Le nounours de Noël – Album jeunesse

Magie de Noël…
Album à partir de 3 ans

nounours

Le nounours de Noël

Nathaële Vogel

Milan jeunesse (1993)

*****

Titou se promène dans la forêt, lorsqu’il aperçoit un nounours dans la neige. Vite, il court vers lui et le prend dans ses bras. Mais que fait ce nounours tout seul dans la neige ? Si je suis ces traces de pas se dit Titou, je vais peut-être retrouver la personne qui t’a perdu ? Ils avancent tous les deux quand ils entendent un drôle de bruit. C’est un petit canard mécanique qui a bien du mal à avancer dans la neige ! Titou le ramasse et le pose sur sa luge. Un peu plus loin, ils trouvent d’autres jouets…

*****

J’ai beaucoup aimé ce “nounours de Noël” aux illustrations “vintage” et très douces. L’histoire, quand à elle, est mignonne et amusante.

Attention je divulgâche comme disent les québecois :

Car ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de rendre service au Père Noël en personne ! Le jeune Titou sera bien évidemment remercié de sa gentillesse.

*****

Petite bio de l’autrice sur le site de l’éditeur.

*****

D’autres albums de Noël à partir de 3 ans (certains sont pour un peu plus grand !)

Un noël dans les étoiles & La belle nuit de Noël, Buster, Un chant de Noël, L’inoubliable Noël de Pettson et Picpus, L’histoire secrète du Père Noël, Noël dans un sac de pommes de terre, 3 albums de Noël

*****

Cet album participe bien sûr au Challenge Christmas Time chez Mya ainsi qu’à l'”Objectif PAL” d’Antigone

christmas time

Nous suivre et partager :

Il est arrivé ! ♥ Album Jeunesse

Mais qui est arrivé ?
A partir de 3/4 ans

arrivé

IL EST ARRIVÉ ! ♥

Christophe Pernaudet

Sébastien Chebret (ill.)

La Joie de Lire (2019)

*****

A chaque page, ce monsieur entend la même affirmation. “Il est arrivé !

Mais qui est arrivé ? Est-ce le taxi que l’on attendait avec impatience ? Est-ce le courrier ou le journal distribué par le postier ? Ou encore ce colis tant attendu ? Ou alors ce paquebot chargé de marchandises entré au port ?

Chaque double page donne une explication possible, mais est-ce la bonne ? Ce monsieur n’aura sa réponse qu’en arrivant au travail ! Et vous, en lisant cet album…

*****

Voici un album qui doit être très amusant à lire avec un petit de 3/4 ans. Car à chaque page, le texte est le même et l’enfant peut donc le “lire” tout seul. En plus il y a le plaisir de chercher, dans chaque illustration, d’une part ce monsieur avec son chapeau noir qui traverse l’album, et d’autre part, ce qui est arrivé ! Nul doute que les enfants adoreront cet album aux illustrations simples, dynamiques et aux couleurs douces (aquarelle) !

Il y a de l’énergie dans ces dessins, un côté “urgent”, on a envie de tourner les pages pour savoir enfin : Mais qui est arrivé ???

*****

Illustrés par Sébastien Chebret et présentés sur ce blog : Parfois j’ai la grosse tête et Monsieur Loup a les crocs

Pour voir quelques illustrations, le site de l’éditeur

Un album qui participe à l’objectif PAL chez Antigone, car, j’ai honte de l’avouer, cela fait plusieurs mois qu’il traîne dans ma PAL (je l’ai lu dès qu’il est arrivé, mais pas présenté, je ne sais vraiment pas pourquoi !) ainsi qu’au challenge Christmas Time chez Mya.

  christmas time

Nous suivre et partager :

C’est bien trop long à raconter d’Isabelle Damotte et Monica Barengo

c'est bien trop long à raconter

Couverture du livre C’est bien trop long à raconter

Album pour la jeunesse
dès 5 ans

C’est bien trop long à raconter

 d’Isabelle Damotte

et Monica Barengo

Editions Motus, août 2018, coll. Inclassables,
illustrations de Monica Barengo,
44 pages, 13 euros

Thèmes: rentrée, école, vie quotidienne

 

 

Présentation de l’éditeur: “À travers le regard attentif d’une enfant, chaque élève est évoqué. En quelques touches, on devine sa personnalité. Outre le thème auquel les jeunes lecteurs et leurs parents seront sensibles, le livre doit beaucoup à la grande qualité d’écriture de l’auteur et à la véritable beauté des images.”

 

“C’est bien trop long à raconter” est un très bel album pour aider les plus jeunes à affronter leurs peurs de la rentrée. La mise en page et les décors sont originaux. Comme expliqué dans le résumé apéritif, chaque enfant a sa personnalité et un objet précis le caractérise. L’aspect physique des personnages est également particulier. Aux yeux des petits écoliers, la maîtresse paraît immense et le tableau est très intimidant. Mais il y a aussi la récréation et ses jeux…

 

“C’est bien trop long à raconter” est un album sensible, presque nostalgique. Le titre prend tout son sens à la fin du récit, c’est vraiment bien trouvé. Les tons des illustrations apportent un petit côté suranné (d’où le sentiment de nostalgie que j’ai éprouvé). A la fin de l’album, la salle de classe et la cour de récréation semblent revivre grâce aux petits pieds qui les ont foulées. Cest poétique et touchant à la fois.

 

@éditions Motus

 

J’ai beaucoup aimé cet ouvrage tout en finesse; le moindre petit détail est soigné dans chaque illustration de Monica Barengo. C’est une belle découverte, comme tous les ouvrages édités chez Motus d’ailleurs! Je pense tout particulièrement au sublime Demain les rêves de Thierry Cazals et Daria Petrilli que je vous ai déjà présenté.

Si vous ne connaissez pas encore cette maison d’éditions, n’hésitez plus!

 

~Melissande~

 

+ Deux titres traitant de la rentrée scolaire présentés par Hérisson: A l’école!

+Un autre ouvrage sympa présenté par Hérisson: Rita et machin à l’école de JP Arrou-Vignod et Olivier Tallec

 

 

 

Nous suivre et partager :

Le petit inconnu au ballon – Guerre 14-18

La magie d’un instant
Album

inconnu

Le petit inconnu au ballon

Jean-Baptiste Cabaud & Fred Bernard

Ed. Le baron perché (2007)

*****

Lecture commune avec Blandine

*****

“Mais tu sais, petit enfant, il arrive que la guerre ait des ratés. Il arrive que la voix folle se taise. Une seconde, un instant, parce que quelque chose la dépasse. Ce jour-là, cet hiver-là, le grain de sel miraculeux fut un petit garçon, grand comme toi et à peu près de ton âge. Qui il était ? Personne ne l’a jamais su. Mais il avait un trésor. Un trésor fragile et précieux, qu’il n’aurait lâché pour rien au monde. Un trésor en vieux cuir, craquelé tant il avait servi, qu’il serrait toujours contre lui, qu’il devait garder même en dormant. Ce petit garçon sans nom faisait partie des innombrables exilés qui marchaient le long des routes pour fuir les combats et la furie.”

*****

J’ai beaucoup aimé le texte de cet album. Il parle de la réalité de cette guerre : les soldats couchés dans la boue qui tremblent de peur et de froid. Les gens qui s’interrogent, s’inquiètent et essaient de survivre malgré la faim, la peur et le froid. Tout le monde est fatigué et voudrait que ça s’arrête. Mais il y aussi quelques fous qui hurlent “en avant ! en avant !” tout en restant prudemment à l’arrière…

Au milieu de toutes ces horreurs, il arrive parfois qu’il y ait des instants de pure “magie”… Le temps qui s’arrête, juste un instant. Une trêve minuscule. Un texte poétique accompagné de belles illustrations en noir et blanc (au fusain ?) avec juste une petite touche de rouge.

Un très bel album ♥

*****

Le site de l’auteur

De Fred Bernard, l’illustrateur, nous vous avons déjà présenté : Anouketh, Le pompier de Lilliputia, Anya et Tigre blancL’histoire vraie de Siam l’éléphant, L’histoire vraie de Yen-Yen le panda géant, Ushi

*****

Un album qui participe au Challenge Première Guerre Mondiale chez Blandine

https://img.over-blog-kiwi.com/0/77/65/37/20200106/ob_82afab_logo-chall-1gm-2020.jpg#width=1200&height=828

D’autres albums qui parlent de la première guerre mondiale : Capitaine Rosalie, Petit soldat, L’horizon bleu, Maudite soit la guerre,

Deux bibliographies sur la première guerre mondiale proposées par Sophie : La première et la deuxième avec des liens vers d’autres sites.

Nous suivre et partager :