Passionnée de lecture depuis plus de... 45 ans !! Je recherche un poste en médiathèque à partir du 1er septembre (Région Bretagne de préférence !)

Ammareal librairie d’occasion sur Internet

ammarealAMMAREAL

LIBRAIRE EN LIGNE

*****

Ammareal est une librairie d’occasion sur Internet. Ils récupèrent des livres auprès des bibliothèques (livres « pilonnés », sortis des collections) et des associations. L’entreprise solidaire est situé à Grigny, dans l’Essonne, mais leur base logistique est en Bretagne, dans les Côtes d’Armor. Ils trient près de cent mille livres par mois. Une fois le tri effectué, les livres sont soit vendus sur internet via leur boutique, soit donnés à des organisations caritatives de lutte contre l’illettrisme. Les livres qui ne sont ni vendus ni triés sont recyclés par une papeterie.

*****

Ammareal ne reprend pas les livres des particuliers (sauf si vous en avez plus de 2000 à donner !), seulement ceux des associations et bibliothèques.

Par contre, après avoir créé votre compte (très rapide), vous pouvez acheter des livres chez eux. J’ai testé, j’ai passé une commande. Pour 15,45 euros (frais de port compris) j’ai acheté 7 livres. Ils étaient tous indiqués comme étant en bon état et effectivement c’était le cas.

On trouve beaucoup de livres à très petit prix (1,35 euros).

Il y a même des livres à moins de 2 euros qui sont neufs (encore emballés). Par contre, il faut faire attention et bien lire les annonces, car les livres de bibliothèques peuvent être encore plastifiés ou avoir des étiquettes. Pour lire pour vous, ce n’est pas forcement gênant, mais si c’est pour offrir…

Pour la livraison :

Plusieurs modes possibles, plus ou moins rapides, donc plus ou moins chers. J’avais choisi le moins cher, c’est à dire 3,95 euros pour 7 livres.

Si vous n’aimez pas passer commande sur Internet, vous pouvez également le faire par téléphone, du lundi au vendredi (de 9h à 13h).

Quelques petites surprises sur le site : certains livres à 149,99 euros ?? Je ne sais pas si c’est une erreur ou un livre rare ! Et une photo à l’envers… Bref, rien de bien grave.

On peut chercher par type de livres, par auteur, par état (Comme neuf, très bon état, bon état, passable). Et, ce que j’ai trouvé très pratique également, c’est que l’on peut se créer des alertes, par titre , auteur, éditeur ou ISBN. Si le livre demandé arrive sur le site, vous êtes tout de suite prévenus par mail.

En bref, c’est un bon plan. Vous y trouvez des livres pas chers et vous participez à la fois à la lutte contre l’illettrisme et à une économie sociale et solidaire !

Si, comme Sophie, vous êtes curieux de savoir ce que j’ai acheté  ;)

  • La vengeance du Wombat (un livre noté depuis très longtemps !)
  • Les atouts de la vengeance T6 (je rachète la série / il apparaît abimé sur la photo, mais c’est de ma faute, j’ai voulu retirer le plastique)
  • La vie obstinée (alors ça, c’est clairement la faute du Mois Américain !!)
  • En un monde parfait (et ça c’est parce que j’ai aimé, voire adoré les livres de Laura Kasischke que j’ai lus)
  • et 3 polars d’Ed MacBain (pas sur la photo car achetés pour mon fils, mais je lui emprunterai sûrement un jour, c’est un auteur que j’aime bien aussi)

Petit détail qui a son importance : à partir de 30 euros, la livraison est gratuite !!

Leur site ici

ammareal

Nous suivre et partager :
error0

Demain j’arrête – BD Comédie légère

DemainComédie romantique
Ado/Adulte

Demain j’arrête !

Laetitia Aynié (Ill.) et Véronique Grisseaux (Adapt.)

D’après le roman de Gilles Legardinier

Michel Lafon (2019)

*****

Lors d’une soirée où elle s’ennuie, Julie rencontre un jeune homme, Kevin, qui lui pose une drôle de question : « Dis-moi Julie, c’est quoi le truc le plus idiot que tu aies fait dans ta vie ? » En réfléchissant, Julie se rend compte que des trucs idiots, elle en a fait pas mal…

Mais le pire, elle l’a fait en rentrant d’un week-end calamiteux. Dans son immeuble, en regardant le contenu de sa boite aux lettres, elle s’aperçoit qu’elle a un nouveau voisin. Et qu’il a un nom plutôt rigolo : Ricardo Patatras. Ayant grand besoin de se changer les idées (elle a été larguée 2 semaines plus tôt par l’amour de sa vie), elle va faire une fixation sur son mystérieux voisin. Tous les moyens vont être bons pour l’apercevoir, lui parler… Tous les moyens, y compris les trucs les plus idiots bien sûr !

*****

J’ai lu le roman « Demain j’arrête » il y a déjà quelques années, et j’avoue que ça m’avait amusée. C’est léger, sans prétention, ça aère la tête et  on sourit. Ce n’est pas le genre de choses que je lirai tous les jours (je n’en ai pas lu d’autre depuis d’ailleurs), mais une fois de temps en temps… ça peut faire du bien !

Parlons maintenant de la BD :

Pour autant que je me souvienne, elle est plutôt fidèle au bouquin (bon j’avais totalement oublié certains personnages secondaires, comme le pote Xavier et sa bagnole, ou la gentille voisine, Mme Roudan), donc si vous aimez les romans de Gilles Legardinier (ou les comédies romantiques légères en général !) cette bande dessinée devrait vous plaire…

*****

Le blog de Laëtitia Aynié, l’illustratrice

Également adaptée par Véronique Grisseaux : La BD Cœur Cerise (T1 des filles au chocolat)

Les avis de Stephie et Mylène

Cette semaine nous sommes accueillis par Moka, Au milieu des livres

Nous suivre et partager :
error0

Trouver les mots – Gilles Abier

trouverRéseaux sociaux = Danger !

Roman à partir de 13/14 ans

TROUVER LES MOTS
Gilles Abier

Le Muscadier (2017)

*****

Julien et Gabriel sont cousins. Et ils sont amis, des amis proches, très proches. Leurs pères sont frères jumeaux et habitent à 5 minutes l’un de l’autre. Au lycée pourtant, ils ont commencé à s’éloigner un peu l’un de l’autre. L’un, Gabriel, pourtant peu causant, « collectionne » les filles (un peu sans le vouloir d’ailleurs), quand l’autre ne sait que faire pour en trouver une. L’un comme l’autre ont du mal à trouver leurs mots, mais entre eux se comprennent.

****

Tout au long de ce très court roman, puisqu’il fait à peine 50 pages, on se doute que le pire est arrivé, mais on sait pas exactement quoi, et surtout on espère se tromper. On attend la fin avec angoisse. Et on se demande pourquoi ?? Pourquoi avoir fait ça ? La réponse est affligeante…

Et tellement actuelle ! Tellement réaliste et possible, hélas ! Gabriel voudrait bien parler, expliquer, mais il n’y arrive pas. Les émotions et les mots se bousculent dans sa tête, mais ne franchissent pas sa bouche. Pourtant, il va bien falloir qu’il parle.

Quand on est adulte, on oublie parfois que les jeunes, les ados ont moins de recul… Un roman qui est là pour nous le rappeler.

« Trouver les mots » se lit d’une traite, presque sans reprendre son souffle, tellement l’attente de la chute est angoissante…

A lire et à faire lire !

*****

Les avis de Noukette et Jérôme

De Gilles Abier nous vous avons déjà présenté : « Konnitchiwa, Martin !/ Salut, Hikaru ! » et 16 nuances de première fois

Éditions Le Muscadier

Le site de l’auteur

De cette maison d’édition, nous vous avons déjà présenté de nombreux titres : Bêtes de pensée et Badalona, Jours de neige (nouvelles), 40 jours d’automne, Station sous-paradis, les mains dans la terreVirée nomade, Phobie, Orient extrême, le 9E continent, l’aigle noir, le réveil de ZagapoïEmma, La peau noire des anges, Plastique apocalypse, Dysfférent, jours de soleil (nouvelles) Sur le dos de la main gauche (nouvelles) et Les murs bleus

Nous suivre et partager :
error0

Le chat des archives – enlèvement à Venise

enlèvementRoman policier jeunesse

A partir de 10 ans

Le chat des Archives
Enlèvement à Venise
Muriel Carminati

Oskar éditeur (2018)

*****

Borgatto, le célèbre chat responsable des Archives, se retrouve bien seul. En effet, l’aubergiste chez qui il vit, Aldo Pomponnazi, et qui lui prépare ses mets préférés doit s’absenter. Son meilleur ami vient de mourir. Notre chat se retrouve confié à la nièce de l’aubergiste, Luisa et à son mari Giuseppe. Mais Borgatto se rend vite compte que Giuseppe n’est pas très recommandable… Avant d’avoir le temps d’agir, notre chat des Archives est victime d’un enlèvement ! Et se retrouve aux mains d’un individu peu fréquentable, enfermé dans une bibliothèque et contraint de chasser les souris pour se nourrir.

*****

Ce roman policier destiné aux enfants est une bonne surprise ! Il s’agit du 4ème tome de la série, et comme je n’ai pas lu les 3 premiers, je m’attendais à être un peu larguée. Mais en fait pas du tout. Même si je pense qu’il doit être plus sympa de les lire dans l’ordre, on peut parfaitement lire celui-ci sans avoir lu les autres.

L’enquêteur, vous l’aurez compris, est un chat. Borgatto, un chat responsable des Archives de Venise ! L’histoire se déroule probablement au 18ème siècle.

Je ne connaissais pas cette autrice, mais j’ai bien aimé son style et le vocabulaire employé, qui est plutôt d’un bon niveau, mais pas de soucis, les mots « compliqués » sont expliqués.

*****

Petite bio de l’autrice sur le site d’Histoire d’en lire

D’autres livres, romans ou livres-jeu (pour le même âge) qui se déroule à Venise : Le prince des voleurs, Enquête à Venise, Lion Boy, La belle et la bête

Nous suivre et partager :
error0