Un chant de Noël – Conte d’après Dickens

chant

Un chant de Noël

Lucie Papineau

Stéphane Poulin (ill.)

D’après Dickens (1843)

Dominique et Compagnie (2004)

*****

Il était une fois dans un petit village, à la veille de Noël, un petit cochon boudeur. Boustru était triste, mais ne s’en rendait pas compte. En fait, il détestait Noël. Il alla se coucher tôt en espérant passer rapidement cette mauvaise période. Mais impossible de trouver le sommeil…

Une petite souris lui rendit visite pendant son insomnie et lui montra la magie des Noëls passés. Puis la tristesse des Noëls présents. Et enfin, la solitude des Noëls à venir…

*****

https://static.fnac-static.com/multimedia/FR/Images_Produits/FR/fnac.com/Autre_vues_340/5/9/7/9782895124795_3/tsp20130828093305/Un-chant-de-Noel.jpg

Dans la version de Dickens, c’est le « fantôme » de Marley, l’ex-associé de Scrooge, qui vient le voir et lui annonce la visite de plusieurs esprits. Ici, dans ce très bel album, c’est la petite souris qui joue le rôle de Marley. L’histoire n’est pas destinée à faire peur, mais on sent bien la tristesse et la solitude. Pour les plus jeunes, rassurez-vous, l’histoire finie bien.

Si j’ai pris cet album au départ, c’est parce que j’ai été séduite par la couverture, et quand j’ai vu le nom de l’illustrateur je n’ai plus hésité ! Stéphane Poulin a gagné de nombreux prix et on voit pourquoi. Il y a une double page dans cet album qui représente un village dans le soir qui tombe. Cette illustration m’a tout de suite fait penser aux tableaux de peintres flamands (ou hollandais peut-être) du 15/16ème siècle.

Une belle histoire d’amitié et de partage + de magnifiques illustrations = ♥

*****

Bio de Lucie Papineau sur le site de l’éditeur

De Stéphane Poulin, nous vous avons déjà présenté : Bartleby le scribe

Pour ceux que cela intéresserait, la version de Dickens (1843)

Ce sera ma première participation au Challenge Contes et Légendes organisé par Bidib Ma petite médiathèque

http://mapetitemediatheque.fr/wp-content/uploads/2018/11/challenge-contes-et-l%C3%A9gendes-239x300.jpg

 

classiques

Cet album participe également au Challenge « Je (re)lis des classiques « 

et au challenge albums !

challenge albums 2018

L’inoubliable Noël de Pettson et Picpus

Pettson

 

L’inoubliable Noël

de Pettson et Picpus
Sven Nordqvist

Autrement Jeunesse (2009)

Plume de Carotte (2018)

*****

C’est la veille de Noël. Pettson et son chat Picpus, coincés par la neige depuis plusieurs jours, décident de sortir faire quelques courses pour préparer le réveillon. Ils doivent aussi déblayer la neige devant la maison, le poulailler, l’appentis à bois… Mais hélas, alors qu’ils ramassent tous deux des branches de sapin pour décorer la maison, la luge sur laquelle étaient les branches heurte Pettson qui a bien du mal à se remettre debout… Il arrive clopin clopant à aller jusqu’à la maison, mais le réveillon semble bien compromis !

*****

Cet album n’est pas tout jeune puisque publié pour la première fois en Suède en 1988 , mais il a gardé toute sa fraîcheur et surtout, son humour ! Les illustrations sont vraiment très drôles, avec de petits personnages (souris, pères Noël…) qui font leur vie dans tous les coins de pages… Regardez bien aussi les tableaux accrochés au mur, ils reprennent les situations de la page. Bref, ça fourmille de gags et de petits détails, j’ai trouvé ça très amusant !

Ma scène préférée est celle où le chat lave par terre en surfant sur la brosse… Trop drôle ! Sans parler de la poule qui joue au docteur.

Pour finir, je dirai que c’est une vraie histoire de Noël puisque c’est une très belle chaîne de solidarité, d’entraide, de partage et d’amitié qui se met en place.

Une très jolie découverte !

J’ai vu qu’il existait 7 ou 8 albums de Pettson et Picpus ! Je vais essayer de trouver les autres. Les éditions Autrement ont cessé leur activité, mais vous pourrez retrouver les aventures de Pettson et Picpus aux éditions Plume de Carotte qui ont eu la très bonne idée de les rééditer (dans un format un peu plus petit).

*****

Feuilleter l’album

challenge albums 2018

Un album qui participe au Challenge Albums (même si j’ai franchement perdu le compte…)

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Un noël dans les étoiles & La belle nuit de Noël

Aujourd’hui deux jolis albums sur Noël, découvert à Noël dernier, mais dont nous n’avions pas parlé. Il est temps de les ressortir et de faire resurgir la magie ! Dans les deux on part du principe que le père noël existe… Ici nous ne voulions pas spécialement que mini hérissonne croit au Père Noël, mais entre l’école, le centre de loisirs, les grands parents et les livres… elle y croit dur comme fer… alors on la laisse rêver.

max et lapin noëlMax et Lapin

La belle nuit de Noël

Les albums de Max et Lapin – toute une collection – plaisent beaucoup à mini hérissonne. Ce sont de petits formats carrés, tout simple, avec en personnage récurrent Max, un jeune garçon de l’âge de mini hérissonne – 3 ans environ -, et son doudou, Lapin, qui est toujours à côté de Max, et à un côté animé dans les illustrations – même si ce n’est pas le cas dans l’histoire-. Mini hérissonne ayant aussi un doudou lapin, l’identification a tout de suite fonctionné avec ce petit héros. A 3 ans, en plus, les héros récurrents, c’est top… surtout quand ils vivent la même chose que nous.

Dans la belle nuit de Noël Max va préparer l’arrivée du Père Noël : décoration du sapin, cuisine pour faire des sablés, chaussons sous le sapin… et au dodo ! Mais qu’il est dur de dormir la nuit de Noël ! Dès qu’il entend un bruit dehors, Max se relève pour aller voir. Accompagné de sa maman, chaudement habillé, il va découvrir dehors dans la neige un petit oiseau et lui donner quelques miettes de gâteau.

Mini hérissonne apprécie cette histoire simple, mais moi aussi. J’aime que le Père Noël soit suggéré mais n’apparaisse pas, j’aime l’ambiance de Noël et ses jolis décors. Un très joli album pour préparer Noël, dès 2 ans.

d’Astrid Desbordes et Pauline Martin. Nathan, 2017. 9782092788721, 5,90€

Un Noël dans les étoiles

Un Noël dans les étoiles a aussi eu beaucoup de succès auprès de mini hérissonne. Si l’histoire est plus complexe, et complètement fantastique, elle offre une construction intéressante et touchante. Le jeune héros Albert va se retrouver emporté par un lutin, sur un renne, au pays du père Noël, car sa grand-mère, bien malade, n’a rien demandé pour Noël. Le côté féerique est bien là, l’ambiance de Noël aussi, mais la thématique de faire plaisir à la grand-mère change des traditionnels tas de cadeaux pour les enfants. Un peu de rêve, de magie, d’espoir.

A 3 ans, mini hérissonne ne comprend sans doute pas tout dans cette histoire, notamment la maladie de la grand-mère, mais le côté féerique, avec ce lutin qui vole une écharpe au bonhomme de neige lui a beaucoup plu… tellement qu’elle a surveillé avidement notre bonhomme de neige… en février ! Si je ne suis pas fan du gros bonhomme rouge – qui d’ailleurs n’apparaît pas vraiment- le coté magie de Noël, qui permet de faire plaisir à ses proches avec un cadeau un peu différent m’a beaucoup touché.

Un album à conseiller dès 3-4 ans, pour découvrir que Noël est magique et permet de faire rêver petits et grands.

de Jeanne Boyer et Marie Paruit. Magnard jeunesse, 2017. 978-2-210-96480-8, 14,90€


+ Retrouvez les livres du blog autour de Noël 

+ D’Astrid Desbordes nous vous avons déjà présenté les albums Edmond, comme La fête sous la lune.

+ Challenge Albums 2018

La petite femme du Père Noël

petiteLa petite femme du Père Noël

Kochka
Éditions Oskar (2017)
^^^^^

Rose d’hiver, auteure à succès solitaire, fait la connaissance, quelques jours avant Noël, de plusieurs enfants : Noëlle, une fillette en fauteuil roulant, Max, un jeune garçon plein de sombres pensées et son ami Gaspard ainsi que Pêche, une étonnante petite fille…

Ensemble, ils vont vivre une aventure qui changera leur façon de voir les choses, et par la même occasion, leur vie !

^^^^^

Quand quelqu’un souhaite quelque chose qui semble impossible, on lui dit « tu crois au Père Noël » ! Et si c’était ça qui donne un sens à la vie ? La capacité à s’émerveiller, à rêver les yeux ouverts ?

Une très jolie histoire de Noël, sur le pouvoir de l’imaginaire et la force que donne une vision « positive » des choses…

Un petit roman résolument positif !! Facile à lire, mais plutôt à partir de fin CE1/Ce2, la police est grosse, les chapitres courts, mais il n’y a pas d’illustrations et il fait quand même 110 pages !

^^^^^

Sur Ricochet, une petite biographie de l’auteure et une bibliographie qui à l’air assez complète !

Éditions Oskar

Chez cet éditeur, nous vous avons déjà présenté : La femme noire qui montra le chemin de la liberté, Grégoire le froussard (3ème livre présenté dans ce récap Halloween), Le secret de grand-oncle Arthur (4ème livre présenté), Mon frère a une tornade dans la tête, Banzaï Sakura, Même pas cap

*** Joyeuses fêtes de fin d’année ! ***

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :