Plein gris – Thriller maritime

grisHuis-clos mortel en plein mer…
Roman à partir de 13/14 ans

PLEIN GRIS

Marion Brunet

PKJ (2021)

*****

Dans Plein gris, cinq ados adeptes de la voile prennent la mer pour un aller-retour en Irlande. Clarence, Emma, Élise et Sam se connaissent et font de la voile ensemble depuis longtemps. Victor est nouveau venu dans la bande et n’est pas très à l’aise sur un bateau contrairement aux autres. Il a accepté de venir pour faire des photos. Le roman s’ouvre sur la mort de Clarence, le capitaine, le chef de la bande. Et comme si ça ne suffisait pas, une violente tempête approche.

*****

Même si vous n’êtes pas fan de voile ou de bateau (comme moi) vous ne pourrez qu’être happés par ce thriller maritime. Certes il y a des termes techniques relatifs à la voile, mais ils n’entravent en rien la compréhension du récit. Et c’est tellement bien fait qu’on n’a qu’une hâte, arriver à la fin car la tension est permanente !

Les chapitres alternent passé et présent. Au fil des pages, on apprend à connaître ces ados, ce qui les rassemble, ce qui les sépare aussi. Avec eux on a froid, on a peur. Et jusqu’à la toute fin, on ne saura pas lequel est coupable…

Bref, c’est super bien fait, on y croit !

Et ce n’est pas ça qui va me donner envie de monter sur un bateau… ;)

C’est le premier roman de Marion Brunet que je lisais, mais je vais me dépêcher de lire les autres. Ses livres les plus connus (pour les ados) sont “Frangine“, “Dans le désordre“, “Sans foi ni loi“, “Vanda” ou encore “L’été circulaire“. Elle a reçu de nombreux prix.

*****

Voir d’autres avis : Moka, Faelys

Biographie de Marion Brunet sur le site de Ricochet

Un autre thriller ado qu’on ne lâche pas (selon Sophie !) : Black Ice (il se déroule en montagne)

Venise, bises, cerises – Roman jeunesse

bises
La vie d’une ado d’aujourd’hui…
Roman ado

Venise, bises, cerises

Nancy Guilbert

Éditions Oskar (2020)

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRR6QKbXdAXesOd9mF7l6WGn98LZ1Xo7LiC6IWO6TyFyVFsFtglEFmKQVfw0oIu5cwN6nI&usqp=CAU

Venise a 12 ans, elle est fille unique et elle est en 5ème option “arts créatifs” au collège Chateaubriand à Paris. En plus d’un prénom original, elle est orpheline de mère depuis l’âge de 3 ans et elle vit avec son père, danseur classique à l’Opéra. Ce qui n’est pas sans poser quelques problèmes parfois. Au collège notamment. Quand elle dit qu’il est danseur, on lui répond : “Un danseur, pour de vrai ?”

– Il danse, mais c’est quoi son vrai métier ?

– Pas danseur classique avec les collants et tout quand même ?

Venise aime ses copines, Kenza et Zélie, la cerise bien mûre de juillet, les cookies aux pépites de caramel, les chansons et les vêtements vintage qu’elle customise elle-même…

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRR6QKbXdAXesOd9mF7l6WGn98LZ1Xo7LiC6IWO6TyFyVFsFtglEFmKQVfw0oIu5cwN6nI&usqp=CAU

Un joli roman que l’on engloutit aussi vite qu’une poignée de cerises ! Et avec autant de plaisir. Comme toujours dans les romans ado de Nancy Guilbert (ceux que j’ai lu en tous cas !), de nombreux thèmes importants sont abordés. Ici, il y a le harcèlement scolaire, la discrimination, l’homophobie, le deuil, les violences conjugales. Malgré cela, le roman n’est pas plombant, bien au contraire.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Venise, il “sonne” juste. Et les personnages secondaires sont attachants également. On ressent bien les émotions, les ressentis des uns et des autres. N’écoutant qu’assez peu de musique maintenant, je ne connaissais pas la plupart des morceaux qui ouvrent chaque chapitre (bon sauf tous ceux qui datent d’avant les années 2000 en fait !), mais j’ai apprécié de pouvoir lire les paroles des chansons.

Une bien jolie lecture !

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRR6QKbXdAXesOd9mF7l6WGn98LZ1Xo7LiC6IWO6TyFyVFsFtglEFmKQVfw0oIu5cwN6nI&usqp=CAU

De cette autrice, déjà présentés sur ce blog :  Les mots d’Hélio (Roman ado) /Le sourire du diable (13+) / Mission dinosaure (7+) / L’oiseau Lyre (Alb 5+) / Deux secondes en moins (Roman ado) / Point de fuite (Roman +15)

Son site “Rêve de plume”

Une interview de Nancy, où elle explique comment est née Venise et plein d’autres choses !

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRR6QKbXdAXesOd9mF7l6WGn98LZ1Xo7LiC6IWO6TyFyVFsFtglEFmKQVfw0oIu5cwN6nI&usqp=CAU

Lewis. Caméléon métis de Justine Jotham et Sophie Hirsch #roman

Lewis Caméléon métis : Une belle manière d’aborder le thème de l’appartenance à un groupe

Lewis caméléon métis

Roman pour la jeunesse dès 8 ans

Lewis
Caméléon métis

de Justine Jotham
et Sophie Hirsch

Ed. Poulpe fictions, ill. de Sophie Hirsch, août 2020, 168 pages- 9,95 euros

Thèmes: deuil, identité, racines, différence, voyage, immigration, tolérance

 

Présentation de l’éditeur: “Adopté par la joyeuse famille des Dupont-Durand, Lewis pourrait avoir la vie douce si les autres animaux du quartier ne se moquaient pas sans cesse de sa drôle de démarche ou de sa couleur de peau (jamais la même et, pourtant, jamais la bonne, selon eux). Né d’une mère lézard et d’un père caméléon qu’il n’a jamais connu, Lewis s’interroge sur ses origines. Il n’a qu’une hâte : découvrir la Gwaraïbe ! Surprises et amitiés l’y attendent, dans ce voyage qui pourrait bien changer sa vie.”

 

Lewis caméléon métis est un chouette roman explorant divers thèmes tels que l’adoption, l’identité ou encore le retour aux sources. Bien que Lewis soit un animal, il est très facile de s’y identifier. Notre lézard-caméléon est un personnage attachant en quête de reconnaissance. En effet, c’est auprès de ses pairs qu’il cherche des réponses à ses questions existentielles.

Le récit est accessible aux plus jeunes grâce à l’écriture fluide et sans fioritures de Justine Jotham. Petite originalité supplémentaire, un proverbe créole introduit chaque chapitre. C’est tout simplement génial!

Avec beaucoup d’humour et de légèreté, Lewis caméléon métis livre un message universel: celui de l’acceptation de soi. Quant aux illustrations de Sophie Hirsch, elles renforcent le côté humoristique tout en apportant une petite touche de fraîcheur.

Lewis et ses amis sont tout simplement adorables! Mine de rien, de nombreuses thématiques actuelles sont évoquées comme par exemple l’expatriation. Même si l’ensemble du récit reste une aventure parfois cocassse, le fonds lui est plutôt sérieux. En somme, une manière sensible et délicate de traiter d’évènements dramatiques survenus dans certains endroits du monde.

Lewis caméléon métis est une belle découverte. C’est le tome 8 d’une série éditée par les éditions Poulpe fictions, série nommée “Nos amies les sales bêtes” (ce qui est plutôt comique vous en conviendrez).

Il me tarde de lire les autres tomes!

 

~Melissande~

 

+ Un autre album sur le thème de la différence, présenté par Hérisson: La différence de Jeanne Willis et Tony Ross

+ Pour découvrir le travail de Sophie Hirsch, c’est par ici

Si tu vois le Wendigo – Roman ado

wendigo
Roman ado (13+)

SI TU VOIS LE WENDIGO

Christophe Lambert

Syros (2021)

*****

Connaissez-vous le wendigo ? C’est un esprit de la forêt, une créature nocturne et humanoïde à tête de caribou, qui vit dans les bois. La nuit, il vient taper à la fenêtre. Surtout, ne le suivez pas… Surtout, ne lui demandez rien ! On vous aura prévenu…

Un octogénaire nous raconte l’histoire qui lui est arrivée 70 auparavant. Il avait 13 ans et rentrait chez lui avec son meilleur ami Bobby Lee. C’était les grandes vacances, ils avaient joué aux cow-boys tout l’après-midi. Ils étaient presque arrivés chez eux, quand ils virent une femme nue, le menton en sang, titubant sur la route… Suite à cette étrange rencontre, il en fera une autre, plus étrange encore.

*****

Je savais bien que le nom de l’auteur me disait quelque chose… (Et non je ne pensais pas à l’acteur !) J’ai déjà lu et apprécié deux de ses romans : “Soul breakers” et “le dos au mur” présentés dans ce billet.

Ici, en plus d’une belle aventure fantastique, il y a plein de sujets importants qui sont abordés, même s’ils ne le sont que partiellement. Il y a une critique de la société américaine de ces années là, les femmes battues, le syndrome de stress post-traumatique du soldat, l’homosexualité… On y parle aussi de Thoreau et de son livre “Walden ou la vie dans les bois”. Et des choix que chacun doit faire au cours de sa vie…

L’écriture est fluide, visuelle et très agréable !
J’ai passé un très bon moment.

Je devrais inventer un nouveau logo pour ce genre de livres “Lu en 24h max !” Tellement ils sont addictifs !

*****

Lire les 10 premières pages (site éditeur)

Un autre roman “Colorado train parle du wendigo, de l’amérique des années 50, de gamins qui jouent…

Et un autre très bon roman ado dans lequel on parle de Thoreau et de son livre Walden ou la vie dans les bois : Douze ans, sept mois et onze jours