Quand souffle le vent du nord

souffleRomance épistolaire

Quand souffle le vent du nord

Daniel Glattauer

Le livre de poche (2006)

*****

Mme Rothner, souhaitant résilier son abonnement à un journal, envoie un mail de résiliation. Mais elle se trompe dans l’adresse mail et envoie ses courriers à un particulier, Mr Leike. Neuf mois plus tard, l’adresse mail de ce Mr Leike étant resté dans son fichier client, Mme Rothner renvoie un mail à ce fameux Monsieur. Et c’est ainsi que va débuter une correspondance épistolaire par mail. Parfois très courts. Parfois plus longs. Souvent agacés ou amusés. Mme Rothner et Mr Leike vont finir par s’appeler Emmi et Léo. Et ce “jeu” très innocent au départ va devenir un jeu de séduction pour les deux. Mieux encore, il va devenir un besoin quotidien ! Et la fin ? Ce ne sera peut-être pas celle(s) à laquelle on pourrait s’attendre… D’autant plus qu’il y a un tome 2 : La septième vague.

*****

Il faut croire qu’avec l’actualité (La guerre Russo-Ukrainienne vient de commencer) j’avais besoin de légèreté ! J’ai dévoré ce roman très rapidement. Il est très facile à lire et certains mails sont vraiment très courts (un mot, une phrase).

Peut-on tomber amoureux de quelqu’un qu’on ne connaît que virtuellement ? Je crois que oui. J’en ai eu l’exemple il n’y a pas longtemps avec deux personnes qui se sont rencontrées suite à un (long) échange de mails !

Les mails ne sont après tout que la version moderne de la lettre de séduction, d’amour ! Sauf qu’on ne peut y mettre une fleur ou une goutte de parfum et c’est bien dommage à mon avis !

Bref. Si jamais vous avez une panne de lecture, ou envie de légèreté, je vous conseille cette lecture. Mais procurez-vous le tome 2 avant. Ne pas savoir la fin d’une histoire est toujours très agaçant à mon avis !!

*****

Un roman qui participe au Le tour du monde en 80 jours livres (Autriche) chez Bidib

monde

*

à l’Objectif PAL chez Antigone

*

 et au Challenge Petit Bac d’Enna

1ère ligne – Catégorie Verbe – Souffle

Ouest

La véritable histoire de Blanche-Neige

véritableConte (franchement) détourné
A partir de 10 ans

La véritable histoire de Blanche-Neige

qui n’a pas croqué la pomme

Côme d’Onnio

Éditions amaterra (2022)

*****

– Vous croyez tout connaître sur l’histoire de Blanche-Neige, la belle-mère, la pomme empoisonnée, le baiser du prince charmant.
Seriez-vous assez bête pour croquer la pomme tendue par une sorcière ? Non ! Alors pourquoi Blanche-Neige serait-elle plus naïve que vous ?
Et pourquoi faudrait-il qu’elle attende qu’un type passe sur son cheval au milieu d’une forêt où il n’a rien à faire ?
Et puis ce prince qui embrasse une fille endormie sans lui demander son avis, ça vous paraît normal ? (Côme D’Onnio)

*****

Avec ce roman, je découvre une nouvelle autrice, Côme d’Onnio qui cuisine le flan pâtissier comme personne (c’est elle qui le dit !)

Je connais bien et j’aime beaucoup les livres pour les tout-petits de cette maison d’éditions, amaterra. Mais je ne connaissais pas encore leurs romans. Ils proposent 3 collections différentes : ARGILE dès 8 ans, ARGILE + dès 10 ans et GRANITE à partir de 12 ans. Celui-ci fait partie de la collection ARGILE +.

Ce petit roman (une centaine de pages, mais c’est écrit gros) se lit très vite. Et on s’amuse beaucoup à cette lecture. Nul doute que les enfants apprécieront le détournement de ce conte si connu ! Et en plus, à la fin, il y a les recettes de Biquette. Je pense que je vais tester prochainement le “brownie au chocolat vegan super bon” !!

Une histoire que les adultes pourront lire aussi à ceux de leurs enfants qui aiment qu’on leur fasse encore la lecture, histoire de rire ensemble. Et mine de rien, ce roman véhicule des idées très modernes (bien-être animal, droits des femmes, comment sont éduquées les filles, toussa toussa quoi et plein d’autres choses encore.)

Une bien jolie découverte et un roman que je vous conseille vivement !

*****

Lire une dizaine de pages (site de l’éditeur)

De cette maison d’édition indépendante, Sophie vous a présenté “Le lac des cygnes” et je vous ai parlé d’Art’bracadabra un très joli documentaire à mettre entre toutes les mains.

***

Un roman qui participe au challenge Contes et Légendes (Bidib)

légendes

ainsi qu’au challenge 2022 en classiques

2022

Banquise Blues – Album

banquiseVous avez un petit ronchon à la maison ?
Lisez-lui cet album !

à partir de 3 ans

BANQUISE BLUES

Jory John & Lane Smith (ill.)

Gallimard Jeunesse (2017)

*****

« J’ai faim, je suis fatigué et en plus j’ai mal partout. Quand je marche, je me dandine comme un gros canard. C’est vraiment ridicule… » Sur la banquise, un petit manchot se plaint à longueur de journée. Non seulement il doit subir le froid, la neige et tous les prédateurs, mais en plus, il lui faut supporter ses propres congénères… C’est vraiment pas de chance ! Et si la vie avait quand même quelques bons côtés ?

*****

Un petit album très amusant pour montrer aux plus jeunes qu’il y a souvent deux façons de voir les choses. Notre petit pingouin râleur tombe sur un morse bienveillant qui va lui tenir un étrange discours…  Commençant par râler parce qu’il y a toujours des gens bizarres qui viennent lui parler, il va finalement repenser à ce que lui a dit ce morse. Et regarder autour de lui et s’apercevoir qu’effectivement, la mer est froide, mais elle est belle, tout comme la neige ou les montagnes. Mais ensuite le soir tombe et…

Comment rester indifférent devant tous les problèmes de ce pauvre pingouin ? Bon, j’avoue, j’ai bien rigolé, ce qui n’est guère charitable !!

J’ai beaucoup aimé les illustrations de Lane Smith faites de petites tâches de couleur. Il y a beaucoup de blanc bien sûr, c’est la banquise, mais il n’est jamais totalement blanc. Parfois grisé, parfois bleuté, il a toujours une “consistance”.

*****

De Lane Smith (auteur et illustrateur) je vous conseille également le très amusant “C’est un livre

ALICE PRINCESSE DE SECOURS

secoursRoman jeunesse
A partir de 9 ans (bon lecteur)

ALICE

Princesse de secours

Torun Lian

Illustrations de Øyvind Torseter

Traduit du norvégien par Aude Pasquiet

La Joie de Lire (2021)

*****

Alice est une enfant timide et discrète qui réfléchit beaucoup. A tout un tas de choses. Elle aime lire, dessiner et réfléchir tranquillement à des choses agréables. Penser à ce qu’elle aurait pu faire avec Iver s’il n’était pas parti jouer au foot avec les autres garçons de la classe par exemple. Ils auraient pu aller manger une glace dans la salle du personnel du supermarché où travaille la mère d’Iver. Ou encore envoyer des messages avec le téléphone d’Iver. Se cacher et imaginer la vie des gens des autres immeubles…

Ce qu’Alice n’aime pas, mais alors pas du tout, ce sont les personnes qui crient ou être obligée de parler devant des gens. Et malheureusement, c’est bientôt la fin de l’année scolaire et son fameux spectacle de fin d’année. Alice joue les pattes arrières d’un cheval, donc on ne la voie pas et elle n’a pas de répliques à dire. Mais après le spectacle, les enfants doivent servir des rafraichissements et des gâteaux aux spectateurs et ça, c’est vraiment terrifiant ! Et en plus, Alice est princesse de secours…

*****

Si j’ai indiqué pour bon lecteur, ce n’est pas pour le nombre de pages (178) mais pour le vocabulaire et certaines tournures de phrases. Certains mots de vocabulaire pourraient décourager des lecteurs encore un peu hésitants (hypermétropes / bougeotte / prétentieux / embrouillamini ou encore cataracte). Ceci dit, si votre enfant ne s’arrête pas devant un mot qu’il ne connaît pas ou qu’il a l’habitude de vous demander quand il ne comprend pas, aucun souci.

L’histoire est intéressante et très amusante. Avec cette héroïne pas comme les autres, qui n’aime pas se retrouver sur le devant de la scène et, qui, bien sûr, va finir par y être… Elle aura une façon très personnelle de s’en sortir.

Un bon moment de lecture !

*****

Du même illustrateur nous vous avons présenté : Factomule une bd un peu décalée

Le site de l’illustrateur

Un petit roman qui participe à L’Objectif PAL (Antigone)