Bacha Posh – Roman Important !

BachaComment renoncer à la liberté ?
A partir de 13/14 ans

Bacha Posh

Charlotte Erlih

Actes Sud Junior (2013)

*****

Sélection des Incorruptibles 2014/2015

Réédité en 2020 chez Gallimard Jeunesse avec une autre couverture

*****

Depuis 10 ans, Farrukh vit comme un garçon, s’habille comme un garçon et passe, aux yeux de tous, pour un garçon. Pourtant, c’est une fille. C’est une bacha posh : une de ces filles élevées comme des fils dans les familles afghanes qui n’en ont pas. A 5 ans, on lui a coupé les cheveux, retiré sa poupée et on lui a appris à se comporter comme un garçon. Sauf qu’à la puberté, elle doit redevenir une jeune femme. Faire la cuisine, porter la burka, ne plus sortir seule, baisser les yeux face aux hommes. Et dire adieu à ses rêves, ses habitudes, ses amis. Mais quand on a goûté à l’action et à la liberté, comment y renoncer ?

*****

Quel enfer ! On se demande presque en terminant ce roman s’il ne faut pas penser comme la mère de Farrukh, qui lui dit qu’elle a eu de la chance de vivre comme une bacha posh pendant 10 ans. Mais ce doit être une situation tellement épouvantable le jour où on vous retire toute cette liberté…

Un roman qui permet de découvrir une tradition qui perdure encore aujourd’hui et qui pose aussi question sur l’identité : Comment se construit-elle ? Vient-elle de notre sexe ou de notre éducation (famille, école, société) ?

En tous cas, ce roman ne peut pas laisser indifférent. Et ce n’est hélas pas aujourd’hui, avec le retour des talibans au pouvoir, que les droits des femmes vont s’améliorer en Afghanistan.

Une lecture que je vous recommande !

*****

D’autres livres qui parlent de privation de liberté pour les jeunes filles : J’ai 14 ans et ce n’est pas une bonne nouvelleL’histoire de Malala

J’ai 14 ans et ce n’est pas une bonne nouvelle

ans

J’ai 14 ans

et ce n’est pas une bonne nouvelle

Jo Witek

Actes Sud Junior (2021)

****

Efi à 14 ans. Elle rentre du collège sur le porte-bagages de la vieille mobylette de son oncle Blabla. Elle est heureuse car elle rentre à la maison pour 2 mois de vacances. Depuis 6 mois, elle était au collège et vivait chez sa tante. Elle va enfin revoir sa famille, ses amies, son village au bord de la rivière. Tout cela lui a manqué. Et elle a tellement de choses à raconter ! Efi veut étudier et devenir ingénieur pour transformer la vie des gens. Pour que l’électricité soit dans toutes les maisons, qu’il y ait des réfrigérateurs, des pompes électriques pour puiser l’eau.

Mais à peine arrivée, Efi va déchanter, rattrapée par le poids de la tradition. Elle apprend qu’elle n’a plus le droit de sortir seule dehors. Qu’elle est en danger. Parce qu’elle est nubile. Et quelques jours plus tard, on la présente aux parents de son futur mari, qui l’examinent et la palpent comme un vulgaire poulet.

*****

Que dire ? A 14 ans, en France, on est encore une ado, une collégienne. Alors il vraiment difficile d’imaginer qu’il y a encore des pays où on marie les filles à cet âge là et parfois même plus tôt. L’histoire d’Efi, cette jeune fille dont on coupe net tous les rêves et que l’on met dans le lit d’un homme qui a plus de deux fois son âge, est révoltante. Une jeune fille traitée comme une marchandise et qui n’a rien à dire. Qui ne peut qu’accepter. Cette privation totale de liberté m’aurait sans aucun doute conduit au suicide. C’est terrifiant et tellement scandaleux que les mariages forcés existent encore en 2021…

Un roman à lire que vous soyez ado ou non !

*****

Lire quelques pages (site de l’éditeur)

De cette autrice, nous vous avons déjà présenté :

Des romans : Le domaineMentineUn jour j’irai chercher mon prince en skate, Peur express, Un hiver en enfer.- Une fille de…Premier arrêt avant l’avenir

Un album-CD pour les bébés : Chapeau d’été

Un autre roman jeunesse qui aborde la question du mariage forcé : Bye Bye Bollywood

*****

Ce roman fait partie de la sélection du Prix Vendredi 2021

https://www.prixvendredi.fr/uploads/1/2/2/5/122515122/ig-s-lection-2021_orig.png

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Le petit Ziryâb. Recettes gourmandes du monde arabe de Farouk Mardam-Bey et Julie Guillem

Le petit Ziryâb : un univers raffiné et gourmand à portée de main!

Recueil de recettes (album) pour enfants dès 9 ans

Le petit Ziryâb.
Recettes gourmandes du monde arabe

de Farouk Mardam-Bey
et Julie Guillem

Ed. Actes Sud Junior, novembre 2020, illustrations de Julie Guillem,
88 pages, 18 euros

***
Thèmes: cuisine, enfants, monde arabe, gastronomie

 

Présentation de l’éditeur: “Ziryâb fut un musicien, modiste et gastronome du XIe siècle qui vécut à Bagdad puis à Cordoue. (…)C’est sous son patronage qu’a été écrit ce livre qui présente la richesse de la cuisine moyen-orientale avec des anecdotes et des recettes faciles à réaliser en famille! (…) De quoi mettre l’eau à la bouche des lecteurs gourmands et gourmets!”

 

Cet album est en réalité un livre de recettes illustré et adapté pour les enfants (et leurs parents) désirant découvrir les saveurs orientales.

L’auteur nous emmène dans un voyage gustatif à travers différentes destinations. Le petit Ziryâb est un concentré du raffinement de la cuisine issue de nombreuses cultures arabes.

Qu’il s’agisse d’entrées, de plats ou de desserts; les créations culinaires présentées dans ce livre de recettes sont plus alléchantes les unes que les autres! De plus, en consultant cet ouvrage, on en apprend davantage sur certains  légumes et épices. C’est pourquoi j’ai beaucoup apprécié découvrir ce recueil de recettes.

Saviez-vous que Ziryâb était le surnom d’un musicien et modiste gastronome du IXème siècle? Je l’ignorais également et j’ai pris beaucoup de plaisir à lire les différentes anecdotes annexées aux recettes.

Remarquablement illustré par Julie Guillem, Le petit Ziryâb permettra aux enfants d’appréhender la richesse du monde arabe à travers de nombreuses expériences olfactives et gustatives.

D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé les dessins délicats de Julie Guillem. Les tons vifs, énergiques tranchent sur les fonds bleus ou blancs.

L’album est très stylisé et les textes de Farouk Mardam-Bey sont accessibles et ludiques grâce aux informations supplémentaires annexées aux recettes proprement dites.

 

Le petit Ziryâb est donc un très beau livre à découvrir pour cuisiner en famille tout en s’instruisant!

 

~Melissande~

+ Hérisson vous présente Un carnet de recettes bonnes à croquer de Seymourina Cruse et Carole Chaix

+La cuisine des pays celtes de Riwanon Kervella, présenté par Nathalie

+ Le site de l’illustratrice: Julie Guillem

 

25 Noëls du Monde – Contes

Petits contes de Noël
A partir de 10 ans

25

25 Noëls du Monde

Collectif

Actes Sud Junior (2002)

Le Monde (2001)

*****

Novembre 2001 : 5 grands quotidiens européens (El Païs / Publico / La Repubblica / Le Monde et Algemeen Dagblad) invitent leurs lecteurs à écrire un conte de Noël d’une vingtaine de lignes. Près de 5000 personnes vont relever le défi !

En 2002, Actes sud Junior prolonge cette aventure collective en choisissant 25 récits et en demandant à 25 dessinateurs de les illustrer.

*****

Chaque double page présente le conte à gauche et une illustration pleine page à droite. Il y a autant de styles que d’auteurs et les illustrations sont également toutes très différentes. Mes préférées sont celles d’Amélie Jackowski p.27 (et j’adore le conte qui va avec, très drôle !!) et celle d’Olivier Latyk p.45 (conte plein de magie) pour leur douceur…. Celle de Brigitte Perez p. 52 “Une planète dorée” est naïve et mignonne (et l’illustration de Robert Barborini qui l’accompagne est magnifique).

J’ai ce livre depuis au moins 2 ans. J’avais commencé à le lire l’an dernier et je ne l’ai jamais terminé. Pourquoi ? Mystère… La plupart de ces petits contes sont mignons, amusants, tristes, étonnants ou tout simplement originaux ! Certains sont enchantés, d’autres au contraire désenchantés.

Du 1er au 24 décembre, tout au long de l’avent, vous pourrez lire une histoire par jour. Vous assisterez ainsi à l’assassinat d’un sapin ou comprendrez d’où vient le nom du Père Noël !

*****

Un recueil qui participe à 3 challenges : l’objectif PAL chez Antigone, car je devais déjà le lire l’an dernier pour le Christmas Time chez Mya ainsi qu’au challenge Contes et légendes de Bidib.

christmas time http://mapetitemediatheque.fr/wp-content/uploads/2018/11/challenge-contes-et-l%C3%A9gendes.jpg