Bon anniversaire ! Roman jeunesse

bon

C’est toujours “bon” un anniversaire ?
A partir de 8/9 ans

Bon anniversaire !

Jean-Philippe Arrou-Vignod

Folio Junior

Gallimard (2001)

*****

Le 18 septembre, c’est l’anniversaire de Xavier. 10 ans ! Depuis le temps qu’il attendait ça. Mais tout le monde -même lui !- semble l’avoir oublié… Le matin avant de partir à l’école, sa mère se contente de lui demander s’il a bien fait ses devoirs. Son meilleur ami, Pythagore se contente de lui rappeler que c’est aussi l’anniversaire de 16 438 356 personnes sur la planète. Bref, est-ce que c’est forcément bon, un anniversaire ?

*****

Bon anniversaire ! est un recueil de six petites histoires. Elles ne sont pas toujours très drôles, il y a parfois des “piques” de la part des enfants qui sont assez réalistes (les moqueries sur les noms de famille, sur le fait qu’on soit plus gros, plus intello…) mais dans l’ensemble, c’est amusant. Pour tout dire, ça m’a rappelé les aventures du petit Nicolas !

Les enfants se disputent puis se réconcilient aussi vite, font (ou disent) des bêtises… Mais ils ont un bon fond ! Bref, ce sont des enfants…

A lire bien sûr !

*****

Lire les premières pages sur le site de l’éditeur

Du même auteur, présenté sur ce blog :

Lus mais non présentés :

https://images2.medimops.eu/product/ae28fc/M02070622657-large.jpgUn roman de la série “Enquête au collège”, et “Une famille aux petits oignons” (recueil de plusieurs histoires très drôles)

Enquête au collège

Blanc autour – BD sur la ségrégation

blanc
Et si l’éducation pour tous devenait une priorité ?
BD Ados/Adultes

BLANC AUTOUR

Wilfrid Lupano & Stéphane Fert

Dargaud (2020)

* *** *

Blanc autour, c’est l’histoire d’une école pour jeunes filles. Et ça se passe aux États-Unis, à Canterbury, en 1832. La directrice de l’école, Melle Prudence Crandall, est une jeune femme très ouverte. Alors quand Sarah, une jeune fille noire intelligente et très curieuse, vient lui poser des questions (entre autre sur la réfraction de la lumière), elle décide de lui ouvrir les portes de l’école. Mais, bien évidemment, ça ne va pas plaire à tout le monde ! D’autant plus qu’elle ne va pas s’arrêter là…

** * **

Une préface assez courte (une page à peine) nous explique d’où vient cette histoire. Et une postface de plusieurs pages, signée Joanie DiMartino, Conservatrice du musée Prudence Crandall, nous raconte la vie de ces jeunes filles prêtes à risquer leur vie pour apprendre.

Comme à chaque fois que je lis quelque chose à propos de racisme ou de ségrégation, je suis outrée. Je n’ai jamais compris comment on pouvait reprocher à quelqu’un sa couleur de peau. C’est tellement loin de la façon dont j’ai été élevée ! Bref.

Une lecture intéressante qui m’a appris des choses (j’aime !)

+ un dessin aux couleurs douces (et des cases sans “tour”, j’aime aussi)

= Un très bon moment de lecture !

Et une bd que l’on devrait trouver dans les CDI des collèges et lycées…

https://www.dargaud.com/sites/dargaud.com/files/styles/landscape_w800/public/2020-12/71_BLANCAUTOUR_00.jpg?itok=GEx75eIY

*****

Lire les premières pages (site de l’éditeur)

Une interview de Wilfrid Lupano

Pour en savoir un peu plus sur Nat Turner

De Wilfried Lupano, nous vous avons présenté : Le singe de Hartlepool (Sophie) (Nathalie), Ma révérence, Les vieux fourneaux, Un océan d’amour et Communardes !

De Stéphane Fert, déjà présenté sur ce blog : Peau de Mille Bêtes et Morgane

Et si je ne vous ai pas convaincu, allez voir les avis de Jérôme, Noukette ou Bidib !

https://www.actuabd.com/local/cache-vignettes/L672xH560/672x560_actuabd_laureat_21-874e0.jpg?1623193183

Cette semaine, nous sommes chez Moka au milieu des livres

Sam et le pouvoir des mots de Marjorie Danna et Nicolas Haverland

Un chouette ouvrage pour découvrir la communication non violente avec les enfants!

Album pour la jeunesse (développement personnel basé sur la communication non violente)

Sam et le pouvoir des mots.

Mieux communiquer en famille

et à l’école

avec la Communication Non Violente

de Marjorie Danna et Nicolas Haverland

Editions Pera, coll. Les aventures de Madame Com’ Com’,
janvier 2020, 74 pages -13,50 euros

Thèmes: Communication Non Violente, famille, école

 

Présentation de l’éditeur: « Ce matin, Sam se réveille, mais la journée commence mal. Comme souvent, il faut se dépêcher, recevoir des ordres, essayer de se faire comprendre des autres… Si seulement il existait un génie pour lui venir en aide… Ça, c’est une mission pour Madame Com’ Com’ »

 

Sam et le pouvoir des mots est parfaitement adapté à un jeune public. Grâce à un langage simple et imagé, Marjorie Danna démontre qu’il est possible de communiquer avec bienveillance dans n’importe quelle situation. Pour ce faire, elle utilise la méthode OSBD (comprenez Observation- Sentiment- Besoin- Demande) ainsi que la communication en “je”. Pour les personnes qui connaissent la méthode PPR (c’est-à-dire les Pratiques Préventives Restauratives), il s’agit du même procédé. La personne est invitée à s’exprimer en “je” et à extérioriser son ressenti face à la situation. L’auteure a eu l’idée très originale de représenter le négatif et le positif à l’aide de deux marionnettes. Ainsi le chacal Tukitu est la face sombre de notre raisonnement tandis que Gigi la girafe trouve toujours les bons mots.

Le héros de cette histoire, Sam, va être confronté à différentes difficultés de la vie quotidienne. Grâce à sa rencontre avec Madame Com’ Com’, il va découvrir qu’il n’y a rien de mieux pour se sentir bien que de s’exprimer à coeur ouvert.

Marjorie Danna entre parfois en interaction avec le lecteur par le biais de Madame Com’ Com’. Cette dernière lui demande par exemple de réfléchir par rapport à l’attitude de sam afin de trouver les bons mots pour mieux communiquer.

Quant aux illustrations de Nicolas Haverland, elles sont très dynamiques et les décors sont sobres.  Cela apporte du rythme à l’histoire, un peu comme dans une bande dessinée.

A la fin, le lecteur trouvera les annexes suivantes: Tukitu et Gigi, une liste des sentiments et des besoins, une fiche OSBD, une chanson OSBD et une bibliographie d’ouvrages de référence en Communication Non Violente.

 

En somme, Sam et le pouvoir des mots est un chouette album pour enseigner la Communication Non violente aux enfants. C’est un ouvrage ludique et accessible. A lire et à partager sans modération!

 

~Melissande~

 

+ Un extrait et d’autres surprises sur le site de l’éditeur

+ Un autre ouvrage de développement personnel pour les enfants, présenté par Hérisson: Panda family. Le livre des secrets de Laure Girardot, Fabrice Guieysse et Julie Olivier

 

*~*~*

Concours

 

A gagner : 1* Sam et le pouvoir des mots

Pour participer il vous suffit de répondre en commentaire à la question suivante :

1- quel livre des éditions Pera vous tente le plus !

 

+ Chances supplémentaires

* participer sur Instagram

* S’abonner à la newletter (voir colonne de droite)

* Relayer ce concours sur un réseau (donner le lien direct)

(un commentaire par chance supplémentaire pour la prise en compte, merci)

 

***

 

Concours ouvert jusqu’au 31.01.21 France M. Règlement

 

Retrouvez tous les concours du Calendrier de l’après ici et sur Instagram !

Flocons & Cie – Roman hivernal

Roman jeunesse à partir de 7 ans

Flocons

Le jour des premières fois 4

FLOCONS & CIE

Marie Colot & Florence Weiser

Coll. Primo

Ed. Alice (2019)

*****

Mademoiselle Coline, notre maîtresse, aime nous faire plaisir, nous faire connaître des tas de choses et découvrir de nouveaux endroits. Ainsi, quand elle a su que nous n’avions jamais vu la mer, elle nous a organisé une sortie en car (Voir Le jour des premières fois 1 : Mouettes & Cie).

Cette fois-ci, quand elle nous a demandé ce qu’on avait fait de spécial pendant nos deux semaines de vacances et qu’on a tous répondu “rien”. Elle a ouvert de grands yeux et nous a dit “Rien du tout les enfants ?” Ben non. Du coup, quand on lui a demandé ce qu’elle avait fait et si elle s’était bien amusée, elle a été un peu gênée… Parce qu’elle est allée à la montagne, et qu’elle se doute que nous n’y sommes jamais allés…

*****

Même si j’adore la littérature jeunesse (albums, BD, docs ou romans) je ne suis généralement pas super attirée par les premiers romans ou romans pour les jeunes lecteurs. C’est souvent assez court et parfois un peu… (simple ?) Bref, ce n’est pas pour moi.

Celui-ci fait 86 pages, mais c’est écrit très gros, avec de petits chapitres et des illustrations colorées. Assez classique des livres de première lecture jusqu’ici (quoi qu’avec un peu plus de contenu)

Je dois bien l’avouer, je m’attendais un peu à m’ennuyer, mais j’ai eu une bonne surprise. Car Flocons & Cie est un livre très frais et très drôle que j’ai dévoré d’une traite. Bon ceci dit, j’espère que vos enfants n’auront pas une classe de neige comme celle-ci !! ;)

N’hésitez pas à aller lire les premières pages sur le site de l’éditeur.

*****

De Marie Colot, nous vous avons déjà présenté deux romans (pour les ados !) : Je ne sais pas et Deux secondes en moins (co-écrit avec Nancy Guilbert)

Le site de l’illustratrice, Florence Weiser

Un roman qui participe au Challenge Christmas Time chez Mya pour son côté hivernal !

christmas time