SOLO Chemins tracés T1 Fortuna

FortunaBD Ado/Adulte

SOLO

Chemins tracés

T1 : Fortuna

Oscar Martin & Alvaro Iglesias

Delcourt (2019)

*****

Fortuna est une jeune chatte qui voyage avec ses parents et son petit frère. Chaque jour, lorsqu’ils s’arrêtent pour manger ou se reposer, elle voit son père écrire dans un livre.  En fait, il prend note de toutes les marques qu’il laisse sur le sol ou dans la pierre. La petite Fortuna sait que ce livre lui permettrait de retrouver son grand-père si elle se retrouvait seule.

Ce qui va lui arriver bien entendu, on le sait dès la 2ème page. Et l’on va donc faire avec elle le chemin du retour vers le grand-père, alternant entre le présent pas toujours (rarement) facile et ses souvenirs.

*****

J’ai bien aimé cette alternance passé/présent, facile à discerner grâce aux différences de colorisation. En effet, le passé, les souvenirs sont tout gris et le présent est en couleurs. Pas de problème non plus pour identifier les “gentils” et les “méchants”, les vilains ont bien la “tête de l’emploi” !!

C’est un tome 1, la mise en place d’une histoire longue donc. Mon bémol : On ne voit pas assez le passage du temps, j’ai trouvé que ça allait un peu trop vite.

Rien à redire sur les dessins (ça fait parfois un peu “dessin animé”) ou les couleurs, très douces, ça m’a beaucoup plu. A la fin de l’album, il y a 6 pages de croquis + 2 autres pages qui nous parlent plus longuement des livres des chats ainsi que leur écriture.

En fait, cette nouvelle histoire est un “spin off” (une série dérivée ?) d’une série qui s’intitule également “Solo” mais dont les héros sont des rats (et dont scénario et dessins sont réalisés par Oscar Martin). Comme je n’ai pas lu l’histoire de départ, il y a sans doute des choses qui m’ont échappé…

Malgré mon bémol, j’ai envie de lire la suite (et la série d’origine !)

*****

Feuilleter les premières pages (éditeur)

Une autre BD d’aventures fantastiques : Les 5 terres ♥

La BD de la semaine, c’est chez Fanny – du blog Mes pages versicolores

Le livre des débuts d’histoires – Roman jeunesse

livreRoman jeunesse américain
A partir de 9/10 ans

Le livre des débuts d’histoires

Kristin Kladstrup

Traduit de l’anglais (USA) par Anne-Judith Descombey

Nathan (2006)

*****

Lecture Commune avec Blandine

*****

Ce jour-là, lorsque le père de Lucy rentra à la maison, il ne trouva pas sa fille l’attendant derrière la porte comme à son habitude. Elle était assise sur le divan du salon, regardant droit devant elle. Elle venait d’apprendre que son père avait perdu son travail à l’université. Et qu’ils partaient dans l’Iowa, vivre dans une maison léguée par tante Lavonne. C’était censé être une bonne nouvelle. Mais Lucy avait toujours habité cet appartement.

Dans cette ville, il y avait sa meilleure amie. Il y avait aussi l’orchestre dans lequel elle jouait du violon, le cinéma qui passait de vieux films. Et le libraire de la vieille librairie qui lui mettait toujours des livres de côté. Bref, il y avait tout son univers… Non décidément, ce n’était pas une bonne nouvelle !

Mais après avoir lu une lettre envoyée par tante Lavonne quelques jours avant son décès, Lucy se dit qu’il pourrait finalement être intéressant de découvrir l’Iowa…

*****

Voilà une histoire qui se dévore sans faire d’histoires. Ou plutôt si. Elle en fabrique beaucoup !! Et pas seulement des débuts…

En tous les cas, ça m’a beaucoup plu. On suit les péripéties de Lucy et de son nouvel ami, entrainés par de nombreux rebondissements ! Si vous aimez le fantastique et la fantasy et surtout que vous aimez écouter des histoires, ouvrez grands vos oreilles et laissez-vous entrainer à la suite de Lucy.

Et puis comment résister à cette couverture “magique” et à cette mise en garde…

“Prenez garde, vous qui écrivez dans ce cahier,

Prenez garde aux histoires que vous commencez,

Car chaque histoire qui possède un commencement,

Pourrait bien avoir aussi une suite et un dénouement.

 

Pensez également, avant d’écrire pour de bon,

Que si au jour succède immanquablement la nuit,

Tous les débuts d’histoires ne font pas de bons récits ;

Certains y parviennent, d’autres non.

 

Que ce livre rende son jugement souverain,

Pour dire si et comment l’histoire prendra fin.”

*****

Un roman jeunesse qui participe au challenge

LE TOUR DU MONDE EN 80 Jours LIVRES” (USA)

proposé par Bidib

monde

En Avril sur Instagram

En avril sur @herissonfamily je vous ai présenté :

Le splendide : Mon amie la Chenille, de Marion Janin

Atelier du Poisson soluble
Le tout doux : Matin minet d’Anne Herbauts, Pastel, 2021


Le fabuleux voyage Une journée au Japon de Sandrine Thommen chez Picquier Jeunesse (avril 2022)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Le documentaire pour tout petit: Tout un monde, la mare  chez Larousse
A retrouver sur @herissonfamily sur Instagram


Mais aussi un jeu de société dès 7 ans que nous adorons : Roi et Compagnie de Haba,

et un retour global sur la collection Couleurs jardin aux éditions du Diplodocus

 

Enfin un petit album sur l’autonomie d’une petite fille qui met bien la pagaille dans la cuisine : Perla casse des oeufs de Susie Morgenstern et Charlotte Roederer, aux éditions Nathan.
A lire ici sur Instagram @herissonfamily

WINTERHOUSE HÔTEL – Roman jeunesse

WinterhouseRoman ado
A partir de 11 ans

WINTERHOUSE HÔTEL ♥

Ben Guterson

Illustré par Chloe Bristol
Traduit par Anne-Sylvie Homassel
Collection Wiz

Albin Michel (2018)

*****

Trilogie (les 3 tomes sont parus)

*****

Quand Elizabeth rentra de l’école ce jour-là, elle vit une enveloppe scotchée sur la porte d’entrée. Elle comprit aussitôt que les nouvelles n’étaient pas bonnes. Elle ouvrit l’enveloppe et trouva un mot qui lui annonçait que son oncle et sa tante, avec qui elle vivait, étaient partis pour 3 semaines. Ils lui laissaient un billet de train pour rejoindre l’hôtel Winterhouse et trois dollars pour le voyage. Ainsi qu’un sac en plastique avec quelques vêtements de rechange. Ils lui avaient parlé de ce voyage, mais, jusqu’au bout, elle avait espéré pouvoir rester seule à la maison…

Après avoir noté dans son carnet : Dans la liste “Raisons pour lesquelles je n’aime pas mon oncle et ma tante“, au n°43 : “Parce qu’ils m’expédient dans un hôtel au milieu de nulle part pour les vacances de Noël, sans un sou et pratiquement sans affaires de rechange”, elle se mit en route pour attraper son train.

Elle n’avait en effet pas le choix. La maison était fermée et elle n’avait pas d’amis qui auraient pu l’héberger pendant trois semaines. En plus, elle craignait la colère de son oncle et sa tante si elle ne respectait pas leurs instructions.

Dans le train, Elizabeth essayait de ne pas se laisser aller au découragement…

*****

Quelle belle surprise ! Je ne m’attendais à apprécier autant ce roman.

Le personnage principal, Elizabeth, a perdu ses parents à l’âge de 4 ans. Et depuis 7 ans, elle vit avec son oncle et sa tante, qui sont très pauvres, et pas très gentils. Elle aime beaucoup lire et tous les jeux de lettres. A Winterhouse, elle va faire de nombreuses découvertes. Et nous aussi, bien évidemment. Si le début peut faire penser à Harry Potter (orpheline pas vraiment bien traitée par son oncle et sa tante…) la suite est tout à fait différente.

L’écriture est fluide, il y a de nombreuses surprises, l’ambiance est parfois tendue, ça fait (un peu) peur, les personnages sont ambigus… Un roman qui devrait plaire à tous les amoureux des livres et des mots, mais aussi à ceux qui aiment la magie et les enquêtes.

J’ai adoré les titres avec leurs “échelles de mots” (bravo à la traductrice, ça n’a pas dû être évident !) Une autre chose m’a beaucoup plu : Elizabeth partage avec nous ses lectures. De quoi augmenter encore notre PAL !

Du coup j’ai emprunté le 2ème tome à la bibliothèque et je me suis tout autant régalée !

Elizabeth dans le hall de Winterhouse. Image empruntée sur le site de l’auteur.

Site de l’auteur (en anglais)

*****

Un recueil qui participe au Challenge Christmas Time chez Mya

Et à l’Objectif PAL chez Antigone

(encore un qui était dans ma pal depuis… 2 ans ?)