Merlin l’enfance d’un enchanteur

Merlin

Album

Merlin, l’enfance d’un enchanteur

Anne Ferrier et Christelle Le Guen

Éditions Millefeuille (2012)

*****

Qui n’a pas entendu parler de Merlin l’enchanteur ? Que ce soit via le dessin animé de Walt Disney, les légendes arthuriennes, les romans de fantasy (Les dames du Lac de https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn%3AANd9GcT8k3fioMhUujZyGEP8UUB0T2PcakaYzXfA5Cv7CKJVCGiN5zJdMarion Zimmer Bradley par ex) ou encore les bandes dessinées,  tout le monde en a entendu parler. Mais que savons-nous de son enfance ? Pas grand-chose à vrai dire… Cet album remédie à cela en nous racontant, via un petit corbeau ami de Merlin, sa naissance et son enfance, il y a de cela bien longtemps, en Terre de Bretagne…

*****

Voilà une histoire que j’ai trouvé plutôt originale et amusante. En effet, on nous présente toujours Merlin adulte et même au sommet de son art, mais personne ne sait vraiment d’où il vient. Avec cet album, vous suivrez la venue au monde, puis la jeunesse de cet enfant pas comme les autres.

J’ai également apprécié les illustrations de Christelle Le Guen dont les couleurs sont très douces (je pense que c’est de l’aquarelle).

Bref, un très joli album édité par feu les éditions Millefeuille, pour faire découvrir aux plus jeunes les débuts de Merlin dans la vie.

*****

Le blog de l’autrice

D’Anne Ferrier, Sophie vous avait présenté : Encore faut-il rester vivants

Le blog de l’illustratrice

A lire aussi : L’enchanteur de Barjavel (mon favori de cet auteur !)

Présentés sur ce blog : Merlin T1, les années oubliées, Aliénor Mandragore (BDJ), Le chant d’Excalibur (BD)

Un album qui participe au Challenge Contes et Légendes chez Bidib

http://mapetitemediatheque.fr/wp-content/uploads/2018/11/challenge-contes-et-l%C3%A9gendes-239x300.jpg

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Ecoute les oiseaux de Léna Mazilu, Yoann Guény et Maxime Zucca

Ecoute les oiseaux est un album immersif, original et ludique !

Album pour la jeunesse (documentaire) dès 7 ans

Écoute les oiseaux

de Léna Mazilu,

Yoann Guény

et Maxime Zucca

Éditions Albin Michel jeunesse, octobre 2019,

24 pages- 19,90euros

***
Thèmes: oiseaux, chants, immersion, nature
***

 

Présentation de l’éditeur: « 1 livre + 1 application. Une expérience immersive dans le monde fascinant des oiseaux! Découvre 20 oiseaux de ton quotidien, anime-les pour les faire chanter, déploie la frise et entraîne-toi à les reconnaître! »

 

Tout est expliqué dans le résumé, Écoute les oiseaux est un album vraiment très original. C’est la première fois que je lis un ouvrage immersif avec application et c’est vraiment génial! De cette façon, nous apprenons à mieux connaître et reconnaître les petits habitants de nos jardins. L’idée de la frise est elle aussi bien pensée. C’est éducatif et ludique, d’un côté nous apprenons les noms et caractéristiques des 20 oiseaux, de l’autre nous essayons de les reconnaître parmi les branches.

Écoute les oiseaux bénéficie d’illustrations délicates, aux couleurs douces. La frise est très agréable à regarder car la vingtaine d’oiseaux s’y nichant crée une harmonie de formes et de couleurs.

À la fin de l’ouvrage, Maxime Zucca donne quelques conseils pour devenir un parfait ornithologue en herbe. On y retrouve également quelques sites utiles.

Tout est donc bien pensé pour que les enfants et leurs parents puissent partager une belle expérience. Moi-même, je ne connaissais que 12 espèces sur les 20 présentées dans « Écoute  les oiseaux ». C’est une belle découverte.

Les explications comprennent les caractéristiques physiques de l’oiseau (la couleur du plumage entre autres) mais aussi le type de chant, le mode de vie et l’habitat naturel. De petites anecdotes permettent de connaître leurs petits secrets. De ce fait, les auteurs entrent directement en contact avec le lecteur pour le mettre dans la confidence.  C’est un bon procédé pour qu’il se sente spécial et ait l’impression de savoir ce que d’autres ignorent.

Un très bel album à mettre entre toutes les mains !

 

~Melissande~

 

+ Un autre documentaire présenté par Nathalie: Sam et les oiseaux du monde de Fleur Daugey et Marie de Monti

+ Un album poétique aux illustrations douces, présenté par Nathalie : L’oiseau qui avait avalé une étoile de Laurie Cohen et Toni Demuro

 

 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Le roi de la montagne en hiver

montagneUne fin surprenante !!
Contes 8-12 ans

Le Roi de la montagne en hiver

Sylvie Delom & Aurélia Fronty

Coll. Contes du Monde

Didier Jeunesse (2013)

*****

Il y avait au village près de la montagne, une femme aigrie qui vivait avec ses deux filles. Sa fille aînée lui ressemblait : laide, méchante et paresseuse. La petite, elle, ressemblait à son père : belle et joyeuse ! Sa mère la détestait. Un soir de janvier froid et glacial, la mère envoya sa plus jeune fille chercher des violettes pour sa sœur. La jeune fille essaya de refuser, sachant qu’elle n’en trouverait pas et qu’elle allait mourir de froid. Mais rien n’y fit, il fallu sortir. Épuisée, engourdie par le froid, elle allait se laisser tomber dans la neige quand elle vit une lumière, un feu. Ses dernières forces lui servirent à l’atteindre. Autour du feu, assis sur 12 pierres, il y avait 12 hommes. C’était les mois de l’année. La jeune fille demanda la permission de réchauffer auprès de leur feu…

*****

La suite ? Comment ça ?

Vous ne croyez tout de même pas que je vais vous raconter toute l’histoire…

Cet album, je l’ai vu passer sur les blogs et sa jolie couverture m’a attirée. Alors je n’ai pas hésité à l’emprunter quand je l’ai vu à la bibliothèque.

L’histoire est inspiré par deux contes traditionnels, un anglais (Les saisons et les mois) et l’autre russe (Le gel craquant). Toute l’histoire se déroule comme un conte classique, mais la fin est franchement inattendue et m’a bien fait rire !

montagne

Quand aux illustrations d’Aurélia Fronty, je les trouve très belles. Il y a un côté naïf, presque enfantin pour certaines choses comme les sapins ou les maisons. D’autres pages sont pleines de détails, de petits points et des dessins apparaissent presque comme un filigrane ou de la dentelle.

Le tout a un côté très « russe » (les foulards, les bonnets pointus).

*****

Pour voir d’autres illustrations, c’est sur le site de l’éditeur

Le site de l’illustratrice

De cette illustratrice, déjà présenté sur ce blog : La belle et la bête (coup de cœur de Sophie)

Un album qui participe au Challenge Contes et Légendes chez Bidib

http://mapetitemediatheque.fr/wp-content/uploads/2018/11/challenge-contes-et-l%C3%A9gendes-239x300.jpg

 

 

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Les chouettes rencontres de Bélavie de Louise Roy et Claire Gendron

Les chouettes rencontres de Bélavie est une série ludique idéale pour passer de beaux moments avec ses enfants.

Série d’albums pour la jeunesse à partir de sept ans

Les chouettes rencontres de Bélavie

de Louise Roy et Claire Gendron

Editions de l’Apothéose, août 2019,
36 pages, 20 $

***
Thèmes : animaux, monde, oiseaux, Canada
***

 

Volume 1 « Le bestiaire »

Présentation de l’éditeur: « Bélavie est une petite abeille très curieuse. Pour satisfaire son appétit de connaissances, elle n’hésite pas à partir à l’aventure. Dans cet album, elle revient d’un voyage autour du monde au cours duquel elle a fait la connaissance de plusieurs nouveaux amis. Elle nous les fait connaître au moyen de vingt-six historiettes illustrées. Chacune d’elle met en relief, sous forme humoristique, une caractéristique animalière. »

Volume 2 « Les oiseaux »

Présentation de l’éditeur:  » Pour le deuxième album de la série Les chouettes rencontres de Bélavie, notre petite abeille curieuse fait une incursion dans le monde des oiseaux. Elle nous fait découvrir trente oiseaux nicheurs du Québec à l’aide d’illustrations et d’échanges qui soulignent, avec humour, certains de leurs traits singuliers

 

Les chouettes rencontres de Bélavie se décline pour le moment en deux volumes. Le premier, nommé « Le bestiaire », nous fait voyager à travers le monde à la rencontre de la faune emblématique de tous les continents. Chaque lettre de l’alphabet correspond à un animal. J’ignorais l’existence de certains d’entre eux donc c’était une belle découverte! Le second présente les différentes espèces d’oiseaux vivant au Québec. Là encore, j’ai appris beaucoup de choses.

 

Pourquoi ce titre, « Les chouettes rencontres de Bélavie » vous demandez-vous peut-être? Sachez que ce nom n’a pas été choisi au hasard, c’est celui de la petite abeille bleue qui sera notre guide dans les deux albums. Son nom est né d’une belle histoire mais il serait dommage de la dévoiler ici. Que ce soit pour « Le bestiaire » ou « Les oiseaux », Louise Roy et Claire Gendron ont utilisé pour Les chouettes rencontres de Bélavie les mêmes techniques. À savoir, des illustrations peintes à l’acrylique sur des panneaux d’isorel accompagnées d’anecdotes ludiques ou humoristiques.

J’ai beaucoup aimé les deux albums, les peintures sont vraiment superbes. Elles sont réalistes et les couleurs chatoyantes apportent un plus. C’est la première fois que je lis ce type d’ouvrage, je trouve l’idée des auteures vraiment très originale. Le but principal de ces deux dames est d’offrir un moment de lecture privilégié entre petits-enfants grands parents, je trouve l’intention très belle.

Dommage que Les chouettes rencontres de Bélavie ne soient pas disponibles dans les librairies belges (ces deux livres sont édités au Canada). Si vous avez l’occasion de les commander, n’hésitez pas car ils en valent vraiment la peine!

 

~Melissande~

 

+ Le site de l’éditeur

+ Un article du journal québécois Le Manic  à propos du tome 2 des « Chouettes rencontres de Bélavie »

+ Un autre album sur les oiseaux présenté par Nathalie: Sam et les oiseaux du monde

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k