Passionnée de lecture depuis que je sais lire. J'ai rarement passé une journée sans lire au moins quelques lignes ! J'aime la littérature jeunesse, les bandes dessinées, les romans (y compris polars et SFFF).

ARISTOPHANIA – BD fantastique

AristophaniaBD Fantastique
Ado/Adulte

ARISTOPHANIA

Xavier Dorison – Joël Parnotte
Couleurs : Bruno Tatti

Dargaud (2019-2020…)

*****

Série en 4 tomes dont 3 déjà parus

*****

Tome 1 : Le Royaume d’Azur

Marseille, 1900. On fait la connaissance de 3 enfants, Basile, Victor et Calixte et de leur mère. On commence à entendre parler d’une énergie, l’Azur et d’une Comtesse, Aristophania.

Tome 2 : Progredientes

On en apprend un peu plus sur l’Azur et ceux qui la combattent.

Tome 3 : La source Aurore

Protégés par la Comtesse et son chauffeur, les trois orphelins finissent pourtant par être séparés.

*****

Une histoire fantastique mais sombre, tragique et pleine de rebondissements. La mise en page est très dynamique, cases de différentes tailles, gros plans ou encore cases sans “tour”… Les décors sont beaux et donnent envie d’aller se promener dans ces paysages de Provence malgré le danger qui rôde. Les motivations des différents personnages sont parfois ambiguës, et on finit par se demander qui a raison.

Bref, Aristophania est un très agréable divertissement !

Et j’ai hâte de lire le tome 4…

aristophania 

*****

Feuilleter les premières pages sur le site de l’éditeur

Du même scénariste : WESTUndertakerAsgard – Le château des animaux (lu les 2 premiers tomes, j’attends la fin pour présenter la série, mais c’est excellent !)

Du même dessinateur : Le sang des Porphyre

*****

L’avis de Jacques

Cette semaine, nous sommes accueillis par Stephie du blog Mille et une frasques

Mercredi, c’est raviolis ! Album

raviolisQuel plaisir de faire soi-même son repas
Album à partir de 3 ans

Mercredi, c’est raviolis !

Makoto Tachibana (ill.) & Setsuko Hasegawa

Adapté du Japonais par Florence Seyvos

L’école des Loisirs (2008)

*****

Deux enfants décident de mettre la main à la pâte pour fabriquer des raviolis japonais, des gyôzas. Pas à pas, nous les suivons dans la fabrication de cette recette. Pendant que le narrateur tient le plat, sa grand sœur malaxe la pâte, puis c’est l’inverse. A tour de rôle ils ajoutent les ingrédients. Un petit moment de repos et de patience, le temps que la pâte lève. Puis vient le moment de la travailler en faisant des serpents dont on fait des boulettes que l’on aplatit.  Ensuite on ajoute la farce faite par Maman. Même si d’habitude c’est rond, on peut en faire en forme d’animaux ! Puis il ne reste plus qu’à les cuire. Il y a deux façons : on les fait bouillir à la casserole ou frire à la poêle !

*****

Une petite histoire toute simple, mais très plaisante. Contrairement à ce que pourrait laisser penser la couverture, les deux enfants prennent beaucoup de plaisir à réaliser leur recette.

A peine l’album fini, j’ai eu envie de prendre le paquet de farine et de me mettre à faire de la pâte à raviolis moi aussi !

La recette est très bien expliquée et les illustrations sont adorables. Il y a, en plus, le côté “sensuel” de la cuisine qui ressort (la farine : Mmmm, c’est doux !)

Bref, un album que les enfants auront plaisir à regarder, surtout s’ils peuvent ensuite faire la recette avec Papa ou Maman…

*****

Un album découvert il y a peu lors du dernier Challenge Un Mois au Japon (chez Lou et Hilde) grâce à Jojo et que j’ai trouvé dans une boîte à livres !

Isabelle l’avait déjà présenté dans le challenge Albums en 2018, le tiroir à histoires en… 2014 et Jérôme avait testé la recette en 2012 (photo à l’appui !).

D’autres albums japonais présentés sur ce blog : Tut-Tut ! + La pomme rouge /

Un album qui participe au Mois du Japon chez Lou et Hilde

Sarah Bernhardt l’indomptable – Doc jeunesse

SarahLa Divine, le Monstre sacré, l’indomptable…
Biographie à partir de 11/12 ans

SARAH BERNHARDT ♥

L’indomptable

Évelyne Morin-Rotureau

Coll. Elles ont osé !

Éd. Oskar (2020)

*****

Sarah Bernhardt fut avant tout une femme passionnée. Considérée comme la plus grande tragédienne française de la fin du 19è siècle, elle fut surnommée “La Divine“, “La voix d’Or” ou encore le “Monstre sacré“. Née femme, elle sut s’imposer dans ce monde d’hommes et mena la vie qu’elle avait choisi. Pendant la guerre (1870), elle transformera son théâtre en hôpital militaire, soignant les blessés, se démenant pour trouver de quoi les nourrir, les chauffer… Une fois acquise, la célébrité ne la quitta plus.

*****

J’ai déjà lu et apprécié plusieurs livres de cette collection “Elles ont osé  !” (voir plus bas). Celui-ci est très bien fait également.

On y suit la petite fille décidée (“quand même !” est sa devise), la jeune fille (comédienne à 16 ans) puis la femme enjouée qui a du caractère et de la persévérance. C’est le portrait d’une femme libre, très moderne, indépendante qui a mené sa vie comme elle l’entendait, à une époque où ce n’était pas évident du tout ! Amoureuse du théâtre, des mots, de la vie, Sarah Bernhardt aimait aussi l’aventure, la nouveauté et les voyages.

Un personnage très intéressant, une femme originale par son côté très libre (elle est née en 1844, les femmes avaient peu de “droits” à l’époque !) et très moderne.

Les grandes dates de sa vie sont indiquées à la fin du livre ainsi qu’une courte bibliographie.

Une biographie si bien romancée qu’elle se lit comme un roman !

*****

Sur le même sujet une belle BD : Divine Vie(s) de Sarah Bernhardt,

Dans cette collection “Elles ont osé !“, nous vous avons déjà présenté : Dorothy Counts, Harriet Tubman, Greta Thunberg

# NOUVEAUCONTACT _ BD réseaux sociaux

nouveaucontactEt si vous deveniez célèbre du jour au lendemain ?
Bande dessinée Ado/Adulte

# NOUVEAUCONTACT _

Duhamel

Grand Angle

Bamboo (2019)

*****

# NOUVEAUCONTACT _ nous raconte l’histoire de Doug. Un homme timide, angoissé et plutôt sauvage. Et ça tombe bien, il vit dans un coin  désert des Highlands. Passionné de photographie, il partageait les siennes sur le réseau social “Twister“. Mais sa vie simple et tranquille et ses photos de macareux attiraient moins les foules que les photos de chatons…

Jusqu’au jour où il se retrouve nez à nez avec une immense créature translucide tout droit sortie du Loch près de sa maison. Son premier réflexe après avoir avalé la moitié de la boite de tranquillisants : partager ses photographies de l’étrange animal sur son compte Twister. Sans réfléchir, hélas, aux terribles conséquences de son geste…

*****

Avec # NOUVEAUCONTACT _ Bruno Duhamel nous montre les dérives auxquelles peuvent mener le mauvais usage des réseaux sociaux, ainsi que les ravages causés par des médias peu scrupuleux. La bêtise humaine, d’où qu’elle vienne, est également bien pointée du doigt dans cette bd à la fois intelligente et récréative.

C’est très bien vu, et en plus, c’est drôle !

Une très bonne lecture que je vous recommande chaudement. ♥

Et un auteur à suivre…

Sinon, rien à voir, mais ça a ravivé mon envie d’aller me promener en Écosse !!

*****

Lire les premières pages (site de l’éditeur) vous donnera une bonne idée du style d’illustration.

Du même auteur : JAMAIS

Cette semaine, nous sommes accueillis par Stephie du blog Mille et une frasques