Un MUR si HAUT – Album

murAlbum
à partir de 5 ans

Un MUR si HAUT

N. Guilbert & S. Augusseau (ill.)

Des ronds dans l’O jeunesse (2015)

*****

Deux jeunes enfants, Plume et Timy étaient amis. Ils s’étaient même dit un soir qu’ils étaient amis pour la vie. Ils partageaient tout. Les jeux, les promenades, les secrets, les fous rires et la tristesse aussi. Mais un jour, le Roi bleu du village de Plume se fâcha avec le Roi Blanc du village de Timy… Une dispute si grande que les deux rois décidèrent de ne plus jamais s’adresser la parole. Et comme les rois, c’est bien connu, décident pour tout le monde, ils firent construire un mur immense entre les deux villages. Plume et Timy étaient tristes d’être séparés. Plus que tristes, désespérés…

*****

Comme ces deux enfants, nous sommes attristés, pour ne pas dire atterrés, par la bêtise humaine… L’être humain se bat depuis la nuit des temps apparemment, et sans toujours bien savoir pourquoi.  Ici ce sont deux rois qui se sont fâchés pour un petit bout de terrain.

J’ai tout aimé : l’histoire, les illustrations et les couleurs. Les dessins sont élégants et les couleurs très douces. Il y a des tampons (?) et des collages qui donnent du relief. C’est plutôt original.

En ce moment, avec la guerre entre l’Ukraine et la Russie, il me paraît important d’expliquer aux enfants que les conflits existent. Mais aussi qu’ils peuvent s’arrêter un jour…

C’est une très belle histoire, et elle finit bien.

De quoi apporter un peu d’espoir ?

*****

Le site de l’autrice “Rêve de plume”

Un autre album de cette autrice : L’oiseau Lyre

Le site de l’illustratrice, son instagram et son FB

*****

Les aventuriers du soir – Album ♥

aventuriersAlbum
A partir de 4/5 ans

Les aventuriers du soir ♥

Anne Brouillard

Les Éditions des Éléphants (2015)

*****

Gaspard et Lapinus mettent tranquillement la table dans la cabane, quand soudain… Crac ! C’est Mimi, la chatte, qui est entrée par la fenêtre.

Nos trois aventuriers décident alors d’aller à la pêche. Mais Lapinus n’aime pas le poisson, et Mimi veut jouer avec la canne à pêche. Alors tous trois grimpent dans un arbre, pour voir le monde de plus haut. Là-bas, tout au bout du jardin, quand on est sorti de la forêt, il y a la maison et Maman et Papa.

Mais nos trois amis sont bien, ils ne veulent pas rentrer tout de suite…

*****

L’histoire très jolie, très douce et elle nous fait retomber en enfance… On se souvient des jeux, des mondes inventés dans le jardin ou sur le balcon. L’imagination des enfants est débordante et sans limite.

La première chose que j’ai envie de dire, c’est qu’on se sent bien dans ce jardin. Il y a une telle douceur, une telle sérénité, on s’y sent “protégé”.  L’ambiance est très paisible. En voyant certaines double-pages on a vraiment envie d’entrer dans l’image ! J’aime beaucoup la façon dont sont dessinées les feuilles des arbres… (de l’aquarelle ?)

Le papier est très épais, très agréable au toucher (on dirait du papier pour l’aquarelle !), légèrement crème et les illustrations n’ont pas de cadre, ce qui donne encore plus de douceur.

A lire le soir, pour un peu de poésie et de douceur au moment du coucher !

Une belle découverte.

*****

Pour voir quelques planches, allez sur le site de l’éditeur

De la même autrice, déjà présenté : Pikkeli Mimou (Une histoire d’amitié sous la neige)

Une petite biographie sur le site de Ricochet

*****

L’idée du siècle – Album ♥

idéeAlbum à partir de 3/4 ans

L’ idée du siècle ♥

Katerina Sad

Traduit de l’Ukrainien par R. M. Lavill

Alice Jeunesse (2022)

*****

Un propriétaire a abandonné sa ferme et tout un troupeau de canards. Au départ, les canards cherchent des solutions dans les nuages, car ils ne veulent pas mourir de faim ou de froid. Puis, l’ idée de génie : il faut passer une petite annonce pour trouver un nouveau propriétaire !

Oui mais voilà, cette idée présente tout de même un petit problème. Les canards ne savent pas écrire… Qu’à cela ne tienne, ils vont apprendre !! Mais ils ont beau s’entrainer, ce n’est pas gagné. Ils vont être secourus par un petit hérisson…

*****

https://www.clohars-carnoet.fr/wordpress/wp-content/uploads/2022/03/drapeau-ukraine.jpg

Katerina Sad est une autrice/illustratrice ukrainienne. Et c’est pour cette raison que j’ai demandé à ma bibliothèque de commander cet album. Je ne connaissais pas du tout cette autrice, mais je connais la maison d’édition, à qui l’on peut faire confiance.

Et j’avoue que personne n’a regretté cet achat ! C’est grâce au challenge de BidibLe tour du Monde en 80 livres” que j’essaie de découvrir régulièrement des littératures étrangères que je ne connais pas. Et on entend tellement parler de l’Ukraine depuis plusieurs mois… (Malheureusement pour eux).

*****

L’histoire de ces canards qui essaie d’apprendre à écrire est franchement loufoque et amusante.

Et j’ai adoré les illustrations, pleine de pep’s et de chouettes couleurs. Je pense que c’est de la peinture, on voit des traces différentes (de brosse, d’éponge ? Je ne sais pas mais le rendu est très joli !)

Un très bel album qui m’a beaucoup plu !

*****

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez voir les premières pages.

A noter : Chez Alice Jeunesse également les albums sont de bonne qualité. Papier épais, couverture solide et les livrets sont cousus et collés. De plus le papier est issu de forêts gérées durablement.

*****

Un album qui participe donc au challenge

Le Tour du Monde en 80 jours LIVRES (mon récap)

monde

Les lapins et la tortue – Alb

lapinsConte chinois
A partir de 3/4 ans

Les lapins et la tortue

Guillaume Olive & He Zhihong

Les Éditions des Éléphants (2016)

*****

Savez-vous qu’autrefois les lapins avaient une longue queue ébouriffée ? Elle leur servait de couverture quand il faisait très froid l’hiver ou d’éventail si l’été était très chaud. Et également d’oreiller, à la nuit tombée. Les lapins étaient très fiers de leur longue queue. Si vous voulez savoir comment ils l’ont perdu, comment il se fait que leur queue soit maintenant un petit pompon tout rond, il va falloir lire cette histoire…

*****

J’ai eu un coup de cœur pour les illustrations de cet album !

Les couleurs sont très douces et il y a un côté vaporeux qui donne vraiment envie de caresser les lapins. C’est franchement adorable. Ce que j’ai apprécié aussi, c’est le format. Un format à l’italienne, mais dont on tourne les pages de bas en haut (et non pas de droite à gauche). Cela donne des dessins carrés, un peu comme des tableaux.

Quand au texte, il est en rimes par moments, ce que j’aime beaucoup. L’histoire est amusante, même si les lapins sont plutôt vilains ! Mais à la fin, ils vont peut-être le regretter…

Les deux auteurs ont réalisés trois autres albums sur le même modèle : Le renard et le tigre, Le plouf et Les animaux du zodiaque.

*****

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez voir plusieurs illustrations.

Des mêmes auteurs : Au fil du temps (un coup de cœur de Melissande)