Passionnée de lecture depuis plus de... 45 ans !! Je recherche un poste en médiathèque à partir du 1er juin 2020 (Régions Bretagne/ Auvergne / Occitanie)

Paul à la pêche – BD Québecoise

pêcheBD Québecoise
Ados / Adultes

Paul à la pêche

Michel Rabagliati

La Pastèque (2006)

*****

Dans ce 5ème album, Paul est adulte, travaille comme graphiste et habite à Montréal. Il est même marié et bientôt père. Avec sa femme Lucie, ils vont passer les vacances au bord d’un lac avec la sœur de Lucie, Monique et sa famille. Paul va y découvrir les plaisirs de la pêche (ou pas) avec son beau-frère Clément. Il va également découvrir avec horreur comment sont chassés l’ours et l’orignal… Ces vacances vont être également l’occasion de se remémorer des souvenirs. Sa rencontre avec Lucie, une partie de pêche avec son père, ses années au collège…

*****

Beaucoup plus épais que Paul à la campagne, cet album-ci fait 208 pages. Paul s’interroge sur beaucoup de sujets.

Notre façon de travailler ou encore de consommer

« Entre 1987 et 1995, j’ai donné plus de 40 000 $ à Apple et ses amis pour de l’équipement qui finissait à la poubelle presque aussitôt acheté. Et pour aboutir à quoi ? A m’user les yeux devant un écran lumineux, le dos courbé et la lèvre molle, pour le reste de ma vie professionnelle. »

Il repense à la façon dont les conditions de travail ont évolué aussi. Moins humaines pour plus de rentabilité (et aujourd’hui on s’interroge sur les nombreux « burn out  » ?).

Notre rapport à la nature et aux animaux

Comment on appâte les animaux pendant des mois pour les tuer plus facilement à l’ouverture de la chasse par exemple…

Il parle aussi de la difficulté qu’ont parfois les couples à avoir des enfants et la déprime que peut entraîner une fausse couche pour le couple.

Malgré tout ça, Paul à la pêche est une BD plutôt gaie et optimiste !

Paul est un homme qui pourrait paraître naïf. En fait, je le trouve très gentil et très humain. Il écoute les autres, s’interroge sur la vie. Un homme qu’on voudrait bien avoir comme ami !

*****

Comme c’est une BD québecoise, il y a beaucoup d’expressions que je ne connais pas, mais on comprend très bien et ça donne un côté « exotique » et amusant.

Le dessin, comme vous pouvez le voir sur la planche ci-dessous, est assez simple, très épuré mais néanmoins expressif.

https://static.wixstatic.com/media/2363cd_85e9c441b9464bcda4bdc0bf300709e1~mv2.jpg/v1/fill/w_430,h_611,al_c,q_80,usm_0.66_1.00_0.01/2363cd_85e9c441b9464bcda4bdc0bf300709e1~mv2.jpg

Déjà présenté : Paul à la campagne

D’autres avis : Le petit carré jaune,

Le site de l’auteur

Sur le site de l’éditeur, une petite bio de l’auteur

*****

 

Pour notre rendez-vous de la BD de la semaine, nous faisons Mille et une frasques chez Stephie !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :

Sables émouvants – Nouvelles ado

SablesNouvelles
Ados / Adultes

Sables émouvants

Jean-Luc Luciani

Le Muscadier (2018)

*****

Sables émouvants est un recueil de 7 nouvelles. Si j’ai beaucoup aimé les 3 premières, très percutantes, les autres ne me laisseront pas un souvenir impérissable. Certaines nouvelles sont assez dures, laissant même une impression de malaise…

*****

1) Burn(es) out

Amandine Lebrun a écrit un livre « Comment répondre aux questions de vos enfants sur la sexualité ? » Invitée à aller répondre aux questions de 5 ados dans une cité, elle va passer un drôle de moment ! Une histoire qui met une claque et ne peut laisser indifférent…

2) Daesh everywhere

Nous suivons un journaliste dans son enquête sur une secte où les gens qui y entrent s’engagent à se suicider dans les 30 jours. Terrible. Et le pire, c’est que ça pourrait exister…

3) Positif

Attendre les résultats d’un test, c’est souvent angoissant. Mais quand le résultat peut bouleverser votre vie… Une nouvelle très courte (3 pages) dont je ne dirais rien pour ne pas risquer de dévoiler l’histoire. Sinon que je l’ai bien aimée !

4) Pauline se pose des questions

Elle en pose surtout beaucoup à son ami ! Une nouvelle beaucoup plus soft.

5) Des débuts prometteurs

Écrire, pour le plaisir ou pour l’argent ? Celle-ci ne m’a pas convaincue.

6) Un si doux secret

L’amour : ça vous tombe dessus sans qu’on s’y attende… La chute m’a amusée !

7) Dinde de Noël

Un homme en galère trouve un job pour les fêtes de Noël. Il doit être déguisé en Père Noël et faire des photos avec les enfants. J’avoue ne pas avoir compris l’intérêt de celle-ci…

*****

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez lire le début de la nouvelle « un si doux secret« .

Du même auteur, nous vous avons déjà présenté 3 romans : Même pas cap !, Et à la fin, il n’en restera qu’un, Station sous-paradis

D’autres recueils de nouvelles parus dans cette collection : Jours de neige, Jours de soleil, Sur le dos de la main gauche, Le 9ème continent, Orient Extrême

Nous suivre et partager :

La tresse – étapes indiennes 2 – LC

tresseRoman Ado/Adulte

La tresse

Laetitia Colombani

Grasset & Fasquelle (2017)

*****

Avec la tresse, nous partageons le quotidien de trois femmes. Trois femmes de pays éloignés et de conditions sociales très différentes.

Il y a d’abord Smita l’indienne. elle vit avec son mari et sa fille dans le village de Badlapur. Ce sont des « Dalits », des intouchables. Smita ramasse la merde des gens du village à mains nues. Son mari, lui, chasse les rats dans les champs. Il n’est pas payé pour ça, mais peut conserver les rats qu’il attrape pour nourrir sa famille. Smita a un rêve. Elle veut que leur fille, Lalita, aille à l’école pour apprendre à lire et à écrire. Pour échapper à son destin (prendre la suite de sa mère), pour avoir une vie meilleure. Mais en Inde, on ne change pas de statut comme ça.

Giulia travaille dans l’entreprise de son père en Sicile. Ils récupèrent, lavent, peignent, décolorent et teignent des cheveux pour en faire des perruques. Quand elle ne travaille pas, Giulia passe son temps à lire. Une vie simple et heureuse, jusqu’au jour où…

Avec Sarah, nous nous retrouvons à Montréal, Canada. Elle a une vie très organisée, planifiée et chronométrée. Mère de trois enfants, associée d’un prestigieux cabinet d’avocats, elle ne s’arrête jamais. Une machine bien huilée qui va pourtant se gripper…

*****

C’est un roman polyphonique.

A chaque chapitre, on change de voix, de personnage. C’est un livre qui se lit très vite et très facilement, même si les sujets abordés sont durs. On a envie de savoir la suite et de savoir si/comment/ où ces trois destins vont se croiser… Même si on s’en doute assez rapidement du lien qui « unit » ces 3 femmes. Mais ce n’est pas grave. Ce qui est important, c’est le courage et la ténacité de ces 3 femmes. Leur volonté d’aller de l’avant, leur façon de refuser un « destin » tout tracé pour elles.

Un livre qui parle de la place des femmes dans la société, de la façon dont on considère les personnes malades, du poids des traditions. Mais qui reste un livre léger et porteur d’espoir.

*****

Une lecture commune avec Hilde, Blandine, Kiona, Mya, n’hésitez pas à aller voir ce qu’elles en pensent !

*****

Lire le 1er chapitre sur le site de l’éditeur

Ce roman a reçu plusieurs prix : Prix Relay des voyageurs 2017 / Prix Ulysse 2017 / Prix Domitys 2018 / 1er prix littéraire de la FNABEH 2018 / Globe de cristal roman et essai 2018

*****

Voici ma 2ème participation aux étapes indiennes chez Hilde.

http://www.lelivroblog.fr/media/00/01/3463383214.jpg

Nous suivre et partager :

Paul à la campagne – BD Québecoise

PaulPaul à la campagne

Michel Rabagliati

La Pastèque (1999)

*****

Paul roule avec sa femme et sa fille vers le chalet de ses parents. Chalet dans lequel il a passé toutes ses vacances depuis l’enfance. Il se remémore les baignades avec les copains, les discussions, les parties de pêche et les bêtises aussi.

Dans une seconde partie, « Paul apprenti typographe« , il se souvient aussi de ses leçons d’accordéon avec une professeure qui lui faisait un peu peur et de la visite pleine de  jolies surprises à l’imprimerie ou travaillait son père.

*****

C’est un tout petit album, mais il contient le charme un peu nostalgique qu’ont les souvenirs. Cette histoire est, de plus, parsemée d’expressions québecoises et j’adore ça !https://static.wixstatic.com/media/2363cd_65104fb51f2a41c58a8b464ffbb956de~mv2.jpg

Le dessin est simple, épuré, mais toujours très expressif et je le trouve plutôt amusant.

Si j’ai bien compris, c’est le tout premier album de la série. Il y en a maintenant une dizaine. J’avais déjà lu « Paul dans le Nord » il y a quelques années, il est ado (15/16 ans ?) et je me souviens que ça m’avait bien plu !

Je voulais aussi vous parler de Paul à la pêche, mais ça sera pour la semaine prochaine, il est beaucoup plus gros et je viens juste de le finir…

Une très jolie découverte que cette série ! ♥

*****

Paul dans le Nord (version audio sur Radio Canada)

Le site de l’auteur

Pour notre rendez-vous de la BD de la semaine, chez Noukette

Nous suivre et partager :