Le loup en slip – Album sur la peur

slipQui a peur du Grand Méchant Loup ?
Album à partir de 5 ans

LE LOUP EN SLIP

Lupano, Itoïz et Cauuet

Dargaud (2016)

*****

Dans la forêt, tout le monde vit dans la peur. La peur du LOUP ! On vend des pièges à loup, des alarmes ou des clôtures anti-loup, la gazette de la forêt ne parle que de lui, des affiches placardées partout parlent des disparus. Sans compter les conférences qui montrent ses crocs comme des pioches, son pelage hirsute et son regard fou !! Jusqu’au jour où le loup descend de sa montagne, vêtu d’un… slip !

*****

Depuis le temps que j’entends parler de ce “loup en slip” ! Je l’ai enfin lu. Et je lirai probablement les autres, parce que c’est très drôle !! Il fait partie de ces albums où enfants et parents vont rire ensemble, même si ce n’est pas toujours pour les mêmes raisons.

L’album aborde la peur du loup certes, mais aussi la peur tout court, celle de l’étranger, de celui qu’on ne connaît pas. Comment on peut alimenter cette peur est également très bien vu ! Ou encore comment on peut “faire son beurre” (ou ses noisettes !) avec cette peur. Seule la chouette, qui tricote, tranquillement assise sur sa branche, semble très loin de cette agitation.

Les dessins sont amusants, sans cadres, très colorés et plein de détails.

A la fin de l’album, un joli clin d’œil à la série BD “Les vieux fourneaux”.

6 tomes sont déjà parus et un devrait paraître prochainement.

*****

Voir les premières pages (site de l’éditeur)

Voir aussi les avis de : Jojo en herbe, Blandine

De Wilfried Lupano, nous vous avons présenté : Le singe de Hartlepool (Sophie) (Nathalie), Ma révérence, Les vieux fourneaux (Avec Cauuet), Un océan d’amour, Communardes ! et Blanc autour

Le malotru – Album jeunesse

malotruAlbum à partir de 4 ans

LE MALOTRU

Bernard Villiot & Léo Méar

Éd. Margot (2021)

*****

Au bout d’une longue rue, en haut d’un gigantesque tas de détritus, vivait un malotru. Un grossier personnage, barbu et bourru, qui habitait une maison biscornue. Avant d’être un malotru, l’odieux individu avait été un malappris. Un gamin malpoli qui ne disait jamais “bonjour” ni “merci”. Un enfant mal élevé et capricieux qui ne savait ni manger ni boire sans faire de bruit, et qui exigeait pas moins de six histoires avant d’aller au lit. Sa chambre était un tel fouillis qu’une chatte n’y aurait pas retrouvé ses petits…

*****

Ainsi commence cet album.

La première chose qui m’a plu (après les chouettes couleurs de la couverture) ce sont les rimes ! J’adore ça. Elles donnent un côté “musical” et du rythme à l’histoire. Je me suis d’ailleurs lu cette histoire à voix haute pour en tester la sonorité. Et je suis sûre que cet album plaira beaucoup aux enfants ! Moi je me régalerai à la raconter. D’autant plus qu’elle est très drôle.

J’ai bien aimé les illustrations aussi, avec les enfants aux bouilles toutes rondes et la multitude de détails à chaque page. Elles sont de plus très colorées.

Nul doute enfin que les réponses “fleuries” du malotru ne fassent beaucoup rire les enfants !

*****

De Bernard Villiot nous vous avons déjà présenté : Le dompteur de ventMonsieur Django et Lady Swing Le souffleur de rêves

Site de l’illustrateur Léo Méar

Le site des éditions Margot (plus à jour à priori, mais ça permet de voir leurs anciennes parutions)

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Folles saisons – Album coloré

follesAlbum à partir de 5 ans

Folles saisons

Jean-François Chabas et David Sala

Casterman (2013)

*****

Folles saisons ! Normalement, les saisons se suivent. Il y a le printemps, puis l’été, puis l’automne et enfin l’hiver. Mais un jour, l’été fit un caprice.Il s’ennuyait. Il pouvait parfois discuter un peu avec le printemps ou l’automne. Par contre, il ne rencontrait jamais l’hiver. Cela aurait créé trop de désordre. Mais cet été là était un peu rebelle. Il enjamba l’automne sans même lui dire bonjour et arriva chez son frère l’hiver.

*****

J’ai acheté cet album pour deux raisons : sa couverture magnifique et ses deux auteurs.

En effet, j’aime beaucoup l’écriture de Jean-François Chabas à la fois amusante et poétique et j’adore les illustrations de David Sala. Elles sont fines, délicates, colorées et ici il y a des effets de transparence magnifiques.

A lire et à contempler !

*****

Pour lire les premières pages, c’est ici

De J.F. Chabas nous vous avons également présenté : Les lionnes, Sortilège, Récits extraordinaires, Le Tsar et Les sorcières de Skelleftestad

Le site de Jean-François Chabas

Sur le site de l’illustrateur David Sala vous pourrez voir d’autres illustrations de cet album splendide !

Des deux auteurs, nous vous avons déjà présenté : FéroceLe bonheur prisonnier

Le train – Album Leporello de 7m de long !

trainUn album de 7 m de looong !
A partir de 4 ans

LE TRAIN

Hubert Poirot-Bourdain

La joie de lire (2020)

*****

Deux enfants montent dans un train. Ils avancent et passent de wagons en wagons. Ils croisent le monsieur qui sert les boissons, traversent le wagon-restaurant et s’installent à table, comme des grands. Mais la curiosité les emmène vite vers le wagon cuisine où ils aident les cuisiniers avant d’aller jouer plus loin. Leur train transporte beaucoup de choses : Du bois, des voitures et même un aquarium géant, une piscine, une jungle, un zoo, un golf… Un livre sans texte qui se déplie et dans lequel on peut voyager longtemps !

*****

Je rêverais d’un train comme celui-ci, avec salon-bibliothèque, restaurant, cinéma et piscine ! Un très loooong livre à parcourir plié, ou mieux encore, si l’on a la place, à déplier pour mieux l’examiner. Les couleurs à l’intérieur sont vives, contrairement à la couverture, que je trouve jolie mais un peu “froide”. Il y a ce que font les enfants (et les autres passagers) dans le train, mais il y a aussi bien évidemment les paysages qui changent…

Un très joli album que les enfants auront beaucoup de plaisir à parcourir, j’en suis sûre !

*****

Pour voir plein d’autres illustrations, c’est sur le site de l’éditeur ou celui de l’auteur

Un autre album sans texte chez le même éditeur : tous emmitouflés