Deux enquêtes de Sherlock Holmes

deuxRecueil de nouvelles
A partir de 9/10 ans

Deux enquêtes de Sherlock Holmes

Arthur Conan Doyle

Illustrations de Grégoire Vallancien

Lire c’est partir (2018 / vo 1892)

*****

Voici donc le résumé de ces deux enquêtes.

https://www.lirecestpartir.fr/wp-content/uploads/2016/07/9054-2.jpg

L’association des hommes roux (1892)

Mr Wilson, homme d’âge moyen à la flamboyante chevelure rousse, vient raconter à Sherlock Holmes une étrange histoire. Après sélection, il a été recruté pour faire partie d’une association des hommes roux. Son travail ? Recopier une encyclopédie, tous les matins, de 10h à 14h. Et pour cela, il touche 10 livres par semaine, une coquette somme qu’il ne veut pas perdre. Pourtant, le matin même, en arrivant au bureau, il trouve porte close… Très ennuyé d’avoir perdu cette rente, il fait appel à notre célèbre détective.

Une histoire courte et plutôt amusante !

J’aime beaucoup la couverture mais un peu moins les têtes des personnages.

L’escarboucle bleue (1892)

Deux jours après Noël, Watson passe voir son ami Sherlock Holmes et le trouve affalé sur son fauteuil, entouré de journaux froissés… Watson le pensant très occupé veut partir, mais Sherlock le retient, car il veut son avis sur des faits un peu étranges… En effet, l’agent de police Peterson a ramassé sur la voie publique une oie et un chapeau.

Là encore, j’ai préféré l’histoire aux illustrations, mais il y en a relativement peu de toute façon et cette histoire là est pleine d’humour également.

Deux histoires à lire sans hésiter.

*****

Pour ceux, qui, comme moi, se demanderait ce qu’est une “escarboucle“, c’est, soit un blason, soit comme ici, un grenat rouge foncé (sauf que dans l’histoire, il est bleu !) https://1.bp.blogspot.com/-qlSdkwSxbBM/Vdzo-ZaZSKI/AAAAAAAAR8Y/d2XlIuVOu_c/s320/escarboucle%2B2.jpgLire ces nouvelles en pdf :

L’association des hommes roux

L’escarboucle bleue

Les autres œuvres d’Arthur Conan Doyle

Pour en savoir plus sur Sir Arthur Conan Doyle (en anglais)

Sherlock encore : Le diadème de Beryls (Alb), en bd (3ème bd présentée), en film, en bd jeunesse – L’homme à la lèvre tordue

Le site de l’illustrateur (allez voir, il y a des choses très sympa !)

Je vous avais présenté cet éditeur ici

*****

Un recueil qui participe au au Mois anglais (avec un peu de retard !) et au challenge Cette année sera classique

 

Mes sacrées tantes – Nouvelles Indiennes

tantesRecueil de 8 nouvelles
Ado/Adulte

Mes sacrées tantes

Bulbul SHARMA

Traduit de l’anglais (Inde) par Mélanie Basnel

Picquier poche (2009)

*****

Le pèlerinage de Mayadevi

Pour son anniversaire (68, 70 ou 75 ans, elle ne savait plus très bien) Mayadevi décida de se rendre à Londres pour voir son plus jeune fils, Amit. Celui-ci, parti 40 ans plus tôt à l’âge de 18 ans, n’était en effet jamais revenu et elle souhaitait le revoir avant de mourir. La chute est amusante.

L’atterrissage à Bishtupur

Neelima faisait le désespoir de son père. Celui-ci, homme cultivé et ayant un point de vue moderne sur l’émancipation des femmes, souhaitait donner la meilleure éducation possible à sa fille. Mais Neelima ne voulait pas aller à l’école, elle voulait se marier ! C’est assez drôle et ça donne une bonne idée de certaines coutumes indiennes.

Les tantes et leurs maux

Meera, 14 ans, était à la fois très excitée et très embarrassée. C’était la première fois qu’elle partait en voyage sans ses parents. D’où l’excitation. Mais elle voyageait avec trois tantes un peu excentriques qui passaient leur temps à se faire remarquer, d’où l’embarras… Une histoire très drôle !

Une très jeune mariée

Le traumatisme vécu par une jeune enfant que l’on a marié et qui se retrouve loin de ses parents dans sa nouvelle demeure, celle de son mari, guère plus âgé qu’elle. On apprend pas mal de choses sur certaines coutumes et il y a pas mal d’humour aussi !

Les premières vacances de R. C.

Rathin Chandra Banerjee était un homme sérieux, avec une vie très organisée et des règles très précises. Ce matin là pourtant, il surprit tout le monde en décidant d’emmener toute la maisonnée en vacances. Vacances, pourtant, qui n’avaient rien d’un voyage d’agrément, comme il le fit tout de suite comprendre. C’était plutôt une sorte de pèlerinage. Où comment on peut être amené à lâcher prise !! Une histoire pleine de rebondissements pour cet homme à la vie réglée comme du papier à musique…

Jusqu’à Simla en tonga

Ananda était en route pour prendre un poste de traducteur auprès des britanniques quand il vit Anima. Il tomba aussitôt amoureux d’elle et la demanda en mariage. Après un long et fatigant voyage, ils arrivèrent à Simla et s’installèrent dans une maison. Au fil du temps, Anima et Ananda s’éloignèrent l’un de l’autre. Une drôle d’histoire qui parle de l’accession à l’indépendance de l’Inde et qui se termine le 15 août 1947.

Une trop grande épouse

Rupbala était une femme d’un mètre soixante quinze. Rien d’extraordinaire, sauf que son mari, qui ne faisait qu’un mètre soixante, en avait pris ombrage.  Le mariage avait été conclu par les parents alors que tous deux étaient enfants et la différence de taille invisible à ce moment là. Rupbala apprendra que sa taille peut servir et même être appréciée !

La vie dans un palais

Un jour, le mari de Gita s’en alla. Du coup, celle-ci décida de faire la même chose et d’aller à la ville chercher du travail. Mais le reste de la famille ne l’entendait pas de cette oreille…. S’émanciper n’est pas une chose facile !

J’ai passé un bon moment avec ce recueil de nouvelles. N’ayant que peu de connaissances sur l’Inde, j’ai parfois été surprise par le poids de la famille, des coutumes ou traditions… Un glossaire, bienvenu, clos ce recueil.

*****

INDE : Romans, BD et nouvelles déjà lus

  1. BD : India Dreams (T1) de Maryse et Jean-François Charles
  2. Roman : La tresse de Laetitia Colombani
  3. Nouvelle : Aucune terre n’est la sienne de Prajwal Parajuly
  4. Roman : L’extraordinaire voyage du Fakir… de Romain Puertolas

 

Les littératures de l’Inde aux éditions Picquier

 

Challenge “Les étapes indiennes” proposé par Hilde du Livroblog

2021 Cette année sera classique

Nouvelle année, même challenge,
Mais nouveau nom et nouveaux logos !

2021

2021

Cette année sera classique

est donc le nouveau nom du challenge

Cette année, je (re)lis des classiques

*****

Avec Blandine du blog Vivrelivre

*****

Pour cette 4ème année, nous avons décidé, avec Blandine, de “rafraîchir” notre challenge en changeant son nom et en créant de nouveaux logos.

Mais sur le fond, le principe est le même. Le but étant de sortir nos vieux classiques des étagères poussiéreuses où ils s’ennuient, de les lire et de partager nos ressentis, bons ou mauvais !

2020 ayant été une année vraiment particulière, souhaitons que 2021 soit plus “classique”. Et lisons ou relisons les classiques de tous pays.

*****

Le challenge court sur toute l’année, du 1er janvier au 31 décembre 2021 inclus.

Tous les supports sont acceptés : romans, pièces de théâtre,  livres audio, mais aussi leurs adaptations en BD, manga, jeunesse, voire films.

Nous acceptons tous les livres publiés avant 1970.

*****

Et toujours quatre paliers de lectures :

Pourquoi pas ? (1 lecture)

Aurore (Boubou Family – sur Instagram)

FondantGrignote

Hilde

Itzamna

Mya

 

J’aime l’idée (3 lectures)

Éléonore (Pousse de Gingko)

 

Je deviens accro (6 lectures)

DF

Bidib

 

Lydia (Purple Velvet)

 

Isabelle (Ribambelle d’histoires)

On ne m’arrête plus (12 lectures)

Blandine (Instagram)

 

Jojoenherbe

Nathalie (moi)

 

Pativore

*****

Facultatif
Des mois thématiques et des Lectures Communes.

Janvier : Thème libre

LC Nathalie : Les braves gens du Tennessee d’Erskine Caldwell (1969) – USA Présentation en février pour le AAHM chez Enna :( Pas lu…

 

Février : Histoire

LC : Les Croix de Bois de Roland Dorgelès (Blandine – Nathalie – Isabelle) – En partenariat avec le Challenge Première Guerre Mondiale chez Blandine – Tjs en cours…

 

Mars : Souvenirs scolaires

LC Blandine : La Peau de chagrin, Honoré de Balzac

Autre thème : Le Rouge et le Noir de Stendhal – Blandine + Nathalie + Isabelle  :( Pas lu…

 

Avril : L’Asie

LC Nathalie : Journaux des Dames de Cour du Japon ancien :( Pas lu…

Autre thème : Autour de BaudelaireBlandine + Lydia

 

Mai : En partenariat avec le Challenge Contes et Légendes de Bidib : Mythologies grecque et perse

LC Blandine : L’Odyssée d’Homère (jeunesse, éditions Nathan)

LC Nathalie : Rien…

 

Juin : Auteurs européens

LC Blandine : Emma de Jane Austen + Jojo en herbe + Mya

LC Nathalie : Northanger Abbey de Jane Austen + Jojo en herbe Il me reste une semaine !

 

Juillet : Voyage, voyage !! Un auteur d’ailleurs

LC Blandine : La fille du Capitaine. Pouchkine

LC Nathalie : La nuit bengali de Mircea Eliade + Hilde

 

Août : L’Amour ! ♥

LC Blandine : Vingt-quatre heures de la vie d’une femme. Stefan Zweig

LC Nathalie : Un amour de Dino Buzzati et/ou un livre d’Anaïs Nin (Journal 1 ou Les petits oiseaux)

 

Septembre : Au-delà de l’Atlantique (États-Unis, Canada, Amérique Latine)

Lecture Commune : L’Adieu aux armes d’Ernest Hemingway (Blandine – Nathalie) – En partenariat avec le Challenge Première Guerre Mondiale chez Blandine

 

Octobre : Science-Fiction et Fantastique

LC Blandine : Dr Jekyll & Mister Hyde de Stevenson

LC Nathalie : Cristal qui songe de Theodore Sturgeon

 

Novembre : Adaptations (jeunesse, BD, films ; auteur classique devenu personnage)

LC Blandine : Un chant de Noël, Dickens chez Nobi-Nobi (manga) + EléonoreIsabelle

LC Nathalie :

 

Décembre : Noël et Fêtes de fin d’année

LC Blandine : La nuit de Noël. Nicolas Gogol + Lydia

LC Nathalie :

N’oubliez pas de nous préciser le titre, l’auteur, l’éditeur et la date et, svp, d’apposer le logo du challenge dans votre billet !

*****

Vos liens d’articles sont à déposer ici ou sur l’article de Blandine.

 

Vous pouvez participer sur Instagram (nous laisser les liens en commentaires) avec #2021cetteannéeseraclassique

Et un groupe Facebook a été créé, dans lequel nous vous proposerons des Lectures Communes autour d’auteurs ou de thèmes chaque mois.

*****

Et voici notre deuxième logo, vous prenez celui qui vous plaît le plus !

2021

Merci à Mezzgarth d’avoir pris le temps de nous faire ces deux nouveaux logos !

*****

Bilans des années précédentes :  2018 –  20192020

*****

Pour vous aider dans ce challenge, n’hésitez pas à fréquenter assidument les librairies ou les bibliothèques, mais également le net avec Ebook gratuit Français

Nous vous souhaitons de belles lectures et de belles découvertes,

Blandine et Nathalie

La nuit de Noël – Nicolas Gogol

Conte
Ado/Adulte

nuit

La nuit de Noël

Nicolas Gogol

Traduction d’Eugénie Tchernosvitow

Librio (1998 / VO 1832)

*****

C’était la nuit avant Noël. Les étoiles brillaient, c’était une froide nuit d’hiver et la lune éclairait tout. Une sorcière ramassait des étoiles qu’elle rangeait dans sa manche. Tandis qu’un diable se brûlait les doigts en essayant d’attraper la lune. Ce diable en voulait tout particulièrement à Vakoula le forgeron. Et comme c’était sa dernière nuit sur terre, il voulait absolument se venger de lui. Et pour cela, il voulait l’empêcher d’aller voir la belle dont il était amoureux, la fille de Tchoub : Oksana.

*****

Au bout de 40 pages, j’ai failli m’endormir… Il faut dire qu’il faisait froid dans mon salon !

Et que je n’ai pas l’habitude de la littérature Russe. Méconnaissance des us et coutumes, mais également des noms ont rendu difficile mon entrée dans cette histoire. Ainsi que pas mal de digressions de la part de l’auteur ! Mais j’ai tenu bon (il n’y a que 70 pages !) et au final, je me suis plutôt amusée de cette rencontre entre le diable et le forgeron.

*****

Un extrait :

“Soudain, un autre petit point apparut en face du premier, qui grandit, s’étendit, devint tout autre chose qu’un simple point. Un myope, eût-il chaussé son nez des roues de la voiture du commissaire en guise de lunettes, même alors, un myope n’aurait pu distinguer ce que c’était. Par-devant, on aurait juré un étranger : un petit groin effilé, qui était sans cesse en mouvement et qui flairait tout ce qui était à sa portée. Ce groin était terminé par une petite plaque ronde, comme l’est celui de nos cochons. Les jambes étaient si grêles que si le maire de Iareskov en avait de semblables, il les casserait dès la première “cosaque” qu’il danserait.”

*****

A lire ici en PDF (cette traduction est différente de celle que j’ai lue)

Un livre qui participe à l’objectif PAL chez Antigone, car je devais déjà le lire l’an dernier pour le Christmas Time chez Mya ainsi qu’au challenge Cette année, je (re)lis des classiques.

christmas time