Ronya, fille de brigand – roman

Ronya
Une aventure pleine de poésie !
Roman à partir de 8/9 ans

Ronya, fille de brigand

Astrid Lindgren

Le livre de poche jeunesse (2009)

*****

Ronya naquit par une nuit d’orage. C’était la fille de Mattis, le chef des brigands, et de Lovise sa tendre femme. Mattis et ses brigands étaient ravis et la petite fille grandit très entourée et chouchoutée par toute la bande. Le jour où Ronya eut le droit de sortir du château, elle se rendit compte que le monde était vaste. La petite fille se mit à l’explorer, s’entrainant à grimper sur la montagne, à sauter sur les pierres glissantes de la rivière au point de devenir plus agile qu’une chèvre.

Ronya ne savait pas ce que faisaient les brigands. Elle les voyait aller et venir avec toutes sortes de marchandises, mais elle n’avait jamais cherché à savoir d’où ça venait et personne ne lui avait jamais révélé. Elle savait bien sûr qu’elle n’était pas la seule enfant sur terre, mais elle n’en avait jamais rencontré. Un jour, en allant voir le gouffre qui séparait le château en deux parties depuis la nuit de sa naissance, elle fit une étrange rencontre…

*****

Quelle belle aventure ! C’est à la fois tendre, émouvant et drôle. Les descriptions des brigands sont très amusantes et celles de l’été m’ont fait penser à Frédéric (le mulot poète) de Leo Lionni. Et j’ai beaucoup aimé le personnage de Lovise, la mère.

C’est une histoire de rencontre, d’amitié, d’amour et de jalousie aussi. Où certains apprennent à grandir, à se séparer et d’autres à réfléchir à ce qui est important. Et nous ? On se régale en lisant ce joli roman !

Un coup de cœur que je vous recommande vivement !

 

Un roman qui m’avait été recommandé par Blandine, lors du défi 12 mois, 12 ami(e)s, 12 livres

*****

Ce roman a été adapté en film, comédie musicale, anim et manga.

A l’ombre du grand arbre vous parle d’Astrid Lindgren

*****

Bluebells Wood – BD Fantastique

bluebellsLes sirènes existent*
Bande dessinée fantastique

Bluebells Wood

Guillaume Sorel

Glénat (2018)

*****

Préface de Pierre Dubois

*****

Quelque part entre la forêt et la mer, dans une maison bâtie sur une plage, un homme vit avec ses souvenirs. William peint inlassablement sa femme disparue, Helena. Il n’arrive pas à faire son deuil et s’est isolé volontairement, n’acceptant que la visite de son ami Victor et celle d’une jeune femme qu’il utilise comme modèle, Rosalie. Alors qu’il peint tranquillement assis dans sa barque, il va faire une étrange et terrible rencontre… Il ira jusqu’à se demander si sa raison ne l’a pas quitté.

*****

Bluebells :  jacinthes des bois bleues.

Elles forment un tapis bleu sur le sol de la forêt proche de la maison du peintre. A la fin de l’album, l’auteur nous explique que cet endroit existe (je veux y aller !!). Il raconte comment il l’a découvert et comment ça l’a inspiré pour cette bande dessinée.

L’histoire est relativement simple et pourrait être résumée en peu de phrases. Mais certaines choses arrivent, progressivement, et vont venir mettre une ambiance étrange. Étrange et inquiétante… Et la fin est surprenante !

Les illustrations sont magnifiques, les décors surtout (je n’aime pas tellement les visages…)! J’ai tout particulièrement apprécié le cahier graphique final, qui regroupe les couvertures non retenues, des portraits et des croquis (avec de superbes double-pages).

Encore une belle découverte faite grâce à la BD de la semaine. Je ne serai pas allée de moi-même vers cet album, la couverture ne m’attirant pas du tout. Et ça aurait été dommage !

*****

Le site de l’auteur

Découvrir quelques planches sur le site de l’éditeur

https://static.wixstatic.com/media/0422aa_fb5e617f56294f39821a73d103051d54~mv2.jpg/v1/fill/w_408,h_253,al_c,q_80,usm_0.66_1.00_0.01/0422aa_fb5e617f56294f39821a73d103051d54~mv2.jpg

Illustration empruntée sur le site de l’auteur

*Les sirènes existent est le nom de l’exposition d’originaux de Guillaume Sorel à St Malo du 1er août au 27 septembre 2020.

D’autres avis : Noukette, Brize

Cette semaine, nous nous retrouvons chez Stephie du blog Mille et une frasques

Dans la forêt

forêtEt si notre économie s’effondrait ?

BD Ado / Adulte

DANS LA FORÊT

LOMIG

D’après le roman de Jean Hegland

Sarbacane (2019)

*****

Nell, 17 ans et sa sœur Eva, 18 ans vivent seules dans la forêt. Un jour, la civilisation telle que nous la connaissons a cessé d’exister. Plus d’eau courante, plus d’électricité et plus de transport car plus d’essence. Personne ne sait vraiment comment, ni pourquoi, c’est arrivé. C’est la somme de différentes choses (chômage, problèmes liés au climat, crise du pétrole…) qui a fait que tout s’est effondré. Les deux sœurs survivent comme elles peuvent, une journée après l’autre. Dans cette maison familiale pleine du souvenir de leurs parents, ce n’est pas toujours facile… Heureusement elles ont chacune leur passion : Eva est passionnée de danse et Nell aime lire et écrire.

*****

Une bd surprenante ! Et avec laquelle on ne voit pas le temps passer malgré ses 156 pages.

Je me suis mise assez facilement à la place de ces deux sœurs. Et j’ai imaginé sans aucun mal la difficulté qu’il peut y avoir à passer d’une société comme la nôtre à une vie de trappeur. On voit Nell et Eva se souvenir, regretter certaines choses. Elles se soutiennent aussi, se disputent parfois, vivent des choses terribles et y survivent.

J’aime beaucoup les illustrations également. Il y a beaucoup de détails, parfois seulement esquissés. Beaucoup d’ombres aussi, qui donnent du relief ou mettent en avant les personnages.

J’ai acheté le roman dont est tiré cette bd. Mais je vais attendre un peu avant de le lire, de manière à oublier un peu l’histoire pour avoir le plaisir de la redécouvrir.

Une bd qui fait réfléchir à ce qui est réellement important dans nos vies.

*****

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez voir d’autres illustrations ainsi qu’une vidéo où l’on voit Lomig dessiner !

Et c’est le retour de LA BD de la semaine chez Stephie du blog Mille et une Frasques

Les enfants de Titaniah – Roman ado

TitaniahLes enfants de Titaniah

Sugeeta Fribourg
Éd. Alice Jeunesse (2010)
* * * * *

La planète Titaniah ressemblait beaucoup à la terre. Il y avait des océans, des forêts, des animaux et des humanoïdes qui nous ressemblaient étrangement. La seule différence avec la Terre en fait, était un don que les enfants recevaient à la naissance. En effet, les enfants naissaient avec la faculté de comprendre le langage de tous les êtres vivants, plantes ou animaux, ainsi que la possibilité de dialoguer avec eux par télépathie.

Malheureusement, vers 7 ou 8 ans, la plupart des enfants perdaient ce don. A 12 ans, Sylvio était une exception et son don était plus présent que jamais. Un privilège qui le remplissait de joie car il adorait se promener en forêt et dialoguer avec tous les habitants, arbres ou animaux…

* * * * *

Extrait : “Sylvio parvint à une clairière. Il était arrivé à son rendez-vous. Au centre s’élevait le vieux chêne, le Génie de la Forêt. Son feuillage généreux grimpait presque jusqu’au ciel. Cet arbre, qui passait pour millénaire, avait pourtant gardé bon pied bon œil. Aux dires des sources, qui le murmuraient à tout vent, le chêne était le roi de la Forêt parce qu’aucun buisson n’avait jamais eu l’audace de s’enraciner sous son ombre.

– Bonjour Francisco, dit doucement Sylvio.

Il s’assit sous les ramures du vieil arbre, le dos calé contre le tronc solide. Depuis quelques années déjà, le vieux chêne accueillait l’enfant avec la même joie. Il était devenu son ami et son guide.”

* * * * *

Un roman d’aventure agréable qui parle d’écologie, de respect de la nature et des animaux avec pas mal d’humour et de rebondissements !

Le site de l’éditeur Alice Jeunesse

L’auteure est décédée en 2016.

Sur des thèmes similaires (dialoguer avec les animaux, avoir du respect pour eux) nous vous avons présenté la trilogie “Lion Boy

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer