La balade de Yaya – BD jeunesse

YayaA partir de 8 ans

La balade de Yaya

Omont – Girard – Marty (scénario)

Golo (dessin)

Les éditions Fei (2012)

*****

Shangaï, 1937. Yaya est une petite fille qui adore jouer du piano. Elle vit dans un environnement privilégié, une grande maison, des parents riches, une gouvernante. Ce jour-là, elle apprend qu’elle ne pourra pas aller à son concours de piano le lendemain parce que la guerre entre la Chine et le Japon a commencé. Elle est terriblement déçue. Et comme Yaya est une petite fille assez têtue, elle décide d’y aller quand même, en se sauvant par la fenêtre… Bien évidemment, elle ne va pas arriver au conservatoire.

Et c’est là qu’intervient Tuduo, un jeune orphelin qui vit de ses acrobaties et qui est sous la coupe d’un homme sans scrupules, Zhu. Après avoir déposé son petit frère chez les Sœurs pour lui éviter les coups de Zhu, Tuduo va sauver Yaya qui est inconsciente au milieu des ruines.

Les deux enfants vont partir pour Hong Kong, à la recherche des parents de Yaya. Ils vont vivre de nombreuses aventures, plus ou moins tragiques.

*****

J’ai lu à la suite les 3 intégrales. C’est une bd dont j’ai entendu parler à plusieurs reprises depuis plusieurs années, et je ne sais vraiment pas pourquoi je ne me suis pas décidée à la lire avant ! Je crois que c’est à cause du dessin, je ne suis pas très fan de manga.

C’est une belle histoire que cette quête de deux enfants dont l’un, Tuduo, aide l’autre, Yaya à chercher ses parents à travers la Chine. Ils vont rencontrer beaucoup de gens sans scrupules et vivre de nombreuses aventures, pas toujours agréables. Malgré mes “à priori” sur les mangas, j’ai apprécié les illustrations (mis à part les visages !) et les couleurs, plutôt douces et variées.

J’ai oublié un personnage important : L’oiseau Pipo qui est très malin et avec qui Yaya discute.

Une belle histoire, à lire !

https://static.wixstatic.com/media/2f02f3_ed6e919cf1844d1e89a8ee88ccc2a5de.jpg/v1/fill/w_646,h_875,al_c,q_85,usm_0.66_1.00_0.01/2f02f3_ed6e919cf1844d1e89a8ee88ccc2a5de.webp

+ Quelques mots de Sophie Hérisson : c’est une bd qui me semble importante à avoir en CDI et bibliothèque, car sa couverture attirera les lecteurs qui découvriront une bande dessinée plus fournie qu’elle ne parait ! Ce n’est pas un succès fou en général dans le CDI de mon collège ( j’ai très peu de lecteurs de bande dessinée autre que humour) mais dès que je la remet en présentation, elle est empruntée !

D’autres pages sur le site de l’éditeur

Une bd qui a reçu de nombreux prix comme vous pourrez le voir sur le site de l’éditeur.

*****

Cette semaine, nous sommes chez Stephie

Contes du Cimetière avant l’orage

cimetièreDes contes parfaits pour Halloween !

https://assets.wprock.fr/emoji/joypixels/512/1f383.png

A partir de 9/10 ans

Contes du Cimetière avant l’orage

Yak Rivais

Nathan (2000)

*****

8 contes composent ce recueil. Ils sont tous différents, mais ont des points communs. Tous se déroulent dans le cimetière Saint-Patrick, où, c’est bien connu, les défunts sont très bavards. Et tous mettent des enfants face à des créatures pas franchement sympathiques.

Il y a le diable qui veut apprendre à jouer au foot, une goûle souhaitant qu’on lui fasse un shampoing, un poulpiquet trop gourmand, des korandons farceurs, une statue pas contente ou encore un défunt désagréable et pas très malin…

*****

Savez-vous ce qu’est un poulpiquet ? Et un Korandon ? Ou encore une goûle ou un goublin ? Et bien, après cette lecture, vous le saurez !

Il y a beaucoup d’humour dans ces contes. Et, même si les créatures font peur, sont méchantes, cruelles ou diaboliques, les enfants, plus malins, sortent toujours vainqueurs de ces faces à faces. Ils se retrouvent pourtant dans des situations où la peur est bien présente… De l’humour et même des jeux de mots font de ces contes du cimetière un vrai régal !

*****

Contes du Cimetière est une série de livres. En plus de celui-ci, il y a :

Contes du Cimetière :

après la pluie,

au vent d’automne,

dans le brouillard

Il y en a 7 en tout. Bref, de quoi s’amuser un peu ! Par contre je ne suis pas sûre que vous les trouviez neufs, je pense qu’ils ne sont plus édités. Mais vous pouvez facilement les trouver d’occasion (les liens amènent sur des sites d’occasions), alors n’hésitez pas !

*****

Un très bon roman à découvrir pour Halloween (et qui se passe aussi dans un cimetière) : L’étrange vie de Nobody Owens

*****

Un recueil de contes qui participe au #ChallengeHalloween2021

chez Lou et Hilde

https://lelivroblog.files.wordpress.com/2021/09/img-20210801-wa0000-01.jpg?w=378&h=377

Ainsi qu’au Challenge Contes et Légendes chez Bidib

Pour le thème d’Octobre “Halloween ! sorcières, fantômes et monstres en tout genre”

http://mapetitemediatheque.fr/wp-content/uploads/2018/11/challenge-contes-et-l%C3%A9gendes-239x300.jpg

Sorcières Sorcières – BD Jeunesse

SorcièresBD Jeunesse

SORCIÈRES SORCIÈRES

T1. Le mystère du jeteur de sorts

Chamblain & Thibaudier

Éd. Kennes (2014)

*****

Les petites sorcières ont une façon très particulière de jouer “à chat”. Celle qui est touchée devient effectivement un chat, le temps d’attraper la prochaine qui la délivrera du sort. Mais hélas, la petite Miette n’a pas encore de pouvoirs. Alors quand elle est transformée en chat, elle reste un chat ! Heureusement que sa grande sœur Harmonie est là pour la délivrer. Elle menace les autres sorcières de les transformer en citrouilles pourries si elles continuent de faire des misères à sa petite sœur.

Une menace en l’air ou… Toujours est-il que le lendemain, l’une des sorcières a une tête de citrouille ! Les soupçons de tous se portent sur Harmonie qui va devoir faire appel à son intelligence trouver le coupable…

*****

L’histoire est amusante, mystérieuse et pleine de rebondissements. Quand aux illustrations, elles sont rigolotes et colorées. Les personnages ont des petites bouilles toutes rondes avec des petits nez en trompette ! C’est très mignon et cela devrait bien plaire aux plus jeunes.

Ces bandes dessinées peuvent se lire indépendamment les uns des autres car chaque tome est une enquête différente. Le tome 5 est sorti fin 2019, mais à priori la série n’est pas terminée.

*****

De Joris Chamblain, nous vous avons présenté : Les Carnets de Cerise T1, le tome 2, le tome 3, toute la série des Carnets de Cerise et Le journal d’un enfant de lune.

Et avec Lucile Thibaudier à l’illustration : Enola et les animaux extraordinaires T1 et 2 et tome 5

*****

Une bande dessinée qui participe au #ChallengeHalloween2021

chez Lou et Hilde

https://lelivroblog.files.wordpress.com/2021/09/img-20210801-wa0000-01.jpg?w=378&h=377

 

Le malotru – Album jeunesse

malotruAlbum à partir de 4 ans

LE MALOTRU

Bernard Villiot & Léo Méar

Éd. Margot (2021)

*****

Au bout d’une longue rue, en haut d’un gigantesque tas de détritus, vivait un malotru. Un grossier personnage, barbu et bourru, qui habitait une maison biscornue. Avant d’être un malotru, l’odieux individu avait été un malappris. Un gamin malpoli qui ne disait jamais “bonjour” ni “merci”. Un enfant mal élevé et capricieux qui ne savait ni manger ni boire sans faire de bruit, et qui exigeait pas moins de six histoires avant d’aller au lit. Sa chambre était un tel fouillis qu’une chatte n’y aurait pas retrouvé ses petits…

*****

Ainsi commence cet album.

La première chose qui m’a plu (après les chouettes couleurs de la couverture) ce sont les rimes ! J’adore ça. Elles donnent un côté “musical” et du rythme à l’histoire. Je me suis d’ailleurs lu cette histoire à voix haute pour en tester la sonorité. Et je suis sûre que cet album plaira beaucoup aux enfants ! Moi je me régalerai à la raconter. D’autant plus qu’elle est très drôle.

J’ai bien aimé les illustrations aussi, avec les enfants aux bouilles toutes rondes et la multitude de détails à chaque page. Elles sont de plus très colorées.

Nul doute enfin que les réponses “fleuries” du malotru ne fassent beaucoup rire les enfants !

*****

De Bernard Villiot nous vous avons déjà présenté : Le dompteur de ventMonsieur Django et Lady Swing Le souffleur de rêves

Site de l’illustrateur Léo Méar

Le site des éditions Margot (plus à jour à priori, mais ça permet de voir leurs anciennes parutions)