Pome

PomePome

Marie Desplechin

Collection Neuf

L’École des loisirs (2007)

*****

Lecture commune avec Blandine

*****

Pome est le deuxième tome d’une trilogie. Le premier tome s’intitule “Verte” et le troisième “Mauve“.

*****

Éditeur : Souvenez-vous. Nous avions laissé Verte, l’apprentie sorcière rebelle, rayonnante. Entourée de femmes, comme depuis toujours : sa mère Ursule et sa grand-mère Anastabotte. Mais aussi, c’était nouveau pour elle, d’hommes : Soufi, le garçon de sa classe grâce à qui elle avait retrouvé son père, et celui-ci, Gérard, l’entraîneur de foot.
Les choses pourraient être simples désormais.
Et bien sûr, elles ne le seront pas. Car Soufi déménage et Gérard a un père, lui aussi : Raymond, un ancien commissaire de police. Verte pleure, Verte rit, Verte est très entourée soudain et pourtant elle se sent seule. Heureusement, une fille vient d’emménager avec sa mère dans le bâtiment B. C’est Pome.
Verte se dit que c’est un nom parfait pour une alter ego, une future meilleure amie, une pareille en tout. En tout ? Même en sorcellerie ?

*****

Après s’être sentie seule si longtemps, Pome est heureuse. Elle a un ami, Soufi, grâce à qui elle a retrouvé son père et son grand-père. Mais lorsqu’elle rencontre Pome, c’est incroyable. Elle a enfin l’impression d’avoir un alter ego, un autre elle-même, et ça lui fait un bien fou !

Et à nous aussi. Car, comme dans le premier tome, c’est drôle, c’est léger. Tout en parlant de thèmes importants, comme l’amitié, les relations familiales, la sorcellerie (Naaaan ! Je rigole !!)

Bref, à la fin, on n’a qu’une envie. Lire le 3ème (et dernier) tome pour retrouver Verte et Pome !

Un livre indémodable qui m’a beaucoup plu.

*****

Vous aurez reconnu la patte de Soledad Bravi pour l’illustration de couverture.

Hilde du Livroblog a présenté les 3 romans d’un coup.

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Verte – roman jeunesse

verteSorcière ? Vous avez dit sorcière ?
A partir de 8 ans

Verte

Marie Desplechin

Collection Neuf

L’École des loisirs (1996)

*****

Éditeur : À onze ans, la petite Verte ne montre toujours aucun talent pour la sorcellerie. Pire que cela, elle dit qu’elle veut être quelqu’un de normal et se marier. Elle semble aussi s’intéresser aux garçons de sa classe et ne cache pas son dégoût lorsqu’elle voit mijoter un brouet destiné à empoisonner le chien des voisins. Sa mère, Ursule, est consternée. C’est si important pour une sorcière de transmettre le métier à sa fille. En dernier ressort, elle décide de confier Verte une journée par semaine à sa grand-mère, Anastabotte, puisqu’elles ont l’air de si bien s’entendre. Dès la première séance, les résultats sont excellents. On peut même dire qu’ils dépassent les espérances d’Ursule. Un peu trop, peut-être.

*****

Verte est le premier tome d’une trilogie. Le deuxième tome s’intitule “Pome” et le troisième “Mauve“.

Je connais ces romans et j’ai envie de les lire depuis très longtemps. Mais, je ne sais pas pourquoi (le manque de temps peut-être ?) je ne l’avais toujours pas fait (alors que les deux premiers sont dans ma bibliothèque depuis belle lurette). Jusqu’à hier soir. Et je dois dire que ça aurait été vraiment dommage de passer à côté, parce que j’ai bien rigolé !

Malgré la date de parution, pas d’inquiétude, ce n’est pas du tout “daté”. Les thèmes sont toujours d’actualité  (relations mère-fille, relations fille-garçon) et puis les sorcières, ça ne se démode pas ! Même si j’aime beaucoup cette illustration de Gaudelette (dessinateur de Fluide Glacial !) sur mon exemplaire, l’école des loisirs a changé les couvertures au fil des années, pour en faire de plus “attirantes” pour les enfants d’aujourd’hui.

Et si votre enfant n’aime décidément pas lire, offrez-lui la bande dessinée adaptée par Magali Le Huche ! Quand il aura bien rigolé avec Verte, il aura peut-être envie de lire le roman ? Moi je dis que ça se tente…

*****

Ce livre a obtenu plusieurs récompenses :

  • Prix « Tam-Tam/J’aime lire » décerné par le Salon de Montreuil en 1997
  •  le Prix du « Livre le plus drôle de l’année » décerné par la ville de Beaugency en 1997
  • et le Prix « Graines de Lecteurs » décerné par la ville de Billière en 1998

D’autres avis : Jojo, Blandine

Sophie vous a déjà présenté “Mauve” ainsi que d’autres romans de Marie Desplechin : Le journal d’Aurore T3, danbé, Mon petit théâtre de Peau d’Âne, Ne change jamais

*****

Pour écouter le début

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Ne change jamais Marie Desplechin

🌏 Ne change jamais est un livre de Marie Desplechin publié à l’école des loisirs.

Ce manifeste à l’usage des citoyens en herbe est en fait un manuel d’éducation au développement durable.
Dès l’introduction Marie Desplechin explique qu’elle fait confiance aux enfants et aux adolescents : “J’ai découvert que fouiller la poubelle, trouver normal de copier sur sa voisine, jugéer suffisant de se laver un jour sur deux sont autant de comportements qui devraient être encouragés plutôt que combattus. Quel bons adultes vous seriez si vous arriviez à préserver un peu de votre curiosité, de votre sensibilité, de votre colère. Vous auriez de meilleurs atouts pour demain, et la planète avec vous. J’ai pensé : Surtout ne changez pas ! (ou alors pas trop) et puis j’ai fait ce livre.” 💚Ce livre tombe parfaitement dans ma thématique actuelle au CDI, avec mon exposition #agenda2030 mais aussi avec l’élection des eco-delegues qui doit se faire dans les prochains jours. Si Greta Thunberg a permis de montrer la voix, je pense que c’est maintenant à chacun de jouer un rôle pour la Terre. 🌏4 ou 5 pages par thème : une parole d’ados, des faits scientifiques et historiques, et une conclusion pour ne pas changer ! (je vous poste des exemples en story). Ce n’est pas forcément novateur au niveau des idées mais la forme, le ton employé, ça va parler aux jeunes, et si ça peut semer quelques graines, il ne faut surtout pas s’en passer !

Bien sûr il y a parfois un peu de provocation, comme avec la cantine, mais si ça incite les enfants à se demander ce qu’ils mangent, ça sera déjà un bon pas vers moins de gaspillage ! 💚 En plus c’est joliment illustré par Aude Picault, imprimé en France, sur du papier eco responsable !
À mettre dans toutes les bibliothèques et CDI !

 

 

Une chronique initialement publiée sur Instagram, d’où sa mise en forme.

 

Mauve de Marie Desplechin

Roman fantastique pour enfants et adolescents
Rentrée littéraire jeunesse

Mauve

de Marie Desplechin

Ecole des Loisirs, 2014
9782211220682, 8,70€

Après Pome et Verte, Marie Desplechin nous offre une troisième histoire de sorcière. Pome et Verte restent d’ailleurs nos héroïnes, mais elles sont confrontées à un nouveau problème : Verte est harcelée à l’école, à cause de sa mère que tout le monde trouve bizarre.

L’auteur aborde donc dans un premier temps le problème du harcèlement scolaire, et grâce aux différents points de vue alternés, ceux du grand-père, de la grand-mère, puis des jeunes filles, on comprend mieux toute la peur et la douleur que cela engendre. Puis rapidement, on glisse dans le fantastique, car tous les voisins et élèves ne sont pas devenus hostiles d’un seul coup. Quelque chose a exacerbé leurs réactions négatives…

Sorcière, Magie, mais toujours famille et amitié, ce roman offre de nombreuses scènes prenantes et mystérieuses. Les points de vue alternés pour la narration permettent de mieux comprendre les réactions de chacun et de s’attacher aux différents personnages. De l’action, du suspense, mais beaucoup d’humour aussi, notamment avec ces sorcières qui cherchent à cacher leur pouvoir…

Un troisième tome à la hauteur de cette série ensorcelante, avec plus de noirceurs pourtant… nos petites sorcières évoluent !

+ Kik en parle

+ Challenges : Rentrée littéraire, YA#4, Petit Bac, et Halloween :)