW-BOY

Delphine Perret

Les fourmis rouges (2018)

♥♥♥♥

C’est l’histoire d’un cow-boy. Qui a été remplacé par un singe, parce qu’un cow-boy, ça fait trop peur avec ses dents cariées et son air mauvais. Et son pistolet a été remplacé par un banane parce qu’un pistolet, c’est trop dangereux…

*****

Voilà comment débute cet album. Absurde ? Farfelu ? Loufoque ?

Vous pouvez en penser tout ce que vous voulez, je vous assure que si vous offrez ce livre à un enfant, vous allez le faire hurler de rire !!

Je l’ai feuilleté par hasard au Salon du livre jeunesse de Montreuil l’année dernière. Et ça m’a tellement fait rire que je l’ai acheté. Puis, pendant le confinement, j’ai lu régulièrement des histoires via Skype à mes neveux et nièces. Celui-ci était leur préféré et il a fallu le lire tous les jours !!

Mon ex-collègue a acheté cet album après que je lui ai présenté. Et il le lit à chaque fois qu’il y a une nouvelle classe qui vient. Succès garanti.

La page de gauche raconte une “vraie” histoire de cow-boy, qui fume, boit du whisky et cambriole des banques. Mais la page de droite montre des illustrations (et du texte) qui n’ont rien à voir ! Car nous sommes dans un album pour enfant, impossible de montrer tant de violence… Il y a donc un énorme décalage entre l’histoire et les illustrations, ce qui rend cet album irrésistible.

Bref, c’est drôle, c’est à lire et pis c’est tout !!

*****

PRIX SORCIÈRES 2019

Et si vous ne me croyez pas, vous pouvez écouter cette histoire lue par Simon Roguet (Libraire à la Librairie M’Lire de Laval) pendant le confinement : Une super histoire de cow-boy

*****

Pour les plus grands, une autre histoire de cow-boy un peu déjantée : Calfboy (BD ado/adulte) – Lien actif le 9/09

C’est ma 3ème lecture pour ce mois américain organisé par Titine du blog Plaisirs à cultiver  et animé par Mélanie sur Instagram

Logo réalisé par The Cannibal Lecteur

Marie-Anne fille du roi. Le fantôme de Chambord

Marie-Anne fille du roi Le fantôme de Chambord est un petit roman parfait pour les amateurs d’énigmes historiques.

Marie-Anne fille du roi

   Roman historique pour la jeunesse
dès 10 ans

Marie-Anne fille du roi.
Le fantôme de Chambord

d’Anne-Marie Desplat-Duc

 

Editions Flammarion jeunesse, 2019 (version poche),

illustration de couverture d’Aline Bureau,

177 pages- 6,95 euros

 

Thèmes : fantôme, château, roi de France, mystères, Léonard de Vinci, Chambord

 

Présentation de l’éditeur: “Le roi et la cour se rendent à Chambord pour la saison de la chasse. Marie-Anne et son frère Louis sont excités à la perspective de découvrir ce château que l’on dit mystérieux. En effet un fantôme hante les lieux…

Ne serait-ce point l’âme de François Ier, à moins que ce ne soit celle du grand Léonard de Vinci ? Que veulent dire les signes étranges gravés sur les murs ? Voilà une énigme que Marie-Anne a très envie de résoudre.”

 

Ce roman est paru en grand format aux éditions Flammarion jeunesse en 2014.

Sixième tome de la série “Marie-Anne fille du roi”, Le fantôme de Chambord a été une belle découverte. C’est le premier livre que je lis de la série mais cela n’était pas dérangeant car on comprend facilement dès le départ de quoi il retourne. Le fantôme de Chambord  est un roman divertissant, rempli d’aventure et de mystères.

La jeune Marie-Anne aura bien du fil à retordre pour découvrir ce qui se trame au château de Chambord. Alors que son jeune frère doit suivre le roi dans toutes ses activités, elle est forcée de rester au château avec les autres dames de la cour. Mais c’est sans compter sur la soif d’aventures de la jeune princesse.

Dans Marie-Anne fille du roi, Le fantôme de Chambord, nous suivons avec plaisir les découvertes de Marie-Anne et du mystérieux jeune homme qui croisera sa route. Mais au sein même des pierres le danger rôde…  La jeune fille devra donc faire preuve de courage et de discernement.

C’est un magnifique voyage dans le temps, au cœur de la cour de Versailles, que nous offre ici Anne-Marie Desplat-Duc.

~Melissande~

 

+ Le premier tome de la série présenté par Hérisson: “Premier bal à Versailles”

+ Un autre roman dont l’intrigue se passe à Versailles par ici