Histoires sur les roses, la pluie et le sel de Dzavinka Matiyash

Des nouvelles fascinantes, empreintes de nostalgie et de spiritualité

Recueil de nouvelles pour adultes

Histoires sur les roses, la pluie et le sel

de Dzvinka Matiyash

 

Editions bleu et jaune, mars 2020,

228 pages- 22 euros

 

Thèmes: famille, pauvreté, religion, art, espoir, amour

 

 

Présentation de l’éditeur: “Les Histoires sur les roses, la pluie et le sel sont de véritables miniatures littéraires. Elles relient les dimensions humaine et divine qui s’y rencontrent et s’y expriment avec une simplicité déconcertante et une remarquable poéticité.

Qu’il s’agisse du monde réel ou imaginaire, les miracles sont partout : la Sainte Vierge se déplace à bicyclette, une jeune femme qui ne peut plus marcher parvient à courir avec le vent, un moine bègue et simple d’esprit apprend à lire en latin et en d’autres langues, ou encore des fleurs ne fanent jamais… La joie et la tristesse, le bonheur et la souffrance se côtoient inlassablement. C’est ainsi qu’une harmonie rare et profonde envahit le cœur des êtres humains qui arrivent à trouver la vérité absolue.

Ce livre donne un sens à chaque petite chose de la vie.”

 

 

Traduit de l’ukrainien par Justine Donche-Horetska

 

En premier lieu, je vous invite à vous arrêter quelques instants pour observer la couverture d’Histoires sur les roses, la pluie et le sel. Sur un fond rose pâle se découpe une rose bien singulière, aux teintes bleutées. Quelques gouttes translucides semblables aux larmes terminent cette compositon rafinée et la magie opère…

J’ai véritablement été séduite par ce recueil de nouvelles. Histoires sur les roses, la pluie et le sel n’est pas un ouvrage ordinaire. Divisé en trois parties, chacune d’entre elles se composent de quinze récits à propos (comme le titre l’indique) de roses, de pluie et de sel.

De toutes les histoires contées par Dzvinka Matiyash, ce sont celles évoquant les roses que j’ai préférées. Certains récits relèvent du fantastique intérieur puisque seuls les protagonistes assistent aux miracles.

Idée originale, nous retrouvons au fil des pages certains personnages à travers différents moments de leur vie. Avec beaucoup de poésie, Histoire sur les roses, la pluie et le sel conte le quotidien de personnes ordinaires au destin extraordinaire. Parfois tragique, ce recueil décrit tout simplement la vraie vie. De celle que l’on a en rêve, des moments de joie et et de peine. Une vie pavée de souvenirs qui offre ses cadeaux et les reprend au moment où l’on s’y attend le moins.

La plume de Dzvinka Matiyash peint tout cela avec sensibilité sans jamais tomber dans le mélodramatique. Avec des mots justes et forts, l’auteur parvient à nous toucher. Et l’on referme ce livre à regret. Comme l’on aurait aimé courir plus longtemps en compagnie du vent ou encore célébrer la statue de la vierge un hiver de plus…

 

Une très belle découverte en somme que je vous recommande chaleureusement!

 

~Melissande~

 

+ L’avis de Monsieur Philippe Bonnet sur Les soirées de Paris

+ La présentation de l’auteur sur le site de l’éditeur

 

 

 

Nous suivre et partager :

Mon roman pourpre aux pages parfumées- MA 2

pourpre
Le Mois Anglais
Nouvelles

Mon roman pourpre aux pages parfumées
et autres nouvelles

Ian McEwan

Folio

*****

Trois nouvelles très différentes dans ce petit recueil.

La première nouvelle, “Mon roman pourpre aux pages parfumées” (My Purple Scented Novel), a été écrite en 2016. Elle a été publiée en France pour la première fois dans le magazine Lire (juillet-août 2016).

On y entend la confession d’un auteur, Parker Sparrow. Confession dans laquelle il nous explique qu’il a volé une vie et n’a pas l’intention de la rendre.

Le dernier jour de l’été” (Last day of summer) écrite en 1976 est déjà parue dans le recueil “Sous les draps et autres nouvelles” en 1997.

Un jeune garçon de 12 ans nous parle de sa rencontre, un été, avec une jeune femme prénommée Jenny. Les bons moments qu’ils vont passer ensemble, ce qu’elle va changer dans sa vie.

Pour la dernière nouvelle “Réflexions d’un singe captif“, nous sommes dans la tête d’un singe. Il est amoureux et jaloux. Paru en 1975.

*****

Douceur et cruauté…

J’ai beaucoup aimé la première nouvelle qui donne son titre au recueil “Mon roman pourpre aux pages parfumées”. Elle est machiavélique !

La deuxième m’a plu également, elle est “en pente douce”. On y suit l’arrivée de Jenny dans une maison où vivent plusieurs personnes. Ce que son arrivée va changer. C’est à la fois très doux et très cruel.

Par contre, je n’ai pas vraiment compris, ni aimé la dernière, l’histoire de ce singe jaloux…

Avec ces nouvelles, je découvrais la plume de Ian McEwan, que j’ai beaucoup aimé. Un de ses romans “Dans une coque de noix” attend sagement dans ma pal. Je me régale d’avance !

Beaucoup de douceur dans l’écriture de ces nouvelles, jusqu’à la fin, perfide, étonnante ou parfois très cruelle !

*****

C’est ma 2ème lecture pour ce Mois Anglais 2020

organisé par Lou et Titine

et relayé sur Instagram par Lamousmé

Logo réalisé par Belette alias Cannibal Lecteur

Nous suivre et partager :

Aucune terre n’est la sienne – étapes indiennes 3

terreChassés d’un pays qui était le leur…
Nouvelle

Aucune terre n’est la sienne

Prajwal Parajuly

Éditions Jentayu (2016)

*****

La nouvelle “Aucune terre n’est la sienne” a été traduite et publiée en 2016 aux Éditions Jentayu dans le numéro 4 de sa revue et dont le titre était “Cartes et Territoires “, un numéro “consacré à la géographie, au voyage physique ou spirituel et aux frontières culturelles, mémorielles et sensorielles dans les littératures contemporaines d’Asie.”

*****

Anamika vit avec son père malade et ses filles dans un camp de réfugiés à Khudunabari au Népal. Comme plus de 100 000 réfugiés d’origine népalaise expulsés du jour au lendemain de leur maison ou de leur terre au Bhoutan. Mais contrairement à la plupart d’entre eux, Anamika n’a aucune nostalgie. Son pays ne veut pas d’elle ? Elle vivra ailleurs.

Quand elle demande à ses filles ce qu’elles ont étudié à l’école ce jour-là, elles répondent qu’on leur a parlé de ce qui se passe quand on s’installe dans un pays étranger.

Extrait :

« Encore cette histoire d’Amérique ? On l’entend depuis le jour où on est arrivés ici. À ton âge, tu crois encore tout ce qu’on te dit, Diki ?
— Mais il paraît que c’est vrai cette fois, répondit sa fille. L’Amérique va accueillir certains d’entre nous.
— En admettant que ce soit vrai, comment vont-ils choisir qui partira ou pas ? demanda Anamika avec un geste dédaigneux. Et qu’arrivera-t-il à ceux qui resteront ?
— On nous a dit en classe que l’Amérique prendrait ceux qui sont en forme, pas très vieux et qui parlent anglais, répondit Diki.”

*****

Une très belle nouvelle (même si pas très gaie vu le sujet) que j’ai découverte grâce à la présentation de Pativore qui a si bien su me donner envie que je suis allée la lire juste après avoir lu son billet !

Nouvelle que vous pouvez découvrir dans son intégralité dans le numéro 4 de la revue Jentayu.

Courte biographie de l’auteur, qui vient de sortir un roman “Fuir et revenir” que la lecture de cette nouvelle m’a donné envie de lire.

https://products-images.di-static.com/image/prajwal-parajuly-fuir-et-revenir/9782490155231-475x500-1.webp

*****

Voici ma 3ème participation aux étapes indiennes chez Hilde.

http://www.lelivroblog.fr/media/00/01/3463383214.jpg

Mes autres lectures pour ces étapes indiennes :

  1. BD : India Dreams (T1) de Maryse et Jean-François Charles
  2. Roman : La tresse de Laetitia Colombani
Nous suivre et partager :

Sables émouvants – Nouvelles ado

SablesNouvelles
Ados / Adultes

Sables émouvants

Jean-Luc Luciani

Le Muscadier (2018)

*****

Sables émouvants est un recueil de 7 nouvelles. Si j’ai beaucoup aimé les 3 premières, très percutantes, les autres ne me laisseront pas un souvenir impérissable. Certaines nouvelles sont assez dures, laissant même une impression de malaise…

*****

1) Burn(es) out

Amandine Lebrun a écrit un livre “Comment répondre aux questions de vos enfants sur la sexualité ?” Invitée à aller répondre aux questions de 5 ados dans une cité, elle va passer un drôle de moment ! Une histoire qui met une claque et ne peut laisser indifférent…

2) Daesh everywhere

Nous suivons un journaliste dans son enquête sur une secte où les gens qui y entrent s’engagent à se suicider dans les 30 jours. Terrible. Et le pire, c’est que ça pourrait exister…

3) Positif

Attendre les résultats d’un test, c’est souvent angoissant. Mais quand le résultat peut bouleverser votre vie… Une nouvelle très courte (3 pages) dont je ne dirais rien pour ne pas risquer de dévoiler l’histoire. Sinon que je l’ai bien aimée !

4) Pauline se pose des questions

Elle en pose surtout beaucoup à son ami ! Une nouvelle beaucoup plus soft.

5) Des débuts prometteurs

Écrire, pour le plaisir ou pour l’argent ? Celle-ci ne m’a pas convaincue.

6) Un si doux secret

L’amour : ça vous tombe dessus sans qu’on s’y attende… La chute m’a amusée !

7) Dinde de Noël

Un homme en galère trouve un job pour les fêtes de Noël. Il doit être déguisé en Père Noël et faire des photos avec les enfants. J’avoue ne pas avoir compris l’intérêt de celle-ci…

*****

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez lire le début de la nouvelle “un si doux secret“.

Du même auteur, nous vous avons déjà présenté 3 romans : Même pas cap !, Et à la fin, il n’en restera qu’un, Station sous-paradis

D’autres recueils de nouvelles parus dans cette collection : Jours de neige, Jours de soleil, Sur le dos de la main gauche, Le 9ème continent, Orient Extrême

Nous suivre et partager :