Les plieurs de temps – Série jeunesse

plieursEt si vous pouviez arrêter le temps ? Que feriez-vous ?
Roman à partir de 9 ans

LES PLIEURS DE TEMPS

Manon Fargetton

Noëmie Chevalier (ill.)

Rageot (2017)

* ** *

Robin à la dernière seconde – Les plieurs de temps T1

Robin est un jeune garçon de 10 ans. Il aime tout ce qui est moelleux et sucré. Par contre il a horreur de la violence et manque de confiance en lui. Un dimanche, avec ses petites sœurs Pauline et Anouk, ils partent explorer le grenier de la maison des grands-parents. Une chose formellement interdite bien entendu !

Lors d’une partie de cache-cache, Robin va faire une découverte qui va changer sa vie.

*

Anthony à cinq minutes près – Les plieurs de temps T2

Anthony, nous l’avons rencontré dans le premier tome. C’est le “méchant” de l’école, celui qui embête sans arrêt les autres. Accompagné de ses acolytes Lucas et Yannis, il sème la terreur dans la cour de récréation. Dans ce tome-ci, nous sommes avec lui. Et l’on se rend compte que tout n’est pas si simple…

Robin et Anthony sont des plieurs de temps. Qu’est-ce que c’est ? Allez lire ces deux romans et vous le saurez !

plieurs

∼∼∼∼

Ce sont les premiers romans de cette autrice que je lis. Et je dois avouer que j’ai tout de suite accroché. L’écriture est fluide et les personnages sont attachants. Ils sont loin d’être parfaits, mais ils apprennent de leurs erreurs et mûrissent au fil de l’histoire.

Une histoire qui peut amener aussi à réfléchir aux conséquences de ses actions !

Des romans faciles à lire (sans être simplistes), mais originaux grâce à des personnages qui évoluent et qui ont chacun leur caractère, plus ou moins affirmé. Ce sont des enfants, avec leurs qualités et leurs défauts. Et ils réagissent comme tels.

Un récit fantastique très agréable à lire qui parle d’amitié, de relations familiales et de harcèlement scolaire.

Et à mon avis, ces romans plairont aussi bien aux filles qu’aux garçons, pour ceux qui se poseraient la question…

A lire sans hésiter !
∼∼∼∼

Le secret des elfes - <p><strong>* Graphème : L</strong></p> <p>Une nuit, Tom n'arrive pas à dormir et aperçoit de la lumière par sa fenêtre : c'est Méline, une camarade de classe. Celle-ci cherche à percer le secret des elfes, et sans le savoir, Tom pourrait bien l'aider dans cette quête !</p> <p> </p> <p><strong>La collection de lecture spécialement conçue pour les enfants DYS</strong></p> <p>• Une collection de lecture avec<strong> 5 niveaux progressifs</strong></p> <p>• Des histoires de qualité imaginées par <strong>les meilleurs auteurs de littérature jeunesse</strong></p> <p>• Des livres offrant un <strong>confort de lecture adapté</strong> aux enfants DYS</p> <p>• Dans chaque ouvrage, des <strong>activités pédagogiques</strong> pour préparer sa lecture et vérifier la compréhension de l’histoire.</p> <p>• <strong>Des textes testés et lus par des enfants DYS</strong> dans des classes et chez des orthophonistes.</p>

De cette autrice, j’ai également lu “Le secret des elfes“, un petit conte dans une collection spéciale “Dys”. Si j’ai bien aimé l’histoire, j’ai trouvé l’ensemble vraiment trop scolaire ! Très bien pour la lecture à l’école. Il y a une partie échauffement et une partie “compréhension de texte” avec des quizz.

∼∼∼∼

Lire un extrait (site de l’éditeur)

Le site de l’illustratrice (à l’abandon, mais il y a toutes ses coordonnées et plein d’illustrations)

Le premier tome a participé au feuilleton des Incos

ALICE PRINCESSE DE SECOURS

secoursRoman jeunesse
A partir de 9 ans (bon lecteur)

ALICE

Princesse de secours

Torun Lian

Illustrations de Øyvind Torseter

Traduit du norvégien par Aude Pasquiet

La Joie de Lire (2021)

*****

Alice est une enfant timide et discrète qui réfléchit beaucoup. A tout un tas de choses. Elle aime lire, dessiner et réfléchir tranquillement à des choses agréables. Penser à ce qu’elle aurait pu faire avec Iver s’il n’était pas parti jouer au foot avec les autres garçons de la classe par exemple. Ils auraient pu aller manger une glace dans la salle du personnel du supermarché où travaille la mère d’Iver. Ou encore envoyer des messages avec le téléphone d’Iver. Se cacher et imaginer la vie des gens des autres immeubles…

Ce qu’Alice n’aime pas, mais alors pas du tout, ce sont les personnes qui crient ou être obligée de parler devant des gens. Et malheureusement, c’est bientôt la fin de l’année scolaire et son fameux spectacle de fin d’année. Alice joue les pattes arrières d’un cheval, donc on ne la voie pas et elle n’a pas de répliques à dire. Mais après le spectacle, les enfants doivent servir des rafraichissements et des gâteaux aux spectateurs et ça, c’est vraiment terrifiant ! Et en plus, Alice est princesse de secours…

*****

Si j’ai indiqué pour bon lecteur, ce n’est pas pour le nombre de pages (178) mais pour le vocabulaire et certaines tournures de phrases. Certains mots de vocabulaire pourraient décourager des lecteurs encore un peu hésitants (hypermétropes / bougeotte / prétentieux / embrouillamini ou encore cataracte). Ceci dit, si votre enfant ne s’arrête pas devant un mot qu’il ne connaît pas ou qu’il a l’habitude de vous demander quand il ne comprend pas, aucun souci.

L’histoire est intéressante et très amusante. Avec cette héroïne pas comme les autres, qui n’aime pas se retrouver sur le devant de la scène et, qui, bien sûr, va finir par y être… Elle aura une façon très personnelle de s’en sortir.

Un bon moment de lecture !

*****

Du même illustrateur nous vous avons présenté : Factomule une bd un peu décalée

Le site de l’illustrateur

Un petit roman qui participe à L’Objectif PAL (Antigone)

Bon anniversaire ! Roman jeunesse

bon

C’est toujours “bon” un anniversaire ?
A partir de 8/9 ans

Bon anniversaire !

Jean-Philippe Arrou-Vignod

Folio Junior

Gallimard (2001)

*****

Le 18 septembre, c’est l’anniversaire de Xavier. 10 ans ! Depuis le temps qu’il attendait ça. Mais tout le monde -même lui !- semble l’avoir oublié… Le matin avant de partir à l’école, sa mère se contente de lui demander s’il a bien fait ses devoirs. Son meilleur ami, Pythagore se contente de lui rappeler que c’est aussi l’anniversaire de 16 438 356 personnes sur la planète. Bref, est-ce que c’est forcément bon, un anniversaire ?

*****

Bon anniversaire ! est un recueil de six petites histoires. Elles ne sont pas toujours très drôles, il y a parfois des “piques” de la part des enfants qui sont assez réalistes (les moqueries sur les noms de famille, sur le fait qu’on soit plus gros, plus intello…) mais dans l’ensemble, c’est amusant. Pour tout dire, ça m’a rappelé les aventures du petit Nicolas !

Les enfants se disputent puis se réconcilient aussi vite, font (ou disent) des bêtises… Mais ils ont un bon fond ! Bref, ce sont des enfants…

A lire bien sûr !

*****

Lire les premières pages sur le site de l’éditeur

Du même auteur, présenté sur ce blog :

Lus mais non présentés :

https://images2.medimops.eu/product/ae28fc/M02070622657-large.jpgUn roman de la série “Enquête au collège”, et “Une famille aux petits oignons” (recueil de plusieurs histoires très drôles)

Enquête au collège

Blanc autour – BD sur la ségrégation

blanc
Et si l’éducation pour tous devenait une priorité ?
BD Ados/Adultes

BLANC AUTOUR

Wilfrid Lupano & Stéphane Fert

Dargaud (2020)

* *** *

Blanc autour, c’est l’histoire d’une école pour jeunes filles. Et ça se passe aux États-Unis, à Canterbury, en 1832. La directrice de l’école, Melle Prudence Crandall, est une jeune femme très ouverte. Alors quand Sarah, une jeune fille noire intelligente et très curieuse, vient lui poser des questions (entre autre sur la réfraction de la lumière), elle décide de lui ouvrir les portes de l’école. Mais, bien évidemment, ça ne va pas plaire à tout le monde ! D’autant plus qu’elle ne va pas s’arrêter là…

** * **

Une préface assez courte (une page à peine) nous explique d’où vient cette histoire. Et une postface de plusieurs pages, signée Joanie DiMartino, Conservatrice du musée Prudence Crandall, nous raconte la vie de ces jeunes filles prêtes à risquer leur vie pour apprendre.

Comme à chaque fois que je lis quelque chose à propos de racisme ou de ségrégation, je suis outrée. Je n’ai jamais compris comment on pouvait reprocher à quelqu’un sa couleur de peau. C’est tellement loin de la façon dont j’ai été élevée ! Bref.

Une lecture intéressante qui m’a appris des choses (j’aime !)

+ un dessin aux couleurs douces (et des cases sans “tour”, j’aime aussi)

= Un très bon moment de lecture !

Et une bd que l’on devrait trouver dans les CDI des collèges et lycées…

https://www.dargaud.com/sites/dargaud.com/files/styles/landscape_w800/public/2020-12/71_BLANCAUTOUR_00.jpg?itok=GEx75eIY

*****

Lire les premières pages (site de l’éditeur)

Une interview de Wilfrid Lupano

Pour en savoir un peu plus sur Nat Turner

De Wilfried Lupano, nous vous avons présenté : Le singe de Hartlepool (Sophie) (Nathalie), Ma révérence, Les vieux fourneaux, Un océan d’amour et Communardes !

De Stéphane Fert, déjà présenté sur ce blog : Peau de Mille Bêtes et Morgane

Et si je ne vous ai pas convaincu, allez voir les avis de Jérôme, Noukette ou Bidib !

https://www.actuabd.com/local/cache-vignettes/L672xH560/672x560_actuabd_laureat_21-874e0.jpg?1623193183

Cette semaine, nous sommes chez Moka au milieu des livres